AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.92 /5 (sur 3337 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bordeaux , le 19/09/1957
Biographie :

Marie-Sabine Roger est une écrivain française.
Elle commence à écrire à partir de sa 4ème.

Elle a été institutrice en maternelle pendant dix ans, avant de se consacrer entièrement à l’écriture.

Son talent est aussi appréciable dans la littérature jeunesse (albums, romans), où elle a publié une centaine de livres, souvent primés, que dans la littérature adulte. Elle rencontre régulièrement enfants, adolescents et adultes dans les primaires, collèges, bibliothèques et IUFM.

Elle publie aussi des nouvelles, "La Théorie du chien perché" (2003), "Les encombrants" (2007), "Il ne fait jamais noir en ville" (2010) aux éditions Thierry Magnier.

Elle maîtrise aussi bien l’humour que la gravité et aime confronter les genres et les registres.

Elle obtient le Prix Inter-CE 2009 et le Prix CEZAM 2009 pour "La tête en friche" (éditions du Rouergue). Le roman sera adapté au cinéma par Jean Becker, avec Gérard Depardieu et Gisèle Casadesus.

"Bon rétablissement", prix des lecteurs de l'Express 2012, a été adapté au cinéma en 2013 par Jean Becker.

Elle publie ensuite "Dans les prairies étoilées" (2016) et "Les bracassées" (2018).
+ Voir plus
Source : www.lesincos.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Idée lecture de Laurence Authentique | "Et tu te soumettras à la loi de ton père" de Marie-Sabine Roger
Citations et extraits (1626) Voir plus Ajouter une citation
marina53   22 octobre 2013
Le ciel est immense de Marie-Sabine Roger
Il y a des absences qui prennent trop de place.
Commenter  J’apprécie          760
marina53   07 novembre 2013
La tête en friche de Marie-Sabine Roger
Se mettre à réfléchir, ça revient à donner des lunettes à un myope. Tout semblait bien sympa, tout autour: facile, c'était flou. Et tout d'un coup on voit les fissures, la rouille, les défauts, tout ce qui part en couille. On voit la mort, le fait qu'on va devoir quitter tout ça et même pas forcément d'une façon marrante. On comprend que le temps, ça fait pas que passer: ça nous pousse à crever un peu plus tous les jours, des deux mains dans le dos. Il n'y a pas de pompon à choper pour faire un tour gratuit, sur le manège. On fait son tour de piste et point barre: on s'en va.

Franchement, pour certains, la vie, c'est une belle arnaque.

Commenter  J’apprécie          700
Marsup   12 septembre 2010
Vivement l'avenir de Marie-Sabine Roger
C'est un peu ça que je ne veux pas faire : ranger mes rêves au fond d'un tiroir-caisse, et rendre la monnaie sur tous mes faux espoirs.
Commenter  J’apprécie          710
marina53   22 octobre 2014
Trente-six chandelles de Marie-Sabine Roger
Pour certains le travail est une chose sacrée. Chacun sa religion. Je suis très tolérant.
Commenter  J’apprécie          690
marina53   20 octobre 2014
Trente-six chandelles de Marie-Sabine Roger
Grâce à Bubulle, mon poisson rouge, j’avais été très jeune confronté à la mort. Je devais avoir dans les quatre ou cinq ans lorsqu’un matin, je l’avais retrouvé en train de faire la planche au milieu de son bocal. J’avais eu beau lui faire la respiration artificielle avec une paille, ça n’avait rien donné du tout.

Bubulle était cassé.

Je l’avais apporté à mon père, persuadé qu’il pouvait le refaire marcher, car il était très bricoleur. Mon père l’avait considéré d’un oeil trouble, avant de conclure :

- Il est mort, ton poisson.

J’avais demandé:

- Ça va durer longtemps ?

Il avait répondu:

- Ça va durer toujours.

Puis il l’avait jeté dans les toilettes – soi-disant qu’il allait retourner à la mer. J’avais regardé Bubulle partir dans le tourbillon de la chasse. Mourir, c’était donc ça: un truc définitif et plutôt emmerdant.

Commenter  J’apprécie          610
Seraphita   17 mai 2009
La tête en friche de Marie-Sabine Roger
Je repense à ce mot, inculte – Qui n’est pas cultivé. Voir : friche – qui m’était venu dans la tête, un jour, pendant que je parlais avec Margueritte. Et au rapport qu’il y a entre la culture des livres et l’autre, des topinambours. C’est pas parce qu’on ne cultive pas un terrain qu’il n’est pas bon pour les patates ou autres. Faut pas croire, c’est pas de bêcher qui rend le sol meilleur : ça le prépare seulement à bien recevoir les semis. Ça l’aère. Parce que si le terrain est trop acide, trop calcaire, ou trop pauvre, il prendra pas n’importe quoi, de toutes les façons.[…]

Ce qui me fait aller vers cette conclusion que pour les gens, c’est du pareil au même : c’est pas parce qu’on est inculte qu’on n’est pas cultivable. Il suffit de tomber sur un bon jardinier. Si c’est un mauvais, qui n’a pas le doigté, il vous gâche.
Commenter  J’apprécie          570
marina53   27 octobre 2014
Une poignée d'argile de Marie-Sabine Roger
On peut trouver du beau partout. Ce qui compte, c'est le regard que tu portes sur les choses.
Commenter  J’apprécie          580
marina53   21 octobre 2013
Le ciel est immense de Marie-Sabine Roger
Je crois que je suis allée trop loin dans la tristesse. Trop profond.

Il n'y a pas eu - pas vraiment - d'acharnement du destin contre moi. Pas de ces accumulations inhumaines de drames. Des chagrins, oui. Et des deuils, ressentis ou vécus. Mais dans une proportion, j'allais dire normale...

Si la norme, c'est d'être malheureux souvent.
Commenter  J’apprécie          560
Marie-Sabine Roger
Eve-Yeshe   17 février 2015
Marie-Sabine Roger
C'est un peu ça que je ne veux pas faire: ranger mes rêves au fond d'un tiroir-caisse, et rendre la monnaie sur tous mes faux espoirs.



Vivement l'avenir (2010)
Commenter  J’apprécie          530
marina53   29 août 2013
Bon rétablissement de Marie-Sabine Roger
L'espoir, c'est bon pour les rêveurs et les adolescents.

Moi, j'ai des souvenirs.

A mon âge, c’est plus sûr qu’avoir des ambitions.

Commenter  J’apprécie          490
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Et tu te soumettras à la loi de ton père, de Marie-Sabine Roger

. Comment s’appelle le petit frère de l’héroïne de l’histoire ?

Pierrot
Yoan
Fabien

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Et tu te soumettras à la loi de ton père de Marie-Sabine RogerCréer un quiz sur cet auteur
.. ..