AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.85 /5 (sur 8542 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 26/04/1972
Biographie :

Sylvain Tesson est un écrivain et voyageur français.
Géographe de formation, il est titulaire d'un DEA de géopolitique à l'Institut Français de Géopolitique. Il effectue en 1991 sa première expédition en Islande, suivie en 1993 d'un tour du monde à vélo avec Alexandre Poussin. C'est là le début de sa vie d'aventurier. Il traverse également les steppes d'Asie centrale à cheval avec l'exploratrice Priscilla Telmon, dont il fut le compagnon pendant de nombreuses années, sur plus de 3000 km du Kazakhstan à l’Ouzbékistan. En 2003-2004, il reprend l'itinéraire des évadés du goulag en suivant le récit de Slavomir Rawicz : "The Long Walk" (1955). Ce périple l'emmène de la Sibérie jusqu'en Inde à pied.

En 2010, il réalise un projet souvent évoqué auparavant, en allant vivre six mois (de février à juillet) en ermite dans une cabane au sud de la Sibérie, sur les bords du lac Baïkal. Il relate cette expérience solitaire dans son journal publié l'année suivante sous la forme d'un essai autobiographique intitulé : "Dans les forêts de Sibérie", qui est adapté au cinéma par Safy Nebbou en 2016.

Il écrit également des nouvelles, dans un registre poétique où souvent l'absurde des situations humaines est montré avec humour.

Il signe de nombreuses préfaces et des commentaires de films, et collabore à diverses revues.

Passionné d'escalade, il chute accidentellement d'une maison à Chamonix en août 2014, juste après avoir transmis à son éditeur le manuscrit de "Bérézina" et est placé en coma artificiel. Il a depuis retrouvé la santé. "Bérézina", qui sort en janvier 2015 (Prix des Hussards), conte le récit de son voyage en side-car sur les traces de la Grande Armée lors de la retraite de Russie. En 2016, il publie un récit autobiographique, "Sur les chemins noirs".

Contestataire dans l’âme, Sylvain Tesson porte un regard assez critique sur la société dans ses œuvres. Il est membre d'honneur de l'Institut de recherche sur les expériences extraordinaires (INREES) et président de La Guilde, une organisation non gouvernementale reconnue d'utilité publique, de 2007 à 2018.

Déjà récompensé en début de carrière par le prix spécial jeunes de l’IGN pour "On a roulé sur la Terre", il obtient en 2009 le prix Goncourt de la nouvelle pour "Une vie à coucher dehors". En 2011, c’est son essai "Dans les forêts de Sibérie" qui est récompensé du prix Médicis essai. En 2015, il reçoit enfin le prix de la Page 112 et le prix des Hussards pour "Berezina". Il obtient le prix Re
+ Voir plus
Source : Fnac
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (90) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Payot - Marque Page - Sylvain Tesson - La panthère des neiges
Podcasts (14) Voir tous


Citations et extraits (4051) Voir plus Ajouter une citation
margo   05 mai 2012
Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson
On dispose de tout ce qu'il faut lorsque l'on organise sa vie autour de l'idée de ne rien posséder.
Commenter  J’apprécie          2161
Nastasia-B   16 décembre 2015
Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson
Penser qu'il faudrait le prendre en photo est le meilleur moyen de tuer l'intensité d'un moment.



15 mai.
Commenter  J’apprécie          1672
milado   20 janvier 2014
Géographie de l'instant de Sylvain Tesson
Lire nous confirme que la solitude est un trésor. Un livre peut changer une vie. Et dire qu'il n'y a aucune mise en garde d'inscrite sur la couverture !
Commenter  J’apprécie          1641
beatrix   21 février 2013
Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson
Les sociétés n'aiment pas les ermites.Elles ne leur pardonnent pas de fuir.Elles réprouvent la désinvolture du solitaire qui jette son"continuez sans moi"à la face des autres.Se retirer c'est prendre congé de ses semblables.L'ermite nie la vocation de la civilisation,en constitue la critique vivante.
Commenter  J’apprécie          1371
Sylvain Tesson
Kittiwake   11 janvier 2016
Sylvain Tesson
Rien ne vaut de passer un bon moment avec soi-même à parcourir les rayonnages de sa bibliothèque intérieure.
Commenter  J’apprécie          1354
Carosand   02 décembre 2011
Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir.
Commenter  J’apprécie          1310
Corboland78   18 octobre 2011
Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson
L’ennui ne me fait aucune peur. Il y a morsure plus douloureuse : le chagrin de ne pas partager avec un être aimé la beauté des moments vécus. La solitude : ce que les autres perdent à n’être pas auprès de celui qui l’éprouve. A Paris, avant le départ, on me mettait en garde. L’ennui constituerait mon ennemi mortifère ! J’en crèverais ! J’écoutais poliment. Les gens qui parlaient ainsi avaient le sentiment de constituer à eux seuls une distraction formidable. « Réduit à moi seul, je me nourris, il est vrai, de ma propre substance, mais elle ne s’épuise pas… » écrit Rousseau dans les Rêveries.
Commenter  J’apprécie          1280
Sylvain Tesson
Harioutz   26 décembre 2019
Sylvain Tesson
Être né sur la paille, avoir échappé à Hérode et finir sur une croix, tout ça pour que, le 24 décembre, les foules hystériques se battent devant les vitrines, obsédées par cette question : faudra-t-il ouvrir les magasins le dimanche au cas où l'on aurait pas le temps de remplir les hottes de Noël ras-la-gueule ?
Commenter  J’apprécie          1249
milado   11 janvier 2014
Géographie de l'instant de Sylvain Tesson
être né sur la paille, avoir échappé à Hérode et finir sur une croix, tout ça pour que, le 24 décembre, les foules hystériques se battent devant les vitrines, obsédées par cette question : faudra-t-il ouvrir les magasins le dimanche au cas où l'on aurait pas le temps de remplir les hottes de Noël ras-la-gueule ? (p59)

...

Avoir fait de l'anniversaire de la naissance de l'homme qui nous a enjoints de nous débarrasser de nos biens et de partir sur les routes à la recherche de l'amour, une fête où l'on s'ensevelit les uns les autres sous un tombereau de cadeaux dans la chaleur du foyer familial, c'est l'un des plus habiles détournements de message de l'histoire de l'Occident. (p163)
Commenter  J’apprécie          1216
Piatka   11 août 2013
Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson
Rainer Maria Rilke dans la lettre du 17 février 1903 adressée au jeune poète Franz Xaver Kappus : " Si votre quotidien vous paraît pauvre, ne l'accusez pas. Accusez-vous vous-même de ne pas être assez poète pour appeler à vous ses richesses. "

Nous sommes seuls responsables de la morosité de nos existences. Le monde est gris de nos fadeurs. La vie est pâle ? Changez de vie, gagnez les cabanes. Au fond des bois, si le monde reste morne et l'entourage insupportable, c'est un verdict : vous ne vous supportez pas ! Prendre alors ses dispositions.
Commenter  J’apprécie          1111

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Sylvain Tesson

Quelle formation a suivi Sylvain Tesson ?

histoire
géographie
russe
urbanisme

10 questions
158 lecteurs ont répondu
Thème : Sylvain TessonCréer un quiz sur cet auteur

.. ..