AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.9 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : Belgique
Biographie :

Martine Gengoux anime régulièrement des ateliers d’écriture à Bruxelles et Waterloo.

"Pas simple de s'appeler Violette avec un profil de baobab" est son premier roman.

Site : http://www.martinegengoux.be/

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (10) Ajouter une citation
missmolko1   27 mai 2017
Pas simple de s'appeler violette avec un profil de baobab de Martine Gengoux
Au-dessus de ma tête, une mouette tournait avec son rire de mouette. Il y avait de quoi se marrer sans doute ; je faisais quoi là, assise sur le sable froid à côté de ma valise à roulette ?
Commenter  J’apprécie          141
rkhettaoui   06 janvier 2018
Pas simple de s'appeler violette avec un profil de baobab de Martine Gengoux
C’est un homme qui écoute. Il aime la vie simple, ne s’encombre de rien qui le dérange. J’avais besoin de ça. L’amour est venu après. Je ne me reconnais plus, Violette. Ou plutôt, je me connais enfin. Ici, avec lui, je me sens bien. Je n’aurais jamais cru qu’un jour j’aimerais ça : organiser l’intendance, tenir le bar, servir à table, veiller à ce que rien ne manque.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   06 janvier 2018
Pas simple de s'appeler violette avec un profil de baobab de Martine Gengoux
Elle était tellement impatiente de me présenter son nouvel amoureux. Depuis huit mois, Robert était « l’homme de sa vie, cette fois elle en était sûre, elle le sentait, c’était le bon ». Si c’était le cas, je m’en réjouissais, ou pas ? Il y en avait eu tant d’autres avant lui. Antoine le mécanicien, Hervé le directeur de banque, Paul le chauffeur de taxi, Hamid le libraire, Régis le psy, Enzo le comédien, Patrick et David et Jean… Ma sœur tombait amoureuse comme elle chopait un coup de soleil. Elle s’exposait sous le cagnard sans protection, resplendissait un moment avec sa bonne mine, puis se désolait de sa peau pleine de cloques. Alors, elle m’appelait.
Commenter  J’apprécie          00
IdeesLivres   30 janvier 2020
Ça se casse la figure une libellule ? de Martine Gengoux
– Ton festival, Suzy, tu le vois comment ?

– Festival… J’ai peut-être vu un peu grand. On n’aura pas le temps ni les moyens de l’organiser.

– Tiens ! Ça a un air de déjà vécu, ironise Francis. Difficile de se refaire, hein, ma belle ?

– Il faut parfois affronter le crocodile pour croiser la salamandre.

– C’est quoi ce zoo que tu nous débarques ?

– C’est rien, Francis, je me comprends.

– L’épreuve n’est pas simple.

– Francis, ne pourrions-nous pas, pour un soir, essayer de nous parler sans nous bouffer ?

– Si tu nous mets ça au pluriel, j’suis pas contre. Mais rien que pour un soir ! On ne tiendra pas deux heures de plus.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 janvier 2018
Pas simple de s'appeler violette avec un profil de baobab de Martine Gengoux
- ...On vient de loin pour se faire soigner ici, tu sais, et la liste d’attente est longue. L’hôpital est champion pour rafistoler les éclopés après l’hosto.

— Rafistoler les éclopés après l’hosto ?

— Ben oui, tu te bousilles un bras ou une jambe et après le service dépannage de l’hosto, tu passes ici, au service pièces détachées. On te bricole une paluche ou une guibolle et on t’apprend à t’en servir. Je suppose que la belle unijambiste de Blaise est là pour ça. 
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 janvier 2018
Pas simple de s'appeler violette avec un profil de baobab de Martine Gengoux
Le soleil, c’est quand même mieux pour se remettre le moral à l’endroit. Ils ont proposé à leur fils la Côte d’Azur, l’Italie, mais Blaise a insisté pour venir ici. Finalement, cela arrangeait bien Janis qu’il ne se retrouve pas seul dans n’importe quel hôtel.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 janvier 2018
Pas simple de s'appeler violette avec un profil de baobab de Martine Gengoux
Moi, j’aimais quand mon pied épousait au plus près l’empreinte d’un soulier qui m’avait précédée. Ma vie, sans doute l’aurais-je voulue à cette image, moulée dans le connu, le déjà-vu, le tout tracé, le risque zéro.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 janvier 2018
Pas simple de s'appeler violette avec un profil de baobab de Martine Gengoux
Je m’étais toujours demandé comment autant de mots pouvaient sortir d’une seule bouche en si peu de temps. Moi, la parole, c’était comme l’aspirine, je ne la prenais qu’en cas de nécessité.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 janvier 2018
Pas simple de s'appeler violette avec un profil de baobab de Martine Gengoux
Rose, elle, avait toujours suivi ses désirs là où ils la menaient. Parce qu’elle avait toujours su ce qu’elle désirait, même si les envies se suivaient sans se ressembler.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 janvier 2018
Pas simple de s'appeler violette avec un profil de baobab de Martine Gengoux
Sympa, c’est bien. Ça offre le choix parmi un paquet de qualités : aimable, marrant, charmant, cool, indulgent, souriant, pas snob, bon enfant, généreux…
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La ferme des animaux ( G. Orwell )

Comment s’appele Le plus vieux cochon qui apparaît au début du livre ?

Brille babil
Ancien cochon
Sage l’ancien

8 questions
128 lecteurs ont répondu
Thème : La ferme des animaux de George OrwellCréer un quiz sur cet auteur