AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.18 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 6/02/1947
Biographie :

Antoine Silber, de son vrai nom Antoine Silberfeld, est un journaliste et un écrivain français. Il est le fils de l'écrivain Jacques Silberfeld, dont le nom de plume est Michel Chrestien.
Élevé à Neauphle-le-Château, il fait ses études secondaires au Lycée Hoche à Versailles et ses études de droit à l’université Paris II (1966-1970). Il est licencié en droit et diplômé de la Renert bilingual school de New York.

Il commence sa vie professionnelle à l'ORTF où il travaille pendant un an, en 1970, au desk de la première chaîne, avant de se tourner vers la presse écrite et d'entrer à Paris-Match où à partir de 1971, il couvre l'actualité sociale.
À la création du news magazine Le Point, lancé en 1972 par le groupe Hachette et dirigé par Claude Imbert et Olivier Chevrillon, il est recruté comme reporter aux côtés de Denis Jeambar et Jean-Marie Pontaut. Il s'y est d'abord intéressé aux questions sociales (de 1972 à 1975) puis se voit confier la rubrique « Éducation et universités » (1975-1977) avant de se spécialiser dans l'environnement et l'écologie.
Spécialiste du journalisme d'investigation et d'enquête, il révèlera notamment, fin 1973, avec Jean-Marie Pontaut et Jacques Bouzerand, l'identité des poseurs de micros-espions (des agents de la DST) au siège du Canard enchaîné.
En 1978, il passe trois mois aux États-Unis. À son retour des États-Unis, il démissionne du Point pour participer, à partir de juillet 1979, à la création de Paris-Hebdo, un « city magazine » lancé par le groupe Expansion de Jean-Louis Servan-Schreiber.
Après la disparition de Paris-Hebdo, en mai 1980, au bout de 15 numéros, il entre au Nouvel Observateur où il signera un grand nombre d'articles de la rubrique « Notre époque ».
Il quitte le Nouvel Observateur fin 1984, collabore notamment au magazine Géo et avec « Livres hebdo », qui lui confie à deux reprises la rédaction-en-chef du « journal du salon » pour le Salon du Livre de Paris. Il participe chez Gallimard-Jeunesse, avec Pierre Marchand, au lancement de la collection « Découvertes Gallimard ».
De 1989 à 1995, il occupe le poste de rédacteur en chef de Informations Entreprise, un magazine économique dédié au monde des PME-PMI. Il publie en janvier 1993 SDF-Sans domicile fixe aux Éditions Jean-Claude Lattès.
Il collabore de nouveau au Nouvel Observateur à la fin des années 1990, puis assure, à partir de 2000, la rubrique Le Questionnaire de Proust dans L'Express. Il interviewera, durant cinq ans, pour ce magazine, plus d'
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Antoine Silber   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Antoine Silber était l'invité de Patrick Poivre d'Arvor sur CNews, dans l'émission "Vive les livres" du 17/11/2018, pour évoquer son livre "Tout cet hier à l'intérieur de moi".
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (4) Ajouter une citation
laure1922   20 octobre 2014
Les Cyprès de Patmos de Antoine Silber
C 'était une autre vie, oui : plus simple et plus belle, celle dont elle avait toujours rêvé, disait-elle. Pas une goutte de pluie d'avril à fin novembre. Un ciel toujours bleu. C'était comme si le soleil et la douceur méditerranéenne aplanissaient toutes les difficultés de la vie.
Commenter  J’apprécie          80
laure1922   20 octobre 2014
Les Cyprès de Patmos de Antoine Silber
Elle n'était jamais venue en Grèce; ce scintillement du soleil sur la mer, cette sublime transparence, elle découvrait. Elle découvrait. Elle était sidérée. Comme si elle n'avait jamais vu la lumière.
Commenter  J’apprécie          60
okta   04 juillet 2018
Tout cet hier à l'intérieur de moi de Antoine Silber
Ernest Silberfeld, mon grand-père paternel était un homme distingué mais coléreux. Il portait une moustache à la Charlot et vivait à Anvers où il exerçait le métier excitant et mystérieux de diamantaire. Quand il venait à Paris, tous les ans ou tous les deux ans, il descendait à l'hôtel Louvois qui n'existe plus aujourd'hui et qui était situé près de l'ancienne Bibliothèque nationale, dans le IIe arrondissement. Il parlait avec l'accent belge, j'ai encore dans l'oreille le son de sa voix et la manière assez rude dont il rabrouait mon père. Nous habitions Neauphle-le-Château, dans les Yvelines et pour nous, prendre le car, aller passer la journée avec lui, était une fête.
Commenter  J’apprécie          20
ivredelivres   11 mars 2015
Les Cyprès de Patmos de Antoine Silber
On voyage toute sa vie, on écrit, on commente l’actualité, on est simple spectateur. Et puis, un jour, on devient horticulteur ! On plante des arbres, on découvre qu’on peut être utile, la vie prend tout son sens.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox