AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.81 /5 (sur 58 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Outaouais, Québec , le 26/09/1970
Biographie :

Alain DENEAULT est docteur en philosophie. Sa thèse, soutenue en 2004 à l’Université de Paris-VIII sous la direction de Jacques Rancière et encadrée par le Centre Marc Bloch de Berlin, s’emploie à redéfinir la notion d’économie au vu de la Philosophie de l’argent de Georg Simmel, et en fonction de considérations conceptuelles, esthétiques et psychiques, en plus de matérielles.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Deneault
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le philosophe québécois Alain Deneault, auteur de « L'Économie esthétique » (Lux Éditeur), interrogé dans le studio de Mediapart par Antoine Perraud, le 10 mars 2019. https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/220320/lart-de-se-reapproprier-leconomie-avec-le-philosophe-alain-deneault Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement Toutes les vidéos de Mediapart : https://www.mediapart.fr/studio/videos Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart
Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
Alain Deneault
julienraynaud   17 janvier 2016
Alain Deneault
Si nous sommes honnêtes, on est tous un jour ou l'autre moyens en quelque chose – on ne peut pas toujours être au maximum de nos capacités ! Le problème, c'est que l'on nous contraigne à l'être en toute chose.
Commenter  J’apprécie          270
julienraynaud   17 janvier 2016
La médiocratie de Alain Deneault
La principale compétence d'un médiocre ? Reconnaître un autre médiocre.
Commenter  J’apprécie          250
jujusorel75   17 mars 2016
La médiocratie de Alain Deneault
On s'éloigne de l'appréciation des choses en s'obligeant à passer par la monnaie pour en mesurer la valeur. La culture de l'argent fait écran. La culture capitalistique au sein de laquelle la valeur se mesure par le patrimoine financier et les objets de luxe, chez les riches, et, chez les consommateurs moyens et les pauvres, par les aubaines et le rapport qualité-prix, a entraîné le développement de pathologies spécifiques. Elle a rendu les uns structurellement avares et cyniques, les autres blasés et cupides.
Commenter  J’apprécie          210
ErnestLONDON   17 janvier 2018
Paradis fiscaux et souveraineté criminelle de Alain Deneault
La finance devient maîtresse du jeu tout en n’étant rattachée à aucun État. 
Commenter  J’apprécie          211
peloignon   24 octobre 2013
Gouvernance : Le management totalitaire de Alain Deneault
Jusqu'alors, la gestion gouvernementale avait toujours été entendue comme une pratique au service d'une politique publiquement débattue. Mais puisque cette politique s'est laissée renverser par cette pratique au point de s'effacer à son profit, il convient de dire de la gouvernance qu'elle prétend à un art de la gestion pour elle-même.

Commenter  J’apprécie          190
Allantvers   30 avril 2017
La médiocratie de Alain Deneault
Convenons enfin que le régime dans lequel nous évoluons maintenant ne menace plus la démocratie, mais a mis ses menaces à exécution. Nommons-là ploutocratie, oligarchie, tyrannie parlementaire, totalitarisme financier... Que ce soit chanter, se consacrer à la philatélie, frapper dans un ballon, lire Balzac ou fabriquer des moteurs, l'oligarchie s'assure que la moindre opération socialisée s'insère dans une gestion des inscriptions et des codes qui favorisent au sommet la concentration du pouvoir. Toute activité humaine s'organise de façon à ce qu'augmente le capital de ceux qui surplombent l'agrégat d'opérations. Cela nous rend pauvres, à tous égards.
Commenter  J’apprécie          130
ErnestLONDON   18 janvier 2018
Paradis fiscaux et souveraineté criminelle de Alain Deneault
Il continue d’y avoir un droit, mais les contraintes qu’il impose s’appliquent aux majorités n’ayant pas accès aux paradis hors la loi.
Commenter  J’apprécie          141
feliza   11 novembre 2016
Gouvernance : Le management totalitaire de Alain Deneault
La gouvernance, qui depuis a fait florès, est une forme de gestion néolibérale de l’État caractérisée par la déréglementation et la privatisation des services publics et l'adaptation des institutions aux besoins des entreprises. De la politique, nous sommes ainsi passés à la gouvernance que l'on tend à confondre avec la démocratie alors qu'elle en est l'opposé.

Dans un régime de gouvernance, l'action politique est réduite à la gestion, à ce que les manuels de management appellent le « problem solving » : la recherche d'une solution immédiate à un problème immédiat, ce qui exclut toute réflexion de long terme, fondée sur des principes, toute vision politique du monde publiquement débattue. Dans le régime de la gouvernance, nous sommes invités à devenir des petits partenaires obéissants, incarnant à l'identique une vision moyenne du monde, dans une perspective unique, celle du libéralisme.

"Jouer le jeu veut pourtant dire accepter des pratiques officieuses qui servent des intérêts à courte vue, se soumettre à des règles en détournant les yeux du non-dit, de l'impensé qui les sous-tendent. Jouer le jeu, c'est accepter de ne pas citer tel nom dans tel rapport, faire abstraction de ceci, ne pas mentionner cela, permettre à l'arbitraire de prendre le dessus. Au bout du compte, jouer le jeu consiste, à force de tricher, à générer des institutions corrompues.

La corruption arrive ainsi à son terme lorsque les acteurs ne savent même plus qu'ils sont corrompus. "

Comment résister à la médiocratie ?

Résister d'abord au buffet auquel on vous invite, aux petites tentations par lesquelles vous allez entrer dans le jeu. Dire non. Non, je n'occuperai pas cette fonction, non, je n'accepterai pas cette promotion, je renonce à cet avantage ou à cette reconnaissance, parce qu'elle est empoisonnée. Résister, en ce sens, est une ascèse, ce n'est pas facile.

Revenir à la culture et aux références intellectuelles est également une nécessité. Si on se remet à lire, à penser, à affirmer la valeur de concepts aujourd'hui balayés comme s'ils étaient insignifiants, si on réinjecte du sens là où il n'y en a plus, quitte à être marginal, on avance politiquement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ErnestLONDON   14 janvier 2018
Paradis fiscaux et souveraineté criminelle de Alain Deneault
C'est que la responsabilité, au sens politique et moral, fait désormais partie de ce qu'il convient de maintenir secret. L'élite s'étant perdue elle-même dans ses récits triomphalistes, elle donne maintenant à voir au monde sa redoutable incompétence.
Commenter  J’apprécie          101
Snarkk   06 août 2017
De quoi Total est-elle la somme ? de Alain Deneault
Comploter, coloniser, collaborer, corrompre, conquérir, délocaliser, pressurer, polluer, vassaliser, nier, asservir et régir. Douze verbes permettent de résumer la façon qu'ont eue, au XX° siècle, des multinationales telles que Total de s'affranchir des régimes contraignants des Etats de droit afin de les contraindre, eux, à leur tour, à un univers commercial les liant à l'échelle mondiale.
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur
.. ..