AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.87 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Baltimore , le 07/04/1915
Mort(e) à : New York , le 17/07/1959
Biographie :

Billie Holiday, de son vrai nom Eleanora Harris, est une chanteuse de jazz américaine considérée comme l'une des plus grandes chanteuses que le jazz ait connu.

Au lendemain de la guerre, elle est au plus haut, elle entame sa collaboration avec le pianiste Bobby Tucker, ses disques se vendent bien (elle a signé en 1944 chez Decca, elle triomphe au Town Hall de New York en février 1946, et son répertoire s'élargit à quelques chansons indissociables de son personnage : Lover Man, Good morning Heartache (écrite pour elle par Irene Wilson), et ses propres compositions : Fine and Mellow, Billie's Blues, Don't Explain et God Bless the Child).

Elle tourne aussi dans le film New Orleans d'Arthur Lubin, un long-métrage qui réunit de grands jazzmen, dont Louis Armstrong et Woody Herman.

À la même époque, elle renoue avec Joe Guy et adopte le LSD. Son imprésario Joe Glaser lui impose une cure de désintoxication dans une clinique privée, début 1947. En vain : quelques semaines plus tard elle est arrêtée en possession de stupéfiants et condamnée à un an de prison.

En 1956, Billie est arrêtée avec Louis McKay en possession de drogue : un nouveau procès est prévu. Elle effectue une nouvelle cure de désintoxication, à l'époque où sort son autobiographie Lady Sings the Blues, pour l'essentiel une compilation de toutes ses anciennes interviews réunies par le journaliste William Dufty, admirateur de la diva.

Depuis plusieurs années déjà, Billie est malade. Outre sa cirrhose, on diagnostique une insuffisance rénale. Elle est traitée sous méthadone et se remet peu à peu. On lui interdit l'alcool et la cigarette, son état s'aggrave. Billie Holiday meurt à l'hôpital à l'age de 44 ans.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Billie Holiday   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Chan Marshall alias Cat Power est une artiste accomplie : chanteuse, pianiste, guitariste, auteure, compositrice... Révélée en 1995 avec l'album "Dear Sir", un album folk et minimaliste, teinté d'une voix éthérée, aérienne, fragile et mystérieuse, il est difficile de ne pas devenir accro. 2022, sera l'année de la sortie de son 11e album "Covers" et c'est la première pépite de l'année de Luc Frelon pour l'Instant Fip à la Fnac. Il s'agit du troisième album de reprises de la musicienne américaine, qui a su parfaitement s'approprier un répertoire éclectique de chansons allant d'Iggy Pop à Frank Ocean, en passant par The Pogues, Lana del Rey et Billie Holiday, entre autres. Merci Chan Marshall. Découvrez toutes les pépites de l'Instant et la minute Fip à la Fnac Sur notre chaîne : https://www.youtube.com/playlist?list=PLiecdOYPtnue1cbBI-r764LKcvUjzjU8i Sur la plateforme dédiée de l'Éclaireur Fnac : https://leclaireur.fnac.com/playlist/1036-linstant-fip-a-la-fnac L'édition exclusive Fnac vinyle or de l'album "Covers" sur Fnac.com : https://www.fnac.com/a16334702/Cat-Power-Covers-Exclusivite-Fnac-Vinyle-Or Retrouvez-nous sur Facebook @Fnac : https://facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac #InstantFipFnac #CatPower #Covers #Fip #LEclaireurFnac

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Billie Holiday
Stockard   26 novembre 2017
Billie Holiday
Vous pouvez vous habiller jusqu'aux nichons dans du satin blanc, mettre des gardénias dans vos cheveux, sans voir une canne à sucre à l'horizon, et cependant vous sentir comme une esclave dans une plantation.
Commenter  J’apprécie          140
Acoun   05 janvier 2014
Lady Sings The Blues de Billie Holiday
On m'a dit que personne ne chante le mot faim comme je le fais. Ou le mot amour.

Sans doute parce que je me souviens de ce qu'ils signifient.
Commenter  J’apprécie          130
Acoun   25 janvier 2014
Lady Sings The Blues de Billie Holiday
Quelque chose de sensationnel? c'est facile, lui dis-je. Payez-vous une bonne chanteuse de couleur.
Commenter  J’apprécie          80
marchedenuitsanslune   24 août 2015
Lady Sings The Blues de Billie Holiday
La vie quoditienne des musiciens noirs américains en dit long sur le racisme aux Etats-unis à cette période et raisonne particulièrement avec l'actualité.

Commenter  J’apprécie          60
LivreCirculation   19 août 2019
Lady Sings The Blues de Billie Holiday
Il y a maintenant des jeunes qui veulent savoir d'où vient mon style, comment il a évolué, etc. Je ne sais que leur dire : si un air vous émeut, il n'y a pas à faire évoluer quoi que ce soit. Il suffit que vous ressentiez quelque chose, et quand vous le chantez les gens ressentent la même chose que vous. Pour moi, ça n'a rien à voir avec le travail, l'arrangement ou les répétitions. Qu'on me donne une chanson qui me prend aux tripes et il n'y a pas de travail qui tienne. […] [C]hanter The Man I Love ou Porgy n'est pas plus un travail pour moi que m'asseoir et manger du canard laqué (j'adore ça) : ces chansons, je les ai vécues ; en les chantant, je les revis, et je les aime.
Commenter  J’apprécie          00
LivreCirculation   19 août 2019
Lady Sings The Blues de Billie Holiday
Il s'est mis à économiser sou par sou pour s'acheter des anches qu'il taillait de toutes sortes de façons. Il s'est payé aussi un sax tout neuf, persuadé que dorénavant il aurait un bon gros volume. Or, il n'a pas varié d'un pouce : il n'était pas fait pour sonner comme Chu, et il a fini par le comprendre. Il faut être soi-même. Si vous copiez quelqu'un, vous n'arrivez à rien ; ça signifie que vous travaillez sans aucun feeling, et sans feeling, quoi que vous fassiez, c'est zéro. Il n'y a pas deux êtres semblables sur terre, et cela doit se retrouver en musique, sans quoi il n'y a pas de musique.
Commenter  J’apprécie          00
LivreCirculation   19 août 2019
Lady Sings The Blues de Billie Holiday
Elle me répétait : "Tu n'as pas de père. Je travaille si dur, je t'en prie, ne fais pas la même faute que moi." Elle avait toujours peur que je tourne mal et qu'alors elle ne puisse rien me dire ; si elle pensait que je faisais une bêtise, elle ne me frappait pas. Elle pleurait simplement, et je ne pouvais supporter qu'elle pleure.
Commenter  J’apprécie          00
LivreCirculation   19 août 2019
Lady Sings The Blues de Billie Holiday
Un bordel était à peu près le seul endroit où les Noirs et les Blancs pouvaient se rencontrer normalement, car bon Dieu ! ce n'était pas dans les églises qu'ils pouvaient se coudoyer.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les oiseaux

Vol au dessus d'un nid de...

Mésanges
coucou
circaète
moineau

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur