AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.1 /5 (sur 26 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bayeux , 1978
Biographie :

Karine Langlois, née à Bayeux en 1978, est professeur de français. Après "Les Vies silencieuses", un recueil de textes, nouvelles et poèmes (Éditions du Chameau, 2015), elle a publié "Raphaël" (roman, La Rémanence, 2017), "Dans la peau" (récit de vie, Librinova, 2018), "Pas sur la bouche" (roman, La Rémanence, 2019) et "Femme Femme Femme" (essai-témoignage, BoD, 2020).


Source : www.editionsdelaremanence.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Karine Langlois   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
l-opulence-de-la-nuit   03 mai 2020
Raphaël de Karine Langlois
Raphaël est traversé par le froid et par une fièvre douce qui ressemble au désir de reconquête d'un ex-amant que l'on n'a pas vu depuis longtemps : va-t-il me trouver changé ? Va-t-il avoir un élan d'amour ancien pour moi ? Vais-je le séduire plus encore qu'avant ?
Commenter  J’apprécie          20
l-opulence-de-la-nuit   03 mai 2020
Raphaël de Karine Langlois
Mais la morale est qu'il ne faut pas rire, parce qu'on est jamais ridicule quand on aime.
Commenter  J’apprécie          20
ProfesseurDan   06 février 2018
Raphaël de Karine Langlois
C'est le temps de l'enfance et de l'insouciance dont il s'est éloigné si vite. Le temps des ballons et des rebonds sur les galets mouillés par la marée, le temps des ricochets depuis la jetée, le temps des coquilles écrasées que l'on fait crier sous les pieds, le temps des jeux idiots, du varech dans les maillots, le temps des mises en garde des mamans, auxquelles on répond en les raillant, le temps des défis, des abordages, des premières luttes en plein mer et des rebuffades des eaux au goût amer, le temps des garnements qui s'ébattent en courant pour faire fuir les goélands. (p. 9)
Commenter  J’apprécie          00
l-opulence-de-la-nuit   03 mai 2020
Raphaël de Karine Langlois
C'est Raphaël qui avait dit à Maman que c'était mieux pour Papa, la mort. Même s'il essayait de le cacher, son fils l'avait bien vu souffrir. Souffrir pour rien. Il a appris que la mort peut être libératrice.
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuit   03 mai 2020
Raphaël de Karine Langlois
La limite est mince entre douceur et douleur quand on revit un amour perdu.
Commenter  J’apprécie          20
l-opulence-de-la-nuit   03 mai 2020
Raphaël de Karine Langlois
Avant de mourir, il fit venir sa femme près de lui et lui dit : "J'exige de toi, s'il te prenait l'envie de te remarier, de ne le faire que lorsque tu auras trouvé un homme plus beau que moi."
Commenter  J’apprécie          10
VeroneLixelle   06 novembre 2018
Dans la peau de Karine Langlois
Le corps de l’écriture, c’est l’esprit et le cœur qui parlent à ma main. C’est la sensation aussi et la sensualité : le toucher d’un stylo, d’une plume,

le corps à corps avec la feuille, l’attente pleine de langueur d’un accouchement de l’idée, du mot juste, de l’accouchement de Moi, de ma sensibilité à fleur de peau.

Des textes que l’on sort de soi et que l’on jette comme une bouteille à la mer à l’Absent, aux absents, les lecteurs de l’ombre; …
Commenter  J’apprécie          00
l-opulence-de-la-nuit   03 mai 2020
Raphaël de Karine Langlois
Maman flotte' dans la pièce, on ne la voit plus et elle est là, encore un peu, en famille; avant de rejoindre complètement le royaume des morts.
Commenter  J’apprécie          10
ProfesseurDan   06 février 2018
Raphaël de Karine Langlois
Raphaël, même s'il trouve la paix, la nuit, est encore fatigué le jour, car oui, la démotivation et le dégoût de vivre, ça fatigue. (p. 69)
Commenter  J’apprécie          10
VeroneLixelle   06 novembre 2018
Dans la peau de Karine Langlois
Cette abstinence sans fin, alors que j’ai tellement faim de toi, dérègle tout mon corps complètement mûr pour l’amour sans réserve avec toi. Tout se tord en moi,

comme un linge mouillé qu’on essore rudement, l’estomac, les intestins, l’utérus, tous mes organes protégés sont pourtant assaillis de coups, ceux du désir inassouvi

rendu maléfique par le manque qui se prolonge.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Pseudonymes Ecrivains

Henri Beyle

Gustave Flaubert
Saint-john-Perse
Stendhal
Henri Troyat

15 questions
153 lecteurs ont répondu
Thèmes : écrivain , pseudonymeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..