AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.87/5 (sur 202 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lunéville , 1965
Biographie :

Denis Labbé est professeur de français au lycée Jessé-de-Forest à Avesnes-sur-Helpe depuis 1999. Il est également multi-instrumentiste.

Il est l'auteur d'une quarantaine de nouvelles dans des anthologies (Oxymore, Nestiveqnen...) et en revues (Emblèmes, Faeries, Khimaira, Hauteurs…), de traductions et d’une dizaine d’essais critiques consacrés à la science-fiction et au fantastique (Belin, Ellipses).

Il a publié un roman pour la jeunesse : Le Pavillon Maudit (Syros) et un roman biographique : Promenade avec Seignolle (EODS).

Dans le registre fantastique, il a également fait paraître plusieurs études littéraires en collaboration avec Gilbert Millet. Shining de Stephen King, le Da Vinci Code, Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux ont été passés au crible.




+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Denis Labbé   (55)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Réalisation de la couverture du recueil de nouvelle "Interstices" de Denis Labbé Couverture et vidéo réalisée par Jimmy Rogon


Citations et extraits (62) Voir plus Ajouter une citation
Je suis le dernier de mon groupe de recherches.
Au départ, nous étions six étudiants en mal d'étrange, passionnés par les manuscrits insolites, les livres dits apocryphes et les traités d'ésotérisme
Commenter  J’apprécie          100
Ne dites pas à ma mère que j'ai fait le con. Elle vous répondrait : comme d'habitude.
Commenter  J’apprécie          100
Comme vous pouvez vous en douter, mes courses à travers le monde ne s'arrêtèrent pas là. Je vécus bien d'autres aventures avant de venir m'établir ici, sans trop jamais repenser à cette étrange nuit. Cependant, je dois vous avouer que depuis que je ne cours plus, je sens son aura grandir peu à peu en moi.
Commenter  J’apprécie          80
Peut-être vous seriez-vous attendu à ce que je sois un prof de sport aguerri, un ancien membre des forces spéciales ou un chercheur en génétique, mais non, je ne suis rien d'autre qu'un enseignant qui s'est trouvé par hasard au mauvais moment et au mauvais endroit avec un groupe d'adolescents instables et turbulents.
Commenter  J’apprécie          70
Alors que le soleil s’arrachait avec peine d’un horizon chargé d’ombres morbides, la silhouette décidée du chanoine Urbain Grandier se faufilait dans les rues désertes de la cité de Loudun. Coiffé d’un chapeau qui le protégeait du vent matinal, il examinait chaque porte, chaque recoin, à la recherche d’une âme qui put être sauvée, comme il le faisait presque tous les jours depuis que l’épidémie de peste avait commencé. Dans ses habits ecclésiastiques, il donnait l’impression d’être invincible, comme protégé par la puissance divine. 
Commenter  J’apprécie          60
Au bout de trois ou quatre kilomètres nous sommes tombés sur une maison isolée, une de ces vieilles fermes retapées par des gens de la ville qui espèrent trouver le bonheur à la campagneet qui, la plupart du temps, ont envie de se tirer une balle au bout de six mois parce que le coin est trop tranquille. Il faut dire qu'ils ne sont pas toujours au courant de ce qu'est la vie au grand air, comme on dit. Habiter dans un petit village n'est pas donné à tout le monde, encore moins à un citadin qui a pris l'habitude de vivre au milieu d'une atmosphère aseptisée. Dès que l'on sort des faubourgs bétonnés et glacés, une force séculaire s'empare de vous, en vous faisant comprendre qu'elle commande et que vous devez suivre. Si vous ne l'acceptez pas, c'en est fini de votre rêve rural.
Commenter  J’apprécie          50
- Merci pour tout, docteur. Et faites bien attention à vous.
- Bien entendu. Mais pourquoi vous me dites ça ?
- Pour rien, lui dit Delphine en me tirant par la manche. C'est la version enseignante de l'abbé Pierre : il s'inquiète toujours pour tout le monde.
Commenter  J’apprécie          60
Assise derrière la fenêtre de son atelier perpignanais, Zeyno observait les nuances changeantes du ciel printanier. Par endroits, le bleu délavé tirait sur l’incolore, tandis que plus loin, vers les récifs pyrénéens, l’outremer se teintait déjà de gris. Il ne lui manquait que la mer.
Commenter  J’apprécie          50
Englués dans notre fuite et notre volonté de survivre, nous n'avions ni les moyens, ni l'envie , de faire de la zombielogie. Lorsqu'on a une créature de la sorte à nos fesses, on pense d'abord à courir, puis à l'étudier.
Commenter  J’apprécie          50
- En cas d'épidémie, il faut appeler la Garde nationale ! Je l'ai lu dans Guide de survie en territoire zombie de Max Brooks.
- Nous ne sommes pas aux Etats-Unis, Tanguy. Il n'y a pas une telle armée de réservistes en France. Je vais plutôt demander à la gendarmerie de s'en occuper. Et puis, nous ne sommes pas un film de George Romero. S'il te plaît, arrête de sortir tes inepties, nous avons d'autres problèmes à régler.
- N'empêche que rien ne ressemble plus à une épidémie qu'une autre épidémie, marmonna-t-il.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Denis Labbé (264)Voir plus

Quiz Voir plus

Un couple : un chef d'oeuvre et son musée (n°2/2)

"Impression, soleil levant" de Monet

Musée d'Orsay à Paris
Musée Marmottan-Monet à Paris

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , art , culture généraleCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}