AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.41 /5 (sur 53 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Birmingham , 1970
Biographie :

Le roman du Catherine O'Flynn "Ce qui était perdu" a remporté en 2007 le prix Costa du premier roman, une importante distinction littéraire britannique. Véritable phénomène éditorial, il a depuis été publié dans vingt-cinq pays.

Source : amazon.fr
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
littleone   17 avril 2015
Les vacances de Monsieur Lynch de Catherine O'Flynn
Je crois que, parfois, on perd des gens et on ne s'en rend pas vraiment compte, sur le moment. Ca commence comme une mince fêlure. Pas plus. Il faut des années, une vie, avant qu'on comprenne tout ce qui a filé par cette fêlure. Combien on a perdu. (p.312)
Commenter  J’apprécie          100
Zalvec   07 mars 2017
Ce qui était perdu de Catherine O'Flynn
Je passais ma vie à regarder les gens. Moi, personne ne me regardait jamais.

Je sentais un regard dans mon dos et je savais qu'elle était là, assise, quelque part derrière moi. Je ne savais pas qui elle était ni ce qu'elle voulait, mais je savais qu'elle m'avait choisi.
Commenter  J’apprécie          60
littleone   17 avril 2015
Les vacances de Monsieur Lynch de Catherine O'Flynn
Ils n'ont pas émigré de pays où il n'y a ni travail ni argent vers un pays offrant des opportunités. Non, ils ont quitté des existences confortables pour chercher quelque chose d'encore mieux. C'est une forme d'avidité, ne croyez-vous pas ? (p.210)
Commenter  J’apprécie          30
littleone   17 avril 2015
Les vacances de Monsieur Lynch de Catherine O'Flynn
Elle nous regarde comme si nous étions des déchets de la rue soufflés par le vent. (p.218)
Commenter  J’apprécie          30
DonaSwann   28 septembre 2016
Ce qui était perdu de Catherine O'Flynn
J'arrive pas à croire que tu vas être responsable d'un magasin. Fréquenter ces macaques en conférence. Faire du chantage à des gamins de dix-sept ans pour qu'ils fassent des heures sup à l'oeil. Faire travailler les gens comme des dingues pour que tu puisses toucher ton bonus et t'acheter une nouvelle voiture. (...) Il n'y a rien qui vaille la peine de faire douze heures par jour quelque chose que tu détestes.
Commenter  J’apprécie          10
nanet   01 octobre 2012
Ce qui était perdu de Catherine O'Flynn
Lisa avait entendu l'exposé des faits de nombreuse fois.Elle avait lu des choses horribles dans les journaux. Elle avait lu les graffitis sur leur maison. Rien de tout ça ne l'avait touchée. Les faits n'ont aucune importance lorsque vous croyez en quelqu'un. Pas une seule fois elle ne douta de son frère.
Commenter  J’apprécie          10
DonaSwann   28 septembre 2016
Ce qui était perdu de Catherine O'Flynn
Oh, mon dieu, ce con baratine une fille. Et elle est réellement impressionnée. C'est dire si tout part en couille. Je ferme les yeux.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Catherine O`Flynn (78)Voir plus