AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.96 /5 (sur 2629 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 10/08/1976
Biographie :

Léonor de Recondo est une violoniste et écrivaine française.

Elle commence le violon à l’âge de cinq ans. En 1994, elle obtient la bourse Lavoisier pour partir étudier au New England Conservatory (Boston, USA) où elle devient violon solo du N.E.C. Symphony Orchestra.

En 1997, elle obtient le "bachelor degree". Désireuse d’approfondir sa connaissance du répertoire du violon, elle décide de se spécialiser dans l’étude de la musique ancienne en étudiant au Conservatoire Royal de Bruxelles auprès de Sigiswald Kuijken.

Elle est lauréate du concours Van Wassenaer en 2002 et elle se produit régulièrement avec Le Poème Harmonique (premier violon), Les Talents Lyriques, Les Musiciens du Louvre, Le Concert Spirituel et La Petite Bande. Depuis 2002, Léonor de Recondo fait partie de l’équipe permanente des Folies Françoises.

Elle a fondé en 2005 avec Cyril Auvity (ténor) L'Yriade, un ensemble de musique de chambre baroque qui se spécialise dans le répertoire oublié des cantates.

En 2009, elle dirige l’opéra Didon et Enée de Purcell mis en scène par Jean-Paul Scarpitta à l’Opéra de Montpellier. Elle a enregistré plusieurs CDs (Deutsche Gramophon, EMI, Harmonia Mundi) et des DVDs pour Musica Lucinda.

Léonor de Récondo débute en 2010 une carrière d'écrivain en faisant paraître son premier roman «La Grâce au cyprès blanc», puis «Rêves oubliés», deuxième roman qu'elle signe en début d'année 2012. "Pietra viva", sorti en 2013, connait un énorme succès.
En 2015, "Amours" obtient le Grand Prix RTL-Lire 2015 et prix des libraires 2015.
En 2017 paraît "Point cardinal", récompensé par le Prix du Roman des Étudiants France Culture-Télérama. "Manifesto" doit paraître à la rentrée 2019.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Léonor de Récondo en autoportrait pour 233 Degrés
Podcasts (11) Voir tous

Citations et extraits (729) Voir plus Ajouter une citation
marina53   13 avril 2015
Amours de Léonor de Recondo
De la vie, on ne garde que quelques étreintes fugaces et la lumière d'un paysage.
Commenter  J’apprécie          740
marina53   13 avril 2015
Amours de Léonor de Recondo
L'amour est là, où il ne devrait pas être, au deuxième étage de cette maison cossue, protégé par la pierre de tuffeau et ses ardoises trop bien alignées, protégé par cette pensée bourgeoise qui jusque là les contraignaient, et qui, maintenant leur offre un écrin. Point de velours cramoisi, point d'alcôve confortable, mais un lit de fer et une couverture de laine qui leur gratte la peau. L'éblouissement à portée de doigts et de langues.
Commenter  J’apprécie          583
KATE92   30 avril 2016
Amours de Léonor de Recondo
L’amour est là où il ne devrait pas être, au deuxième étage de cette maison cossue, protégé par la pierre de tuffeau et ses ardoises trop bien alignées, protégé par cette pensée bourgeoise qui jusque-là les contraignaient et qui, maintenant, leur offre un écrin.
Commenter  J’apprécie          520
LydiaB   05 novembre 2013
Pietra viva de Léonor de Recondo
Les tailleurs de pierre riaient de voir cet enfant de la ville, si prompt à les suivre dans la poussière, s'y frotter avec autant de plaisir. Voyant que les adultes ne lui prêtaient pas volontiers leurs ciseaux, il commença à dessiner tout ce qu'il voyait. Et les tailleurs cessèrent de rire tant le talent de l'enfant dépassait l'entendement. Certains prétendirent même que le diable y était pour quelque chose. Mais Michelangelo ne les écoutait déjà plus. Un chemin lumineux et sanguin s'était ouvert en lui et il s'était promis de le suivre toute sa vie.
Commenter  J’apprécie          480
Piatka   18 janvier 2015
Amours de Léonor de Recondo
Huguette, saisie par la beauté de cette musique, reste sur le pas de la porte avec son plateau. Elle écoute et, surtout, elle remarque la gravité du visage de Victoire, complètement absorbée par la délicatesse avec laquelle les notes sortent de ses mains. Poser doucement la pulpe de ses doigts sur la touche, appuyer juste ce qu'il faut pour en avoir l'âme blessée.
Commenter  J’apprécie          453
marina53   18 septembre 2017
Point Cardinal de Léonor de Recondo
Le bonheur, ça ne dit rien, ça se tait.
Commenter  J’apprécie          462
carre   08 février 2015
Amours de Léonor de Recondo
Ils se tiennent tous les trois, les corps battants, les cœurs à l'arrêt, s'engouffrant sans hésitation dans ce monde glissant, fiévreux, exaltant, de l'amour.
Commenter  J’apprécie          431
Ode   02 mars 2014
Pietra viva de Léonor de Recondo
— C'est quoi, le talent ? »

Michelangelo réfléchit.

« C'est ce qu'on a en soi et qu'on se croit obligé d'exprimer. »
Commenter  J’apprécie          420
le_Bison   15 août 2018
Rêves oubliés de Léonor de Recondo
Ama, je n’ai pas de mots, je ne porte en moi que du silence. Et pourtant ce silence, loin d’être vide, est plein de vie, plein de toi. Je le sens se mouvoir comme une force lente, constante, comme une masse ardente. Tes mains diaphanes l’ont sculpté pour lui donner tes traits. Je n’ai qu’à fermer les yeux, et tu es là, en moi, à portée de cœur.

Enlacée.

Comme j’aimerais te décrire ces silences qui sont les miens, leurs approches furtives de toi, à l’affut d’une caresse. Comme ils se faufilent dans mon souffle pour soulever, sur ta nuque, les mèches de cheveux qui s’échappent de ton chignon. Y déposer un baiser.

Ama, tu as chassé de mon âme tout ce qui devait l’être pour n’y laisser que l’essentiel de l’émerveillement et de l’amour.

Chacun de tes sourires abandonne, à son insu, une bribe de toi en moi. Ces bribes sont devenues un jardin fou, une forêt où chaque arbre porte un souvenir de nous. Je m’y promène à ma guise, toujours ébloui par ces instants passés ensemble et par l’espérance de ce qui nous reste à vivre.

Ama, perdons-nous encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          381
le_Bison   13 juin 2018
Rêves oubliés de Léonor de Recondo
Hanna à surgi comme un ange au début du mois d'octobre et, d'un battement d'ailes, elle a balayé tous mes discours politiques, toutes mes pensées rationalistes. Je ne pensais qu'à elle, je ne rêvais que d'elle.

Hanna est juive, elle s'est engagée à soigner les réfugiés pour être au plus près de la souffrance, elle est persuadé que son peuple endurera bientôt lui aussi l'exil. Peut être pire, me disait-elle souvent.

D'un coup de dent, elle a dévoré mon coeur, puis l'a gardé et je suis reparti de Gurs sans qu'elle me l'ait rendu. Tu vois, je suis revenu avec tout le reste, mais plus rien ne bat en moi.
Commenter  J’apprécie          383
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Léonor de Recondo (2503)Voir plus


Quiz Voir plus

Amours : Léonor de Récondo

En quelle année se passe l'histoire ?

1542
2000
1947
1908

5 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Amours de Léonor de RecondoCréer un quiz sur cet auteur
.. ..