AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.52 /5 (sur 971 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1961
Biographie :

Christine Féret-Fleury a fait des études de lettres, puis elle a travaillé chez Gallimard, s'occupant de la Collection Frontières.

En 1996, elle publie son premier livre pour la jeunesse, "Le Petit Tamour" (Flammarion), suivi en 1999 par un roman adulte, "Les vagues sont douces comme des tigres" (Arléa), couronné par le prix Antigone. Depuis sont parus une soixantaine d’autres titres.

A partir de 2001, elle se consacre principalement à l’écriture et assure la direction éditoriale des éditions Les 400 Coups France. Actuellement, elle vit et travaille toujours en Provence.

Source : www.livres-a-gogo.b
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Histoire, musique, art, sciences, environnement ... Retrouvez 5 livres jeunesse pour apprendre en s'amusant ! Charlie and the Queen's hat de Sue Finnie, Danièle Bourdais et Yannick Robert : https://www.babelio.com/livres/Finnie-Charlie-and-the-Queens-hat/647201 Mozart, vu par une ado de Tristan Pichard : https://www.babelio.com/livres/Pichard-Mozart-Vu-par-une-Ado/1158298 La dernière énigme de Léonard de Vinci de Christine Féret-Fleury : https://www.babelio.com/livres/Feret-Fleury-La-derniere-enigme-de-Leonard-de-Vinci/1144563 Georges et les secrets de l?univers de Lucy et Stephen Hawking : https://www.babelio.com/livres/Hawking-Georges-et-les-secrets-de-lunivers/31931 Y?a plus de papier ! de Céline Claire et Mademoiselle Caroline : https://www.babelio.com/livres/Claire-Ya-plus-de-papier-/647190 Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
Citations et extraits (218) Voir plus Ajouter une citation
Stelphique   02 janvier 2017
Au bois dormant de Christine Féret-Fleury
C'est un cadeau que je me suis fait à moi même. J'ai décidé de ne plus attendre ceux des autres. Désormais, je vais prendre soin de moi. Je vais m'offrir tout ce que je désire.
Commenter  J’apprécie          291
NathalC   24 août 2018
La fille qui lisait dans le métro de Christine Féret-Fleury
Les hommes ne lisent pas dans leur bain. D'ailleurs, les hommes ne prennent pas de bain, ils sont toujours pressés, et le seul moyen de les faire tenir tranquilles, c'est de les poser sur un canapé devant une demi-finale de Ligue des champions.
Commenter  J’apprécie          257
NathalC   26 août 2018
La fille qui lisait dans le métro de Christine Féret-Fleury
C'est ainsi, je suppose, dans la plupart des couples. On se raconte l'un à l'autre avec passion, on croit tout savoir, tout comprendre, tout accepter, et puis la première fêlure arrive, le premier coup, pas forcément donné avec méchanceté, non, mais donné, et tout vole en éclats… et on se retrouve nu et seul, à côté d'un étranger lui aussi nu et seul.
Commenter  J’apprécie          240
iris29   14 août 2016
Les intrigantes, tome 1 : Rivales de Christine Féret-Fleury
" A Versailles, on est ce qu'on prétend être ."
Commenter  J’apprécie          250
NathalC   25 août 2018
La fille qui lisait dans le métro de Christine Féret-Fleury
- Quel jour sommes-nous, déjà ? Je devrais avoir un calendrier, ici, un agenda, je ne sais pas…

- Ou un téléphone portable, ajouta la jeune femme en réprimant un sourire.

- Plutôt mourir.
Commenter  J’apprécie          210
petitsoleil   13 janvier 2018
La fille qui lisait dans le métro de Christine Féret-Fleury
- Oh, ceux-là ! [Mon père Soliman] dit que ce sont des "coucous". C'est drôle, non ? Comme les oiseaux.

Ils ont trois ou quatre fois les mêmes pages à la suite, ils n'ont pas été bien faits, tu comprends ? On ne peut pas les lire. Enfin, pas vraiment. Fais-voir celui-là ?



L'enfant tendit le cou, ferma les yeux, renifla.

- Je l'ai essayé. L'histoire est idiote (...) et ... Je m'ennuyais tellement que j'ai mis des feuilles de menthe dedans, pour qu'au moins il sente bon.
Commenter  J’apprécie          200
Nat_85   08 juin 2019
La femme sans ombre de Christine Féret-Fleury
En chaque être humain habite une innocence qui lui est propre.
Commenter  J’apprécie          200
milamirage   02 mai 2012
S.O.S. Titanic : Journal de Julia Facchini, 1912 de Christine Féret-Fleury
J'ai le droit de rêver. Même l'impossible. Après tout, ceux qui les premiers ont abordé les côtes de l'Amérique partaient, eux aussi, à la poursuite d'un rêve fou. Sans les fantaisistes, les rêveurs, les idéalistes (un mot nouveau, que je viens d'apprendre et qui me plaît beaucoup), rien de grand ne se ferait en ce monde. Absolument rien. Il faut y croire !
Commenter  J’apprécie          180
iris29   17 août 2016
Les Intrigantes, tome 2 : Secrètes de Christine Féret-Fleury
Il était tombé amoureux comme on passe au travers d'un plancher vermoulu : sans même songer à se garantir de l'imprévisible chute .
Commenter  J’apprécie          180
milamirage   06 mai 2012
S.O.S. Titanic : Journal de Julia Facchini, 1912 de Christine Féret-Fleury
Rageusement, j'ai essuyé mes joues mouillées.

- Ce n'est pas normal qu'on ait sauvé d'abord les passagers de première classe. Ce n'est pas normal que la mort des pauvres, des Italiens, des Slaves, des Juifs ait moins d'importance que la mort d'un membre de votre classe privilégiée, Jack. Et ce n'est pas normal que certains se croient destinés à dominer le monde, uniquement parce qu'ils ont les yeux bleus et les cheveux blonds.
Commenter  J’apprécie          160
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Christine Féret-Fleury (1203)Voir plus