AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Découvrez les meilleures listes de livres


Du Lien social ...ses points de rencontre ! ....
Liste créée par fanfanouche24 le 05/01/2014
98 livres.

Après avoir relu avec passion l'essai de Pierre Sansot sur "Les Jardins publics"... ainsi que mes observations quotidiennes sur mon nouveau lieu d'habitation, où j'ai lié connaissance avec le seul petit café de ma minuscule rue, où les mêmes personnes se retrouvent pour discuter... j'ai réfléchi, en dehors des réseaux sociaux, aux différents lieux publics, appartenant à l'espace urbain qui favorisent les rencontres, les mélanges de ses habitants...(cafés, gares, transports en commun, bibliothèques, etc.)

Cette phrase de Pierre Sansot résume bien mon envie de suggérer quelques pistes autour des points possibles dans la ville où chacun peut croiser son voisin, son alter ego:

"Jardins publics. L'expression me plaît tout autant que d'autres termes de même consonance: école publique, monument public, transports publics, place publique. Elle signifie qu'en principe nul n'en est exclu..."(p.33)

Pour débuter cette année toute neuve 2014...en ces temps moroses et de désarroi pour tant de personnes...réconfortons nous avec un regard d'attention redoublée dans les lieux de nos villes où nous croisons les autres...

******************au 27 septembre, par un article dans Archimag de septembre 2014, je prends connaissance à une initiative des plus sympathiques: des locataires à Nantes, créé une bibliothèque dans la loge de leur gardien...Une "élégance de hérisson", mise en pratique !!!

----http://www.archimag.com/bibliotheque-edition/2014/09/23/creer-bibliotheque-loge-gardien-immeuble

@Soazic BOUCARD@

(janvier 2014 **7 février 2016- **26 février 2017-** 5 juillet 2018- ** 31 août 2018- * 31 janvier 2019- *21 janvier 2020** 20 février 2021

** 16 décembre 2022



1. Jardins publics
Pierre Sansot
4.00★ (29)

"Jardins abandonnés, jardins devinés, jardins découverts, jardins sérieux, jardins de rêve... Jardin des plantes aussi sérieux qu'un cours de botanique. Jardins d'hiver qui nous émeuvent par le dénuement de leurs mains suppliantes. Jardins qui viennent nous accueillir majestueusement comme des hôtes de marque... dans ces décors de la vie quotidienne se produisent des figures pour partie réelles, pour partie légendaires: le gardienne, la mère de famille, les enfants brailleurs, la commère, le dragueur, les petites gens, les paumés... Tous usent de rites pour tirer le meilleur bénéfice d'un espace public, rites d'appropriation, d'entrée et de sortie, ou encore de profanation. de là ces stances à la gloire des jardins. Leur but n'est-il pas, comme le disait Nietzsche, de "bâtir" un havre pour la noblesse de l'âme" ? Au-delà de cet éloge des jardins publics et à l'encontre de réticences trop largement répandues, cet ouvrage exalte la chose publique, l'espace public, les lieux où les hommes se reconnaissent semblables et échangent un peu de leur existence."
2. Jardiniers du bitume : Des liens fleurissent dans les jardins partagés
Pascale Desmazières
4.50★ (11)

Cet ouvrage dresse le portrait d'initiatives citoyennes situées en Ile-de-France qui ont pour trait commun le vivant et le lien social...
3. A chacun son café
Safia Amor
2.00★ (9)

Ce petit guide répertorie, pour les amateurs de convivialité, ces lieux parisiens à la mode, classés par tendances: intello, artiste, militant...Cafés philo, cafés associatifs, cafés-jardins, etc.
4. Au café
Mohammed Dib
3.67★ (70)

" Il était tard ; je me demandais si je ne devais pas m'en aller de ce café bruyant, sombre. Seul devant une table, je regardais autour de moi les groupes qui bavardaient et fumaient sans relâche. Au fond d'une atmosphère obscurcie, les joueurs battaient leurs dominos avec des claquements de fouet qui, à la longue, portaient sur les nerfs. " Un homme simple, un chômeur, qu'une rencontre fortuite dans un café jette hors des sentiers battus de l'existence... Des paysans pauvres dans des coins perdus faisant l'apprentissage des élections... Une vieille femme qui voit s'ouvrir les portes du paradis... Un riche héritier qui vit, en raison de son enchantement, une étrange aventure... Gens d'Algérie, qui peuvent être de tous pays, de tous les temps... les personnages émouvants et humains que l'on rencontre au détour de ces nouvelles sont étroitement liés à ceux des grands romans de Mohammed Dib. "
5. Cafés de la mémoire
Chantal Thomas
3.42★ (67)

L'auteure choisit de raconter sa formation professionnelle et l'acquisition de son indépendance à partir de son rapport aux cafés...
6. Quelques cafés italiens
Patrick Mauriès
3.00★ (7)

Bars du coin autant que les plus célèbres cafés littéraires, l'auteur décrit ces lieux publics où toutes les rencontres sont possibles...
8. L'amitié un lien social
Claire Bidart
3.00★ (3)

"Qu'est ce qu'un ami ? Comment dure une amitié ? Pourquoi X ou Y sont-ils mes amis ? Sont-ils à la hauteur de l'idée que je me fais de l'amitié ? Est-il vrai que " qui se ressemble s'assemble " ? Les amis sont-ils " utiles " ? Tel est le type de question que Claire Bidart tente d'élucider à partir d'enquêtes dans une vaste gamme de contextes sociaux, et d'entretiens passionnants et souvent passionnés. Qu'est ce qu'un ami ? Comment dure une amitié ? Pourquoi X ou Y sont-ils mes amis ? Sont-ils à la hauteur de l'idée que je me fais de l'amitié ? Est-il vrai que " qui se ressemble s'assemble " ? Les amis sont-ils " utiles " ? Tel est le type de question que Claire Bidart tente d'élucider à partir d'enquêtes dans une vaste gamme de contextes sociaux, et d'entretiens passionnants et souvent passionnés. Attentive à l'influence de l'origine sociale, du milieu professionnel ou du milieu résidentiel, l'auteur ne constate pas pour autant une emprise totale de ces facteurs sur les pratiques amicales. Celles-ci engagent toute l'histoire des individus, avec des cycles - d'où l'importance de l'âge - ses drames et ses crises. L'amitié des cadres n'est pas celle des ouvriers, celle des jeunes n'est pas celle des adultes établis. Mais dans chaque cas, il importe de comprendre comment le lien amical émerge de la sociabilité globale, comment les liens entre amis, parents, copains, collègues et simples connaissances s'articulent et se différencient, comment les affinités électives se dégagent d'un réseau personnel plus ou moins riche et complexe. En confrontant l'analyse de ce réseaux et les représentations des acteurs, l'enquête de Claire Bidart montre comment l'amitié, tout en répercutant certaines régularités sociales, se distingue comme un lien " à part ", une espèce d'utopie intime qui nous permet de jouer sur diverses facettes de nos appartenances. La première édition de ce livre est parue aux Éditions La Découverte en 1997."
9. Gare du Nord
Joy Sorman
3.15★ (79)

"Joy Sorman s'’est installée pendant une semaine Gare du Nord pour écrire ce livre. Convaincue qu'’il suffit d’' attendre pour que quelque chose surgisse, le lundi 2 mai à 16h40, elle voit successivement apparaître Brice Hortefeux puis une adolescente qui tient par la main un hamster… et voilà son texte lancé. Entre enquête et collection de coïncidences, Paris Gare du Nord est la mise en récit d’' un lieu gigantesque et des foules qui le traversent. Une nouvelle manière de dire notre monde contemporain, avec précision, humour et sensibilité. "
11. L'amour des bibliothèques
Jean Goulemot
3.11★ (24)

" J'ai passé plus de temps à lire en bibliothèquequ'à manger, à fréquenter les cinémas ou les musées, à prendre des vacances au bord de la mer. Et, pour finir ces énumérations comptables, j'ai sans nul doute connu plus de bibliothèques que de femmes. " C'est une vie animée par l'amour des bibliothèques que raconte Jean Marie Goulemot, spécialiste du XVIIIe siècle et de l'histoire du livre : une vie de braconnage au fil des rayons, des rencontres, des découvertes, en France, en Espagne, aux États-Unis ; une vie de rêveur, placé sous surveillance ; une vie de professionnel scrutant les habitués, à l'écoute des silences, des nuisances sonores et des conseils les plus inattendus. Chemin faisant, c'est aussi une histoire des bibliothèques qui se dessine de l'antique bibliothèque d'Alexandrie à la censure dans la France occupée, des bibliothèques imaginaires aux livres condamnés à l'Enfer, des premières salles de lecteurs aux récentes mutations technologiques, Jean Marie Goulemot livre un texte intime, attachant et passionné."
12. Les bibliothèques de rue
Marie Aubinais
4.00★ (10)

"Initiées par le Mouvement ATD Quart Monde en région parisienne en 1968, les bibliothèques de rue existent aujourd'hui dans de nombreux pays. car malgré la démocratisation de l'accès à la lecture, les plus démunis restent globalement en marge du livre et de l'écrit. Avec leurs enfants, ils disent avec force leur soif de savoir, de rencontre et de partage. Cet ouvrage, qui fait la part belle aux témoignages du monde entier, explique les principes et le fonctionnement des bibliothèques de rue."
16. Comment se conduire dans les lieux publics
Erving Goffman
"Comment se conduire ans les lieux publics ? Dans ce livre, Erving Goffman développe pour la première fois en détail sa conception de l'ordre de l'interaction et des occasions sociales. En analysant des situations de rencontre et de rassemblement dans les termes d'une "écologie" des engagements, il forge des concepts qui ont depuis fait école dans l'étude des espaces publics urbains ou dans celle des meetings et des manifestations politiques. En puisant dans le terrain de sa thèse aux îles Shetland et en lisant des manuels de savoir-vivre, il décrit minutieusement le jeu des civilités qui règle les relations en face à face. Il en tire une analyse des propriétés situationnelles. Goffman recadre, dans une conception de l'ordre public, les interactions de "race", de classe ou de genre. Il revient sur les éléments de l'enquête d'Asiles, en approfondissant son interprétation de la folie comme menace sur l'ordre des interactions. Il éclaire également sous de nouveaux aspects les thèmes de Stigmate : les notions d'inattention civile et d'accessibilité seront reprises par les mouvements de revendication des personnes en situation de handicap et plus largement, par les minorités visibles. Ce livre, publié en 1963, reste un chef-d'oeuvre de microsociologie."
17. Les Gares
Parkstone
"Pôle urbain actif et grouillant, les gares attirent toute une variété de passagers et de visiteurs. Symbole de la révolution industrielle de la seconde moitié du XIXe siècle, elles sont les premières à avoir réduit les distances entre les grandes villes et les campagnes isolées. Souvent vues comme emblèmes du paysage urbain, elles invitent au voyage..."
20. Poétique de la ville
Pierre Sansot
3.30★ (55)

" Poétique de la ville est probablement le plus sensible, le plus exhaustif, le plus amoureux des livres écrits sur la ville. Monumental, riche et foisonnant, il résulte d'un pari insensé : qu'un homme puisse, à lui seul, s'emparer de la ville et nous en restituer toutes les facettes, tous les secrets. Qu'il s'agisse de l'arrivée sous la pluie dans une petite ville, des manifestations de rue, des dérives nocturnes ou des promenades matinales, des rythmes urbains, de la symbolique des artères, des transports, de personnages emblématiques (prostituée, clochard), des quartiers et faubourgs, ou encore des intérieurs (hôtels, studios, salle de bain ou de séjour), c'est un Sansot éblouissant qui nous révèle la géographie sentimentale des villes."
21. Dans la douce chair des villes
Marie Rouanet
3.05★ (23)

"Ce n'est pas parce que Marie Rouanet vit aujourd'hui en pleine campagne que les saveurs propres aux cités des hommes échappent à sa gourmandise. Déjà ses Balades des jours ordinaires, dans la même collection, faisaient la part belle aux joies que l'univers urbain offrent à qui veut bien s'en saisir. Dans le présent livre, elle compose, au nez et à la barbe des sociologues urbanistes à la triste figure, une fresque colorée et joyeuse de la cité, laquelle tout concourt : les centres anciens aussi bien que les ZUP et les ZAC, les cimetières comme les grandes surfaces, les mendiants et les passants, les jardins publics et les galeries marchandes..."
23. Balade des jours ordinaires
Marie Rouanet
2.85★ (24)

"« Je ne suis une aventureuse, confesse Marie Rouanet, que dans les voyages des jours ordinaires. » Partir loin n’est pas nécessaire au voyage, affirme-t-elle dans ce recueil de balades qui sont comme autant de nouvelles. Que l’on soit dans la rue un jour de fête de la Musique, que l’on écoute hurler les loups en Lozère ou que l’on sente se refermer sur soi le silence d’un musée désert de campagne, l’important n’est pas ce que l’on voit : c’est tout ce que le lieu, le moment et les gens rencontrés éveillent de résonances, de nostalgies, d’émotions, de désirs et de faims"
24. Un peu de bois et d'acier
Christophe Chabouté
4.22★ (420)

Suggestion de LePamplemousse. - BD mettant en scène la vie d'un banc public
26. Métro : Instantanés
Leïla Sebbar
2.83★ (12)

Suggestion de MicheleP
27. Fatima ou les algériennes au square
Leïla Sebbar
3.71★ (67)

Grâce à une autre suggestion de MicheleP "Algériens au café" de Leila Sebbar, j'ai pensé à cette ancienne lecture de cette auteure que j'apprécie beaucoup...
28. Le Square
Marguerite Duras
3.59★ (372)

Un duo de solitaires sur un banc public...qui fait connaissance. Très lointaine lecture pleine d'émotions, qui m'avait fortement accrochée...
29. Un ethnologue dans le métro
Marc Augé
3.30★ (83)

"Pour cette nouvelle édition (2013) l'auteur a rédigé un avant-propos dans lequel il explicite la démarche qui l'a amené à cet ouvrage et le remet en perspective dans l'histoire de l'ethnologie contemporaine".
31. Les églises de Paris
Joris-Karl Huysmans
4.25★ (5)

Un choix limite... d'un ouvrage très intéressant... d'un écrivain du 19e, sur les églises parisiennes... Il s'agit plus de textes sur l' histoire, l'architecture et la religion... mais en dépit de mes réticences naturelles... il était important qu'au moins un ouvrage soit présent sur ce lieu social commun: L'église.... ------------------------------- "Promeneur invétéré et esthète dilettante sans pareil, Huysmans a parcouru les églises de Paris, des deux côtés de la Seine : de Saint-Séverin, la paroisse de son baptême, à Saint-Julien-le-Pauvre, sanctuaire du culte catholique grec, sur la rive gauche ; de Saint-Germain-l'Auxerrois, la paroisse des rois de France qui trône face au Palais du Louvre, à Saint-Merry ou Notre-Dame des Victoires sur la rive droite ; et au milieu de toutes, la reine des églises parisiennes : La cathédrale Notre-Dame de Paris. (...) Ces textes, parus entre 1898 et 1905, pour la première fois réunis, sont une invitation à découvrir les églises parisiennes, à flâner dans les pas de Huysmans et à travers l'histoire, à suivre son parcours à travers le vieux Paris. "
32. Au coin de la rue, l'aventure
Pascal Bruckner
2.75★ (30)

Merci à madameduberry pour cette suggestion
33. Les Algériens au café
Leïla Sebbar
4.00★ (4)

Merci à MicheleP pour cette sympathique suggestion
34. Nos cinémas de quartier : Les salles obscures de la ville lumière
Alain Potignon
Lieu unique ,où les gens peuvent se croiser, échanger quelques mots...dans la file d'attente, après le film.La magie de découvrir un film...avec les autres... et parfois "cerise sur les gâteaux"... une discussion après le film, avec le réalisateur et le public....Dans certaines villes, des programmations dans des auditoriums... Je viens de m'installer à Issy-Les-Moulineaux... et des habitants habitués... s'y croisent régulièrement... des rendez-vous précieux où les gens peuvent au fil du temps faire connaissance. Des espaces à préserver==================================== "Combien de salles obscures parisiennes ont-elles su, au fil des décennies, garder leur caractère et leur authenticité ? Où sont-ils, ces cinémas de quartier qui ont nourri les émotions de générations de spectateurs, ces lieux mythiques, où Truffaut, Godard ou Chabrol ont fait leurs classes, et dont la programmation donne à voir le cinéma du monde entier ? Dans la pénombre d'une salle, le temps semble suspendu à ces décors chargés d'histoire. La magie est intacte."
35. Les femmes au bain
Leïla Sebbar
3.25★ (11)

Suggestion de MicheleP
37. A week at the airport
Alain de Botton
3.29★ (14)

Merci à elisabeth99 de cette suggestion
38. Les musées aiment-ils le public ? : Carnets de route d'un visiteur
Bernard Hennebert
2.00★ (4)

"Le livre analyse comment divers musées sacrifient les droits de leurs visiteurs à la rentabilité: hausse important des entrées, présentation incomplète de la tarification, gratuités supprimées, interdiction de photographier, oeuvres annoncées mais retirées, préventes obligatoires et de plus en plus hâtives. Nombre de musées se commercialisent. Une démarche culturelle établie sur le long terme risque d'être perdante face à des évolutions qui visent surtout la quantité et l'événementiel. Bernard Hennebert propose des alternatives réalistes. En priorité, rassembler les usagers intéressés pour cimenter un contre-pouvoir capable de neutraliser tant d'évolutions mercantiles qui appauvrissent le supplément d'âme censé caractériser la culture. Des avancées concrètes en ce sens existent, mais ne sont guère médiatisées. La dernière partie de ce livre s'y emploie".
39. Paris et ses passages couverts
Guy Lambert
4.50★ (7)

Ce guide présente la 20ne de passages couverts parisiens encore visibles... Ce livre a le mérite de faire comprendre que ces passages étaient des lieux de grande animation où la beauté architecturale était au service de la vente...
41. Usines Reconverties : Edition en français-anglais-espagnol-italien
Cristina Paredes Benitez
3.00★ (2)

34 réalisations de reconversion de bâtiments industriels avec les plans d'architectes. L'ouvrage est divisé en 4 parties: les espaces publics, les espaces culturels, les espaces commerciaux, les appartements et studios. Edition multilingue: italien-français-anglais-espagnol-portugais...
42. Une histoire à quatre voix
Anthony Browne
4.19★ (907)

Un petit clin d'œil vers la littérature jeunesse. Merci à Fifibrinda, pour sa suggestion... Quatre narrateurs différents racontent une même promenade dans un parc. Petit exercice de style à l'attention des jeunes lecteurs.
43. Métropolitaines : Tentative de photographier avec le langage, Métro de Paris, hiver 1999-2000
Carl Norac
4.00★ (9)

Excellente suggestion de Fifibrinda.... ================================================== Le temps d'un automne et d'un hiver, à chaque trajet dans le métro de Paris, Carl Norac a décrit, dans un carnet, la femme qui se trouvait devant lui, sans souci de race, d'âge ou de beauté. Sans jamais la choisir. Il s'agissait de plonger dans l'instant d'un visage ou d'un corps, de tenter entre deux stations, avec le seul outil des mots, de dessiner ou de photographier une passante. D'approcher un moment le souffle de la métropolitaine afin de la rendre visible au lecteur, d'en dire la présence, même immobile, même fugitive. Ainsi, plus de cent femmes croisées au hasard se retrouvent ici..
44. Exercices de style
Raymond Queneau
4.04★ (4783)

Suggestion de Fifibrinda....avec réserve ...car le centre du propos de Queneau est un excercice stylistique avant tout. Une même histoire qui se passe dans un bus..racontée de 99 manières différentes... Je me décide à faire ce rajout...pour ajouter un grain de fantaisie à cette sélection... et que le décor se trouve être un bus...et puis si cela donne envie de redécouvrir ce texte jubilatoire de Queneau...n'hésitons plus !!!
45. Autoportrait en usager du métro
Georges-Noël Jeandrieu
3.00★ (1)

Une bouche, un escalator, des quais et des rames, des couloirs de correspondances, des guichets, de vastes publicités, des musiciens, des usagers... Tels sont les éléments, au quotidien, qui ont fasciné et fascinent encore Georges-Noël Jeandrieu. Le psychiatre, spécialiste de l'enfant, n'en est pas à son premier ouvrage et se refuse (fièrement et ouvertement) toujours d'écrire sur sa profession pour laisser plutôt libre cours à son imagination d'un roman à l'autre. Cela dit, cet Autoportrait en usager du métro relève moins de la fiction que de l'exercice auto-fictionnel. Chez Jeandrieu, le métro n'est pas qu'un moyen de transport mais un lieu de tous les possibles, propice à la réflexion, aux émois, aux souvenirs qui vont et viennent comme les wagons. À commencer par ses propres expériences en théologie et en philosophie, qui portent son regard du côté du suicide (courant à travers les lignes de métro), (...) --Céline Darner
46. Facteurs en France : Chroniques du petit matin
Jean-Claude Kaufmann
3.33★ (6)

Dans ce livre, 51 facteurs racontent leur tournée au cœur des villes, dans les cités, à la campagne "Dans un monde qui change, le facteur reste une icône positive. Il soigne les bobos d'aujourd'hui, là où ça fait le plus mal, aux points de fragilité du lien social' . Voilà ce qu'affirme le sociologue, Jean-Claude kaufmann dans sa préface, et combien il a raison... Un métier unique dans sa spécificité, témoin et acteur privilégié, le facteur est présent au creux du quotidien des gens, de leurs joies, leurs désarrois, leur solitude... Un acteur bienveillant, qui , en dehors de l'acheminement du courrier, rend des services divers... se retrouve être un vrai rempart de solidarité et de présence pour les "solos" de nos villes et de nos campagnes...
47. Le métro revisité
Marc Augé
3.20★ (9)

"Vingt ans après avoir publié Un ethnologue dans le métro (Hachette, "Textes du XXe siècle", 1986), Marc Augé revient sur les raisons de son écriture et sur le métro qui, en deux décennies, n'a pas cessé d'évoluer. Offrant une clé de lecture des évolutions i ou accélérées de la société en mouvement, l'espace souterrain exerce également un effet de grossissement par rapport à la surface; la ville sera donc perçue depuis le métro, par rapport à ses installations et à ses parcours. Prendre le métro, c'est aussi l'occasion de s'interroger, avec Michel Leiris, sur la notion de "contemporanéité", c'est observer des "détails" qui parlent du temps et des générations, c'est aussi, plus classiquement, mais très concrètement, rencontrer la ville dont les frontières traditionnelles bougent, dont la population se diversifie et dont les nouvelles technologies transforment les rythmes quotidiens."
48. La porte ! Confessions inattendues d'une conductrice d'autobus
Anne Sari
2.50★ (9)

Récit publié en octobre 2013..... " Anne Sari est conductrice de bus à Lyon depuis plus de deux ans, un métier auquel rien ne la destinait. Au volant de son vingt-huit tonnes, elle nous confesse ses doutes, ses joies, son sentiment de décalage avec ses aspirations profondes, ses difficultés à trouver sa place dans une corporation encore très masculine. Elle nous raconte ses débuts : les horaires fluctuant sans cesse, les pauses trop courtes, les tensions quotidiennes, le manque de considération. Dans son bus, Anne voit défiler tout un concentré de la société française, des beaux quartiers du centre-ville aux cités-dortoirs de la périphérie. Un véritable laboratoire de sociologie ! Du petit matin, au coeur de la nuit, l' auteur nous fait vivre et partager ses rencontres éphémères et croque sur le vif, avec tendresse et lucidité, la femme de ménage qui la rejoint aux premières heures, la vieille dame qui se rend tous les jours au cimetière, le cadre agressif et méprisant, le pensionnaire de l' hôpital psychiatrique, le SDF plein d attentions... Toute une humanité qui se dévoile sous la plume talentueuse et inattendue de cette conductrice vraiment pas comme les autres."...
49. Regarde les lumières, mon amour
Annie Ernaux
3.40★ (1110)

"Pour Annie Ernaux, l’'hypermarché est un grand rendez-vous humain, un véritable spectacle. Sa fréquentation est très loin de se résumer à la seule corvée des courses. Dans le journal de ses visites au magasin Auchan des Trois-Fontaines, la romancière livre les sentiments mêlés, attirance mais aussi interrogations, que suscite en elle ce haut lieu de l'’abondance"
50. Histoires sentimentales sur un banc public
Hanoch Levin
4.50★ (11)

Découvert aujourd'hui cet auteur israélien, prématurément disparu... [29 mai 2014] "Histoires sentimentales sur un banc public réunit pour la première fois en France une sélection de nouvelles de Hanokh Levin, une figure majeure du théâtre israélien contemporain"
51. Le métro est un sport collectif
Bertrand Guillot
3.31★ (25)

"Le métro, sa grisaille, ses retards, sa déprime... Les clichés ont la peau dure. Mais il est parfois possible de leur tanner le cuir et de voir au travers. Pour Bertrand Guillot, le métro est avant tout une scène sur laquelle nous défilons tous à tour de rôle (et le prix de la place défie toute concurrence). La comédie n'est pas exclue, la romance non plus, le drame pointe parfois... Bref, aujourd'hui, le romanesque est dans le métro, bien plus que dans les séries ou la télé-réalité. C'est aussi l'un des derniers lieux du "lien social", où les frontières et les séparations si solides en surface s'évanouissent subitement sur les quais. Tout est permis. Dans le métro, il n'y a plus de première classe depuis longtemps. Dans la vie "à l'air libre", c'est un peu différent... Paradoxalement, on étouffe là-haut. Sourires en sous-sol est le fruit d'une année d'observation, de reportage, de chroniques. Bertrand Guillot traduit, avec justesse et humour, l'ambiance des stations. Son sens du portrait - particulièrement du portrait féminin -, sa science du détail juste font merveille dans ce recueil où la délicatesse du trait n'atténue en rien le réalisme des personnages et des situations. "
52. La métromanie ou les dessous de la capitale.
Jean Paulhan
3.50★ (3)

"Essai bref et célèbre de Jean Paulhan sur le métro parisien paru, la première fois, en 1946. Paulhan y décrit certains comportements singuliers "Il recense les symptômes de ce qu'il appelle la métromanie, un néologisme, qui renvoie sans surprise à la manie du métro"
53. L'heure de pointe
Dominique Simonnet
3.58★ (37)

Merci à Erveine pour cette suggestion... "Cela pourrait se passer en ce moment même, dans le métro : des voyageurs se frôlent, s'observent, s'ignorent ou s'attirent, se parlent peut-être... Que dissimulent ces visages faussement impassibles ? Que signifie ce long lys blanc qu'une inconnue brandit à la manière d'un drapeau ? A quoi songe cette vieille dame pleine de mélancolie sur lu quai ? Que complote ce couple hilare, là-bas, au fiord du wagon ? Quelle fièvre dévore cette jeune femme accrochée à la barre comme une naufragée ? Derrière tant de figures inconnues se cachent un monde, une vie, des secrets. Et, toujours, l'amour... Dominique Simonnet s'attache ici à quatorze histoires qui adviennent en même temps sur les lignes du métro parisien. Quatorze intrigues liées les unes aux autres par de surprenantes correspondances, qui nous font entrevoir l'intimité de personnages jetés clans le grand brassage de l'heure de pointe. En petites touches impressionnistes, qui jouent avec notre imaginaire littéraire, se compose un tableau sensible et parfois cruel de notre société. Car ces hommes et ces femmes qui se donnent des airs d'indifférence, tous confrontés à la tension du désir et à la difficulté d'aimer, c'est nous, c'est vous."
54. Librairies, corps et âmes
Dominique Reynié
4.00★ (11)

Livre très intéressant.... Les Librairies "lieux publics" et surtout de convivialité par excellence !!!
55. Dans le train
Christian Oster
3.51★ (122)

HervéGAUTIER- extrait – . "Les gares ont toujours été un lieu de rencontre privilégié. Quoi de plus étonnant qu'un homme y croise une femme et c'est peut-être le début d'une aventure amoureuse. Naturellement l'homme lui propose de porter son bagage, un sac plein de livres. Comme c'est un habitué des lieux et que cette femme lui plaît, il tente sa chance et l'accompagne Dans le train et descend à la même station qu'elle, lui porte son sac jusque sur le quai. En principe quelqu'un l'attend dans cette ville et par curiosité, par envie ou par amour, il décide de la suivre de loin, prend un chambre à l'hôtel des voyageurs tout proche parce qu'il pense qu'elle y est descendue"
57. Gare du Nord
Abdelkader Djemaï
3.36★ (42)

"algériens à la retraite, dans un foyer près de la gare du Nord. Tout un petit monde populaire, peint dans le détail, avec justesse et bienveillance, gravite autour de la « Chope verte », le bistrot où les trois héros ont leurs habitudes. De courts flash-back, un voyage en Algérie dans la famille, éclairent ces trois vies. Un roman touchant mais sans mièvrerie où triomphe la générosité de cœur. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre".
58. Sur le zinc : Au café avec les écrivains
Joris-Karl Huysmans
3.00★ (51)

"Lieux de rencontres, de conversation, de jeu, les cafés sont fréquentés et goûtés par les écrivains : ouvrez ce livre et venez faire une partie de manille avec Eugène Dabit, partager un crème et une brioche avec J. P. Donleavy, rêver d'un œuf dur avec Jacques Prévert et lire le journal avec Patrick Modiano, ou encore explorer les bistrots de Montmartre avec Léon-Paul Fargue… De Rimbaud à Queneau, en passant par Zola et Blondin, accoudez-vous au comptoir avec les plus grands écrivains"
59. Je suis la vieille dame du libraire
François Perche
4.50★ (21)

Adoré ce texte... sans ponctuation aucune... qui raconte le quotidien pathétique d'une vieille dame dont le seul lien social est son libraire, en bas de chez elle, à qui elle rend visite, tous les jours !!
60. Dans la loge de l'ange gardien
Pierre Lunère
3.46★ (34)

"Si votre concierge a toujours raison sur le temps qu’il va faire méfiez-vous, il est peut-être devin ! C’est le cas de Pierre. Officiellement concierge d’un immeuble parisien, officieusement, voyant. D’un côté celui qu’on vient voir comme un bon à tout faire, de l’autre celui qu’on vient consulter comme le messie. Comme un psychiatre qui voit défiler ses patients dans son cabinet, et avec un recul tout aussi drôle qu’intelligent sur sa double casquette, Pierre Lunère nous raconte ceux qu’il croise dans sa loge de concierge et voyant – du sans papiers à l’actrice célèbre – peignant un savoureux portrait de notre société…"
61. Le goût des cafés
Marie-France Boyer
2.50★ (4)

Suggestion d'Alzie [ 28 décembre 2014]
62. La clef de la chapelle est au café d'en face
Yvon Le Men
4.20★ (13)

Contribution d'Alzie... Je craque car il s'agit de poésie, de rencontres et de la Bretagne; le titre est charmeur, mais quelque peu trompeur !
63. L'écho des bistrots
Pierrick Bourgault
4.00★ (12)

ajout le 28 décembre 2014---"La collection « Petite philosophie du voyage » invite Pierrick Bourgault, photojournaliste, à dépeindre le cadre et la convivialité des bistrots. Tenanciers, habitués et clients de passage donnent leur cachet à ces mondes, antres de solitude ou lieux de rencontre et de liesse. De jour comme de nuit, le zinc poli reflète l’âme et les travers de la société."
64. France bistrots
Gilles Pudlowski
4.00★ (4)

ajout 28 décembre 2014----"Depuis le XIXe siècle, le bistrot désigne un type de restaurant à la française à la fois cosy et sympathique, où l'on mange et boit, où le genre décoratif est d'importance. Des estaminets lillois aux bouchons lyonnais, en passant par Nice et Montpellier, Gilles Pudlowski et Maurice Rougemont ont recensé pour France Bistrots quarante bistrots qui reflètent, chacun à sa manière, le bel esprit bistrotier. Les textes de Gilles Pudlowski expriment l'essence de ces lieux et les photographies de Maurice Rougemont nous plongent dans leur décor et leur ambiance si particulière : on entend les verres tinter et les assiettes s'entrechoquer !"
65. Bistrots, brasseries et cafés de Paris
Pierre Faveton
4.50★ (7)

Ajout le 28 décembre 2014--"Des cafés les plus chics aux plus populaires, une tournée de bistros de la capitale ! Les auteurs ont arpenté les cafés parisiens pour saisir les ambiances et croquer les scènes de vie sur le vif. Des intérieurs raffinés et empreint d’histoire, on découvre sous le regard amusé des auteurs la diversité et la spécificité du bistrot parisien. Pour découvrir Paris autrement !"
66. Squares, parcs et jardins de Paris
Pierre Faveton
3.00★ (2)

Ajout 28 décembre 2014---"Avec ses 400 parcs, jardins et promenades, Paris passe pour la capitale la plus verte d'Europe. Magnifiés par l'art des paysagistes, les jardins, îlots de tranquillité et de biodiversité, sont indispensables à la ville et à la vie, à plus d'un titre : le citadin y trouve de quoi se ressourcer. S'arrêter dans un jardin exhalant des senteurs délivrées par une averse ou inondé de soleil, partir à la découverte de ses tracés, de son atmosphère, de son histoire, promet toujours des plaisirs inédits. Partout, dans ces lieux d'apaisement, il y a un secret à emporter, une émotion à recueillir. C'est ce que vous propose ce livre, au travers une promenade dans une sélection de ces jardins et parcs de Paris."
67. La vie de bistrot
Pierre Boisard
3.42★ (14)

Ajout le 7 février 2016----Une lecture en cours qui met en scène un patron de bistrot parisien... auvergnat comme mon père "bistrotier"... que j'ai la chance d'avoir croisé ces deux dernières années...avec grand plaisir !
68. Apaise le temps
Michel Quint
3.36★ (184)

Ajout le 14 avril 2016- Au royaume de la librairie...
71. Zazie dans le métro
Raymond Queneau
3.58★ (11428)

Avril 2016-Suggestion de MicheleP... que je remercie pour me rappeler cet oubli quasi-impardonnable !!!
72. Georges Lebanc
Claude Ponti
4.13★ (134)

Suggestion sympathique de Junie... le 8 juillet 2016
73. 78
Sébastien Rongier
3.28★ (24)

ajout le 17 décembre 2016
74. La petite librairie des gens heureux
Veronica Henry
3.76★ (463)

ajout le 26 février 2017
76. Éloge du bistrot parisien
Marc Augé
3.75★ (14)

Ajout le 17 mars 2017
77. La libraire de la place aux herbes
Éric de Kermel
3.65★ (2640)

Ajout le 17 mars 2017----Une très belle lecture du présent : la rencontre d'une libraire et librairie, bien sympathiques !!
78. Le téléphone portable
Zhenyun Liu
3.38★ (9)

ajout le 29 avril 2017---Célèbre présentateur sur une chaîne de télévision pékinoise, Yan Shouyi anime un talk-show intitulé "Appelons un chat un chat" où honnêteté et franchise sont de mise. Mais derrière le rideau, il s'enlise inexorablement dans le mensonge et la trahison. Marié à Yu Wenjuan, il la trompe en effet avec la belle Wu Yue. Or, infidélité et téléphone portable ne font pas bon ménage. Et l'inévitable finit par se produire : Yu confond le mari volage et demande le divorce. Liu Zhenyun signe ici une satire des relations humaines. Car derrière un instrument de communication a priori inoffensif se cache ce qu'il appelle une bombe à retardement. Susceptible d'exploser à tout moment, elle apparaît comme la métaphore d'une société en perte de repères où la communication, parce qu'instantanée, est biaisée, altérée. Pensé comme un outil de rapprochement, le téléphone portable finit ainsi par éloigner les gens les uns des autres. Dans un style incisif, aux phrases simples et lapidaires, l'auteur développe ses thèmes de prédilection : la parole et son rôle dans les interactions humaines, ainsi que les transformations qu'elle subit à travers la modernisation de la société.
79. Paris-Métro-Photo
Anne-Marie Garat
5.00★ (4)

Ajout le 1er mai 2017---"Le métro est un monde, un monde d’une richesse infinie, qui ne cesse de stimuler le regard… De 1900 à nos jours, ce livre propose une anthologie des photographies du métro parisien. Il a pour ambition de faire découvrir au grand public – et notamment aux voyageurs – les liens étroits qui unissent la photographie et la grande épopée du métropolitain. Car la photographie est intimement liée à l’histoire du métro parisien : elle a documenté les différentes étapes de sa construction, ses principales mutations, ses ouvrages d’art, son décor urbain, sa sociologie, ses drames, sa poésie…"
80. Les pierres songent à nous
Pierre Sansot
4.33★ (13)

ajout le 12 novembre 2017. Belle découverte du jour à ma médiathèque !----"Pierre Sansot continue dans ce nouveau volume son exploration si personnelle de nos villes et de leurs coulisses : cinémas de quartier, squares, gares, marchés et autres lieux apparemment anodins qui prennent sous son regard une dimension magique. ©Electre 2015
81. Transports en commun
Jean Grégor
4.50★ (8)

Ajout le 5 juillet 2018
82. Roissy
Tiffany Tavernier
3.61★ (505)

Ajout le 30 août 2018--- "ROISSY. Sans cesse en mouvement, tirant derrière elle sa valise, la narratrice de ce roman va d'un terminal à l'autre, engage des conversations, s'invente des vies, éternelle voyageuse qui pourtant ne montera jamais dans un de ces avions dont le spectacle l'apaise. Arrivée à Roissy sans mémoire ni passé, elle y est devenue une "indécelable"-une sans domicile fixe déguisée en passagère-, qui a trouvé refuge dans ce non lieu les englobant tous. S'attachant aux êtres croisés dans cet univers fascinant, où personnels navigants ou au sol côtoient clandestins et laissés-pour-compte, instituant habitudes et rituels comme autant de remparts aux bribes de souvenirs qui l'assaillent et l'épouvantent, la femme sans nom fait corps avec l'immense aérogare. Mais la bulle de sécurité finit par voler en éclats. Et quand un homme, qui tous les jours vient attendre le vol Rio-Paris -le même qui, des années auparavant, s'est abîmé en mer- tente de l'aborder, elle fuit, effrayée. Comprenant à sa douceur et à son regard blessé, qu'il ne lui fera aucun mal, elle se laissera pourtant aller à la complicité qui se nouera entre eux. Magnifique portrait de femme rendue à elle-même à la faveur des émotions qui la traversent, Roissy est un livre polyphonique et puissant, qui interroge l'infinie capacité de l'être humain à renaître à soi et au monde."
83. Demander la lune
Pierre Sansot
5.00★ (5)

Ajout le 30 août 2018---Jardins ouvriers et convivialité !!
84. La papeterie Tsubaki
Ito Ogawa
4.17★ (3763)

ce 18 septembre 2018- Lecture en cours... sur une écrivaine publique , au Japon...qui poursuit l'activité de sa grand-mère disparue; cette dernière gérait une papeterie tout en étant "écrivain public " !...La petite-fille , la narratrice , reprend le flambeau !
85. Kiosque
Jean Rouaud
3.59★ (168)

ajout le 31 janvier 2019 --"Sept années durant, de 1983 à 1990, jusqu’à l’avant-veille du prix Goncourt, un apprenti-écrivain du nom de Jean Rouaud, qui s’escrime à écrire son roman Les Champs d’honneur, aide à tenir rue de Flandre un kiosque de presse. A partir de ce « balcon sur rue », c’est tout une tranche d’histoire de France qui défile : quand Paris accueillait les réfugiés pieds-noirs, vietnamiens, cambodgiens, libanais, yougoslaves, turcs, africains, argentins ; quand vivait encore un Paris populaire et coloré (P., le gérant du dépôt, anarcho-syndicaliste dévasté par un drame personnel ; Norbert et Chirac (non, pas le maire de Paris !) ; M. le peintre maudit ; l’atrabilaire lecteur de l’Aurore ; Mehmet l’oracle hippique autoproclamé ; le rescapé de la Shoah, seul lecteur du bulletin d’information en yiddish…) Superbe galerie d’éclopés, de vaincus, de ratés, de rêveurs, dont le destin inquiète l’ «écrivain » engagé dans sa quête littéraire encore obscure à 36 ans, et qui se voit vieillir comme eux. (..."
86. Notre-Dame de Paris
Victor Hugo
4.19★ (25107)

junie m'a posé une colle... car franchement j'aurais bien aimé déniché un texte fictionnel ou autre sur les églises, lieux extraordinaires de rencontres... mais les écrits sont majoritairement polémiques sur l'institution ou sur les prêtres... alors je ne peux pas résister au grand roman qui rassemble tellement de personnages autour de la sublime cathédrale parisienne !!! "Le livre est bien intitulé Notre-Dame de Paris, car c'est autour d'elle que toute l'action gravite. Celle-ci est touffue et fouillée comme les architectures des cathédrales. C'est d'abord la cohue populaire qui encombre la grand'salle du palais de justice, où l'on va jouer un mystère de P. Gringoire. Dans cette cohue, on fait connaissance avec quelques personnages du drame : Jehan Frollo l'écolier, Trouillefou, roi de Thunes, chef des truands. Vient ensuite, à Notre-Dame, l'élection du pape des fous. L'élu du populaire en liesse, c'est le sonneur de cloches de Notre-Dame, Quasimodo, la plus abominable personnification de la laideur physique. Voici la bohémienne Esmeralda, qui danse, au milieu d'un cercle de badauds, sur le parvis de Notre-Dame...."
88. Le courage des autres
Hugo Boris
3.59★ (198)

Ajout le 24 mars 2020...Lecture très prenante... du moment !!
89. Nous, transportés
Giuseppe Lucatelli
4.33★ (3)

Ajout le 20 février 2021-- "Curieux carnet de voyage que nous proposent Giuseppe Lucatelli et Horace Pappal. Bien loin des contrées exotiques, c'est dans de très banals et quotidiens déplacements en transports en commun qu'ils nous emmènent, en nous offrant la place la plus plaisante, celle du lecteur. Corps, paroles et soupirs, pensées cachées, architecture et mouvement, reflets et férocité de la lumière, tramway et train de banlieue, nous voici dotés des pouvoirs des anges du film de Wim Wenders, Les Ailes du désir. Nous entendons tout, nous voyons tout, même les secrets les plus intimes.."
90. Café des immobiles
Jean-François Pocentek
5.00★ (3)

Ajout le 8 avril 2021
91. Cafés crème
Charles Lancar
3.75★ (19)

Ajout le 8 avril 2021--" Devenu sur le tard patron d'un bistrot rue de Sèvres, Jean-Louis ne vit que pour et par son café. Derrière son comptoir, il se plaît à observer les couples d'étudiants amoureux, les hommes solitaires, les femmes blessées. Il sait bien qu'il est presque invisible aux yeux de ces inconnus, pourtant ils font tous un peu partie de sa vie. Inévitablement, Jean-Louis a parfois quelques coups de cœur pour ses fidèles clients. Inévitablement, il éprouve parfois quelques désillusions. Ainsi assiste-t-il à l'idylle naissante entre Florence Galtier, charmante avocate écorchée par sa récente rupture, et le trappeur, un énigmatique quinquagénaire qui noircit avec frénésie son bloc de papier. Il y a aussi Francesco, macho d'un naturel violent, pour qui il s'est pourtant pris d'amitié. Sans oublier ce nouvel habitué, un aveugle, qui chaque matin vient déguster son grand crème. Voilà quelques-uns des destins solitaires qui se croisent jour après jour à La Chaumette. Finiront-ils par accepter de s'ouvrir les uns aux autres ? L'enlèvement d'un enfant de trois ans va étrangement redistribuer les rôles et donner lieu à d'étonnantes métamorphoses. Dans ce roman, où l'on retrouve la saveur tendre d'une atmosphère de bistrot, Charles Lancar poursuit avec une belle sensibilité son analyse des comportements humains."
92. Mémoires de chaises
Bernard Soupre
5.00★ (4)

Ajout le 4 juillet 2021***voir ma chronique de ce jour
93. Sanctuaires insolites
Nathalie Cousin
Ajout le 4 juillet 2021---"Chaque famille de monuments raconte une passionnante histoire, mi-sacrée, mi-profane. Région par région, l'auteur propose plus de vingt thématiques mettant en avant le caractère insolite, merveilleux ou exceptionnel des sanctuaires disséminés sur tout le territoire français : églises troglodytiques, chapelles des mystérieuses confréries de Pénitents, monuments orthodoxes de la Côte d'Azur, derniers labyrinthes sacrés de France, hauts lieux ésotériques..."
94. Café sans filtre
Jean-Philippe Blondel
3.56★ (352)

Ajout le 15 avril 2022---"Après des semaines de confinement, le Tom's rouvre ses portes. Ils sont tous là : Jocelyne, l'ancienne propriétaire du café, partie à la retraite mais qui n'arrive pas à quitter les lieux, José, le serveur qui rêve d'ailleurs, et Fabrice, le nouveau patron. Les clients passent, déposant sur les tables des rires et des confidences. Des vies se nouent et se dénouent. Assise au fond de la salle, Chloé observe, carnet et crayon en main. Croquant ce petit théâtre du quotidien, Jean-Philippe Blondel signe une merveille de roman, plein d'humanité, qu'on referme le coeur léger et le sourire aux lèvres."
95. Au rendez-vous des Pas-pareils
Jean-Pierre Ancèle
3.71★ (12)

Ajout le 13 mai 2022--- "Les habitués du bistro Le Cran d'Arrêt, brochette de personnalités toutes aussi touchantes et attachantes les unes que les autres, trouvent refuge dans ce rade déshérité, en marge de la grande ville. Les pluies diluviennes, la gadoue, l'absurdité de leur condition, tout concoure à leur exclusion. Mais demeure le plus important : l'humanité en partage. Leur rendez-vous quotidien en est la célébration. Réunis autour de Comdinitch, le raconteur d'histoires insensées, ils rient, pleurent, s'entraident. Une comédie douce-amère portée par un style oral autant virtuose que tendre. On respire une ambiance aux influences diverses : Jean-Pierre Jeunet, Simenon, Céline, Beckett, Lemaitre... Un premier roman teinté de noir qui rend hommage à la langue française et célèbre l'altérité et la différence. "
96. Jardins publics
Patricia Castex-Menier
3.50★ (1)

Ajout le 2 décembre 2022
97. Au rendez-vous des Mariniers
Frédéric Vitoux
3.64★ (38)

Ajout le 2 décembre 2022-- très beau souvenir de lecture.. "C’est l’histoire d’un restaurant populaire dans l’île Saint-Louis, où l’on prenait ses repas à même le marbre des tables et où la patronne présentait l’addition sur une ardoise. Son enseigne ne trompait pas : Au Rendez-vous des Mariniers… Au 33, quai d’Anjou, s’y donnèrent rendez-vous, de 1904 à 1953, les habitants du quartier, les patrons des péniches amarrées sur les berges et les blanchisseuses des bateaux-lavoirs tout proches… Nombre d’écrivains et d’artistes y trouvèrent aussi refuge et s’en firent souvent l’écho dans leurs œuvres – de Jean de la Ville de Mirmont à Picasso, de John Dos Passos à Pierre Drieu la Rochelle, d’Hemingway à Aragon, de Simenon à Blaise Cendrars, etc. Et c’est encore là que dînèrent, un soir de mars 1933, François Mauriac et Louis-Ferdinand Céline – une rencontre entre deux romanciers que tout opposait !"
98. Mon libraire, sa vie, son oeuvre
Patrick Cloux
4.25★ (43)

Ajout le 16 décembre 2022---- oubli inadmissible pour une ancienne libraire, ayant en plus adoré ce texte...!
Commenter  J’apprécie          14849