AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.77 /5 (sur 98 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Jo Davis est une institutrice qui a passé seize ans devant son tableau avant de tout quitter pour poursuivre son rêve d'écrivaine.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
Kelso   04 mars 2015
Les combattants du feu, tome 4 : Flamme mortelle de Jo Davis
— Est-ce que tu es vraiment ma femme, Shea ? Est-ce qu'on forme un couple, toi et moi ?



— Je crois qu'on peut dire ça, oui, répondit-elle à voix basse.Il vit que sa question n'avait pas entamé sa bonne humeur et interpréta cela comme un signe encourageant.



— Je ne sais pas encore ce que ça donnera, ajouta-t-elle, mais je suis sûre qu'on forme un couple. Je n'ai pas eu beaucoup d'aventures, mais si je choisis de coucher avec un homme qui compte pour moi, je ne couche qu'avec lui.



— Je suis très heureux que tu me le dises.

Il était tellement heureux qu'il en aurait sauté de joie.



— Je fonctionne comme toi, enchaîna-t-il. Tu n'as donc aucune inquiétude à avoir sur ma fidélité. Mes parents m'ont bien élevé.



— Vraiment ? Et ce fantasme de partie à trois, alors, d'où vient-il ? le taquina-t-elle à demi.



— J'ai dit ça pour plaisanter. Mais je reconnais que j'ai une petite tendance exhibitionniste, et si l'idée de se donner en spectacle devant les voisins vicieux de mes parents te tente, je suis toujours partant
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Milka2b   02 juin 2013
Les combattants du feu, tome 1 : L'épreuve des flammes de Jo Davis
– Dis donc, Musclor, lança-t-il en s’approchant de leur petit groupe, une canette de Coca light à la main. Tu vas garder ta copine pour toi tout seul toute la soirée, ou tu vas te décider à nous la présenter ?



– Je ne sais pas si je peux faire confiance à des obsédés dans votre genre, rétorqua Howard en se levant. Mais il faut que je m’occupe des hamburgers.



– Ne t’inquiète pas, je veillerai sur ta copine, assura Zack, tout sourire.



– Tu as intérêt, répliqua-t-il en haussant un sourcil. Ça m’ennuierait d’être obligé de trouver un coin pour planquer ton cadavre.
Commenter  J’apprécie          40
Kelso   04 mars 2015
Les combattants du feu, tome 4 : Flamme mortelle de Jo Davis
— Au cas où cette idée te traverserait l'esprit, je préfère t'avertir que ce n'est pas en zigouillant son chevalier servant que tu marqueras des points avec Shea, déclara Zack en se joignant à eux.



— Et si je me contente de le torturer un petit peu ? Histoire de le faire crier comme une fille, rien qu'une fois ?



— S'il te dérange, je peux m'arranger pour le faire disparaître, proposa Joaquin avec un sourire sinistre. Définitivement.

Zack roula des yeux.



— N'écoute pas Al Capone. Assassiner son rival n'est jamais un bon plan.



— S'exhiber au bras d'une autre femme non plus, ajouta Julian en secouant la tête. C'est qui, cette blonde incendiaire avec qui tu es arrivé ?



— Une ancienne copine de lycée, soupira Tommy. C'est une idée de mon père pour que Shea réalise qu'elle n'est pas le seul poisson de l'océan.



— Hou ! Tu risques un méchant retour de flamme à ce jeu-là, gamin
Commenter  J’apprécie          30
Milka2b   12 mars 2014
Les combattants du feu, tome 3 : Flamme secrète de Jo Davis
 Je vais te révéler la règle de base pour dompter une femme : fais toujours ce qu’elle veut. Femme heureuse, vie heureuse.



— J’ai plutôt l’impression que c’est l’homme qui se fait dompter, dans ce cas.



— Le jeu en vaut pourtant la chandelle, répondit Howard en souriant pour lui-même.
Commenter  J’apprécie          40
Kelso   04 mars 2015
Les combattants du feu, tome 4 : Flamme mortelle de Jo Davis
— Hmm. Elle te trouve toujours trop jeune pour elle, c'est ça ? Je t'avais dit d'arrêter de dire « mec » à tout bout de champ. Ce n'est pas le fait de sortir avec un type doté de l'appétit sexuel d'un gamin de dix-huit ans qui dérange une femme. Ce qui la défrise, c'est que le type en question s'exprime comme un gamin de dix-huit ans
Commenter  J’apprécie          30
Kelso   04 mars 2015
Les combattants du feu, tome 2 : Flamme Fatale de Jo Davis
— Ils ont bien failli me rendre folle après la mort de ma mère. Surtout le plus âgé. Il m'a tellement serré la vis que j'ai fait une énorme bêtise rien que pour qu'il me lâche.

— À savoir ?

— Je me suis mariée.



Elle jeta un coup d'oeil à Zack pour voir comment il accueillait la petite bombe qu'elle venait de lâcher. Il se contenta de hocher la tête d'un air plein de sagesse.

— Et ça n'a pas marché, devina-t-il

— Non.

Ses yeux se plissèrent.

— Comment ton ex a-t-il encaissé la séparation ?

— On ne s'est pas séparés.

Cori déglutit et se demanda s'il était raisonnable d'ouvrir la porte sur les souvenirs enfouis. Sur sa culpabilité. Une fois qu'elle l'aurait fait, elle ne pourrait plus revenir en arrière.

— Il est mort, précisa-t-elle. L'aîné de mes frères l'a tué, souffla-t-elle enfin d'une voix à peine audible
Commenter  J’apprécie          20
paresseuse   11 juillet 2015
Les combattants du feu, tome 4 : Flamme mortelle de Jo Davis
(Tommy et Shea)

— Bien sûr que non, et tu n'as pas d'excuses à me présenter. C'est moi qui t'ai blessé, et j'en suis désolée. Je sais ce que tu penses de Forrest, mais je ne peux rien y changer.

Il émit un petit rire triste et se passa la main dans les cheveux, ébouriffant ses mèches blondes dans tous les sens.

— Vraiment ? Alors je crois qu'on s'est tout dit, mais puisque je suis un irrécupérable masochiste, autant en avoir le cœur net. Est-ce que tu as des sentiments pour moi ?

— Oui, murmura-t-elle. On est amis, non ?

Un éclair de douleur passa dans ses beaux yeux bleus.

— « Amis » comme Forrest est ton ami ? Quelqu'un de moyennement intéressant avec qui tu échanges des propos ennuyeux autour d'un verre ?

— Non. Est-ce que tu as oublié ce qui s'est passé quand on a dansé ensemble ? Quand on s'est embrassés ? Tu es bien plus que cela pour moi.

Il tendit la main vers elle et effleura sa joue de la jointure de ses doigts repliés.

— Je n'ai rien oublié, mais ce n'est pas moi qui me suis écarté. Tu ne veux pas que les choses aillent plus loin entre nous, c'est ça ? J'ai beau faire, tu refuses de te laisser atteindre. Tu veux que je te lâche pour de bon ? Regarde-moi, dis-moi de partir et je te laisserai tranquille, tu ne me reverras plus jamais. Est-ce que c'est ce que tu veux ?

Il était sincère. Partir l'aurait anéanti, mais pour elle, il l'aurait fait.



http://addictbook.weebly.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
paresseuse   11 juillet 2015
Les combattants du feu, tome 1 : L'épreuve des flammes de Jo Davis
(Howard et Kat)

— Je peux entrer?

Mmm. Et cette voix... Grave et sensuelle, elle évoquait irrésistiblement un verre de whisky et un lit défait par une chaude soirée d'été. L'imagination de Kat n'avait donc pas plus déformé son apparence que le son de sa voix. Elle leva les yeux en battant des cils sur son invité qui la gratifia d'un sourire hésitant. Gênée d'avoir été surprise en flagrant délit de concupiscence, elle s'écarta et s'efforça de l'accueillir avec plus de légèreté.

— Bien sûr, entre, répondit-elle en joignant le geste à la parole. Tu veux boire quelque chose ? J'ai de l'eau ou du soda. De la bière aussi, je...

— Non, je te remercie. J'ai bu un café juste avant de venir.

— En plein après-midi ? Je croyais que l'ingestion massive de caféine était l'apanage exclusif de la police, le taquina-t-elle en refermant la porte derrière lui.

Howard salua sa plaisanterie d'un rire chaleureux, et Kat sentit son coeur rebondir comme une balle de ping-pong entre ses côtes. Il souriait de toutes ses dents et sa denture impeccable illuminait les traits rudes de son beau visage. Une pâle et fine cicatrice courait depuis sa tempe jusqu'à sa joue, et son nez qui avait visiblement été cassé plus d'une fois l'empêchait d'être trop parfait, ce qui n'était pas plus mal. Il avait les plus grands et les plus beaux yeux couleur chocolat que Kat ait jamais vus, bordés de longs cils à faire blêmir d'envie toutes les femmes. Ses cheveux châtains dont les pointes décolorées viraient au blond platine, étaient coupés court et formaient sur sa tête un ravissant désordre.

Si elle n'avait pas déjà su qu'il était pompier, Kat l'aurait cru tout droit sorti d'un film d'action exsudant la testostérone du genre Fast & Furious. Howard était, et de loin, le plus bel homme qu'elle ait eu l'occasion de contempler.

— Certainement pas, répliqua-t-il. Les gens ne réalisent pas toujours que les pompiers interviennent dans le même genre d'incidents que la police. Accidents de la route, bagarres, sauvetages... La liste est infinie. Après l'incendie doublé d'un homicide de cette nuit, notre équipe a reçu trois autres appels. Quand j'ai terminé mon service à sept heures du matin, j'avais les fesses qui traînaient par terre.

Du calme, mesdames, on ne pousse pas ! songea-t-elle. Je jugerai personnellement du cas sur pièce et vous transmettrai mes commentaires...



http://addictbook.weebly.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Kelso   04 mars 2015
Les combattants du feu, tome 2 : Flamme Fatale de Jo Davis
— Je déteste les pâtes.



— Ce n'est pas normal !



— Je sais. Mais c'est gluant. Berk. Mais le plus anormal, enchaîna-t-il après quelques secondes de réflexion, c'est ma phobie des clowns.



Cori éclata de rire et dut lutter pour garder son attention sur la route.

— C'est vraiment étrange, Zack. Enfin voyons... des clowns ?



— Quand j'étais petit, ils me flanquaient carrément la trouille. Pourquoi suis-je le seul à trouver angoissant un adulte costumé et maquillé en clown ? soupira-t-il. Souviens-toi de John Wayne Gacy, le clown tueur. Vingt et une condamnations à mort, quand même !



L'évocation de ce célèbre tueur en série donna la chair de poule à Cori.

— J'avoue.



— A ton tour.



— D'accord. J'adore la pizza. Je déteste le foie. Je trouve vraiment répugnant de manger un organe qui a servi à filtrer de la bile.
Commenter  J’apprécie          10
Kelso   07 mars 2015
Les combattants du feu, tome 5 : Piégé par les flammes de Jo Davis
Mon père était blanc. Les mentalités n'étaient pas les mêmes il y a trente ans. Il n'a pas supporté la pression d'être le Blanc de la campagne qui s'est marié avec une jeune et belle femme noire. Les sous-entendus racistes, les menaces voilées... Un jour, il s'est sauvé comme un voleur et il n'est jamais revenu
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
62 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur
.. ..