AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.18/5 (sur 67 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Marc Duquet, que ses amis n'hésitent pas à présenter comme étant « le plus petit et le plus grand ornithologue de France » est aussi le pianiste du groupe de rock de Saint-Pargoire : Tomawox. Cette boutade, faisant référence à la taille du musicien (qui aurait pu être un poids coq...), est aussi un clin d'oeil à la renommée nationale et internationale de notre musicien spécialiste des oiseaux. L'homme, pudique sur son parcours (un DEA en éco-éthologie, une thèse sur la grenouille rousse...) est plus loquace quand il s'agit d'oiseaux.
Passionné de nature, biologiste de formation, Marc Duquet, rédacteur en chef de la revue de référence Ornithos, est un expert des passereaux et des rapaces de l'hémisphère Nord ; il est l'une des figures de proue de l'ornithologie française.
Il est à l'origine de plusieurs livres d'ornithologie et de birdwatching (observation des oiseaux), dont le best-seller Les oiseaux par la couleur, réédité plusieurs fois, traduit en allemand et en anglais.
Quand on lui pose la question de savoir pourquoi il a choisi cette spécialité, et que Marc nous montre une photo de son enfance, un poussin entre les mains, on se dit que le personnage a de la suite dans les idées. Pour ce passionné de la faune, photographe opportuniste, le plus bel oiseau est celui qui se laisse observer, approcher et, le phénomène de la migration, est une surprise et à chaque fois nouvelle. On découvre grâce à notre spécialiste, que l'Hérault est le département de France où l'on peut observer le plus grand nombre d'espèces d'oiseaux et, que la vallée de l'Hérault est un haut lieu de migration. Ainsi, Marc aura pu observer jusqu'à 172 espèces différentes depuis son jardin de Vendémian. Outre les nombreuses espèces migratoires qui viennent régulièrement embellir notre ciel, on pourra admirer différents oiseaux, comme cette buse blanche qui a au moins 16 ans et qui survole le territoire d'Aumelas, le magnifique rollier au-dessus de St-Pargoire, sur la route de Villeveyrac, les colonies de faucons crécerellette qui ont élu domicile à Saint-Pons-de-Mauchiens et à Saint-Pargoire. Et, quand Marc parle de ces oiseaux des alentours, on peut percevoir la connaissance précise qu'il a de chacun de ses volatiles qu'il observe parfois depuis plusieurs années.
En complément de ce métier passionnant qui occupe Marc jusque dans son jardin, il y a la musique à laquelle, il est fidèle depuis l'enfance.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Marc Duquet   (48)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
On dit d'un enfant qui mange peu qu'il a "un appétit d'oiseau". Pourtant, les petits oiseaux mangent beaucoup pour leur taille : un roitelet peut ainsi avaler jusqu'à 10 grammes d'insectes par jour, ce qui correspond à presque deux fois son poids !
Commenter  J’apprécie          271
Le macareux moine
Avec son maquillage de clown, le macareux a une allure typique.[...]

Des ailes pour voler
Bien qu'elles semblent atrophiées, les petites ailes du macareux lui permettent de voler très rapidement. Et sous l'eau, ce sont des nageoires efficaces, comparables à celles des manchots.
Commenter  J’apprécie          140
Bien sûr, le gypaète barbu mange aussi un peu de chair et de peau, mais il consomme principalement des os. Il peut avaler des os mesurant 25 cm de long et 3,5 cm de diamètre ! Et lorsqu'ils sont plus gros, il les emporte dans son bec, s'élève dans les airs jusqu'à une centaine de mètres de hauteur, puis les laisse tomber sur des rochers afin de les briser. Il y parvient rarement du premier coup et doit donc répéter ce manège plusieurs fois (en moyenne ente 6 et 20 fois). p.25
Commenter  J’apprécie          120
Sur le rebord d'une fenêtre, dans un jardin ou un parc urbain, ou encore à l'occasion d'une balade en forêt ou à la campagne, il est fréquent de rencontrer, de voir ou d'apercevoir un oiseau. Souvent, la rencontre est brève et il n'est pas toujours facile de bien voir tous les détails du plumage, pourtant nécessaires à l'identification de l'oiseau. Grâce à ce guide fondé sur la silhouette et la couleur, il est désormais possible à partir d'un seul caractère du plumage d'identifier l'espèce que l'on a observée.
Commenter  J’apprécie          100
Quel oiseau... ... chante la nuit dans les films?

Dans les films de cinéma ou encore dans les séries télévisées, lorsque l'action se passe de nuit, les réalisateurs ajoutent presque systématiquement un chant de chouette à leur bande sonore, souvent pour créer une ambiance angoissante. Et pendant, longtemps, c'est le hululement prétendument lugubre de la chouette hulotte qui était choisi. Cela tombe bien, car l'espèce a une large répartition en Europe de l'Ouest, où elle vit aussi bien dans les forêts qu'au coeur des villes ; elle a de surcroît une activité strictement nocturne.

Pourtant, depuis quelques années, sans doute dans le but de "moderniser" l'ambiance sonore des films, c'est le chant de la chouette de Tengmalm, plus mélodieux il est vrai, qui est utilisé. Cela ne manque pas de dérouter les ornithologues, surpris ou amusés d'entendre au centre d'une ville, voire en pleine journée, le doux trémolo de cette petite chouette aux moeurs strictement forestières et à la répartition principalement montagnarde. En Europe de l'Ouest, la chouette de Tengmalm niche en effet essentiellement dans les Ardennes, le Jura, les Alpes, le massif central et les Pyrénées.

(p.27)
Commenter  J’apprécie          90
Quel oiseau... ... "grisolle" dans le ciel des prairies ?

Cette question risque un jour d'être formulée à l'imparfait, tant cette espèce est devenue rare en Europe, où ses effectifs ont été divisés par deux depuis les années 80...
Au printemps et en été, le chant grésillant, varié et mélodieux de l'alouette des champs inonde encore le ciel des campagnes épargnées par les monocultures céréalières, l'usage excessif de pesticides chimiques et l'industrialisation des travaux agricoles..

Cet oiseau des prairies et des pâturages construit son nid à même le sol au pied d'une touffe d'herbes et le mâle chante durant de longues périodes très haut dans le ciel au-dessus de son territoire: on dit qu'il grisolle. Dans les régions où l'élevage est encore pratiqué de façon traditionnelle (par exemple dans les pays d'Europe orientale), le nombre d'alouettes qui chantent dans le ciel est impressionnant, donnant lieu à un concert quasi ininterrompu du lever du jour jusqu'à la tombée de la nuit.

(p. 98)
Commenter  J’apprécie          50
Offrir un repas, un bijou ou quelque chose pour le foyer afin de prouver son amour n’est pas un comportement strictement humain. Les oiseaux aussi ont recours à ce genre de stratagème pour parvenir à leurs fins, à savoir séduire leur belle et obtenir ses faveurs… et plus si affinité !
Commenter  J’apprécie          50
Mais quand on voit le peu d'empressement (autre que de belles paroles) que les dirigeants des États affichent pour tenter de lutter (vainement) contre le réchauffement climatique qui menace notre survie, on peut craindre que les "petits oiseaux" ne soient pas une priorité pour eux.
Commenter  J’apprécie          50
Quel oiseau... agite sans cesse sa queue orange?

De la taille d'un moineau, ce petit oiseau est commun autour des maisons. Dans la nature, il fréquente les endroits rocheux, tels que les falaises et les éboulis, mais il habite aussi les jardins et les villes. Il adore d'ailleurs se poser sur les toits des maisons, des garages et autres abris de jardin.

le rouge-queue noir construit parfois son nid dans des endroits insolites: sur un râteau ou une bêche accrochée au mur du garage, sur la lampe qui éclaire la porte d'entrée de maison ou dans une cavité de mur. Il se nourrit de petits insectes qu'il capture au sol, et consomme aussi des fruits et des graines.

Celui qui qui a donné son nom devait être daltonien, car il est plus gris que noir et sa queue n'est pas rouge mais plutôt orange... disons rousse! Quand il est inquiet, il a l'habitude de frétiller rapidement de la queue tout en faisant des "courbettes".

Il partage cette particularité avec le bien nommé rouge-queue à front blanc, dont le mâle, orange, gris et noir, est magnifique. Les deux femelles des deux rouges-queues, assez semblables, sont quand à elles brunes avec la queue rousse.
Commenter  J’apprécie          30
Quel oiseau... ... joue de la flûte dans le Sud les nuits d'été ?

La plupart des chouettes et des hiboux menant une existence strictement crépusculaire et nocturne, c'est généralement leur chant qui nous signale leur présence. En Europe méridionale, dès la mi-mars et jusqu'aux premiers jours d'août, retentissent chaque nuit des notes flûtées répétitives : tiou... tiou....
L'auteur de ce chant, qui est aux nuits méditerranéennes ce que les cymbalisations des cigales sont aux journées, est un petit hibou appelé petit-duc scops.
Long de 19 à 20 centimètres pour un poids de 60 à 135 grammes, c'est le plus petit hibou d'Europe. (...)

Le petit-duc scops se nourrit principalement de gros insectes - grillons, sauterelles, courtilières, coléoptères et papillons de nuit. Il niche dans les arbres creux.

(p. 102)
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Marc Duquet (107)Voir plus

Quiz Voir plus

La Mémoire & l'oubli en chansons

impossible d'oublier qui chantait : "Avec le temps, va, tout s'en va On oublie le visage, et l'on oublie la voix " ?

Jacques Brel
Léo Ferré
Claude Léveillé
Jeanne Moreau
Claude Nougaro
Édith Piaf

12 questions
36 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanteur , musiques et chansons , souvenirs , chanson française , oubliCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}