AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.39 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : France
Biographie :

maître de conférences en histoire médiévale à l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne).

Il a consacré plusieurs de ses travaux à l’enfance, en particulier sa thèse (L’enfant des miracles. Enfance et société au Moyen Âge (XIIe-XIIIe siècles) (Aubier, 1997). Ce livre est issu de son Habilitation à Diriger des Recherches, soutenue en 2006.

Ajouter des informations
Bibliographie de Didier Lett   (11)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
Didier Lett
Est ce que t'as souffert?
Par ce que c'est ça qui m'angoisse.
Tu sais.J'ai pur que t'ai eu peur
J'ai peur que t'ai eu mal.
Commenter  J’apprécie          240
Papa,on dirait que tu dors.
Mais tu dors pas ,t'es mort.
Pour dehors,Wolinski est vivant.
Mais,pour moi,t'es plus là.
Elsa a perdu son papa.
Commenter  J’apprécie          180

Non, je n'ai pas été un "enfant maltraité" mais simplement pas "traité" du tout, pas aimé.

François Truffaut à son père

Commenter  J’apprécie          170

Sais-tu papa, ce que ton œuvre a de constant ? Tu n'as jamais donné la mort. Les plumes et le goudron ont tenu lieu de potence.

De ton univers, tu es le seul mort.

(Anne Goscinny à son père)

Commenter  J’apprécie          80

Pour vous plaire, mon excellent père, je sacrifierais mon bonheur, ma santé et ma vie - mais pas mon honneur.

(Mozart à son père)

Commenter  J’apprécie          70

Il faut donc que vous soyez très convaincu que je suis non seulement un criminel indigne de toute pitié, mais encore un homme tout à fait incapable d'amendement et de repentir, et que vous me regardiez tout à la fois comme l'opprobre de votre famille et un importun fardeau pour la société : car vous n'ignorez pas que vous avez des comptes à rendre. Je suis votre fils, je suis homme, je suis citoyen ; vous êtes responsable de moi à vous-même, à votre famille, à l'humanité, à la patrie ; et c'est apparemment par un effort d'équité que vous immolez votre enfant.

(Mirabeau à son père.)

Commenter  J’apprécie          40

J’aurais été heureux de t’avoir pour ami, pour chef, pour oncle, pour grand-père, même (mais moins évidemment) comme beau-père. C’est comme père que tu étais trop fort pour moi (Franz Kafka à son père)

Commenter  J’apprécie          50

Ces asymétries sont à la fois le reflet d'une réalité historique qui,pendant longtemps, a donné prioritairement accès à l'écrit aux seuls enfants mâles mais également le résultat de la manière dont d'est construite l'histoire épistolaire car les lettres masculines et d'adultes ont toujours été jugées plus dignes d'intérêt et donc mieux conservées que celle des enfants et des femmes.

Commenter  J’apprécie          30

Plus j’avance en âge, plus je sens de toi en moi. C’est ta jeunesse qui revient et dont l’exemple soutient la mienne qui passe. (Gérard de Nerval à son père)

Commenter  J’apprécie          30

Faire connaître aux enfants d'aujourd'hui la vie quotidienne des enfants d'hier, telle est l'ambition de la collection "La vie des enfants". Comment vivaient-ils ? Allaient-ils à l'école ? Que mangeaient-ils ? Quels étaient leurs jeux ? Leurs parents étaient-ils sévères ? Autant de questions, autant de réponses apportées par des historiens, spécialistes en leur domaine, qui s'appuient sur des documents visuels d'époque.

Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

L'appel de la forêt

Qui est Buck ?

un chien
un homme
un cheval
un chat

6 questions
106 lecteurs ont répondu
Thème : L'appel sauvage (ou) L'appel de la forêt de Jack LondonCréer un quiz sur cet auteur