AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.94 /5 (sur 343 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Marie Alhinho est auteure jeunesse.

Marie Alhinho est une millenial qui a, comme tout le monde je crois, appris à parler d'elle à la troisième personne (mais en rougissant copieusement).

Étudiante jusqu'à la moelle, curieuse en plein cœur, elle a suivi des études longues et que d'aucuns trouveraient fort ennuyeuses -- mais que nenni ! Médiéviste et littéraire, elle s'est intéressée aux thématiques transversales qui relient la littérature médiévale et les romans jeunesse de notre époque.

Elle a trimbalé ses dents du bonheur sur à peu près tous les continents et a posé ses valises (pleines de livres, damn, c'est lourd !) aux États-Unis une ou deux fois. On n'a pas assez d'une vie pour tout explorer !

Aujourd'hui, elle est fière de présenter Orphéa Fabula, et bientôt plusieurs autres petits trésors !

page Facebook : https://www.facebook.com/marie.alhinho/
Twitter : https://twitter.com/mariealhinho
+ Voir plus
Source : https://www.facebook.com/pg/marie.alhinho/about/?ref=page_internal
Ajouter des informations
Bibliographie de Marie Alhinho   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"La nuit où les étoiles se sont éteintes"


Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
- Par eul’ sang Dieu ! jura grand-oncle Obole qui avait échappé de justesse à la déflagration. Sales croûtelevées de traversieux, lunetiers de l’antéchrist !
Commenter  J’apprécie          90
La reine et tout le décorum royal m'ont tellement subjuguée que j'en ai oublié le cristal. Mon chat, lui, est resté concentré. Il s'est pavané jusqu'au trône et se fait à présent cajoler par la reine en personne ! Les serviteurs s'empressent de lui servir à boire et à manger.
Commenter  J’apprécie          50
— Le voyage de ma Dame a été fructueux ? Est-
ce qu’elle a...
— C’est pire que ce que je croyais.
La voix de la vieille chuintait comme le vent
dans un arbre creux.
— J’en conclus que votre visite a été...
— J’ai écouté vos conseils. J’ai vu. J’en tire les
conséquences, le coupa-t-elle de nouveau.
Le majordome pinça les lèvres. La vieille n’avait pas quitté des yeux la ligne d’horizon. Elle finit par se tourner vers lui.
— Ils ne méritent pas les beautés que je leur offre. Il est temps qu’ils goûtent à ma fureur.
Le valet s’inclina avec respect.
— Bien, il sera fait selon vos ordres, Dame Nature.
Et il disparut.
Commenter  J’apprécie          40
On ne réalise pas, quand tout va bien, la rapidité avec laquelle ce qu'on croit immuable peut s'écrouler.
Commenter  J’apprécie          50
[C'est un feu follet qui parle].
Pourtant, il ne s'était jamais imaginé à quel point il pouvait s'avérer douloureux d'être un mortel.
Les mortels avaient des crampes et des courbatures.
Rien de tout ça ne lui faisait envie, a posteriori.
Commenter  J’apprécie          30
- Tu n'as pas cessé de t'arroeiller sur ces vieux livres toute la journée, dit-il. Si tu continues comme ça, ce sont ces grimoires qui verront en toi, plutôt que l'inverse.
Commenter  J’apprécie          30
Une chose est sûre : les Égyptiens ont le sens de la démesure. Le kitsch, ça ne leur fait pas peur !
Quand ils ont construit leur temple, ils ont dû penser que deux obélisques, six statues colossales et des drapeaux ne suffisaient pas. Je les vois bien échanger un regard enthousiaste et se dire : et pourquoi on ne rajouterait pas une allée de sphinx ? - et l'autre : oh, ouais !
Commenter  J’apprécie          20
On n'aperçoit plus de verdure, l'herbe est jaune et flétrie. Ce pays mourait par le manque d'arbres. Le monde était maussade, englué dans une morosité grise. La Terre, ce patchwork bleu et vert en passe de devenir gris béton et brun sécheresse. La Nature peut se dresser et dire : " Voilà un juste châtiment. " Son vent contribua sans doute à la catastrophe.
Commenter  J’apprécie          10
La réalité est le fruit de notre imagination. On plaque notre subjectivité sur le monde pour lui donner du sens, comme on le ferait avec une paire de lunettes 3D, un livre de philosophie, un dieu, une carte de parti politique. Mais dans le fond, que sait-on de ce qui est réel et de ce qui ne l’est pas? La réalité n’est qu’une opinion.
Commenter  J’apprécie          10
Au Monkey Palace, club de luxe face à la mer de Chine, dans la partie indonésienne de l’île de Bornéo, les primates sont chez eux. Pas seulement parce que leurs têtes sculptées ornent le moindre chambranle, la moindre poutre : les singes se baladent un peu partout. Je me demande s’ils ne sont pas aussi nombreux que les vacanciers.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Marie Alhinho Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
7255 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

{* *} .._..