AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.49 /5 (sur 108 notes)

Nationalité : Israël
Né(e) à : Tunis , 1959
Biographie :

Chochana Boukhobza est une écrivaine israélienne.

Elle a étudié les mathématiques en Israël.

Elle est l'auteure de plusieurs romans : le premier, Un été à Jérusalem, a reçu le Prix Méditerranée 1986 alors que le second, Le Cri, a été finaliste au Prix Fémina 1987.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Chochana Boukhobza - Métal .
Chochana Boukhobza vous présente son ouvrage "Métal" aux éditions Denoël. http://www.mollat.com/livres/boukhobza-chochana-metal-9782207114346.html Notes de Musique : 07 Waiting (by Peter Rudenko). Free Music Archive
Podcasts (1)

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
fbalestas   26 mai 2020
Un été à Jérusalem de Chochana Boukhobza
Immobiles, prisonniers dans le réseau serré des ronces, leur cordon de barbelés, les oliviers jalonnent les bas-côtés de la route. Les policiers avaient retrouvé ici, empalé sur une souche, le corps violé d'une soldate blonde dont les cheveux dénoués par la lutte se levaient sous le vent comme des épis. Son arme avait disparu. Sa bouche était pleine de cette terre qu'on lui avait appris à défendre au cours des mois de manœuvres. Une tombe blanche, lisse, dépourvue d'épitaphe, a été érigée par sa famille. Mais souvent, des campeurs ignorants qui font halte dans le coin, éblouis par la beauté du site, à deux mètres de la tombe, découpent des tomates juteuses et des poivrons dans des saladiers et parlent de la vie.
Commenter  J’apprécie          10
Sando   08 février 2012
Le troisième jour de Chochana Boukhobza
Et un déclic s'est produit. J'ai soudain compris que j'étais à Jérusalem, que je me présentais devant Jérusalem. Dans cette ville qui m'avait connue enfant, cette ville où j'avais perdu mes dents de lait, senti mes seins pousser et où les premiers baisers de mon amant m'ont embrasée. [...] Et la mélancolie du concerto s'est dévoilée, envoûtante, trop tardive. J'ai entendu la voix secrète du compositeur, son dernier adieu à la femme qu'il avait aimée. C'était une musique sans cadres, sans structure, une musique d'exilé qui parlait de la fragilité des êtres, de la durée trop courte du bonheur.
Commenter  J’apprécie          80
PhilippeSAINTMARTIN   04 novembre 2016
Un été à Jérusalem de Chochana Boukhobza
En Gravissant les marches de l'escalier, je surprends un couple qui s'embrasse. Il la tient serrée contre lui, les mains posées sur le bas de ses hanches. Elle secoue la tête, lui dérobe sa bouche avec un rire malicieux et les baisers tombent drus et sonores sur les cheveux et dans le cou. Ils sont très jeunes. Quinze ans peut-être ? Elle a la poitrine plate, les épaules osseuses. Il lui chuchote : "je t'aime" en anglais, quand je ferme définitivement la porte sur l'absence de mes frères.
Commenter  J’apprécie          80
MissAlfie   14 octobre 2010
Le troisième jour de Chochana Boukhobza
J'ai senti la peau douce de Jérusalem apparaître derrière les pierres blanches, puissantes et râpeuses des murailles. Une peau douce derrière l'os de la ville. Des centaines d'hommes sont morts pour ce sanctuaire. Des milliers de jeunes gens de vingt ans y ont été blessés. Mais rien n'a changé dans la cité. Incroyable paradoxe, territoire paradoxe d'une civilisation qui s'interdit de déplacer une pierre de la ville, mais qui accepte qu'on meure pour elle.
Commenter  J’apprécie          80
MissAlfie   14 octobre 2010
Le troisième jour de Chochana Boukhobza
Les mots en arabe ont sur moi un pouvoir mystérieux, une portée plus forte que l'hébreu, le français ou l'anglais. Ils sont la griffe de l''exil, du temps avant le temps de ma vie.
Commenter  J’apprécie          80
lululifat   02 décembre 2010
Le troisième jour de Chochana Boukhobza
Le bonheur n'efface pas le désespoir. Il s'écrit dessus.
Commenter  J’apprécie          90
levanahbatiah   28 août 2015
Le troisième jour de Chochana Boukhobza
Il n'avait que quelques billets dans son portefeuille, mais assez d'argent tout de même pour s'offrir une petite semaine sur le sol de Molière. En une semaine, il aurait largement le temps de récupérer, de réfléchir, de préciser quelques données de ce futur sur lequel, pour la première fois de sa vie, il fonçait comme un bolide. Une semaine, sept jours. Les Israéliens avaient mené une guerre de six jours. Il demandait le même temps pour voir venir.
Commenter  J’apprécie          60
MissAlfie   14 octobre 2010
Le troisième jour de Chochana Boukhobza
Elle va devant elle, de la musique plein la tête, celle qu'elle se jouait pour échapper à la souffrance, qui était sa bouée, sa balise, sa corde dans la nuit.
Commenter  J’apprécie          70
levanahbatiah   28 août 2015
Le troisième jour de Chochana Boukhobza
Je l'ai vue tomber, les jambes repliées sous elle, et son corps avait la forme d'un violoncelle brisé.

Toute la musique s'est tue.
Commenter  J’apprécie          70
MissAlfie   14 octobre 2010
Le troisième jour de Chochana Boukhobza
Notre groupe est uni par l'enfance, le jeu et les balades dans le pays, mais hétérogène politiquement : Elena et Michaël militent à La Paix Maintenant, Gabriel et Nourit sont partisans d'un Israël fort, Tamar s'en fout. Dans dix ans sans doute, nos conviction politiques nous auront séparés. Mais pour l'instant, notre amitié survit à tout.
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
62 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur
.. ..