AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.7 /5 (sur 28 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris
Biographie :

J'ai depuis longtemps une passion : la peinture.
Après avoir peint de longues années, le blog que j'ai créé, « Si l’art était conté », est consacré à des récits, nouvelles, et écrits divers consacrés à l’art.
Mon premier roman « QUE LES BLÉS SONT BEAUX : L’ultime voyage de Vincent Van Gogh » publié en novembre 2018 se veut un hommage à Vincent Van Gogh universellement admiré de nos jours. Durant deux mois, j'ai suivi l’artiste au jour le jour sur les chemins d’Auvers-sur-Oise : petit à petit, Vincent se dévoilera et laissera transparaître sa sensibilité, sa culture littéraire et artistique, son amour de la nature et des gens.
Après avoir obtenu plusieurs distinctions dans des expositions régionales de peinture et un prix dans un concours de nouvelles, quatre de celles-ci ont été enregistrées sur le site de livres audio : http://www.litteratureaudio.com/livres-audio-gratuits-mp3/tag/alain-yvars

Blog : http://www.httpsilartetaitconte.com/
Facebook : https://www.facebook.com/ayvars

Interview du 11 juin 2019 :
https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/2019/06/interview-dalain-yvars-peintre-et.html

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (73) Voir plus Ajouter une citation
enjie77   20 juillet 2019
Que les blés sont beaux de Alain Yvars
Je marchai lentement, impressionné par le spectacle d'ombre et de lumière. En Provence, il m'arrivait de ressentir des émotions devant la nature qui me rendaient proche de l'évanouissement. Petit à petit, le soleil s'élevait dans un ciel azur déserté de nuages. Les brumes sur l'eau disparaissaient. Dans un renfoncement de la rive, des barques et de nombreuses yoles longues et minces, de toutes couleurs, étaient amarrées.



Deux skifs effilés passèrent à grande vitesse sous les encouragements des barreurs qui imprimaient la cadence. Les hommes, habillés de maillots rayés, brassant l'eau à grands coups de pelles, grimaçaient dans l'effort avec "han" retentissants. Les skifs disparurent derrière une rangée d'arbres. Des vaguelettes agressives s'écrasèrent bruyamment sur les bateaux immobilisés, soulevant les coques de secousses ondulantes. Dans l'eau, les reflets colorés des embarcations s'effacèrent un court instant, puis le calme revint.



Pages 127/128
Commenter  J’apprécie          301
Cannetille   04 juin 2019
Que les blés sont beaux de Alain Yvars
Je veux créer un art qui sera celui de l’avenir… Le portrait moderne est ce qui me passionne le plus dans mon métier, celui qui permet de révéler l’âme du modèle avant son apparence. Je voudrais faire des portraits qui apparaîtront aux gens qui les verront dans un siècle comme des apparitions…
Commenter  J’apprécie          290
Jolap   01 juillet 2020
Que les blés sont beaux de Alain Yvars
Je peins la vie comme je la ressens. Ma méthode: peindre en une seule fois en se donnant tout entier; exagérer l'essentiel et laisser dans le vague, exprès, le banal. Un tableau doit être autre chose qu'un reflet de la nature dans un miroir, une copie, une imitation. J'ai compris qu'il ne fallait pas dessiner une main, mais un geste, pas une tête parfaitement exacte mais l'expression profonde qui s'en dégage, comme celle d'un bêcheur reniflant le vent quand il se redresse fatigué...





( L'auteur Alain Yvars, donne ici la parole à Van Gogh)
Commenter  J’apprécie          262
fanfanouche24   09 juin 2019
Que les blés sont beaux de Alain Yvars
Je contemplai le ciel. Depuis mes débuts en peinture, il m'avait procuré mes plus belles émotions : plombé, diaphane, laiteux, troublé du Brabant ou d'Ile de France. Sans oublier les lumineux, les violents qui m'éblouissaient dans le Midi . (p. 229)
Commenter  J’apprécie          190
fanfanouche24   10 juin 2019
Que les blés sont beaux de Alain Yvars
En matière d'art, la Hollande possède , comme la France, un riche passé artistique. Les peintres de notre Siècle d'or, Rembrandt, De Hooch, Hals, Vermeer, et bien d'autres, sont notre fierté...

Elle [***Johanna, l'épouse de Théo ] continua :

-Savez-vous que c'est un français, Thoré Bürger, qui redécouvrit, au début de ce siècle, celui que, pour ma part, je considère comme le plus grand : Johannes Vermeer. En voyant sa "Vue de Delft", il le qualifia de "maître de la lumière". Imaginez cette vue: une ville toute en longueur, comme une frise ; un ciel immense; les remparts de la ville se reflètent dans l'eau ridée d'un canal; des fourmillements de touches colorées donnent une présence physique impressionnante à la cité. La lumière est magique ! C'était déjà la technique impressionniste avec deux siècles d'avance...(p. 109)
Commenter  J’apprécie          171
mcd30   09 juin 2019
Que les blés sont beaux de Alain Yvars
Ce n'est pas parce qu'il est mon beau-frère, mais sa peinture est celle que je comprends le mieux : franche, directe, expressive. Il peint ce qu'il voit, sans fard, avec un cœur énorme. Je l'admire.
Commenter  J’apprécie          180
mcd30   20 février 2020
Conter la peinture de Alain Yvars
8. Un pot de peinture à la face - James Mac Neill Whistler



Anna était fascinée par les touches qu'il posait sur la toile faiblement éclairée par la lune. Excitée, elle s'était écriée : "Oh ! Jemie, il reste juste assez de lumière pour que tu puisses peindre ce clair de lune sur la Tamise ! ". Il avait appelé ce paysage : Nocturne en bleu et argent - Chelsea. À cette occasion, le times avait fait un superbe article en comparant les couleurs du tableau avec les sonorités structurées de la musique.
Commenter  J’apprécie          170
fanfanouche24   08 juin 2019
Que les blés sont beaux de Alain Yvars
-Un art populaire, tel est mon but ! Ma peinture doit pouvoir s'accrocher dans une cuisine, un corridor, un escalier. Jamais je ne serai préoccupé si elle ne figure pas en bonne place dans un salon. Ma technique peut paraître fruste, loin du classicisme qui est encore solidement implanté dans les salons officiels. Nous, les peintres contemporains, sommes en train de changer tout cela..;Martinez, l'art a plus évolué dans ce seul siècle que durant tous les siècles précédents !(p. 91)
Commenter  J’apprécie          160
mcd30   10 juin 2019
Que les blés sont beaux de Alain Yvars
_ Les couleurs... elles doivent être intenses ! Ne pas faire une harmonie de gris que l'on oubliera vite, mais utiliser la couleur pure sans mélange. Tous ces tons l'un près de l'autre doivent donner l'impression qu'ils se retrouvent bien dans le tableau comme dans la nature.
Commenter  J’apprécie          160
mcd30   11 juin 2019
Que les blés sont beaux de Alain Yvars
Je tentais de pratiquer son style* fait de petites touches accolées. Trop rigoureux pour moi ! Mon art avait besoin de respirer, sans contrainte.



* Paul Signac
Commenter  J’apprécie          160

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Interro surprise (2) :))

Arthur Rimbaud a publié un recueil de poèmes en prose, intitulé " Une saison ........"

blanche et sèche
vers l'automne
au paradis
pleine d'envies
pluvieuse
en enfer

15 questions
59 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , histoire , musique , peinture , écrivainCréer un quiz sur cet auteur

.. ..