AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.49 /5 (sur 56 notes)

Nationalité : Russie
Né(e) à : Zavraive, Russie , le 4 avril 1932
Mort(e) à : Neuilly sur Seine France , le 29 décembre 198
Biographie :

réalisateur soviétique

Après avoir suivi des cours de musique puis de peinture, Andreï Tarkovski intègre en 1952 l'Institut des langues orientales. Il étudie le cinéma à l'école VGIK où il réalise deux courts-métrages : Il n'y aura pas de feuille ce soir (1959) et Le rouleau compresseur et le violon (1960).

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Une création de Corentin Pichon. Réalisation : Céline Ters. Technique : Frédéric Changenet. (Le film sonore à écouter ici : https://www.youtube.com/watch?v=0MClo....) « Le poète est un homme qui a l'imagination et la psychologie d'un enfant. » Andreï Tarkovski (in “Le Temps scellé”). « Mon devoir est de faire en sorte que celui qui voit mes films ressente le besoin d'aimer, de donner son amour, et qu'il perçoive l'appel de la beauté. » (Ibid. p. 183). Sur les traces d'un film fantôme d'Andreï Tarkovski : “Vent clair”. Diffusion sur France Culture le 16 novembre 2016. Toujours en quête de projets et de travail depuis ses difficultés avec son film Andreï Roublev, le cinéaste Andreï Tarkovski accepte en 1970 d'écrire un scénario pour un ami réalisateur du Tadjikistan, Viktor Akhadov. Il s'agissait d'adapter un autre roman de science-fiction, “Ariel”, qu'Alexandre Beliaev avait publié en URSS dans les années 40. Avec à nouveau pour co-scénariste l'écrivain Friedrich Gorenstein. L’action initiale avait lieu quelque part en Asie. Des enfants recevaient une formation dans une école spécialisée, pour devenir magiciens, prophètes ou hypnotiseurs... Andreï Tarkovski imagina un film plus «biblique». Il s’intéressa tellement au film qu’il décida de le réaliser lui-même. Mais ce scénario “Vent clair” ne pourra jamais devenir film… Pendant tout le restant de sa vie, ce film fantôme va hanter le cinéaste. 46 ans après la première version du scénario “Vent clair”, le cinéaste Philippe Grandrieux, un moine à Florence, le chef opérateur Bruno Delbonnel, le scénariste Etienne Comar ou encore, Andreï, le fils du cinéaste Tarkovski, cherchent à leur manière les traces mystérieuses de ce film fantôme, et nous plongent au cœur même de ce script bouleversant, véritable éclat de toutes les obsessions de Tarkovski. AVEC Andreï Tarkovski fils Étienne Comar, scénariste et cinéaste Bruno Delbonnel, chef-opérateur Philippe Grandrieux, cinéaste Et le Père Bernardo de l'Abbaye San Miniato de Florence Traduction de l'italien par Francesca Fossati Voix de Masha Vasyukova Extrait du “Journal” d'Andreï Tarkovski lu par Laurent Lefrançois. À paraître aux Éditions Philippe Rey en février 2017. Le scénario “Vent clair”, extrait d' “Oeuvres cinématographiques complètes” est publié aux Éditions Exils. Remerciements à Marie Guéden, Maya Szczepanska, Philippe Tureau-Dangin et Charles-Hubert de Brantes. Informations : Pour les trente ans de la mort d’Andreï Tarkovski, les Editions Philippe Rey feront paraître en février 2017, une nouvelle version remaniée du “Journal”, “Le temps scellé”, et “Récits de jeunesse”. L’intégrale des films d’Andreï Tarkovski (8 DVD) en coffret Agnès b. DVD. Source : France Culture

+ Lire la suite

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
nadejda   20 septembre 2011
Le Temps scellé de Andreï Tarkovski
Pour être libre, il suffit de l'être, sans en demander l'autorisation à personne. Il faut se faire une hypothèse sur son propre destin et s'y tenir, sans se soumettre ni céder aux circonstances. Une telle liberté exige de l'homme de véritables ressources intérieures, un niveau élevé de conscience individuelle, et le sens de la responsabilité devant lui-même et par là devant les autres.

La tragédie est hélas que nous ne savons pas être libres. Nous réclamons une liberté qui doit coûter à l'autre mais sans rien lui abandonner en échange, voyant déjà là comme une entrave à nos libertés et à nos droits individuels. Nous sommes tous caractérisés aujourd'hui par un extraordinaire égoïsme. Or ce n'est pas cela la liberté. La liberté signifie plutôt apprendre à ne rien demander à la vie ni à ceux qui nous entourent, à être exigeant envers soi-même et généreux envers les autres. La liberté est dans le sacrifice au nom de l'amour. p 169
Commenter  J’apprécie          320
nadejda   20 septembre 2011
Le Temps scellé de Andreï Tarkovski
Il est évident que l'art ne peut rien enseigner, puisqu'en quatre mille ans l'humanité n'a rien appris du tout ! Nous serions tous des anges, si nous avions été capables d'assimiler l'expérience de l'art et d'évoluer dans le sens des idéaux qu'il véhicule...

Il est absurde de penser qu'on puisse apprendre à l'homme à être bon. Il serait ridicule, par exemple, de vouloir apprendre à une femme à être "fidèle", à partir de l'exemple "positif" de Tatiana Larina chez Pouchkine... L'art ne peut que nourrir, bouleverser, émouvoir. p46
Commenter  J’apprécie          200
Andreï Tarkovski
Unhomosapiens   17 juin 2017
Andreï Tarkovski
L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains.

(Le temps scellé)
Commenter  J’apprécie          213
nadejda   20 septembre 2011
Le Temps scellé de Andreï Tarkovski
C'est une erreur de dire qu'un artiste "cherche" son sujet. Celui-ci mûrit en lui, comme la gestation d'un enfant jusqu'à l'accouchement. L'artiste n'est pas le maître, mais le serviteur d'une situation. La création est pour lui la seule forme d'existence possible. Chacune de ses oeuvres est en lui comme une poussée irrésistible. Et l'enchaînement de ses actes ne trouve sa légitimité que s'il a foi en son sujet, car seule la foi cimente les images en un système, voire en un système de vie.
Commenter  J’apprécie          150
Andreï Tarkovski
OttoDidakt   04 avril 2020
Andreï Tarkovski
Il est beaucoup plus difficile de se maintenir à un niveau moral élevé que de végéter dans la médiocrité.
Commenter  J’apprécie          160
nadejda   20 septembre 2011
Le Temps scellé de Andreï Tarkovski
Mon devoir est de faire en sorte que celui qui voit mes films ressente le besoin d'aimer, de donner son amour, et qu'il perçoive l'appel de la beauté. p 183
Commenter  J’apprécie          150
nadejda   01 octobre 2011
Journal, 1970-1986 de Andreï Tarkovski
28 décembre 1977

"La faiblesse est sublime, la force est méprisable. Quand un homme naît, il est faible et souple. Quand il meurt, il est fort et raide. Quand un arbre croît, il est souple et tendre ; quand il devient sec et dur, il meurt. La dureté et la force sont compagnes de la mort. La souplesse et la faiblesse traduisent la fraîcheur de la vie. C'est pourquoi ce qui a durci ne vaincra pas." Lao-Tseu, Tao-tö King (épigraphe du Jongleur Pamphalon de Leskov).
Commenter  J’apprécie          130
nadejda   20 septembre 2011
Le Temps scellé de Andreï Tarkovski
L'art est par nature aristocratique, et son effet sur l'auditoire naturellement sélectif. C'est que son influence, même dans ses manifestations "collectives" comme le théâtre ou le cinéma, est liée aux émotions secrètes de chacun de ceux qui entrent en contact avec l'oeuvre. et plus un individu est bouleversé par ces émotions, plus l'importance de cette oeuvre est grande dans son expérience personnelle. p 153

Commenter  J’apprécie          130
nadejda   20 septembre 2011
Le Temps scellé de Andreï Tarkovski
Pour moi, une "crise spirituelle" est toujours un signe de santé. Elle est une tentative de se retrouver soi-même, d'acquérir une foi nouvelle. Elle est le lot de tous ceux qui se posent des problèmes d'ordre spirituel. L'âme recherche l'harmonie, or la vie est remplie de dissonances : cet écartèlement est le stimulant du mouvement, la source à la fois de notre douleur et de notre espérance. Il est en même temps la confirmation de notre profondeur spirituelle, de notre potentiel spirituel.
Commenter  J’apprécie          120
nadejda   20 septembre 2011
Le Temps scellé de Andreï Tarkovski
Le poète est un homme qui a l'imagination et la psychologie d'un enfant. Sa perception du monde est immédiate, quelles que soient les idées qu'il peut en avoir. Autrement dit, il ne "décrit" pas le monde, il le découvre.
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Lire avec Bernadette Lafont

Qui réalise le court métrage Les Mistons, d'après l'œuvre Les Virginales de Maurice Pons, l'un de ses premiers rôles en 1958?

Jean-Pierre Mocky
Claude Chabrol
François Truffaut

8 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : adapté au cinéma , adaptation , cinema , cinéma français , Actrices , littérature , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..