AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.5 /5 (sur 29 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Beaucaire , 1931
Mort(e) le : 18/02/1996
Biographie :

Jack Thieuloy est un écrivain français, né à Beaucaire (Gard) en 1931, mort à Paris le 18 février 1996. Auteur essentiellement de récits de voyages et de livres autobiographiques, il a donné, de chaque pays traversé, ou plutôt « pénétré » à sa façon, une vision originale et souvent dérangeante.

Jack Thieuloy est issu d'une vieille famille de paysans de Villeneuve-lès-Avignon, il a passé ses premières années dans la ferme familiale. Très tôt, il s'est senti incompris et rejeté par sa famille, il se réfugie alors dans les études pour lesquelles il a semble-t-il de grandes facilités, devant ses bons résultats, ses parents ne peuvent, qu'à contre-cœur, l'envoyer au lycée. Il a évoqué dans L'Opéra de Beaucaire l'histoire romancée de ses ancêtres, mêlant la fiction à la réalité. Après des études de philosophie marquées par son engagement auprès du Parti communiste français qu'il quittera bientôt. Il se retrouve parachutiste en Algérie (1954-1958). Cela fait des étincelles avec son caractère d'anarchiste antimilitariste et lui vaut 450 jours de prison.

Les épisodes aventureux de sa vie sont chaque fois l'occasion d'écrire, passion qui le tient depuis l'enfance. Malgré une activité littéraire intense, il ne publie que tardivement, après de longs voyages. En 1971 son premier livre, L'Inde des grands chemins est accepté avec enthousiasme chez Gallimard et lui vaut une reconnaissance immédiate. Mais ses démêlés avec les éditeurs et le milieu littéraire le maintiennent en marge, et sa révolte emprunte toutes les voies de la subversion.

Il défraie la chronique en 1975 en aspergeant Michel Tournier de ketchup à sa sortie du restaurant Drouant pour protester contre la mascarade des prix littéraires, puis, accusé d'avoir mis le feu sur le palier d'un juré du Prix Goncourt ainsi qu'à un supermarché, il est emprisonné à la Prison de la Santé. En 1976, il reçoit le Prix anti-Goncourt décerné par Jean-Edern Hallier, avec lequel il était de connivence pour des actions de provocation. Mais cela ne l'empècha pas de faire un procès à ce dernier car le chèque de 5 000 francs du prix était en bois ![1]

Passages en prison, voyages sur tous les continents, il se forge une identité d'écrivain rebelle et dérangeant. Il adopte un adolescent indien nommé Babou, qu'il ramène à Paris. Il défend sa lecture
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jack Thieuloy   (14)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
becdanlo   29 avril 2016
En route vers l'Inde de Jack Thieuloy
Dans aucune ville non occidentale de la planète, je ne me suis mis à réfléchir sur la question de la validité de la civilisation d'où je viens . Même pas en Inde. En Inde, les agglomérations oppriment trop par leur masse et leur misère humaines pour servir de modèle de substitution. Mais à Hérat ! J'arrive, je vois et je prends ma tête dans mes mains. Cette non-ville d'Hérat met en question les villes de l'Occident. N'est-elle pas leur condamnation ? Je me le demande. Je n'ai pas eu besoin de beaucoup enquêter pour deviner quelle métamorphose Hérat fait subir à la colonie itinérante de ses visiteurs occidentaux, quel reniement ou pour le moins quelle critique de fond de leur civilisation d'origine elle suscite en eux. Ce qui veut dire qu'à la limite, par le biais de visites massives et rationnelles, elle serait capable de convertir à son modèle toutes les jeunesses occidentales...
Commenter  J’apprécie          40
cicou45   25 juin 2011
Voltigeur de la lune de Jack Thieuloy
"Les livres sont des bouches qui parlent pour tout le monde, même situé au-delà des mers, même si la bouche n'existe plus."
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Pas de sport d'hiver, cette année ... Pas grave c'est trop dangereux !

Je suis un roman italien de Antonio Manzini, plein d'humour, mon héros a été muté en montagne en sanction et il n'aime pas travailler. La victime est retrouvée sur une piste. je suis, je suis ...

Bien frappé
L'Énigme de la Chambre 622
La mort des neiges
Piste noire

15 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , Sports d'hiver , neigeCréer un quiz sur cet auteur