AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.04 /5 (sur 12 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Béchy , le 31/03/1911
Mort(e) à : Nancy , le 25/01/1984
Biographie :

Poète français, ami de Léopold Sédar Senghor.
Il publie ses premiers recueils alors qu'il est lycéen à Metz. L'un d'eux est préfacé par Henri de Montherlant. Provocateur, il fonde avec un ami le G.P.I, Groupement de la Pègre Intellectuelle.
Pendant la seconde guerre mondiale, étant chef de service au ministère de l'intérieur, il a aidé de nombreuses personnes, notamment ses amis juifs, à fuir vers l'étranger. Il entre en contact avec le maquis du Vercors. Ses poèmes paraissent dans les revues de la "résistance poétique".
Son oeuvre est une attente et une marche vers la mort, à travers la tristesse feutrée des mots, éclairée seulement par l'image fugitive de la femme et de l'amour: "Passager de la terre", 1938, "L'Homme quotidien", 1941;"La solitude est partout"1942;" Le Monde sans joie", 1945; "Rien à vivre", 1947; "Plein amour", 1954.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Lucien Becker   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (103) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   30 novembre 2013
Rien que l'amour : Poésies complètes de Lucien Becker
LES POUVOIRS DE L'AMOUR - 11



Tes cheveux se dénouent sur mon corps

comme une moisson de blé perdue

au détour d'un champs de rosée

dans un matin qui n'a pas de bords.



Tu cherches mes lèvres avec la soif

de quelqu'un qui a traversé le monde

pour aller voir la neige fondre

sur des sommets moins hauts qu'un baiser.



Tu es vivante comme peut l'être

le cri d'un fruit qu'on mord.

En t'aimant, je prends tout l'or

qui veille à l'entrée de ta chair.
Commenter  J’apprécie          450
Lucien Becker
sabine59   16 février 2018
Lucien Becker
Chaque bourgeon qui s'ouvre

fait le printemps pour lui seul

et la rosée parvient à mettre

un soleil entier sur l'herbe



" Rien que l'amour"
Commenter  J’apprécie          352
Piatka   28 juin 2015
Rien que l'amour : Poésies complètes de Lucien Becker
LOIN DES VILLAGES



Loin des villages caillés, loin des routes

qui courent voir le soleil se lever sur les usines,

nous descendons dans l'été

comme au fond d'une cloche sous-marine.



Avec le coeur remonté jusqu'à la mort,

nous laissons le ciel se souder à nos yeux.

Je tiens ton visage dans ma main ouverte

comme s'il était ma seule richesse.



Ton regard lourd de cils est si mince et si long

qu'il est facile à ma vie d'en faire son horizon.

Avec tout le poids de l'espace sur la nuque,

tu viens, d'un seul baiser, te délivrer sur ma bouche.



Il nous faudra des années

pour revoir l'oiseau de clarté

qui se jetait chaque matin dans la vitre

et qu'on retrouvait, tué, le soir en plein miroir.



PLEIN AMOUR - Les pouvoirs de l'amour
Commenter  J’apprécie          300
Piatka   30 novembre 2015
Rien que l'amour : Poésies complètes de Lucien Becker
Le bouquet de l'air entre les lèvres,

tu descendais le haut escalier

qui menait de ton existence à la mienne

et j'avais le vertige pour toi.



Quand mon coeur cherchait ton coeur

sous sa mince écorce de vie,

nos regards étaient si près l'un de l'autre

qu'ils ne faisaient plus qu'une seule allée de cils.



Il semblait que, captive de mes mains,

tu ne puisses plus vivre sans moi sur la terre.

Ton corps n'était plus qu'un feuillage

qui frémissait au gré de mon désir.



Le ciel n'était pas plus nu que ta chair

quand elle se dressait près de moi

comme la seule source

que mes doigts aient jamais pu retenir.



Commenter  J’apprécie          301
sabine59   07 mars 2017
Rien que l'amour : Poésies complètes de Lucien Becker


Avant d'entrer dans les bois,

La pluie frappe aux feuilles

Qui sont pour elles le seuil

D'une solitude sans poids.



Elle a parcouru tout l'espace

Pour venir sans hâte couler

Dans d'obscurs sentiers

Où rien ne doit marquer son passage.



Il suffit pourtant d'un rayon de soleil

Pour qu'éclate sa présence ,

Pour qu'un instant la forêt pense

Aux vitres dont elle l'émerveille.



Un couchant doit surgir

De cet incendie d'eau

Où là terre s'éclaire de ce qu'elle a de plus beau

Parce qu'elle aime les forêts à en mourir.







Commenter  J’apprécie          252
Piatka   03 décembre 2013
Rien que l'amour : Poésies complètes de Lucien Becker
[...] j'ai tant refait ton visage avec mes mains

j'ai tellement inscrit ton nom sur ma bouche

que je n'ai qu'à fermer les paupières

pour qu'en moi tu prennes la place de la mort.
Commenter  J’apprécie          242
Lucien Becker
Piatka   19 novembre 2013
Lucien Becker
LE SOLEIL EST DANS LES PIERRES



Le soleil est dans les pierres

comme une statue renversée.

L'ombre est dans les arbres

comme une main coupée.



Les villages sont blancs

dans le cercle bleu de l'été.

Les insectes qui poursuivent le jour

se tuent dans les vitres.



Tu es seule à savoir faire rire les cailloux

qui glissent sous la verdure comme des poissons

et les ruisseaux essaient en vain

de voir au travers de la terre.



Nous nous arrêtons dans les moissons

et l'univers s'arrête en même temps que nous.

Nous sommes sûrs qu'aucun chemin n'a pu nous suivre,

Que la mort même a perdu notre trace.



Extrait de PLEIN AMOUR
Commenter  J’apprécie          210
sabine59   30 avril 2019
Rien que l'amour : Poésies complètes de Lucien Becker
Je veux sceller au tien mon visage

afin que je puisse mourir en toi

au moment où il ne restera autour de moi

que le ciel grand ouvert de ton regard.
Commenter  J’apprécie          220
Zakuro   22 avril 2019
Rien que l'amour : Poésies complètes de Lucien Becker
La nuit se couche au bord des routes

comme un grand chien très doux

et tu cherches à apaiser les étoiles

en les prenant dans tes cils.
Commenter  J’apprécie          210
sabine59   12 avril 2018
Rien que l'amour : Poésies complètes de Lucien Becker


Dès que tu entres dans ma chambre

tu la fais tourner vers le soleil.

Le front sur toi de la plus faible lueur

et c'est tout le ciel qui t'enjambe.

Pour que mes mains puissent te toucher

il faut qu'elles se fraient un passage

à travers les blés dans lesquels tu te tiens,

avec toute une journée de pollen sur la bouche.

Tu fermes les yeux pour mieux suivre les chemins

que ma caresse trace sous ta peau.



Commenter  J’apprécie          192

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Louis qui ? (facile)

Si je vous dit : barbe / Institut / rage vous répondez .....

Aragon
Blériot
Chedid
David
Guilloux
Jouvet
Lumière
Malle
Pasteur
Renault

10 questions
278 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , prénoms , culture générale , caractèresCréer un quiz sur cet auteur

.. ..