AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.95 /5 (sur 804 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Mons , le 29/06/1960
Biographie :

Carl Norac est le fils de l'écrivain Pierre Coran et d’une comédienne. Il a grandi d’abord dans une cité populaire en ville, entouré de ses copains avec lesquels il rejoue les aventures écrites par Enid Blyton.

Ensuite, son père construit un chalet et la famille part vivre au milieu d’une forêt. Ses albums pour enfants sont inspirés parfois de ces voyages qui l’ont emmené du sable du désert aux glaces de l’Arctique.

Carl Norac a alors pratiqué plusieurs métiers: professeur de français, scénariste pour la télévision, journaliste... avant de se consacrer totalement à sa passion: écrire. Auteur de poésie et de théâtre, Carl Norac a aussi écrit des livres pour enfants.

Il écrit des ouvrages en collaboration avec Alain Grousset, sous le pseudonyme de Noé Carlain ( comme "Prout de Mammouth et autres petits bruits d'animaux" aux éditions Sarbacane ou "Le livre abominable").

Depuis quelques années, Carl Norac réside en France, à Olivet, sur les bords d’un grand fleuve, la Loire. Il est le père d’une petite fée du nom d’Else.

Norac a été élu "Poète National" pour l'année 2020.
+ Voir plus
Source : http://www.carlnorac.com/public/bio.php?lg=fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Carl Norac   (128)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La poésie est «de la musique avant toute chose» selon Verlaine. Carl Norac nous parlera de musique d'écriture, de poésie, autour du conte musical “Le Carnaval des animaux sud-américains”. Une rencontre diffusée dans le cadre de la Foire du Livre de Bruxelles 2021.

Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (150) Voir plus Ajouter une citation
Carl Norac
sabine59   03 février 2019
Carl Norac
Maman, plus tard, moi je serai

blanchisseur de nuages ou berger d'oiseaux,

peut-être compteur de gouttes d'eau,

arbitre pour combats d'escargots,

garde du corps pour papillons,

acupuncteur pour hérissons,

clown pour passants fatigués,

imprimeur pour sans-papiers,

décorateur de coccinelles,

empêcheur de tomber du ciel.
Commenter  J’apprécie          7011
Carl Norac
sagesse66   12 octobre 2020
Carl Norac
Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.

Un insecte sur ta peau dont tu écoutes la musique des pattes.

La sirène d’un bateau suivie par des oiseaux, ou un pli de vagues.

Un arbre un peu tordu qui parle pourtant du soleil.

Ou souviens-toi, ces mots tracés sur un mur de ta rue :

« Sois libre et ne te tais pas ! ».



Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.

Pas une longue chanson, mais assez de musique pour partir

en promenade ou sur une étoile,

à vue de rêve ou de passant.

C’est un aller qui part sans son retour

pour voir de quoi le monde est fait.

C’est le sourire des inconnus

au coin d’une heure, d’une avenue.



Au fond, un poème, c’est souvent ça,

de simples regards, des mouvements de lèvres,

la façon dont tu peux caresser une aile, une peau, une carapace,

dont tu salues encore ce bateau qui ouvre à peine les yeux,

dont tu peux tendre une main ou une banderole,

et aussi la manière dont tu te diras :

« Courage ! Sur le chemin que j’ai choisi, j’y vais, j’y suis ! ».



Un poème, à la fois, ce n’est pas grand-chose

et tout l’univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          533
Carl Norac
sabine59   19 mars 2020
Carl Norac
J'ai attrapé la poésie.

Je crois que j'ai serré la main

à une phrase qui s'éloignait déjà

où à une inconnue qui avait une étoile dans la poche.

J'ai dû embrasser les lèvres d'un hasard

qui ne s'était jamais retourné vers moi.

J'ai attrapé la poésie, cet espoir virulent.
Commenter  J’apprécie          507
Carl Norac
sagesse66   04 janvier 2021
Carl Norac
À l’avenir



À l’avenir, laisse-moi tranquille,

dit le présent à la grammaire.

Je ne veux plus me conjuguer

ni au futur ni au passé.



Je vis à l’instant composé

et je me déguise en seconde.

Ça me va bien. Je cours le monde.

On est le temps. On a le temps

de le perdre et de le trouver.



Grammaire, fous-moi donc la paix

avec tes règles et tes grands airs.

Je suis. Je fuis. Je vis. J’y vais.



(Petits poèmes pour passer le temps)
Commenter  J’apprécie          464
Carl Norac
sagesse66   10 janvier 2021
Carl Norac
Poème pour l’enfant au bord d’une page...



La poésie fait son nid d’une main à peine ouverte,

elle peut suivre les lignes de la paume

et aussi vivre dans un poing.

Elle est ce souffle inattendu qui patientait en toi,

ce temps posé sur l’instant, mais qui dure.

Si tu veux la dresser, change de livre,

délaisse les gens qui veulent la définir.

Elle aura toujours le coup d’aile d’avance

de l’oiseau quand tu veux l’attraper.



Un poème ne t’attend pas.

Il est là, même où tu l’ignores.

Il ne se veut pas forcément plus brillant

qu’une bruine qui s’amuse ou un soleil qui tombe.

Un poème ne fait pas pousser les fleurs :

c’est une parole entre deux lèvres

qui ne sauvera peut-être pas la Terre,

mais qui s’entendra,

se fendra d’un aveu, d’un amour, d’un combat.

Elle chantera encore quand d’autres s’agenouillent

ou s’enfuient devant la foule des bras tendus.



Aujourd’hui, tu vas écrire, me confies-tu.

Alors, vas-y, jette-toi dans la beauté.

Au bout d’une page, ou de quelques vers,

il y a parfois le début d’un univers.

Je te regarde : ce matin, tu te sens si poème

que tu crois pouvoir toucher,

pour dire le monde,

l’infini d’une seconde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          366
Carl Norac
sagesse66   17 mai 2022
Carl Norac
LE BON MOMENT



Le temps passe sans que personne

ne lui demande de passer.

On croit que ce qu’il préfère,

ce sont les siècles, les millénaires.



Mais quand le temps

s’abandonne un instant,

quand le temps prend son temps

ou rêve d’en perdre un peu,

il arrive qu’il dise, à toute vitesse,

comme un enfant qui court,

en retard pour l’école : – Pour moi qui suis le temps,

qui vais de par le monde,

rien n’est plus beau

qu’une seconde…
Commenter  J’apprécie          332
Carl Norac
sabine59   18 novembre 2016
Carl Norac
En t'attendant...



Quand je t'attends , c'est long.

Les arbres traversent le chemin.

Les oiseaux font leurs valises de feuilles

Les crapauds ont le temps

De se changer trois fois en prince.



Quand je t'attends, c'est long.

Les mille-pattes ont lacé leurs souliers,

Les cigales ont fini de chanter.

Les montres ont le temps

De glisser trois fois des poignets.



Quand tu arrives enfin,

Le soleil a déjà compté tous ses rayons,

La mer, ses vagues ,et le ciel ,ses nuages.

Dépêche-toi,

Ma lune, ô ma douceur,

il va faire noir sur mon coeur.



( "Petits poèmes pour passer le temps")
Commenter  J’apprécie          300
Carl Norac
sabine59   04 février 2022
Carl Norac
Au fond, un poème, c'est souvent ça,

de simples regards, des mouvements de lèvres,

la façon dont tu peux caresser une aile, une peau, une carapace,

dont tu salues encore ce bateau qui ouvre à peine les yeux,

dont tu peux tendre une main ou une banderole,

et aussi la manière dont tu diras:

" Courage! Sur le chemin que j'ai choisi, j'y vais, j'y suis!"

Un poème, à la fois, ce n'est pas grand chose

et tout l'univers.



Petit poème pour y aller. Printemps des poètes 2020
Commenter  J’apprécie          260
Carl Norac
sabine59   12 janvier 2022
Carl Norac
Sur mes lèvres, j'ai vu passer

un mot d'amour pas terminé,

juste un ou deux sons perchés ,

deux ou trois lettres envolées,

un demi-mot sur mon sourire

qui s'élève pour apporter

un message aux pétales,

un serment aux cigales.

Même si je n'ai pas d'ailes

pour lancer des sons au ciel

ou ces lettres que l'on sème,

j'ai choisi de t'envoyer

un mot d'amour pas terminé.

Je l'ai caché sous ce poème.



(" Petites grimaces et grands sourires")
Commenter  J’apprécie          250
Jumax   14 février 2013
Bazar Circus de Carl Norac
Il clame sur un ton de réclame : Mesdames et Messieurs, mes âmes et mes yeux, mes jeunes et mes vieux.
Commenter  J’apprécie          220

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Les fruits et légumes dans les expressions populaires

Quelle expression est utilisée pour décrire ce qui apparaît d’une simplicité enfantine …

ça ne vaut pas une cacahouète
c'est bête comme chou
il ou elle a un pois chiche à la place du cerveau

10 questions
83 lecteurs ont répondu
Thèmes : fruits et légumesCréer un quiz sur cet auteur