AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.08 /5 (sur 8654 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Le Havre , le 06/05/1954
Biographie :

Marie-Aude Murail est une écrivaine française pour enfants et adolescents.

Son père, Gérard Murail, est poète ; sa mère, Marie-Thérèse Barrois, journaliste ; l'un de ses frères et sa sœur cadette sont également écrivains : il s'agit de Lorris Murail et Elvire Murail dite Moka.
Le compositeur Tristan Murail est son frère aîné.

En 1973, elle a épousé Pierre-Michel Robert, fonctionnaire de l'INSEE, dont elle a eu trois enfants, Benjamin (1977), Charles (1987) et Constance (1994).

Après des études de lettres modernes en Sorbonne, achevées sur une thèse consacrée à l'adaptation du roman classique au public enfantin, elle a fait son "apprentissage" aux Éditions mondiales, où elle a publié, entre 1980 et 1987, une centaine de nouvelles dans la presse féminine (Intimité, Nous Deux).

Au milieu des années 80, elle publie ses deux premiers romans (pour adultes) chez l'éditeur suisse Pierre-Marcel Favre : "Passage" (1985) et "Voici Lou" (1986).

Depuis sa première histoire, "C'est mieux d'être bleu", parue en septembre 1985 dans la revue Astrapi, elle a écrit une centaine de textes pour la jeunesse et notamment trois séries, les "Émilien" (1989-1993), les "Nils Hazard" (1991-1998) et "L'Espionne" (2001-2013), rééditée à partir de 2018 par Bayard. Depuis 2016, elle écrit une nouvelle série, "Sauveur & Fils", qui comprend déjà 4 saisons. La cinquième est en préparation.

"Oh, boy !" (2000) est son livre le plus primé et le plus traduit. Le roman est utilisé dans l'enseignement pour évoquer la thématique de l'homosexualité. Une adaptation télévisée a été réalisée par Thierry Binisti sous le titre "On choisit pas ses parents" en 2008. Des adaptations théâtrales en ont également été réalisées.

Marie-Aude Murail a été promue en 2018 officier de la Légion d'honneur pour sa contribution au "rayonnement culturel de la France".

son site : http://marieaude.murail.pagesperso-orange.fr/
sa page Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Aude_Murail
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Aujourd'hui, je vous emmène à la rencontres de jeunes filles qui - dans la seconde moitié du XIXe siècle - ont fait le choix de s'extraire de leurs carcans et dévoiler au grand jour leur amour (et leur compétence !) de l'art et des sciences... Miss Charity - héroïne de Marie-Aude Murail, inspirée de Beatrix Potter - est l'une d'elle, et vous verrez comment les combats d'une jeune fille, puis d'une jeune femme, de la très bonne société anglaise il y a 150 ans peuvent trouver un écho dans les combats féministes d'aujourd'hui...
Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (960) Voir plus Ajouter une citation
Becca   05 juin 2010
Simple de Marie-Aude Murail
- C'est pas si simple que ça.

- C'est moi, Simple.

- Eh bien, moi, je m'appelle Compliqué.
Commenter  J’apprécie          791
gourmandizalire   14 février 2011
Oh, boy ! de Marie-Aude Murail
Pendant les 15 jours qui suivirent, les deux frères firent des efforts pour ne pas se heurter. Lorsque Siméon, lisant Nietzsche, voyait son frère relire son Spirou, il se permettait tout juste de lui demander affectueusement :

- Tu n'avais pas bien compris la première fois ?

A quoi Bart répondait, non moins affectueusement :

- Je t'emmerde. "

Commenter  J’apprécie          762
Harioutz   19 mai 2020
En nous beaucoup d'hommes respirent de Marie-Aude Murail
Vais-je avouer que j'ai pleuré en lisant les lettres de maman ? Que je pleure presque chaque matin en pensant à mon père ? Sonder les gouffres que les morts ont laissés en nous n'a rien de mortifère. Ce qu'il est au contraire, c'est de croire qu'on « fait son deuil ». Expression stupide. On ne fait pas son deuil, on regarde à côté. Et on a tort.



« On ne se console pas de la mort de celui ou de celle qu'on aime parce que le temps passe, que la plaie se referme et que l'on finit par oublier. Bien au contraire : on s'en console lorsqu'on arrive à vivre une sorte de compagnonnage heureux avec son mort. Je crois qu'il y a là une étrange réalité, dont personne n'ose parler : non seulement nous vivons avec nos morts, mais cette relation intérieure que nous avons avec eux et une des choses les plus intenses et des plus belles qui nous soit échu de vivre ». Alexandre Lacroix.
Commenter  J’apprécie          668
Aupieddlalettre   09 janvier 2011
Oh, boy ! de Marie-Aude Murail
Bart s'assit dans le fauteuil et les deux frères se regardèrent. Un même sourire les unit ou la tendresse se mêlait à la moquerie.

-Merci pour tout, dit Siméon

-Merci pour le reste.

Merci d'être entré dans ma vie sans crier gare. Merci d'en avoir changer le cours et de m'avoir changé. Mais tout cela ne s'avoue pas quand on est le frère aîné, Bart n'ajouta rien.
Commenter  J’apprécie          580
Harioutz   20 mai 2020
En nous beaucoup d'hommes respirent de Marie-Aude Murail
Papa est mort à l'hôpital … je ne me souviens plus du nom. Un grand hôpital parisien. Il a été accepté dans le service de gérontologie après un passage aux urgences. La nourriture été servie froide et restait sur la table si personne ne venait aider le malade à manger.

Quand on circulait dans les couloirs, des appels à l'aide et des odeurs d'urine s'échappaient des chambres. Là tout n'était qu’angles et pointes, inconfort, puanteur et misère.

Quand je n'en pouvais plus de voir mon père souffrir et de l'entendre geindre, j'allais prendre un café à la cafétéria. Je traînais, je mangeais un croque, j'espérais le trouver endormi en mon absence, terrassé par quelque drogue.

Son dernier sourire fut pour un documentaire animalier, des petits oiseaux sur l'écran près du plafond.

Je lui lus à voix haute la préface à un de ses ouvrages, rédigée par un philosophe. Je n'ai pas compris grand-chose mais il parut content, si ce mot avait encore un sens dans cet univers qui n'en n'avait plus.

J'ai essayé de lui masser l'épaule, il n'y avait plus que de l’os. Mais quelque chose a pris vie dans son regard, un étonnement de nouveau-né qui sent la caresse d'une main. Il se rappelait peut-être ce qu'est un contact humain.

Un jour, remontant de la cafétéria, je suis entrée dans la chambre sur la pointe des pieds. Il était la proie d'un sommeil douloureux. J'aurais pu attendre un peu, qu'il revienne à la conscience.

Mais j'ai attrapé furtivement mon manteau, mon sac, évitant son champ visuel si jamais il s’éveillait, pensant à mon train vers Orléans, mes enfants, la chaleur de ma maison. Fuir.

Je me suis dit que je reviendrais le lendemain, que je me comporterais mieux, que je resterais plus longtemps.

Puis le lendemain matin, Elvire m'a téléphoné pour me dire qu'il venait de mourir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5611
LiliGalipette   26 août 2012
Miss Charity de Marie-Aude Murail
« Je suis dans ma vingt-troisième année. Mais je me sens plus âgée. Et pourtant, je n’ai presque rien vécu. Les années immobiles comptent peut-être doubles. » (p. 425)
Commenter  J’apprécie          570
Lefso   18 février 2012
Simple de Marie-Aude Murail
Après avoir avalé un kilo de nouilles à eux deux, ils se retrouvèrent dans la minuscule chambre que la grand-tante avait mise à leur disposition. Kléber sortit son téléphone portable. Simple l'épiait toujours.

- T'as un téphélone, toi, dit-il d'un ton d'envie. Pourquoi j'ai pas un téphélone ?

- Parce que tu es trop petit, répondit distraitement Kléber. Alors, 01... 48...

- 12, 3, B, 1000, 100.

Kléber se passa la main sur le front. son frère l'avait encore embrouillé. De toute façon, à quoi bon appeler leur père ? Monsieur Maluri ne connaissait qu'une solution : l'institution. Il lui dirait de remettre Simple à Malicroix.

- Coucou ! fit une voix malicieuse.

Simple, assis en tailleur sur le lit, cachait quelque chose derrière lui. Il répéta "coucou" sur un ton prometteur. deux oreilles de tissus flasque et grisâtre dépassèrent de son dos. Il les agita.

- Manquait plus que lui, marmonna Kléber.

- C'est qui ?

- Je ne sais pas.

Il fallait faire durer le plaisir.

- C'est avec "in" dedans, dit Simple.

- C'est un lutin ?

- Non !

- C'est un requin ?

Simple s'étouffait de rire.

- C'est monsieur Pinpin ?

- Ouiiii ! hurla Simple en brandissant un vieux lapin en peluche dont les oreilles avaient la tremblote.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
MeTheBlackCat   20 février 2011
Miss Charity de Marie-Aude Murail
K.A.

Nous sommes tous dans la boue, mais certains d'entre nous regardent les étoiles.



Moi

C'est de Mr Wilde ?



K.A.

Oui.



Moi

Pourquoi me dites-vous cela ?



K.A.

Parce que je pourrais descendre en Enfer avec vous, je verrais toujours le Ciel...Pardonnez-moi, je n'ai pas déjeuné. Je suis toujours romantique quand j'ai l'estomac vide. Le bonjour, Miss Tiddler.
Commenter  J’apprécie          490
sylvierdoc   16 février 2011
Miss Charity de Marie-Aude Murail
- Qu'est-ce qu'elle a ? Est-elle malade ?



- Elle est folle. Elle récite du Shakespeare au milieu de tout un ramassis de bestioles !



J'ignore d'où elle tenait son information, mais je dus reconnaître que que c'était un assez bon résumé de ma vie.
Commenter  J’apprécie          491
Harioutz   05 mai 2019
Sauveur & Fils, saison 4 de Marie-Aude Murail
Il y a un temps pour toute chose sous le ciel.



Un temps pour enfanter,



et un temps pour mourir;



Un temps pour pleurer,



et un temps pour rire;



un temps pour gémir,



et un temps pour danser.



Un temps pour chercher,



et un temps pour perdre;



un temps pour garder,



et un temps pour jeter.



un temps pour se taire,



et un temps pour parler.
Commenter  J’apprécie          451

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Marie-Aude Murail Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Simple, de Marie-Aude Murail

Pourquoi Simple a-t-il cassé la montre ?

Pour voir ce qui faisait du bruit
Pour voir s’il y avait des bonhommes dedans
Parce que l’aiguille s’est arrêtée

12 questions
349 lecteurs ont répondu
Thème : Simple de Marie-Aude MurailCréer un quiz sur cet auteur

.. ..