AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.91 /5 (sur 1036 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Kirriemuir , le 09/05/1860
Mort(e) à : Londres , le 19/06/1937
Biographie :

James Matthew Barrie, plus connu sous la signature de J. M. Barrie, est un romancier et dramaturge écossais, célèbre pour avoir créé le personnage de Peter Pan.

L'enfance de James Matthew Barrie ne fut pas heureuse. Il fut l'élève des écoles de Glasgow, Forfar et de Dumfries. En 1887, il entra à l'Université d'Édimbourg, d'où il ressortit, quatre ans après, muni d'une maîtrise.

Il travailla comme journaliste pour le Journal de Nottingham avant de s'installer à Londres, à son compte, en 1885.
Ses débuts dans le journalisme furent couronnés par la parution, sous un pseudonyme, de "Quand un homme est célibataire" (1888). Mais son premier succès fut "Le Petit Ministre" (1891), suivi de trois autres romans de mœurs écossaises : "Ogilvy" (1896), "Tommy le sentimentale" (1896) et "Tommy et Grizel" (1900).
En 1902 James Barrie est devenu un dramaturge incontournable ; deux de ses pièces triomphent sur les scènes londoniennes : "L'admirable Crichton" et "Quality Street". Le personnage de Peter Pan apparaît pour la première fois dans un roman fantaisiste intitulé "Le petit oiseau blanc".
La carrière de Barrie n'aura dès lors guère d'interruption. Son œuvre la plus populaire "Peter Pan ou le Petit garçon qui ne voulait pas grandir" (1904), évoque le monde de l'imagination enfantine.

Il fut un ami intime de la famille Llewelyn Davies - surtout des enfants, qui lui inspirèrent le personnage de Peter Pan. Il cultivait une amitié ambiguë mais respectueuse avec la mère des enfants, Sylvia Llewelyn Davies. Les enfants se retrouvèrent bientôt orphelins, de père, puis de mère, et James Matthew Barrie les adopta. Peter, John, Michael, Nicholas et Arthur devinrent donc ses fils. Les enfants connurent, chacun à leur manière, un destin tragique et Barrie fut très affecté par ces disparitions successives.

La version romanesque de Peter Pan, "Peter and Wendy" est publiée en 1911. Il connaît encore le succès entre 1917 et 1920 avec "A kiss for Cinderella", "Dear Brutus" et "Mary Rose". Il revient au roman en 1930 avec "Adieu, Miss Julie Logan", un récit fantastique.

Il reçut les honneurs - un titre de Baronet en 1913, l'Ordre du Mérite en 1922 et le rectorat de l'Université de St. Andrews, où il fit une émouvante allocution (Courage, 1922), puis les fonctions de chancelier de l'Université d’Édimbourg.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Livres mentionnés dans la vidéo : - le Viking qui voulait épouser la fille de soie (Katarina Mazetti) - Dolores Claiborne (Stephen King) - La Maîtresse de Rome (Kate Quinn) - L'Oeil de la Lune (Anonyme) - Kinderzimmer (Valentine Goby) - Un été sans les hommes (Siri Hustvedt) - Golden Boy (Abigail Tarttelin) - Peter Pan (James Matthew Barrie) - La Voleuse de livres (Markus Zusak) - L'Assassin du Roi (Robin Hobb) Où me trouver : Blog : http://tetedelitote.canalblog.com Facebook : https://www.facebook.com/TetedeLitote Twitter : https://twitter.com/Cyri_F Instagram : http://instagram.com/cyri.f Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/tetedelitote/ Mail : blogtetedelitote@gmail.com Intro : John Williams - Star Wars Theme
+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (160) Voir plus Ajouter une citation
J. M. Barrie
milamirage   31 juillet 2014
J. M. Barrie
" Le secret du bonheur n'est pas de faire ce que l'on aime, mais d'aimer ce que l'on fait. "
Commenter  J’apprécie          590
angie22   20 novembre 2013
Peter Pan de J. M. Barrie
Tout enfant est ainsi confondu la première fois qu'on le traite arbitrairement. S'il vient à vous, il estime avoir droit, par-dessus tout, à la justice. Si vous vous montrez injuste envers lui, il ne cessera pas de vous aimer mais il ne sera plus jamais le même. Nul n'oublie la première injustice (...).
Commenter  J’apprécie          401
gteisseire2   22 février 2011
Peter Pan de J. M. Barrie
-Maintenant, je suis une grande personne, ma chérie. Quand on grandit, on désapprend à voler.

-Pourquoi désapprend-on ?

-Parce qu'on n'est plus assez joyeux, innocent et sans cœur. Seuls les sans-cœur joyeux et innocents savent voler.
Commenter  J’apprécie          400
ClarissaDalloway   16 avril 2010
Peter Pan de J. M. Barrie
Quand le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en mille morceaux qui sautillèrent de tous côtés et devinrent des fées. ». « Toutes les fois qu’un enfant déclare : »Je ne crois pas aux fées », alors l’une d’entre elles tombe raide morte.
Commenter  J’apprécie          340
Wictoriane   12 février 2008
Peter Pan de J. M. Barrie
Bien plus que la douleur elle-même, ce procédé déloyal laissa Peter hébété, complètement désarmé. Il contemplait l’adversaire avec des yeux horrifiés. Tous les enfants éprouvent cette révolte, la première fois qu’on les prend par traîtrise. Lorsqu’ils viennent vers vous pour vous appartenir, ce qu’ils attendent de vous, c’est que vous vous comportiez loyalement. Si vous trichez, ils vous aimeront encore mais ne seront plus jamais les mêmes. Aucun enfant ne guérit jamais de cette première trahison. Aucun hormis Peter qui en faisait souvent l’expérience mais oubliait toujours. Je suppose que c’est cela qui le distinguait vraiment des autres. On aurait pu rêver plus charmant tableau mais il n’y avait personne pour le voir, si ce n’est un étrange garçon qui regardait derrière la fenêtre. Il lui arrivait de connaître des félicités inouïes, interdites aux autres enfants, mais en ce moment, il regardait à travers la vitre la seule joie qui lui était à jamais refusée.
Commenter  J’apprécie          280
angie22   18 novembre 2013
Peter Pan de J. M. Barrie
(...) les veilleuses sont les yeux qu'une maman laisse derrière elle pour garder ses enfants.
Commenter  J’apprécie          301
wilhelmina   22 novembre 2009
Peter Pan de J. M. Barrie
"Mme Darling eut vent de Peter pour la première fois alors qu'elle était occupée à mettre de l'ordre dans l'esprit de ses enfants. C'est une habitude nocturne de toute bonne mère, de fouiller dans l'esprit de ses enfants dès qu'ils sont endormis et de remettre toute chose d'aplomb pour le lendemain, rangeant à leur place de nombreux objets égarés pendant la journée.

Si vous pouviez rester éveillés (mais c'est impossible, bien sûr), vous verriez comment s'y prend votre maman et trouveriez très intéressant de l'observer à ce moment. Vous la surprendriez à genoux, je pense, se demandant perplexe où diable vous aviez bien pu dénicher ce machin, faisant des découvertes agréables et d'autres qui le sont moins, pressant cette chose contre sa joue comme si c'était aussi doux qu'un petit chat, et faisant vivement disparaitre cette autre de la vue. Quand, le matin, vous rouvrez les yeux, votre méchanceté et les passions mauvaises qui vous accompagnèrent au lit, vous les retrouvez pliées en une pile serrée, et repoussées tout au fond de votre conscience. Par-dessus sont rangées vos plus jolies pensées, attendant que vous les enfiliez."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Malice   15 mai 2010
Peter Pan de J. M. Barrie
Je ne veux pas devenir un homme ... jamais, dit-il avec passion. Je veux rester pour toujours un petit garçon et m'amuser. Alors, je me suis sauvé à Kensington Gardens et j'ai vécu longtemps avec les fées
Commenter  J’apprécie          220
nathalia1307   20 février 2011
Peter Pan de J. M. Barrie
"Naitre c'est faire naufrage sur une île"
Commenter  J’apprécie          230
ClarissaDalloway   16 avril 2010
Peter Pan de J. M. Barrie
Elle est morte, dit-il avec embarras. Et ça lui fait peut-être peur, d’être morte.
Commenter  J’apprécie          220
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Littérature anglaise : XVIIIème ou XIXème siècle ?

Orgueil et préjugés - Jane Austen

18ème siècle
19ème siècle

20 questions
9 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature anglaise , 19ème siècle , 18ème siecleCréer un quiz sur cet auteur
.. ..