AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.16/5 (sur 213 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Clichy-La-Garenne , le 28/12/1936
Mort(e) à : Paris,abattu par la police , le 02/11/1979
Biographie :

Jacques René Mesrine fut un gangster et un meurtrier français, membre de l'O.A.S., ayant opéré principalement en France mais aussi au Canada et un peu en Espagne. Il a été surnommé « l'homme aux mille visages » ou à tort, de son propre aveu, « le Robin des Bois français ».
Déclaré « ennemi public n° 1 » au début des années 1970, il est notamment connu, en France, pour des braquages médiatisés et pour ses évasions.

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jacques Mesrine   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
- "Je voulais vivre sans heure, considérant que la première contrainte de l'homme a vue le jour à l'instant où il s'est mis à calculer le temps."
Commenter  J’apprécie          460
Jacques Mesrine
On a armé ma main au son de la Marseillaise et cette main a prit le goût de l'arme.
Commenter  J’apprécie          383
- "Je ne voulais pas que ma vie soit réglée d'avance ou décidée par d'autres. Si à six heures du matin j'avais envie de faire l'amour, je voulais prendre le temps de le faire sans regarder ma montre."
Commenter  J’apprécie          350
Dans leurs arbres, les oiseaux chantaient leur joie de vivre libres, indifférents aux cruautés dont seuls les hommes sont capables. Mon crime pour l'homme de la rue pouvait paraître horrible. Il entrait pourtant dans les lois de mon milieu. Pour les hommes, une balle dans la tête. Pour les salopes comme Ahmed...une mort de salope.
Commenter  J’apprécie          310
- "C'est l'homme qui tient l'arme qui a de l'importance. Pas l'arme elle-même."
Commenter  J’apprécie          310
De la prison à vie.. à la mort, ma sentence me laisse indifferent. Ma vraie condamnation, je la lirai à chaque parloir dans les yeux de ma fille, et là... je connaîtrai le regret.
Commenter  J’apprécie          300
Mes défauts étaient une drogue dont je n'avais pas la volonté de sortir.
Commenter  J’apprécie          290
J'étais seul. Je me couchai sur mon lit pour y pleurer la mort de mon grand ami: mon père. Ma douleur fut terrible. Aucun de mes amis ne vint me voir, sachant qu'il me fallait cette solitude. C'est peut-être à cet instant seulement que je compris combien la mort pouvait faire mal à ceux qui restent. J'avais exécuté des hommes au nom de ma loi. Combien de mères, combien de femmes avaient ressenti cette souffrance qui me torturait le cœur et cela par ma faute: en tuant mes ennemis, ne les avais-je pa tuées aussi? Il était un peu tard pour me découvrir une conscience. Car je savais qu'il m'était impossible de tricher avec moi-même. J'étais un fauve qui au matin serait le même face à son milieu, c'est-à-dire sans pitié.
Commenter  J’apprécie          250
- "La moindre imprudence peut nous coûter la vie, et pire encore : la liberté ! "
Commenter  J’apprécie          270
Jacques Mesrine
Les lois sont faites pour les riches et les forts. On en sait quelque chose. Moi j’ai choisi d’être aisé par le crime, en m’attaquant presque toujours je pense aux nantis et aux riches et j’étais plus riche qu’eux, parce que j’avais l’amour en plus. L’amour et puis je pense le courage, le courage de mes opinions et puis d’être ce que j’avais décidé d’être.
Commenter  J’apprécie          230

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Jacques Mesrine (364)Voir plus

Quiz Voir plus

Détectives privé.es (2/2)

Sam Spade est un personnage de fiction, détective privé créé par Dashiell Hammett pour le roman ...

Sang maudit
La Clé de verre
Le faucon de Malte
Moisson rouge

11 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : détectives privés , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}