AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.59 /5 (sur 343 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 27/11/1954
Biographie :

Fanny Joly, née Fanny Joly-Berbesson, est une romancière française.

Fille de Lucien Joly, officier de marine qui fut maire d'Arromanches-les-Bains de 1947 à 1963, cadette d'une famille de 8 enfants, elle a une sœur, la comédienne Sylvie Joly (1934), et six frères dont Louis-Noël Joly, ancien haut cadre de la Société générale et Thierry Joly (décédé), dialoguiste des débuts de scènes de Dany Boon.

En 1973, elle entre dans la vie professionnelle en tant que conceptrice-rédactrice publicitaire et écrit en parallèle des textes pour sa sœur, deux pièces de théâtre ainsi que des scénarios pour le cinéma et la télévision.

Devenue maman à son tour en 1980, elle s'intéresse à l'écriture pour la jeunesse et voit son premier ouvrage publié en 1986. Depuis, elle a écrit environ 300 ouvrages. Elle a reçu une trentaine de prix littéraires, tous décernés par des jury d'enfants.

En 2006, elle publie son premier roman adulte : "La vie comme Eva".

Elle vit actuellement à Paris avec son mari et leurs trois enfants.

son site : http://fannyjoly.com/
+ Voir plus
Source : www.livres-a-gogo.be
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
LA CHRONIQUE DE SOPHIE - SAINT-MAUR EN POCHE JEUNESSE
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Korrigan   19 février 2015
Un bébé ? Quelle drôle d'idée de Fanny Joly
Maman est partie faire son bébé.

On est restés seuls, Papa et moi.

Heureusement que j'étais là pour aider à la cuisine.

Le premier jour, on a mangé des raviolis.

Le deuxième jour, on a mangé des raviolis.

Le troisième jour, on a mangé des raviolis.

Le quatrième jour, on a mangé des raviolis.

Le cinquième jour, on a mangé des raviolis.

C'était super.
Commenter  J’apprécie          92
Gudulle   09 avril 2016
La fée Baguette veut être une princesse de Fanny Joly
Cric crac croc, je craque et je croque: croûton, fais que je sois une princesse.

Deux (interminables) minutes d'attente plus tard : MAGIE !

Une longue robe enrobe la petite fée !

Félicité se regarde dans le miroir...et plisse le nez: pas emballée.

Certes, la robe est longue et bouffante mais elle fait chiffon, elle cloche, elle est marron, elle est MOCHE.
Commenter  J’apprécie          60
lilimarylene   14 octobre 2010
Les enquêtes de Mirette : Qué calor à Barcelone ! de Fanny Joly
Le gros chat halète et dégouline. Quant à la glace, n'en parlons pas : à l'approche du vieux port, elle est si molle qu'elle dégringole.
Commenter  J’apprécie          60
sylvicha   05 décembre 2012
Fous de foot de Fanny Joly
Il faut le comprendre, pauvre papa, il n'est pas vitrier. Il est chercheur en biologie. Il cherche à comprendre des trucs dont, nous, on ne comprend même pas les noms. Il cherche aussi à comprendre, d'ailleurs, comment il a pu mettre au monde trois footballeurs, lui qui déteste les ballons et tout ce qui tourne autour.

Je crois qu'il ne comprendra jamais.
Commenter  J’apprécie          50
Jangelis   19 août 2014
Cucu la praline de Fanny Joly
Gâteau marbré au chocolat



Pour 8 personnes il faut

4 oeufs

6 cuillerées à soupe de sucre

8 de farine

8 d'huile

1 yaourt

1 sachet de levure

200 g de chocolat noir



TRES IMPORTANT

Maman veut qu'on mette un tablier et qu'on nettoie la cuisine quand on a fini.



Allumer le four sur 180° (6).

Battre les oeufs et le sucre au fouet dans un saladier.

Ajouter yaourt, farine, levure et super bien mélanger.



Verser l'huile délicatement, attention aux éclaboussures. Fouetter encore pour que ce soit très très lisse.



Dans un 2e saladier, couper le chocolat et le faire fondre doucement au micro-ondes ou au bain-marie.



Verser la moitié de la pâte du 1er saladier dessus. Mélanger.

La pâte blanche qui reste, la verser dans un moule beurré. Ajouter la pâte chocolatée.

Passer la lame d'un couteau dans tous les sens pour faire de belles marbrures.



Cuire 45 minutes. MIAM !

Commenter  J’apprécie          40
Jangelis   26 août 2014
Cucu la praline mène la danse de Fanny Joly
- Si c'était normal, ça ne te ressemblerait pas ... il a répondu.

Je n'ai rien trouvé à ajouter. On a fini le chemin ensemble. Sa phrase me trottait dans la tête. Ça voulait dire quoi, au juste ? Que j'étais MOINS BIEN que normale ? MIEUX que normale ?
Commenter  J’apprécie          50
Yana   27 juillet 2013
La Fée Baguette visite Paris de Fanny Joly
Cric crac croc, je craque et je croque :

croûton, encore un peu de Paris, s'te plaît !
Commenter  J’apprécie          60
Jangelis   19 août 2014
Cucu la praline s'envole de Fanny Joly
Un soir, Mémé Chambar a débarqué au milieu du dîner :

- Mes enfants, une sacrée nouvelle : Lucette part 15 jours à Knokke-Le-Zoute.

[...]

- Ah booon ? a dit Papa comme si ça nous intéressait que Lucette parte à Knokke-Le-Zoute.

- C'est quoi Shnock-Le-Foot ? a rigolé JM.
Commenter  J’apprécie          40
PATACIDE   05 octobre 2015
J'aime lire : La Charabiole de Fanny Joly
Il savait tout, Corbillon, c’est fou ! Mais ça ne lui faisait ni chaud ni froid d’être le plus fort. Il répondait toujours du bout des lèvres, d’un air triste, comme pour dire : " Je sais tout, alors je réponds à tout. Mais si un jour il pouvait enfin se passer quelque chose de nouveau ici… "

Et un jour, il s’est vraiment passé quelque chose de nouveau. C’était un lundi. On fixait tous la pendule en se posant la même question : les aiguilles atteindront-elles quatre heures et demie avant que la maîtresse ne nous interroge sur les triangles quelconques ? Pourquoi étudier ces affreux triangles, quand il y a tant de choses passionnantes à étudier : le foot, les billes, les copains, les chewing-gums gagnants?

Quatre heures et vingt-quatre minutes. Soudain, la maîtresse a demandé :

-Bon, nous avons juste le temps de réciter la règle des triangles quelconques. Qui lève le doigt ?

Lever le doigt ? Surtout pas ! On restait tous raides comme des bouts de bois.

Commenter  J’apprécie          20
Jangelis   19 août 2015
Fred a peur de la rentrée de Fanny Joly
Donc, la veille de la rentrée, Maman, Toufou et moi, on est rentrés ... de vacances.

Jusqu'à l'arrivée du train, tout allait bien.

Sauf qu'en sortant du wagon j'ai réalisé que ma valise, je l'avais laissée, là-bas, sur le quai de la gare

Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Mon frère, quelle galère...ma soeur, quelle horreur !

Quel est le personnage principal?

Marion
Margot
Emma

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Mon frère, quelle galère... ma soeur, quelle horreur ! de Fanny JolyCréer un quiz sur cet auteur