AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.25 /5 (sur 124 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Atlanta , le 1/10/1914
Mort(e) à : Washington , le 28/02/2004
Biographie :

Daniel Joseph Boorstin (né le 1er octobre 1914 à Atlanta † le 28 février 2004 à Washington, D.C.), universitaire et juriste américain, a été bibliothécaire de la Bibliothèque du Congrès des États-Unis de 1975 à 1987. Il est surtout connu en France par son essai historique intitulé « Les Découvreurs ».

Boorstin est d'abord diplômé en droit de l'université Harvard puis étudie au Balliol College d'Oxford en tant que boursier « Rhodes », et enfin soutient une thèse de doctorat à l'université Yale. Il exerce en tant qu'avocat et professeur de l'université de Chicago pendant 25 ans. Il est également directeur du National Museum of History and Technology de la Smithsonian Institution. Boorstin écrit plus de vingt livres, dont deux trilogies fameuses. La première sur l'expérience américaine dont le dernier tome, The Americans: The Democratic Experience, est couronné du Prix Pulitzer (catégorie essai historique) en 1974. La seconde sur l'aventure intellectuelle de l'humanité : les trois volumes, The Discoverers, The Creators et The Seekers, examinent l'histoire scientifique, artistique et spirituelle de l'humanité.
Lorsque le président Gerald Ford nomme Boorstin à la tête de la Bibliothèque du Congrès, cette décision, saluée par l'association des auteurs américains (Authors League of America), est combattue par l'American Library Association au motif que Boorstin n'est pas bibliothécaire. Toutefois, le Sénat américain confirme la nomination sans débattre.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Daniel Joseph Boorstin   (9)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
raynald66   16 octobre 2016
Les Créateurs de Daniel Joseph Boorstin
La plupart des notes de Vinci sont claires et lisibles lorsqu'on les regarde dans un miroir, mais elles sont presque toutes écrites ainsi, "à l'envers"
Commenter  J’apprécie          100
SBys   15 novembre 2014
L'image de Daniel Joseph Boorstin
Nous avons besoin de ces illusions et nous les croyons vraies parce que nous sommes atteints d’espoirs exagérés. Nous attendons trop de ce monde.
Commenter  J’apprécie          70
raynald66   14 octobre 2016
Les Créateurs de Daniel Joseph Boorstin
Alors qu'il n'est plus possible aujourd'hui d'appréhender vraiment les splendeurs de la sculpture grecque de l'âge d'or à peine reflétée dans quelques rares fragments ou dans des copies romaines de qualité médiocres, les peintures rupestres, vieilles de 15000 ans, restent aussi jeunes

qu'un premier jour
Commenter  J’apprécie          60
museumdetoulouse   17 mai 2012
Les Découvreurs de Daniel Joseph Boorstin
Il n'est pas d'expérience humaine plus dévastatrice que la perte de la conscience du jour et de la nuit. Nous avons tendance, au siècle de la lumière artificielle, à oublier ce qu'est réellement la nuit. La vie dans une cité moderne supprime la frontière entre lumière et obscurité.
Commenter  J’apprécie          60
SBys   15 novembre 2014
L'image de Daniel Joseph Boorstin
Ce qui est remarquable à la réflexion, n’est pas que nous ayons accru d’autant nos voyages à l’étranger, mais plutôt que ces voyages aient apporté si peu de modifications dans notre façon de penser et notre sensibilité. Il ne semble pas que nos voyages nous aient rendus notoirement plus cosmopolites, ni plus compréhensifs envers les autres peuples.
Commenter  J’apprécie          50
colimasson   16 juillet 2013
Les Découvreurs de Daniel Joseph Boorstin
[Citant André Vésale]



Voyant que le corps était sec et ne présentait aucune trace de pourriture ou d’humidité, je tirai parti de cette occasion inattendue et néanmoins bienvenue et, avec l’aide de Gemma, je grimpai au poteau et détachai le fémur de l’os iliaque. En tirant vigoureusement, les omoplates vinrent aussi, avec les bras et les mains ; il ne manquait que les doigts d’une main, les deux rotules et un pied. Après avoir subrepticement rapporté chez moi, en plusieurs voyages, les jambes et les bras –en laissant la tête et le tronc-, je fis en sorte de me trouver enfermé le soir hors de la ville, afin de pouvoir m’emparer du thorax qui était solidement attaché par une chaîne.
Commenter  J’apprécie          40
Fifrildi   20 septembre 2016
Les Découvreurs de Daniel Joseph Boorstin
Un peu partout, la Lune connote le mystère, le romanesque, le bizarre : le capricieux est déclaré "lunatique", le rêveur "dans la lune" (moonstruck) [...] Plus profond encore est le lien primordial entre la lune et la notion de mesure. Le mot anglais moon et ceux de la même famille dans les autres langues viennent de la racine me, qui signifie mesure (dans metron en grec, par exemple, ou dans meter et measure en anglais), et nous rappelle que l'astre nocturne a été le premier garde-temps universel.
Commenter  J’apprécie          40
museumdetoulouse   17 mai 2012
Les Découvreurs de Daniel Joseph Boorstin
Tout ce qui coule, consume ou est consumé, a été essayé ici ou là par l'homme pour mesurer le temps.
Commenter  J’apprécie          40
raynald66   16 octobre 2016
Les Créateurs de Daniel Joseph Boorstin
La mélancolie est ma joie

Et l'inconfort est mon repos



(Michel-Ange)
Commenter  J’apprécie          40
ochristian   11 septembre 2020
Les Découvreurs de Daniel Joseph Boorstin
"Ne faites confiance à personne; cherchez vous même", telle a été la meilleure traduction de la formule latine "Nulli in verba", devise de la société royale de Londres.

La nouvelle manière d'aborder le champ de la connaissance était constituée par une forme nouvelle de l'expérience: l'expérimentation; parallèlement, tandis que l'ancien discours scientifique visait à donner une signification et une certitude, le nouveau vocabulaire se fondait sur une volonté de précision.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Nymphéas Noir, M. Bussi

Comment s'appelle le chien du village que tout le monde croise à Giverny?

Nénuphar
Neptune
Spott
Médor

19 questions
112 lecteurs ont répondu
Thème : Nymphéas noirs de Michel BussiCréer un quiz sur cet auteur