AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.3 /5 (sur 5 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Christian Le Bart est professeur de science politique à l'IEP de Rennes. Il est également directeur de la Maison des Sciences de l'Homme en Bretagne depuis le 1er janvier 2011, après avoir occupé le poste de directeur du CRAPE de 2006 à 2010.

Source : CRAPE
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Musardise   19 février 2015
Les mots de la vie politique locale en France de Christian Le Bart
Le débat sur le cumul des mandats s'est focalisé sur la question du cumul synchronique : comment exercer plusieurs mandats en même temps ? Mais la démocratie représentative n'est-elle pas aussi gangrenée par cette autre plaie qu'est le cumul dans le temps ? Comment accepter qu'un maire soit en place pendant plus de trente ans, à l'image d'André Rossinot à Nancy (1983-2014) ? Qu'un président de conseil général soit à la tête d'un département depuis 1976 (Christian Poncelet dans les Vosges), ou même 1985 (Jean-Michel Baylet dans le Tarn-et-Garonne) ? Les conséquences sont désastreuses : clôture du champ politique, confiscation des mandats par les professionnels, absence de renouvellement des équipes, essoufflement des projets, personnalisation excessive du pouvoir...

Limiter les mandats dans le temps serait indispensable. Cela supposerait au passage de faciliter le retour à la vie professionnelle de ceux qui ont exercé des responsabilités à plein temps. Ce droit au retour est actuellement inégalement distribué selon la profession d'origine. Elle est automatique pour un fonctionnaire, mais délicate pour un salarié du privé par exemple. Au-delà de cette question, il y a aussi lieu de s'interroger sur l'attachement, voire l'acharnement des politiques à demeurer en place bien au-delà de l'âge de la retraite. Quel est donc le mystère de ces fonctions politiques supposées si ingrates, si peu rémunératrices, et que les intéressés se refusent pourtant à quitter ?



Article "Longévité"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Musardise   23 juillet 2015
Les mots de la vie politique locale en France de Christian Le Bart
Les emplois dits de cabinet constituent un dispositif essentiel pour comprendre la vie politique locale. Ce dispositif permet de professionnaliser des militants (en particulier ceux dont le niveau de diplôme permet d'anticiper une carrière politique) et de les socialiser à la vie des collectivités locales. Bon nombre d'élus ont suivi cette filière, en particulier au PS. Au sein des collectivités, les directeurs et chefs de cabinet gèrent des dossiers considérés comme "sensibles" (relations du maire avec sa majorité, liens avec la presse et avec la population, relations avec des partenaires extérieurs sur les dossiers délicats...). Ils collaborent donc directement avec les élus. Les activités de communication sont souvent directement de leur ressort, à mi-chemin entre accompagnement du travail décisionnel et communication électorale. Le revers de cette politisation est la précarité : en cas d'alternance, les collaborateurs savent qu'ils doivent laisser la place.



Entrée "Collaborateurs d'élus"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Musardise   19 février 2015
Les mots de la vie politique locale en France de Christian Le Bart
Est-ce à dire que la vie politique locale fonctionne au mieux et qu'elle est épargnée par les dérives qui fragilisent la vie politique centrale ? Bien évidemment non. Les notables sont toujours là, la démocratie participative reste à construire, le clientélisme perdure, l'espace public local demeure une utopie, la présence des femmes continue de susciter des résistances. L'objectif de cet abécédaire est de mettre à plat les éléments clés des débats sur toutes ces questions.



"Introduction"
Commenter  J’apprécie          80
Musardise   27 juillet 2015
Les mots de la vie politique locale en France de Christian Le Bart
Au sens strict du terme, la municipalité désigne l'exécutif municipal, c'est-à-dire le maire et ses adjoints. Les enquêtes visant à savoir qui décide vraiment dans les municipalités urbaines révèlent des configurations d'acteurs forcément variables d'un site à l'autre mais avec quelques constantes. Sauf exception, le maire lui-même se constitue un domaine réservé autour de quelques grands dossiers sensibles qui en général sont à cheval sur plusieurs secteurs. A l'échelle de chacun de ceux-ci (culture, aide sociale, sports...), les adjoints peuvent bénéficier d'une relative autonomie, surtout s'ils parviennent à s'appuyer sur une administration sectorielle efficace. Pour le reste, on identifie assez facilement le petit groupe de ceux qui, élus ou administratifs, échangent au quotidien avec le maire sur les gros dossiers : directeur de cabinet, directeur général des services, premier adjoint... L'organigramme officiel n'est pas forcément fiable : la dimension personnelle joue (confiance et relations personnelles entre acteurs, investissement des élus...).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le pouvoir rend fou !

Donald Trump n'est pas seul à être un dirigeant cinglé ! Qui, par exemple, a nommé son cheval aux plus hautes responsabilités ?

G.W. Bush a nommé son cheval gardien de la Constitution
Staline a nommé son cheval commissaire politique
Caligula a nommé son cheval sénateur
Joachim Murat a nommé son cheval général de brigade
Georges III d'Angleterre a épousé un poney Shetland

8 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , politique , folieCréer un quiz sur cet auteur