AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.81 /5 (sur 121 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Caen , 1956
Biographie :

Catherine de Lasa est née à Caen. Après des études de littérature, elle assouvit sa passion en écrivant des poèmes, des contes et des histoires pour enfants. Après avoir travaillé comme documentaliste aux éditions Hachette puis à la rédaction de Pomme d'Api, elle abandonne la vie professionnelle pour se consacrer uniquement à la littérature de jeunesse. C'est en 1997 qu'elle crée la série Oscar, avec Pascale Gallimard. Ses ouvrages sont depuis publiés chez Gallimard, Nathan, Fleurus mais elle écrit aussi pour la presse de jeunesse et plus particulièrement pour le magazine Blaireau.
Les ouvrages de Catherine De Lasa sont le reflet d'une vision de la vie très spirituelle, basée sur la tolérance, le respect des autres et la non violence. Cet état d'esprit se retrouve tout au long de ses poèmes et contes. La série Oscar évoque quant à elle les petits soucis de la vie quotidienne de l'enfant à travers le personnage très sympatique d'Oscar le héros-kangourou.
+ Voir plus
Source : Ricochet-Jeunes
Ajouter des informations
Bibliographie de Catherine de Lasa   (68)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Catherine de Lasa
Clarté d'hiver

Noël s'est nourri de miel
De brioche et de lumière
Il a trempé dans la crème
Chaque grelot d'herbe claire.
Mille mille cloches neigent
Aux quatre coins de l'hiver
Et toute la maison rêve
Dès qu'on ouvre la fenêtre.
Commenter  J’apprécie          222

- Tu vois, ce sera un mariage à la sauvette, entre deux ennemis, entre deux guerres. Pourquoi va-t-on m'arracher aux miens et me lancer dans cet immense voyage pour me recevoir si mal ?

Commenter  J’apprécie          130
8 mai 1766

« Mais je n’ai rien gâché du tout ! Au contraire,
papa était enchanté de mes boutons de rose.
En les voyant, il s’est même exclamé :
– Dans la peinture, tu iras beaucoup plus loin que moi !
J’ai senti mon cœur battre à grands coups.
Moi, la petite Lisette, dépasser papa qui fait le portrait
des ministres ! Serait-ce possible ? »
Commenter  J’apprécie          120
Je n’ai eu aucune idée d’éternité, mais j’ai tâché de retenir
l’équilibre du visage, l’écart entre les sourcils, la hauteur
du front...

Et depuis je la dessine avec du charbon sur les murs,
les poutres, les dallages... Si on veut m’empêcher de
dessiner, il faut me supprimer les mains. Et si je n’ai
plus de mains, je dessinerai avec mes pieds ou mon nez.
Le dessin, c’est toute ma vie.
Commenter  J’apprécie          100

Ce livre est l'idéal pour les amateurs d'Histoire et de lecture ! Comme on peut le voir, c'est un roman historique qui se passe au temps des crinolines, c'est à dire dans les années 1855, pendant l'Exposition Universelle à Paris. Ce livre est le journal de Charlotte, une jeune fille qui aimerais beaucoup tombée amoureuse et voyager, une fille qui aime la vie et rêver. C'est un roman tout en douceur, ou l'on s'attache au personnage. Le livre est aussi très beau, avec des pages "édentées", de très belles 1ère et 4ème de couverture et les jours où l'héroïne écrit, en haut de ce qu'elle raconte (ce n'est pas très clair...) sont tracés comme à la plume.

Commenter  J’apprécie          50
Que m'importe à moi le charme du printemps
Dans ce pays d'exil.
Je me languis de toi, soleil de mon pays,
De vous, rives de l'Isar.
Commenter  J’apprécie          60

Tout était dit. Une fille de duc n'avait qu'à parler pour être obéie. Un seul de ses ordres pouvait changer toutes les situations en bien ou en mal. Elle tenait entre ses mains la vie de centaines de personnes, commandait à leurs joies, leur tristesse ou leurs amours, et pouvait décider de leur destin selon son bon plaisir.

Commenter  J’apprécie          50

En France, plus de 80 000 juifs ont connu la déportation et la mort.

Commenter  J’apprécie          40

Ces filles-là, on nous demande de les accueillir. Mais à part ça, elles n'ont pas leur place au dortoir, elles ne peuvent pas faire du théâtre avec nous. Et tout de suite, elles ne sont même pas en récréation. A votre avis, elles ont déjà pris une retenue? Moi, je me demande à quoi ça rime, tout ça.

Commenter  J’apprécie          20

Est-ce ma belle-mère qui est enceinte ou moi ? Je pense que c’est elle puisqu’elle a déjà tout organisé en vue de cette naissance, sans me consulter : le prénom de l’enfant ? Rodolphe, comme le fondateur de la dynastie des Habsbourg, ou Sophie, comme elle. La chambre du bébé ? À côté de ses propres appartements et non des miens. La gouvernante ? Ce sera la baronne Welden. […] elle n’a pas eu d’enfants, et je ne l’ai jamais vue tenir un livre entre ses mains. La baronne Welden a été sélectionnée comme gouvernante… parce que son mari a été tué en réprimant l’insurrection hongroise !!!

Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

5 Questions sur le livre Les deux inconnues

Comment s’appelle le personnage principal ?

Charlotte
Estelle
Hélène
Régine et Estelle

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Les deux inconnues de Catherine de LasaCréer un quiz sur cet auteur