AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.58 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

Benoît Lemay est spécialiste d’histoire militaire. Ancien professeur à l'université de Laval (Québec).

Après avoir écrit une remarquable biographie d'Erich von Manstein, le stratège de Hitler (2006), il se consacre à une figure mythique de la Seconde Guerre Mondiale : Erwin Rommel (2009), qui incarne le soldat allemand exemplaire.



Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
rkhettaoui   07 février 2018
Erich von Manstein : Le stratège de Hitler de Benoît Lemay
Le serment effaçait toute distinction entre la loyauté envers l’État et la loyauté envers Hitler. L’opposition devenait, de ce fait, plus difficile. Ce devait être un bon prétexte pour ceux qui, comme Manstein, hésitèrent ensuite à s’associer à une conjuration contre Hitler. Pourtant, ils n’avaient guère hésité lorsque vint le temps de briser leur serment de fidélité à l’égard de la République de Weimar pour en prêter immédiatement un autre à la personne du Führer. À vrai dire, c’était un serment qui devait plus tard poser des cas de conscience à un certain nombre d’officiers supérieurs, quand leur chef s’engagerait dans une direction dont ils savaient qu’elle ne pouvait conduire qu’à l’anéantissement de leur nation.
Commenter  J’apprécie          20
Pchabannes   06 mars 2017
Erwin Rommel de Benoît Lemay
Vous ne pouvez pas comprendre Rommel qu’en prenant en considération son assaut contre le mont Matajur. Il est toujours resté au fond le lieutenant de cette époque-là qui prend des décisions instantanées et qui agit sous l’impulsion du moment.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   07 février 2018
Erich von Manstein : Le stratège de Hitler de Benoît Lemay
« Quand bien même le régime soviétique aimait se référer aux idées occidentales du marxisme et acquérir avidement les nouveautés techniques du monde occidental, l’Union soviétique ne faisait plus partie de l’Europe ! L’ombre du despotisme asiatique planait sur le pays, les êtres humains et les événements23. » Mais, plus important encore, ses visites en terre soviétique lui confirmèrent l’image que le corps des officiers allemands se faisait de la prétendue « tyrannie despotique asiatique », incarnée notamment par les commissaires politiques de l’Armée rouge. En d’autres termes, elles confortèrent ses préjugés selon lesquels les cadres de l’Armée rouge et du parti communiste étaient pour la plupart des Juifs, l’amenant ainsi, au moment de la Seconde Guerre mondiale, à cautionner la guerre d’extermination de l’Allemagne nazie en URSS contre l’ennemi « judéo-bolchevique ».
Commenter  J’apprécie          00
trepel1   10 janvier 2014
Erwin Rommel de Benoît Lemay
tres bon livres bien ecrit
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   07 février 2018
Erich von Manstein : Le stratège de Hitler de Benoît Lemay
Quoi qu’il en soit, les historiens militaires de renom sont presque unanimes à considérer Manstein comme le plus grand talent stratégique et le plus habile tacticien de la guerre de mouvement chez les généraux allemands de la Seconde Guerre mondiale. Sa compréhension de la dimension opérationnelle de la guerre moderne, impliquant notamment le binôme chars d’assaut et avions de combat, et sa capacité d’improvisation et de flexibilité en cas d’imprévu faisaient de lui le plus doué des officiers supérieurs de la Wehrmacht et le plus redouté par le haut commandement de l’Armée rouge.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   07 février 2018
Erich von Manstein : Le stratège de Hitler de Benoît Lemay
La restauration de la puissance militaire allemande, en tant que moyen pour faciliter la révision du traité de Versailles et le rétablissement de la position d’avant-guerre du Reich, était, depuis le début des années 1920, l’objectif premier des militaires et de plusieurs politiciens allemands. On envisageait même la guerre, en tant qu’instrument de politique étrangère, une fois que la Reichswehr aurait retrouvé sa capacité de mener des offensives et que les circonstances lui seraient favorables.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   07 février 2018
Erich von Manstein : Le stratège de Hitler de Benoît Lemay
« La paix est un rêve [...] et la guerre est un élément dans l’ordre mondial de Dieu. Dans la guerre, on retrouve les plus grandes vertus de l’homme : le courage, le renoncement à soi-même, le devoir de loyauté et l’esprit de sacrifice. Sans la guerre, le monde succomberait au matérialisme. »
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   07 février 2018
Erich von Manstein : Le stratège de Hitler de Benoît Lemay
« Nous ne pouvons pas supprimer la guerre. » Bref, pour les militaires allemands, la guerre était un fait de nature historique et, si elle n’avait pas existé, il aurait fallu tout simplement l’inventer, car elle était indispensable pour toute politique se réclamant de la raison d’État.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Avez-vous bien lu ces romans historiques?

Dans les piliers de la terre, de Ken Follett, quelle est la particularité de la statue de la vierge?

elle pleure
elle change de couleur
elle chante
elle s'illumine

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman historique , quizzCréer un quiz sur cet auteur