AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.58/5 (sur 301 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1983
Biographie :

Beaux Arts magazine est un magazine mensuel français fondé en 1983 et consacré aux arts plastiques sous toutes leurs formes et périodes.

Il est devenu un des leaders européens dans le domaine avec une diffusion autour de 60000 exemplaires le numéro. En 2008, Beaux Arts magazine crée une maison d'édition spécialisée dans la publication d'ouvrages sur l'art, richement illustrés, tels que Qu'est ce que la photographie ?, Les Grands Autoportraits, Le Rire de résistance de Jean-Michel Ribes, ou encore Les Plus Beaux Textes de l'histoire de l'art de Pierre Sterckx.

Depuis de nombreuses publications sont venues enrichir le catalogue, tels des monographies, des livres de fonds comme Une histoire de l'art du XXe siècle de Bernard Blistène ou Une histoire de l'architecture des XXe et XXIe siècle de Simon Texier et des ouvrages sur la BD entre autres.
+ Voir plus
Source : Wikipedia et éditeur
Ajouter des informations
Bibliographie de Beaux Arts Magazine   (710)Voir plus

étiquettes
Podcast (1)


Citations et extraits (538) Voir plus Ajouter une citation
"O cités de l'Euphrate, rues de Palmyre, forêt de colonnes dans l'immensité du désert, qu'êtes-vous devenues?"
Hölderlin
Commenter  J’apprécie          190
Le docteur Paul Gachet

Le bon Samaritain de la " Nouvelle peinture"

Si l'on cédait à l'amour des raccourcis, le destin de Paul Gachet ( 1828-1909) se résumerait au triptyque suivant : un médecin sans vocation ni grand talent, un fou de peinture devenu collectionneur et graveur, un spécialiste de la neurasthénie aussi atteint que son meilleur portraitiste, Vincent Van Gogh.Trois facettes, et presque 3 temps d'une vie qui n'a pas livré tous ses mystères.


( p.28(
Commenter  J’apprécie          150
Depuis la génération de l'arte povera, l'Italie vivait un calme plat. De nouveaux artistes émergent , de nouvelles structures apparaissent. L'Italie artistique serait-elle en phase de réveil ?

(p. 88)
Commenter  J’apprécie          150
Léonard est extraordinairement beau, élégant et soigné avec ses pourpoints chatoyants, ses chausses collantes et ses cheveux bouclés. Il force l'admiration par son esprit, son équilibre intellectuel, son assurance dans le travail. La trentaine, avec son nez cassé, sa sensibilité d'écorché vif, Michel-Ange n'a pas la superbe de son rival. Il est sauvage, débraillé, sale agressif et bagarreur.
Commenter  J’apprécie          142
Marginalité, exubérance, angoisse, jeunesse éternelle du mouvement : Jean Cocteau a exprimé les passions de notre époque. Son nom demeure si fort qu’il suffit à quiconque de le citer pour croire une bonne fois connaître son œuvre et se l’approprier. Ainsi imprègne encore notre époque, le parfum du poète qui fit graver sur sa tombe : « Je reste avec vous ».
Commenter  J’apprécie          130
La carrière et le talent d’Eisner [Will Eisner] couvrent l'histoire entière de la bande dessinée américaine. Il a su mêler tous les genres depuis Mickey et Superman jusqu'aux audaces les plus récentes.
(p. 23)
Commenter  J’apprécie          130
Parmi les très rares textes auxquels Bacon reconnaissait une dette directe on trouve Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad, cette "fascination de l'abominable" qu'y décrit l'écrivain ne pouvait qu'inspirer le peintre. Aucun texte ne décrivait mieux pour lui la marche insensée de l'homme vers la barbarie, et la cruauté absolue de cette civilisation qui se croit en marche vers le progrès, alors qu'elle court vers le néant. En 1976, il transpose dans un triptyque cette parabole du sauvage, le mêlant au souvenir des Furies d'Eschyle.?
Commenter  J’apprécie          120
Bande-son
Il y a une teinte hispanisante au démarrage mais, avec Picasso, nous avons panaché les genres : Glenn Miller, interprété par les Andrews Sisters, Otis Redding, Bobby McFerrin, Keith Jarrett et aussi des morceaux plus classiques de Debussy ou Satie. La force dramatique de Chostakovich souligne Guernica. Sans oublier les compositions et arrangements de Luca Longobardi. La richesse musicale fait écho à la liberté totale de la peinture de Picasso
Commenter  J’apprécie          120
 Beaux Arts Magazine
Les toiles de Hopper sont les miroirs de nos états d'âme.
Commenter  J’apprécie          140
C’est l’une des histoires les plus savoureuses du XIXe siècle : le collectionneur Charles Ephrussi acheta à Manet sa nature morte « Une botte d’asperges » pour mille francs au lieu des huit cents prévus. Devant ce généreux écart, l’artiste peint un légume isolé sur un petit format, et lui adresse le tableau avec le mot suivant : « Il en manquait une à votre botte ». Le détail est devenu, à la faveur d’une anecdote pleine de sel, une œuvre à part entière. Et l’esthétique de la fraction, de la fragmentation, va devenir au XIXe et XXe siècles, une ligne de force majeure de l’histoire de l’art.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Beaux Arts Magazine (260)Voir plus

Quiz Voir plus

Trouvez les noms de famille !

Louis et Elsa. Deux gens de lettres qui n'étaient pas facteurs pour autant.

Aragorn et Flageolet
Tarascon et Serpolet
Aragon et Triolet

14 questions
249 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}