AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.63/5 (sur 97 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Varsovie , le 11/05/1914
Mort(e) à : Paris , le 02/02/1998
Biographie :

Haroun Tazieff, né russe, est un ingénieur agronome, géologue, volcanologue, naturalisé successivement belge puis français.

Haroun Tazieff est né à Varsovie en 1914, alors partie de la Russie tsariste, d'un père tatar, né à Yangi-Yer, docteur en médecine, et d'une mère russe, née à Dvinsk qui était chimiste et docteur en sciences politiques. Son père meurt au front dès le début de la Première Guerre mondiale. Avec sa mère, il émigre vers la Belgique fin 1920 où il réside apatride, avant de recevoir la nationalité belge en 1936.

Étudiant, boxeur (champion de Belgique universitaire), puis champion du Katanga, résistant, compagnon de Jacques-Yves Cousteau sur la Calypso, spéléologue et volcanologue, Haroun Tazieff a suivi des études en Russie et en Belgique.

Il fut diplômé ingénieur agronome de la Faculté des Sciences Agronomiques de Gembloux en 1938, soldat, résistant et diplômé ingénieur géologue de l'Université de Liège en 1944.

Il est naturalisé français en 1971, perdant automatiquement la nationalité belge.

De 1984 à 1986, cet homme de gauche fut secrétaire d'État chargé de la prévention des risques technologiques et naturels majeurs auprès de Laurent Fabius, Premier ministre de François Mitterrand.

Il fut président du Comité supérieur des risques volcaniques de 1988 à 1995, et membre de la société Philomatique et de l'Explorers club de New York.


+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Haroun Tazieff   (29)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
L’un des plus grands périls que courent les habitants d’une ville violemment ébranlée par un tremblement de terre est celui d’incendie : les foyers, les fourneaux se renversent, mettent le feu à ce qui les entoure, et la panique que provoque le séisme proprement dit fait que nul au début ne s’efforce d’éteindre ces flammes alors qu’elles sont petites encore. (p.47)
Commenter  J’apprécie          00
Quatre-vingt dix fois sur cent les drames résultent exclusivement de la destruction des bâtiments. Il est fort rare que lors d’un tremblement de terre les gens périssent d’une façon différente. (p.13)
Commenter  J’apprécie          00
Le monde volcanique est sombre: gris, bleu foncé, brun noir. Les rares notes claires : jaunes, blanches ou ocre, que jettent les dépôts sains abandonnés par les fumerolles, ne font que rendre plus tragique l'ensemble du décor. Quant aux rouges sombres ou vifs et aux ors de la lave en fusion, l'exaltation qu'ils provoquent est chaque fois suivie d'une vague dépression. Vingt-quatre heures passées en de tels lieux n'apportent qu'enthousiasme, mais à partir du troisième ou quatrième jour l'animal humain cède peu à peu à un malaise; on a envie de voir de l'eau, des plantes.
Commenter  J’apprécie          130
Entre l'aube et le crépuscule, ils virent par quatre fois un énorme dôme d'eau se gonfler soudain sur la surface de la mer et éclater sous la poussée forcenée des gaz, libérant un terrible jaillissement de rocs, de bombes, de scories volcaniques, de sables noirs et d'au, qui fusait pour aller s'écarteler dans le ciel en une gerbe monstrueuse.
Page 9
Commenter  J’apprécie          131
Haroun Tazieff
L' idée tout naturelle devait leur venir d' essayer d' établir une échelle de l' importance des tremblements de terre qui en
reflète l' énergie véritable sur la base des inscriptions de leurs instruments, à l' abri des influences diverses qui tendent
tantôt à exagérer les effets d' un séisme, tantôt à les réduire .
Commenter  J’apprécie          110
En Afrique orientale, les Britanniques ont un nom délicieux pour désigner une espèce particulièrement exaspérante, armée de fortes épines recourbées qui vous retiennent sans pitié par le vêtement ou par la chair. C'est le 'wait a bit' (attends un peu). Rien à faire en effet que s'arrêter et posément se décrocher (l'énervement conduirait immanquablement au résultat inverse) pour repartir avec prudence. 'Wait a bit', grande institutrice végétale de patience et de sagesse.
Commenter  J’apprécie          90
Cependant... Cette gueule, dont la chaleur me touchait comme un souffle animal, cette gueule me faisait peur. Penché sur l'embrasement, il n'y avait plus de géologue curieux des phénomène, mais un primitif angoissé.
"Si je me laisse aller, je fous le camp..."
Remonté le collet, bouclée la patte de la veste de grosse toile afin qu'une sournoise escarbille ne me pénétrât pas dans le cou... j'enfonçai sur mes derniers cheveux le vieux feutre qui me tenait lieu de casque. A Dieu vat !
Commenter  J’apprécie          70
Haroun Tazieff
Les sismologues étaient frappés-et le sont d' ailleurs toujours-par l' écart qui existe parfois entre l' émotion, voire la panique que telle
ou telle secousse provoque dans la population et la presse, et son peu d' importance réelle, que les sismographes leur
révèlent.
Commenter  J’apprécie          70
Haroun Tazieff


Haroun Tazieff, ce grand MONSIEUR on se moquait de lui quand il disait risque de tremblement de terre dans le midi ,vallée du Rhône !!!!

Alors aujourd'hui que dit on des secousses qui ont eu lieu à NICE !!!

une admiratrice d'Haroum Tazieff il était venu simplement dans notre petit village 3500 habitants à une exposition et vente de livre .....

Il signait tout ses livres avec sourire ma fille avait 10 ans et elle a été marqué par ce grand bonhomme de coeur
Commenter  J’apprécie          60
Haroun Tazieff
L' intensité d' un tremblement de terre; qui varie d' un point à l' autre, qui dépend de la distance, de la profondeur du foyer
de la nature du sol et celle du sous-sol, de la solidité des constructions, et aussi de la physiologie et de l' imagination des
habitants, l' intensité ne suffit pas du tout à caractériser l' importance véritable d' un séisme.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Haroun Tazieff (126)Voir plus

Quiz Voir plus

Vous avez la main !

Avec ses couettes et sa jupe écossaise, elle chantait dans les années 60 : Donne moi ta main et prend la mienne, la cloche a sonné, ça signifie, la rue est à nous, que la joie vienne...

Sheila
Françoise Hardy
Sylvie Vartan

12 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : mains , roman , films , chanson , botanique , proverbes , sociétés secrètesCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}