AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.56 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : Maroc
Né(e) à : Salé , le 19/09/1982
Biographie :

Leila Bahsaïn, franco-marocaine, vit en France depuis une quinzaine d'années. Elle est diplômée d'un Master 2 en management obtenu à l'IAE de Besançon dont elle est sortie Major de promotion. Après avoir travaillé dans la communication, elle s’occupe désormais de Zitoun, une association qu’elle a fondée au Maroc, qui se consacre à l’alphabétisation des femmes. Elle a publié des nouvelles dans la revue Apulée (Ed. Zulma), et dans le Magazine littéraire du Maroc.
Son roman Le Ciel sous nos pas (Ed. Albin Michel 2019) a notamment été récompensé par le Prix Méditerranée (catégorie premier roman), et a été finaliste du Prix du Roman France Télévisions et du Prix de la littérature arabe.

Source : https://www.albin-michel.fr/auteurs/leila-bahsain-56268
Ajouter des informations
Bibliographie de Leila Bahsain-Monnier   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Leila Bahsaïn - Le ciel sous nos pas


Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
nouramarrakch   17 mai 2021
La théorie des aubergines de Leila Bahsain-Monnier
La vie de cadre moyen offre une existence à la consistance ténue. Hygiène, toilette impeccable, ventre trop plein, habitat à crédit et profusion d'objets superflus. Liens par écrans interposés. Peu de place à la famille et aux loisirs, et encore moins à la rencontre entre soi et soi. Au fil des ans, j'étais devenue la femme des fonctions et j'ai perdu le sens. La vie active consistait en cela : tenir les rôles qui laissent peu de temps à ce qui n'est pas le travail. On devenait un professionnel et la fonction s'immisçait dans l'identité. On vivait à cloche-pied et c'était normal. Le jour : foyer vide, sans père ni mère. Le soir répondre à l'appel des slogans, dépenser son revenu en emplettes et naviguer dans la jungle des liens virtuels, des infos et des navets à sensations.
Commenter  J’apprécie          00
voilier   13 août 2019
Le ciel sous nos pas de Leila Bahsain-Monnier
J’ai l’amour maudit. Toute ma vie j’en ai eu la preuve. Je le sais comme on sait le prix à payer pour acheter des concombres ou des cigarettes. Je suis de la génération pour qui tout se paye et s’achète au supermarché. Je le sais comme on sait que la grande distribution vend les briques de lait qui sortent de l’usine ; et que le café est instantané et le thé en sachets. Je le sais comme le joueur sait qu’il paye le ticket de Loto de sa ruine. Il paye comme on paye une fille de la rue Serre-moi, des minutes fugaces de jouissance et de rêve
Commenter  J’apprécie          72
cornelia-online   02 mars 2019
Le ciel sous nos pas de Leila Bahsain-Monnier
Lorsque mes pieds foulent le territoire interdit aux Terriens de seconde zone, je suis prise d’un fou rire. Bienvenue au paradis ! Dans mon imagination, elle était plus belle l’Europe. Aussi cristalline qu’une pierre de pureté. Avec des gens gentils qui circulent à bicyclette, qui disent bonjour, merci et au revoir.
Commenter  J’apprécie          50
cornelia-online   02 mars 2019
Le ciel sous nos pas de Leila Bahsain-Monnier
La baguette sous cellophane, c’était le produit phare ce jour-là. Tout le monde sortait baguette sous le bras, c’était pratique avec le plastique. Pas de problème pour les aisselles qui sentent en raison de la longue attente. Moi, je ne voulais pas manger de ce pain-là. Sans doute à cause de la résistance aux changements alimentaires et le pain avait l’odeur des médicaments. Aseptisé, blanc et fade.
Commenter  J’apprécie          40
cornelia-online   02 mars 2019
Le ciel sous nos pas de Leila Bahsain-Monnier
J’ai souvent rêvé d’être un homme. Pas nécessairement pour toujours. Juste le temps de me promener torse nu les soirs de canicule. Le temps de fumer une cigarette assise sur le trottoir. Le temps de courir dans les rues ou de danser sans que les têtes se retournent.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   28 janvier 2020
Le ciel sous nos pas de Leila Bahsain-Monnier
Tout se paye, et le client est roi. Devant mère officielle, il ne bronche pas le banquier.

Sourire Colgate sur les lèvres, empestant l’after-shave, il noue et dénoue sa cravate imprimée de cochons roses à queue en spirale. J’en ai déjà vu des cravates comme celle-ci dans le stock professionnel de mère officielle, avec, quand on les retourne, d’une femme à poil, les jambes écartées et les seins trop parfaits pour être et beaux. Effondrée qu’elle était mère officielle en découvrant tant d’impudeur. Heureusement que Saïd l’épicier s’est chargé d’écouler le lot licencieux.





Summum du chic bancaire, le banquier sort du tiroir des friandises Mackintosh’s Quality

Street. Je jette mon dévolu sur le bonbon bleu à la noix de coco. Mère officielle

saisit la boîte, vérifie la langue, la provenance, le code-barres, les couleurs, les

immeubles et les illustrations.





– Ce n’est pas de la contrebande, mère officielle ne prend pas de bonbon : C’est du

faux Mackintosh Qualité Stricte. Honte à la banque !





Un homme en habit officiel et une dame parapluie à la main sont dessinés sur le couvercle.



Il nous en fait un speech le banquier, nous proposant des emballages à fric de toute

sorte. Coffres-forts, cartes Gold, carte Visa, Master Card, chèques barrés, crédits

logement, crédits à la
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
voilier   14 août 2019
Le ciel sous nos pas de Leila Bahsain-Monnier
Monsieur Mouskir est un barbu de format petit pain, les poils hirsutes d’un noir presque bleu. Tel qu’il s’habille, avec des pulls en laine et des sarouels en satin, je lui trouve l’allure d’un ayatollah déguisé en lutin
Commenter  J’apprécie          20
nouramarrakch   15 mai 2019
Le ciel sous nos pas de Leila Bahsain-Monnier
Le rêve est la plus belle preuve de clémence divine adressée aux prisonniers.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   28 janvier 2020
Le ciel sous nos pas de Leila Bahsain-Monnier
L’hymen est un organe vivant et mutant. Un touche-pipi ou un coup de pinceau et il se dilue dans l’eau. On peut perdre sa virginité et devenir une femme. Pire encore : on peut être vierge et tomber enceinte. L’hymen est un animal éponge à l’affût des

poissons d’argent. Plusieurs filles en ont fait les frais au hammam. Les fesses nues sur le sol où un garçon a bavé et c’est le déshonneur, l’opprobre et un enfant bâtard dans les bras. Il y a toujours une pierre blanche dans la salle d’eau. Pierre cristalline. Pierre de pureté. Pierre à décrasser et à passer l’éponge. Pierre à expier les péchés de la chair. Pierre d’éclat et de mensonge. La nuit de noces, il faut présenter un hymen neuf. Tout ce supplice pour que le pénis (d’occasion, le pénis)

consomme. Qu’il perfore l’hymen, qu’il consomme et jouisse avant de cracher l’emballage qui vaudra preuve : une macule de sang rouge sur le blanc du sarouel brodé d’œillets et d’orties. Moi, j’égorgerai un coq ou un mulot. Un foie d’agneau ou le cœur d’un bœuf.

Un cœur gorgé de sang qui bat encore. Le sang neuf d’un cœur contre un organe d’occasion.Le satané honneur s’achète au rayon boucherie du supermarché. Frétillant et flambant neuf dans la barquette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 janvier 2020
Le ciel sous nos pas de Leila Bahsain-Monnier
L’Éducation nationale embauche pour inculquer la foi au peuple. Il faut former les générations aux rituels de la pratique, au partage et à l’héritage. L’école veille à l’éducation des bons citoyens. Un professeur d’éducation religieuse est respecté. Un professeur d’éducation religieuse est payé au lance-pierres. Garçon Caméléon pourra un jour remplir la moitié du caddie, payer le supermarché et contribuer au systèm bancaire.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16868 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur cet auteur

.. ..