AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.53 /5 (sur 39 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 21/06/1961
Biographie :

Née d’un père ch’ti pratiquant avec passion l’art de la photographie, et d’une mère italienne, grande lectrice et peintre, Jocelyne Bacquet a grandi en région parisienne avec ses deux frères.

Après avoir longtemps vécu près d’Orléans où sont nés ses quatre enfants, c’est en 2008, à la suite à un important virage dans sa vie, qu’elle fit un retour à l’écriture.

Elle vit aujourd’hui en Gironde, avec trois de ses enfants. L’écriture et la photographie restent ses nourritures nécessaires, tout autant que l’amour de ses proches.

Après avoir navigué entre poèmes, nouvelles, écrits témoignages, fabliaux destinés aux enfants, elle nous présente avec "Huit jours après la pleine lune" (2018) sa première fiction, tome premier d’une trilogie.

Twitter : https://twitter.com/BacquetEcrivain
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Annawenn   22 février 2021
Pour solde de tout conte de Jocelyne Bacquet
Les deux inspecteurs vivaient malgré tout cette sensation désagréable bien connue au cœur d’une enquête qui a démarré depuis peu : l’impression de piétinement. Le fameux sur-place tant redouté.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 octobre 2020
Fallait Pas de Jocelyne Bacquet
Une des techniques consistait à récupérer les papiers de celui qu’on avait tué, faire disparaître le corps et falsifier les papiers en question pour y mettre sa propre photo. On endossait ainsi une nouvelle identité et on pouvait s’en servir, éventuellement pour approcher et tuer une autre personne. Et ainsi de suite. Il est vrai qu’à l’époque, c’était plus simple qu’aujourd’hui, les papiers d’identité étaient justement en papier et remplacer une photo était un jeu d’enfant. Désormais, le travail était plus compliqué, mais il existait du matériel électronique très pointu qui restait tout à fait abordable. Il lui avait suffi de suivre des cours du soir pour apprendre à s’en servir.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 octobre 2020
Fallait Pas de Jocelyne Bacquet
On entend bien souvent dire que la grande peur de tout écrivain serait la tristement célèbre feuille blanche.



Que nenni ! Il existe une peur bien plus intense que celle-là. La peur… de ne pas être reconnu dans son statut d’écrivain. Ne pas être reconnu par ses pairs, s’entend.



La plupart des auteurs finissent par accepter de vivre cet état de fait : il s’écrit bien plus de manuscrits (appelés aujourd’hui volontiers « tapuscrits ») que ne peuvent en publier les maisons d’édition, aussi florissantes soient-elles, pour certaines.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 octobre 2020
Fallait Pas de Jocelyne Bacquet
Si nous nous arrêtons à vingt, ou pire dix pages, cela veut dire que nous avons affaire à un véritable navet. On le sent dès le début. Et vous verrez ! Vous aussi vous saurez sentir l’odeur si âcre et désagréable du navet dès les premières pages. Au début, on se dit que le démarrage est difficile, ce qui peut arriver. Puis on se fait la remarque que ça ne va pas en s’arrangeant. Et pour finir, reprendre le manuscrit en main pour en poursuivre la lecture devient un véritable sacerdoce que nous refusons d’endosser.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 octobre 2020
Fallait Pas de Jocelyne Bacquet
Ce que tu peux m’agacer, parfois ! Eh bien si, je vais tuer. Désolé. Bon, de toute façon, ton avis je m’en fous... J’ai déjà décidé. Le gars du comité dira qu’il ne faisait qu’obéir, et patati et patata... comme l’ont dit les nazis au procès de Nuremberg, ils ne faisaient qu’obéir. Ben ouais. Mais ils auraient aussi pu choisir de ne pas obéir à des ordres inacceptables. Donc... j’ai déjà choisi ! C’est le gars du comité qui va trinquer. À chaque fois. En plus, il a l’avantage d’être plus facilement abordable.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 octobre 2020
Fallait Pas de Jocelyne Bacquet
La secrétaire, attendrie et compatissante lui avait recommandé de retravailler son manuscrit avec l’aide de personnes dont c’était le métier, avant de le présenter de nouveau à des maisons d’édition. Il en était resté sans voix.



C’était alors que la phrase d’un ami lui était revenue à l’esprit :



— Tu sais, dans ce genre d’aventure, il y a beaucoup plus d’appelés que d’élus, alors il vaut mieux avoir réfléchi à sa capacité à gérer les râteaux. C’est ce que tu as fait, bien sûr ?
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 octobre 2020
Fallait Pas de Jocelyne Bacquet
Pour ta femme, c’est autre chose. Je vais t’en apprendre une bien bonne. Figure-toi qu’elle te trompe. Ne fais pas cette tête-là ! Je t’assure que c’est vrai. Regarde, j’ai plein de photos.



Clichés brandis devant les yeux du pauvre Mathieu, suffisamment lentement pour qu’il puisse tous les contempler à loisir et s’en rendre malheureux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 octobre 2020
Fallait Pas de Jocelyne Bacquet
— C’est comme quand tu dragues une belle fille, il vaut mieux avoir réfléchi au fait qu’elle puisse dire non. Ça évite les grosses déceptions, avait ajouté cet ami.



Oui, mais, c’est qu’il était beau gosse, cet ami, les belles filles lui souriaient et lui tombaient dans les bras. Tandis que lui, il n’avait droit qu’aux moches…
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 octobre 2020
Fallait Pas de Jocelyne Bacquet
Quel meilleur ami peut-on rêver que celui qui ne dit mot pour vous contredire ? Mathieu... tu es vraiment parfait ! Regarde, voilà mon manuscrit, imprimé spécialement pour toi. Mais, rassure-toi, je n’ai pas pour autant rajouté les gouttes correspondantes à ta ration. Surtout pas ! Nous avons un timing à respecter...
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 octobre 2020
Fallait Pas de Jocelyne Bacquet
Il avait donc décidé de s’atteler à réaliser son rêve : finir de travailler sur ce roman, commencé il y a des années de cela et rangé au fond d’un tiroir. LE roman, celui qui allait bouleverser les certitudes du monde littéraire.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox