AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.9 /5 (sur 71 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , 1340
Mort(e) à : Londres , 1400
Biographie :

Geoffrey Chaucer est un écrivain et poète anglais.

Fils d'un prospère marchand de vin londonien, il est scolarisé à l'aumônerie de la cathédrale Saint-Paul, mais rien ne permet d'affirmer qu'il soit jamais passé sur les bancs de l'université.

En 1357, il travaille comme serviteur dans la maisonnée de la comtesse d'Ulster Élisabeth de Burgh. Il combat en France, vraisemblablement sous les ordres du mari d'Élisabeth. Fait prisonnier durant le siège de Reims, il est libéré en 1360 contre rançon. On retrouve sa trace en Navarre en 1366, où il agit peut-être pour le compte du Prince Noir. Chaucer se marie vers 1366 avec une dame de compagnie de la reine Philippa de Hainaut. Il entre peu après dans la maison du roi Édouard III et commence à toucher une pension annuelle.

Dans les années qui suivent, Chaucer se rend à plusieurs reprises sur le continent en qualité d'envoyé diplomatique. Son poème "Livre de la Duchesse" provient de cette période. Il visite pour la première fois l'Italie de façon certaine en 1372-1373, à l'occasion d'une mission diplomatique à Gênes. Il y découvre les œuvres de Dante, Pétrarque et Boccace qui l'inspireront profondément.

De retour en Angleterre, il reçoit un logement gratuit à vie à Aldgate en 1374, et il est nommé contrôleur des douanes du port de Londres. Il continue à voyager pour le compte du roi Richard II, notamment pour un second séjour en Italie en 1378. Durant cette période, il écrit "Le Palais de renommée", "Le Parlement des oiseaux" et "Troïlus et Criseyde".

Chaucer démissionne en 1385 et part pour le Kent, peut-être à Greenwich, où il représente la justice royale pendant quelques années. C'est peut-être de cette période que date "La Légende des femmes vertueuses". Sa femme meurt en 1387. Il occupe divers postes administratifs durant la dernière décennie de sa vie : clerc des travaux royaux, garde forestier adjoint à North Petherton. Après la déposition de Richard II en 1399, le nouveau roi Henri IV confirme les privilèges attribués à Chaucer.

Son œuvre la plus célèbre est "Les Contes de Canterbury".
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Geoffrey CHAUCER – Les Contes de Canterbury : le génie de la structure (BNF, 2003) Une conférence de Juliette Dor, donnée à la Bnf, le 14 octobre 2002, retransmise dans l’émission « L’éloge du savoir » en 2003.

Podcast (1)


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
LydiaB   27 octobre 2010
Les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer
- Maintenant John, croyez-moi, dit Nicolas: j'ai découvert, grâce à ma science astrologique, en regardant la lune quand elle était pleine, que lundi prochain, au quart de la nuit, à peu près, la pluie va tomber à torrents, si violemment que ce sera deux fois pire qu'au temps du déluge de Noé. Ce monde, dit-il, en une heure, pas plus, sera horrible, et l'humanité périra, ainsi que toutes les créatures vivantes.
Commenter  J’apprécie          70
Ophelien   21 juillet 2013
Les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer
Le charpentier venait juste d'épouser

Une fille qu'il aimait plus que sa vie.

C'était une jeunesse de dix-huit printemps.

Jaloux, il la tenait sous clé, en cage,

Car elle était vive et jeune, et lui, vieux:

Il craignait donc de devenir cocu.
Commenter  J’apprécie          50
LaForceduTemps   08 février 2014
Les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer
Ne le crains pas, ne lui aie point de respect

car même si ton mari est armé de mailles,

les flèches de son éloquence acerbe

lui perceront la poitrine et même le ventail,*

tiens-le aussi, je te le conseille, par la jalousie,

et tu le feras se tapir comme caille.



*On ne semble pas avoir compris l'intention de ce vers ironique : le "ventail" se trouvant à la hauteur de la bouche. Chaucer veut dire que le traits de l'éloquence féminine non seulement frapperont le mari à la poitrine, mais, comme une flèche, lui cloueront la bouche.

Commenter  J’apprécie          40
Ophelien   24 juillet 2013
Les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer
Toujours Fortune viendra frapper, détruire d'un coup imprévu les royaumes altiers. Quand on se fie à elle, elle se dérobe et cache son sourire sous un noir nuage.
Commenter  J’apprécie          50
liberliger   04 novembre 2012
Les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer
Lorsque vous me parlez d'une noblesse qui descend d'une ancienne richesse et que vous dites que c'est comme cela qu'on est des gens de noblesse, je dois vous dire que votre arrogance ne mérite même pas une poule. Cherchez celui qui, en privé comme en public, est constamment le plus vertueux, celui aussi qui cherche constamment le mieux à accomplir les nobles actions en son pouvoir ; c'est celui-là qu'il faut considérer comme le plus noble de tous. Nos ancêtres nous donnent peut-être tout leur héritage, nous permettant par là de revendiquer un haut lignage, mais leur existence vertueuse qui leur a valu d'être dits nobles et qui nous a incités à les suivre dans leur rang, cela, ils ne sont toutefois absolument jamais arrivés à le léguer à aucun de nous.
Commenter  J’apprécie          30
gloubik   27 octobre 2018
Contes de Cantorbéry, traduits en vers français, de Geoffrey Chaucer, par le chevalier de Chatelain,.... Tome 2 [édition 1857-1860] de Geoffrey Chaucer
Écoutez-moi donc tous, de parler me dépêche,

Voici comment un homme à chaque moment pèche.

Il pèche quand il mange un peu plus qu’il ne doit,

Il pèche quand aussi plus que de droit il boit ;

Il pèche quand il parle avec trop d’abondance,

Il pèche quand au pauvre il ne donne assistance,

Il pèche, sain de corps, quand il ne veut jeûner ;

Il pèche quand dormant sans en rien se gêner,

Il s’en vient pour cela bien plus tard à l’église ;

Il pèche quand son sol il ne le fertilise,

...
Commenter  J’apprécie          30
gloubik   20 janvier 2018
Les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer
Le proverbe aussi dit : Celui-là seul est sage,

Qui de ne se hâter sait avoir le courage ;

Jamais il n’advient de profit

À qui laisse sans frein galoper son dépit.
Commenter  J’apprécie          40
Ophelien   24 juillet 2013
Les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer
Sénèque a raison, d'autres avec lui, de regretter le temps plus que l'or: perte de biens peut être réparée mais perte de temps cause notre ruine.
Commenter  J’apprécie          40
polarjazz   26 novembre 2017
Les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer
Je peux vous absoudre, puissant ou manant,

Quand de votre corps l'âme s'en ira.

A l'hôtelier, je pense, de commencer,

C'est le plus enfoncé dans le péché.

Approche, Hôtelier ; mets d'abord ton offrande

Et tu embrasseras toutes les reliques,

Tout ça pour un liard. Vite, dégrafe ta bourse.

- Que non ! Plutôt mourir excommunié !

(Le Vendeur d'indulgences)
Commenter  J’apprécie          30
gloubik   30 octobre 2016
Contes de Cantorbéry, traduits en vers français, de Geoffrey Chaucer, par le chevalier de Chatelain,.... Tome 1 [édition 1857-1860] de Geoffrey Chaucer
La pauvreté contente est une honnête chose,

Qui fait vivre de peu, de soi-même dispose ;

Qui s'estime content malgré sa pauvreté

Est riche, quand bien même il n'aurait de chemise ;

Mais celui dont la vie est une convoitise,

Et qui voudrait en vérité

Avoir tout ce qu'il voit, ce n'est qu'un pauvre hère

Dont la richesse même est abjecte misère.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Littérature anglaise

Parmi ces quatre oeuvres, laquelle William Shakespeare n’a PAS écrit ?

Le Paradis perdu
des sonnets
Hamlet
Le Marchand de Venise

10 questions
92 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature anglaiseCréer un quiz sur cet auteur