AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.11 /5 (sur 2288 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Bolinas, Californie, États-Unis , le 04 mai 1976
Biographie :

Gail Carriger est le nom de plume de Tofa Borregaard, une archéologue et auteur de science-fiction.

Elle a obtenu son diplôme de premier cycle à l'Oberlin College, une maîtrise en sciences des matériaux archéologiques à l'Université de Nottingham en Angleterre en 2000, et une maîtrise des arts en anthropologie à l'Université de Californie à Santa Cruz en 2008.

Son premier roman, Sans âme , a été publié en 2009 et lui vaut une nomination pour le Prix John W. Campbell pour le meilleur nouvel écrivain et d'être traduite dans de nombreuse langues.

Pour plus d'informations voici son site http://gailcarriger.com/

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

[Imaginales 2013] Conférence Mondes terrifiants, mondes flamboyants Extrait de la conférence "Mondes terrifiants, mondes flamboyants" enregistrée aux Imaginales (Epinal, mai 2013) Avec Fabrice Colin, Gail Carriger, Marika Gal...


Citations et extraits (331) Voir plus Ajouter une citation
boudicca   25 mars 2013
Le protectorat de l'ombrelle, Tome 1 : Sans âme de Gail Carriger
-Pourquoi faites-vous ça tout le temps ?

-Quoi donc, mademoiselle Tarabotti ?

-M'exclure comme si j'étais une enfant. Est-ce que vous réalisez que je pourrais vous être utile ?

-Vous voulez dire que vous pourriez causer des problèmes légalement au lieu de nous empoisonner tout le temps ?
Commenter  J’apprécie          400
boudicca   21 mars 2013
Le protectorat de l'ombrelle, Tome 1 : Sans âme de Gail Carriger
Un vampire affamé avait deux solutions socialement acceptables à son problème : prendre quelques gorgées de sang à divers drones consentants appartenant à lui-même ou à sa ruche, ou payer des prostituées dans les docks. On était au XIXe siècle, après tout, et l'on attaquait tout simplement pas les gens sans être annoncé ou invité
Commenter  J’apprécie          300
boudicca   04 mai 2013
Le protectorat de l'ombrelle, Tome 2 : Sans forme de Gail Carriger
-Oh, balivernes, soyez raisonnable Tunstell, nous ne sommes pas dans un mélodrame shakespearien, nous sommes en 1870 : le mariage est une question de pratique. Il doit être traité ainsi.

-Mais Lord Maccon et vous vous êtes marié par amour.

Lady Maccon soupira : -Et comment savez vous cela ?

-Personne d'autre ne supporterait le comte ! 
Commenter  J’apprécie          290
florencem   14 mai 2014
Le protectorat de l'ombrelle, Tome 1 : Sans âme de Gail Carriger
Mademoiselle Tarabotti n’était pas une de ces demoiselles qu’on trouvait partout – en réalité, elle était tout le contraire. Plus d’un gentleman avait déclaré que la rencontrer pour la première fois, c’était avaler une gorgée de cognac très fort alors qu’on s’attendait à du jus de fruit.
Commenter  J’apprécie          290
Radicale   20 février 2011
Le protectorat de l'ombrelle, Tome 1 : Sans âme de Gail Carriger
Lord Maccon, dit mademoiselle Tarabotti, comment se fait-il que lorsque vous êtes là je finis toujours à plat ventre dans une position inconvenante ?
Commenter  J’apprécie          280
boudicca   27 janvier 2014
Le protectorat de l'ombrelle, Tome 3 : Sans honte de Gail Carriger
Alexia sentit que c'était le moment d'opposer une protestation de principe « Vraiment, je crois que je suis sur le point de développer une névrose. Y a-t-il quelqu'un ici qui ne veut pas m'étudier ou me tuer ?

Flotte leva une main hésitante.

« Ah, oui, merci Floote.

- Il a aussi Mme Tunstell, madame, suggéra-t-il avec espoir, comme si Ivy était une sorte de prix de consolation.

- Je remarque que vous ne mentionner pas mon mari des beaux jours.

- Je soupçonne, madame, qu'en ce moment il a probablement envie de vous tuer.

- Bien vu.
Commenter  J’apprécie          240
Witchblade   13 septembre 2016
Le Pensionnat de Mlle Géraldine, tome 1 : Etiquette & espionnage de Gail Carriger
« Que fiche l'une d'entre elles ici ?

- Pareil que tout le monde : elle s'occupe de ses affaires.
Commenter  J’apprécie          250
boudicca   25 janvier 2014
Le protectorat de l'ombrelle, Tome 3 : Sans honte de Gail Carriger
Les loups-garous considéraient leur forme d'immortalité comme une malédiction. A chaque fois qu'il se métamorphosait, Lyall se demandait si elle n'en était pas une et si les vampires n'avaient pas fait un meilleur choix. La lumière du soleil pouvait certes les tuer, et ils passaient leur temps à courir après des gens pour boire leur sang, mais ils pouvaient le faire confortablement et avec style. Entre la nudité et la tyrannie de la lune, être un loup-garou manquait essentiellement de dignité.
Commenter  J’apprécie          230
iris29   14 décembre 2016
Le Pensionnat de Mlle Géraldine, tome 3 : Jupons et poisons de Gail Carriger
Disons simplement que vous devez vous souvenir de toutes les règles de la bonne société . Pas plus de deux danses avec le même gentleman . Pas plus d'une danse et d'une demi-heure en compagnie du même homme . Ne sortez pas seule avec un homme et n'allez surtout pas dans la serre , à moins que vous ne soyez de la même famille . Votre but doit être de toujours vous préserver de la ruine ou d'en être accusée .
Commenter  J’apprécie          220
florencem   02 décembre 2016
Le protocole de la crème anglaise, tome 1 : Prudence de Gail Carriger
- Ouille, mon petit chou. C'est vexant.

- C'est ce qui arrive parfois avec la vérité.
Commenter  J’apprécie          220

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le Protectorat de l'ombrelle - Sans Âme

Mademoiselle Tarabotti est...

divorcée
veuve
vieille fille
fiancée

10 questions
100 lecteurs ont répondu
Thème : Le protectorat de l'ombrelle, Tome 1 : Sans âme de Gail CarrigerCréer un quiz sur cet auteur

.. ..