AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 284876385X
Éditeur : Philippe Rey (03/04/2014)

Note moyenne : 4.88/5 (sur 17 notes)
Résumé :

Désormais, Andrei Tarkovski, tout au long de son œuvre cinématographique - Andrei Tarkovski, Solaris, Le Miroir, Stalker - rédigera des notes de travail, des réflexions sur son art, restituant dans le même mouvement son itinéraire d'homme et d'artiste. Exilé en Italie où il réalise Nostalghia en 1983, puis en France, il rassemble ses écrits qui seront d'abord édités en Allemagne puis dans le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
nadejdanadejda20 septembre 2011
Pour être libre, il suffit de l'être, sans en demander l'autorisation à personne. Il faut se faire une hypothèse sur son propre destin et s'y tenir, sans se soumettre ni céder aux circonstances. Une telle liberté exige de l'homme de véritables ressources intérieures, un niveau élevé de conscience individuelle, et le sens de la responsabilité devant lui-même et par là devant les autres.
La tragédie est hélas que nous ne savons pas être libres. Nous réclamons une liberté qui doit coûter à l'autre mais sans rien lui abandonner en échange, voyant déjà là comme une entrave à nos libertés et à nos droits individuels. Nous sommes tous caractérisés aujourd'hui par un extraordinaire égoïsme. Or ce n'est pas cela la liberté. La liberté signifie plutôt apprendre à ne rien demander à la vie ni à ceux qui nous entourent, à être exigeant envers soi-même et généreux envers les autres. La liberté est dans le sacrifice au nom de l'amour. p 169
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
nadejdanadejda20 septembre 2011
Il est évident que l'art ne peut rien enseigner, puisqu'en quatre mille ans l'humanité n'a rien appris du tout ! Nous serions tous des anges, si nous avions été capables d'assimiler l'expérience de l'art et d'évoluer dans le sens des idéaux qu'il véhicule...
Il est absurde de penser qu'on puisse apprendre à l'homme à être bon. Il serait ridicule, par exemple, de vouloir apprendre à une femme à être "fidèle", à partir de l'exemple "positif" de Tatiana Larina chez Pouchkine... L'art ne peut que nourrir, bouleverser, émouvoir. p46
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
nadejdanadejda20 septembre 2011
C'est une erreur de dire qu'un artiste "cherche" son sujet. Celui-ci mûrit en lui, comme la gestation d'un enfant jusqu'à l'accouchement. L'artiste n'est pas le maître, mais le serviteur d'une situation. La création est pour lui la seule forme d'existence possible. Chacune de ses oeuvres est en lui comme une poussée irrésistible. Et l'enchaînement de ses actes ne trouve sa légitimité que s'il a foi en son sujet, car seule la foi cimente les images en un système, voire en un système de vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
AtarahAtarah18 janvier 2017
Deux choses essentiellement frappent l'attention dans les images de Léonard de Vinci. D'abord, l'étonnante capacité de cet artiste à scruter un objet de l'extérieur, ou de côté, avec un regard comme venant d'au-dessus du monde. Une caractéristique que partagent des artistes tels que Bach ou Tolstoï. Ensuite, le fait que ses images peuvent être perçues de façon ambiguë, voire contradictoire. Il est impossible, en effet, de dire l'impression finale que produit sur nous ce portrait, impossible même de dire si cette femme nous plaît, si elle nous est sympathique ou désagréable. Elle nous attire et nous repousse à la fois. Elle possède quelque chose d'indiciblement merveilleux, et en même temps de rebutant, de presque diabolique. Diabolique, non pas au sens romantique, séducteur, mais plutôt qui est au-delà du bien et du mal. Ce charme négatif qui a quelque chose de dégénéré… et de beau. J'ai eu besoin de ce portrait dans “Le Miroir” pour introduire la part d'éternel des instants qui se succèdent devant nos yeux ; mais, en même temps, pour le juxtaposer à l'héroïne du film et souligner chez l'une comme chez l'autre (l'actrice Margarite Terekhova) cette même faculté de pouvoir être simultanément charmante et repoussante.
Il serait inutile de chercher à analyser le portrait de Léonard de Vinci en essayant de le décomposer dans ses divers éléments. Cela n'expliquerait rien. Car l'impact émotionnel que l'image de cette femme produit sur nous tient précisément à l'impossibilité de choisir en elle quelque chose de déterminé, d'achevé. Impossible d'extraire un détail hors de son contexte, de préférer un moment d'émotion à un autre, ni de le fixer définitivement pour soi, comme pour se mettre en un rapport d'équilibre avec l'image qui nous est donnée. C'est ainsi qu'elle nous ouvre à la possibilité d'une relation avec l'infini, qui est la vraie fonction de l'image artistique, dans son sens le plus élevé, nous découvrir l'infini… vers lequel s'élancent en hâte joyeuse et passionnée la raison et les sentiments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
nadejdanadejda20 septembre 2011
L'art ne se conçoit pas rationnellement, ne donne pas une logique de comportement, mais exprime une croyance, un postulat. La seule façon d'accepter une image artistique est d'y croire. S'il est possible en science de prouver logiquement à ses contradicteurs que l'on a raison, en art cela est exclu. Si l'image a laissé le spectateur indifférent ou froid devant la vérité du monde qu'elle exprime, ou si, pire il s'est ennuyé, son jugement est alors sans appel. p 41 (édition 1989)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Lire un extrait
Videos de Andreï Tarkovski (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andreï Tarkovski
Andreï Tarkovski : Solaris
Dans la catégorie : CinémaVoir plus
>Représentations scéniques>Cinéma, radio, télévision>Cinéma (744)
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
4438 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre