AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.57 /5 (sur 161 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1983
Biographie :

Beaux Arts magazine est un magazine mensuel français fondé en 1983 et consacré aux arts plastiques sous toutes leurs formes et périodes.

Il est devenu un des leaders européens dans le domaine avec une diffusion autour de 60000 exemplaires le numéro. En 2008, Beaux Arts magazine crée une maison d'édition spécialisée dans la publication d'ouvrages sur l'art, richement illustrés, tels que Qu'est ce que la photographie ?, Les Grands Autoportraits, Le Rire de résistance de Jean-Michel Ribes, ou encore Les Plus Beaux Textes de l'histoire de l'art de Pierre Sterckx.

Depuis de nombreuses publications sont venues enrichir le catalogue, tels des monographies, des livres de fonds comme Une histoire de l'art du XXe siècle de Bernard Blistène ou Une histoire de l'architecture des XXe et XXIe siècle de Simon Texier et des ouvrages sur la BD entre autres.
+ Voir plus
Source : Wikipedia et éditeur
Ajouter des informations
étiquettes
Podcast (1)


Citations et extraits (343) Voir plus Ajouter une citation
Alzie   28 août 2015
Beaux Arts Magazine, Hors-série : Syrie mémoire et civilisation de Beaux Arts Magazine
"O cités de l'Euphrate, rues de Palmyre, forêt de colonnes dans l'immensité du désert, qu'êtes-vous devenues?"

Hölderlin
Commenter  J’apprécie          170
Mimimelie   30 août 2014
Beaux Arts Magazine, n°7 de Beaux Arts Magazine
Marginalité, exubérance, angoisse, jeunesse éternelle du mouvement : Jean Cocteau a exprimé les passions de notre époque. Son nom demeure si fort qu’il suffit à quiconque de le citer pour croire une bonne fois connaître son œuvre et se l’approprier. Ainsi imprègne encore notre époque, le parfum du poète qui fit graver sur sa tombe : « Je reste avec vous ».
Commenter  J’apprécie          130
michfred   30 novembre 2019
Bacon en toutes lettres : Au Centre Pompidou de Beaux Arts Magazine
Parmi les très rares textes auxquels Bacon reconnaissait une dette directe on trouve Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad, cette "fascination de l'abominable" qu'y décrit l'écrivain ne pouvait qu'inspirer le peintre. Aucun texte ne décrivait mieux pour lui la marche insensée de l'homme vers la barbarie, et la cruauté absolue de cette civilisation qui se croit en marche vers le progrès, alors qu'elle court vers le néant. En 1976, il transpose dans un triptyque cette parabole du sauvage, le mêlant au souvenir des Furies d'Eschyle.?
Commenter  J’apprécie          120
 Beaux Arts Magazine
Herve-Lionel   15 octobre 2017
Beaux Arts Magazine
Les toiles de Hopper sont les miroirs de nos états d'âme.
Commenter  J’apprécie          140
Mimimelie   04 juillet 2015
Beaux Arts Magazine, n°372 de Beaux Arts Magazine
C’est l’une des histoires les plus savoureuses du XIXe siècle : le collectionneur Charles Ephrussi acheta à Manet sa nature morte « Une botte d’asperges » pour mille francs au lieu des huit cents prévus. Devant ce généreux écart, l’artiste peint un légume isolé sur un petit format, et lui adresse le tableau avec le mot suivant : « Il en manquait une à votre botte ». Le détail est devenu, à la faveur d’une anecdote pleine de sel, une œuvre à part entière. Et l’esthétique de la fraction, de la fragmentation, va devenir au XIXe et XXe siècles, une ligne de force majeure de l’histoire de l’art.
Commenter  J’apprécie          110
oran   27 mars 2018
Beaux Arts Magazine, Hors-série : Picasso et les maîtres espagnols de Beaux Arts Magazine
Bande-son

Il y a une teinte hispanisante au démarrage mais, avec Picasso, nous avons panaché les genres : Glenn Miller, interprété par les Andrews Sisters, Otis Redding, Bobby McFerrin, Keith Jarrett et aussi des morceaux plus classiques de Debussy ou Satie. La force dramatique de Chostakovich souligne Guernica. Sans oublier les compositions et arrangements de Luca Longobardi. La richesse musicale fait écho à la liberté totale de la peinture de Picasso
Commenter  J’apprécie          110
Alzie   28 août 2015
Beaux Arts Magazine, Hors-série : Syrie mémoire et civilisation de Beaux Arts Magazine
Le monde était déjà vieux lorsque Grecs et Romains construisirent Palmyre la magnifique, Doura Europos, Borsa où s'enchevêtrent les traces de tant de civilisations. Mahomet à vécu là. Il aurait, dit-on, rencontré un moine chrétien. Puis il est allé vers le sud, vers le désert, pour recevoir la Révélation, pour écrire le Coran et fonder l'islam. Celui-ci bientôt s' est répandu sur toute la région, il a poussé jusqu'à l'Andalousie. Et à Damas, au coeur de l'inimitable oasis de la Ghouta, se sont installées des dynasties qui ont donné à la civilisation arabo-musulmane-l'une de ses expressions les plus achevées. Les Omeyyades, dont la mosquée domine aujourd'hui encore la ville une et diverse. (p. 5)
Commenter  J’apprécie          100
Tandarica   16 octobre 2019
Beaux Arts Magazine, Hors-série : Qu'est-ce que la bande dessinée ? de Beaux Arts Magazine
La carrière et le talent d’Eisner [Will Eisner] couvrent l'histoire entière de la bande dessinée américaine. Il a su mêler tous les genres depuis Mickey et Superman jusqu'aux audaces les plus récentes.

(p. 23)
Commenter  J’apprécie          110
tamara29   31 mars 2019
Beaux Arts Magazine, n°265 de Beaux Arts Magazine
"Dieu sait si je peux souffrir du deuil, mais je préfère célébrer les morts, comme le font les Mexicains, que les pleurer. La bonne humeur est vraiment au cœur de mon tempérament. Une vraie joie dans un monde méchamment cruel, où chaque jour nous confronte aux drames des autres, nous invite à nous engager dans la société, tout en nous rappelant notre position privilégiée d'artistes."

Agnès Varda - interview à l'occasion de son exposition à la fondation Cartier. Juillet 2006
Commenter  J’apprécie          100
Alzie   28 août 2015
Beaux Arts Magazine, Hors-série : Syrie mémoire et civilisation de Beaux Arts Magazine
l'originalité de l'art palmyrénien est lui aussi le reflet de sa position au carrefour de la Syrie et de la Mésopotamie, à la limite des mondes nomade et sédentaire. Mentionnée dès le deuxième millénaire sous le nom de Tadmor, l'oasis de Palmyre tombe sous l'emprise de Rome dès le Ier siècle de notre ère, et prend son essor lorsqu'elle devient ville libre, sous Hadrien. Elle doit sa prospérité au trafic caravanier sur l'une des grandes routes commerciales du temps. L'encens et les parfums d'Arabie, les épices, les aromates, les pierres précieuses, les mousselines de l'Inde, la soie de Chine, les perles du Golfe étaient échangées contre les métaux, les verreries, la pourpre des ateliers syriens. Ce rôle d'intermédiaire, les palmyréniens ont su le jouer dans le domaine de l'architecture et des arts figuratifs. Le temple de Bêl, ensemble monumental le plus grandiose du site présente un mélange accompli de traditions orientales et hellénistiques. (p. 36)
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le savez-vous ?

Dès quatorze ans, Victor Hugo n'avait pas peur d'écrire dans son cahier d'écolier : "je veux être ...... ou rien". De qui s'agissait-il ?

Flaubert
Chateaubriand
Stendhal

12 questions
46 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , histoire , musique , peintureCréer un quiz sur cet auteur