AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.89 /5 (sur 77 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) : 1974
Biographie :

Delphine Laurent est née en Suisse en 1974. Biologiste de formation, elle part étudier les dauphins à Hawaii puis en Floride. Depuis son retour en Europe, elle partage son temps entre ses deux enfants, l'enseignement et l'écriture. 'Nohea' est son premier roman pour adolescents.

Source : http://www.delphine-laurent.com
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (9) Ajouter une citation
murielan   25 novembre 2016
Nous sommes ceux du refuge de Delphine Laurent
- (...) J'ai lu plein de choses sur Internet et les réseaux sociaux. Evidemment, pour moi c'est assez abstrait, j'avoue que j'ai un peu de peine à comprendre l'intérêt de la chose. Moi, mon réseau social, c'est les gens qui sont près de moi. Pour me connecter, je n'ai qu'à m'approcher, je n'écris pas sur leur... euh... comment tu appelles ça déjà ?

- Leur mur ?

- Oui, c'est ça, leur mur. Donc je n'écris pas sur leur mur, je leur parle.
Commenter  J’apprécie          30
Books_so   07 février 2019
Solar Blast de Delphine Laurent
L'aurore m'emportait, me berçait, faisait remonter en moi des sentiments déroutants, un mélange d'apaisement et d’excitation que je ne connaissais pas. J'étais intensément vivante et légère à la fois, voyageuse universelle sans but, j'étais un grain de lumière et une tache de ciel noir, je me sentais plus proche que jamais de ce que j'étais réellement. Cette lumière unique, insensée, me révélait à moi-même.
Commenter  J’apprécie          20
AndreeLaPapivore   17 mai 2014
Nohea de Delphine Laurent
Les règles de vie hawaiiennes :

Ne jugez jamais une journée sur le temps qu'il fait

Les meilleures choses dans la vie ne sont pas des choses

Dites la vérité, il y a moins à se rappeler

Parlez doucement et portez des vêtements aux couleurs criardes

Les buts sont décevants ; une flèche qu'on n'a pas visée ne manque jamais la cible

Celui qui meurt avec le plus de jouets meurt quand même

L'âge est relatif ; quand tu as passé le sommet de la colline, tu prends de la vitesse

Il y a deux moyens d'être riche : gagner plus ou désirer moins

La beauté est intérieure, l'apparence ne veut rien dire

Pas de pluie, pas d'arc en ciel...
Commenter  J’apprécie          10
defi43odin   15 mars 2017
Nous sommes ceux du refuge de Delphine Laurent
Voici un extrait représentatif de l’œuvre : « Nous sommes environ quatre-vingts à habiter au Refuge, répartis en quatre tribus d'une vingtaine de membres. Des petits villages, si tu préfères. Chaque tribu vit à une extrémité du réseau de cavernes. Il y a presque dix kilomètres entre chacune d'elles. Au centre du réseau se trouve la place de Rassemblement, où nous nous retrouvons tous régulièrement. Chaque tribu est autosuffisante, elle entretient et développe à sa guise son petit coin de souterrain. » (page 31-32).
Commenter  J’apprécie          10
ebardin   13 mars 2018
Le lien du faucon de Delphine Laurent
"Thomas... Que tu es beau... Viens là, mon grand. Il faut qu'on parle entre hommes. J'ai une chose capitale à te dire. Il est l'heure pour toi d'apprendre le grand secret de notre famille." p.24

"A peine Louis avait-il entendu le nom de monsieur Forget que son cœur s'était mis à accélérer. Cet homme était connu de chacun dans le monde de l'autourserie, cet art ancestral d'élever des rapaces pour en faire des chasseurs : il était le responsable de la Fauconnerie du Cabinet du Roi. "p.38

"Le vieil homme avait tenu des propos si étranges... Etait-il encore vraiment maître de ses pensées? Il avait évoqué le temps, qui n'est pas linéaire, contrairement à ce que l'on pense tous. Il avait assuré que passé et présent s'enlaçaient comme des amants." p.79
Commenter  J’apprécie          00
MissMarple160   22 octobre 2017
Le lien du faucon de Delphine Laurent
Soudain, un bruissement à côté de lui le fit sursauter. A quelques centimètres de sa cuisse, un rapace venait de se poser, qui le dévisageait de ses grands yeux noir et or. Il la reconnut aussitôt. Gemma. Le regard qu'ils échangèrent dura une éternité. Quand elle s'envola, il sut que le cours de sa vie avait été définitivement modifié par cet oiseau. louis, Mélissandre, Gemma, et maintenant Thomas. Ils étaient liés à jamais.
Commenter  J’apprécie          00
charlotte6511   03 décembre 2016
Nous sommes ceux du refuge de Delphine Laurent
Lucie éclata de rire. Que c'était bon ! Rire...ça faisait des mois qu'elle n'avait plu ri à gorge déployée. Elle regarda le jeune homme au fond des yeux, vibrante et nerveuse à la fois...Se laissant guider par l'envie, elle se hissa sur la pointe des pieds, glissa sa main dans les boucles brunes et posa ses lèvres sur celle de Pierre. Il sourit, de son air d'ange.
Commenter  J’apprécie          00
CDISTELLABLANDY   16 mars 2017
Nous sommes ceux du refuge de Delphine Laurent
Depuis plus de soixante-dix ans, sous vos pieds, existe un autre monde, une autre manière de vivre. Nous sommes ceux du refuge.
Commenter  J’apprécie          10
LesFougueuxBabelio   25 octobre 2017
Nous sommes ceux du refuge de Delphine Laurent
Je me suis complété, je suis devenu moi-même, parce qu'on m'a laissé le droit d'être toutes les personnes que j'avais en moi.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox