AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.79 /5 (sur 26 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1917
Mort(e) : 2004
Biographie :

Myriam David, née en 1917 et morte en 2004, est une psychanalyste, pédiatre et psychiatre française.

Elle a subi les persécutions et la déportation nazies. Spécialisée dans le traitement et l'observation des très jeunes enfants, elle s'est formée à Boston avec entre autres Helene Deutsch et dans des services de psychiatrie infantile où elle a notamment rencontré Léo Kanner. De retour en France, elle s'est occupée de bébés très carencés dans les années 1950. Elle a alors rencontré Mme Jenny Roudinesco-Aubry (mère d'Élisabeth). Elle n'a depuis eu cesse de travailler à traiter et à faire reconnaître la souffrance psychique des enfants abandonnés, maltraités, etc. d'esprit novateur et indépendant, elle a contribué à ouvrir des institutions de traitements d'enfants, le Centre familial d'action thérapeutique en 1965 et l'Unité de soins spécialisés de jeunes enfants à domicile en 1975. Elle préconisait une étroite collaboration et un soutien aux parents d'enfants en difficultés. Myriam David a aussi beaucoup œuvré à la collaboration pluridisciplinaire. Elle a reçu le prix Serge Lebovici en 2004.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Myriam David   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
DAVID Myriam : Prendre soin de l'enfance. Textes recueillis et commentaires par Marie-Laure Cadart Ces textes rassemblés pour la première fois montrent l'œuvre pionnière et trop peu connue de Myriam David (1917-2004), « grande dame » de la pédopsychiatrie française. Son apport constitue...

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
emelinevdc76   08 novembre 2018
L'enfant de 2 à 6 ans de Myriam David
L’enfant souhaite que l’adulte raconte ou lise des histoires. Communication des sentiments, l’adulte gagne son amitié, sa confiance et son admiration. Attribution des sentiments qui leurs sont familiers, le héros vit des situations de la vie quotidienne. Le héros peut s’attirer des ennuis mais peut se racheter ensuite. Le thème de fugueur perdu et retrouvé est le plus apprécié, il correspond au sentiment de l’enfant -> peur et désir de quitter la mère. Autre thème, « devenir grand » ou « rester petit » -> revivre ses craintes. Il aime les histoires tristes et dangereuses mais il faut que cela se finisse bien. L’image donne l’impression du réel, il les chérit et s’en réjouit. Le pouvoir magique donne la puissance à l’enfant, démunit dans la réalité. Plaisir d’adapter la réalité et de réaliser les rêves œdipiens à travers les héros. Aime les histoires avec du courage, de l’amour, de la beauté, de la fidélité et ténacité qui triomphe de la cruauté et de la laideur. Retrouve le caractère de ses sentiments.

Jeux pour imiter les adultes pour montrer leur admiration. Plaisir à s’imaginer qu’il est grand, cherche à se mettre dans leur rôle.

Chanter, danser, dessiner, peindre et modeler pour les enfants de 3 à 6 ans. L’enfant transpose ses sentiments avec les formes et les couleurs avec son imagination et aime les couleurs pastel.

Curieux de tout. Gout pour l’exploration et d’indépendance. Il observe tout et l’imagination travaille et peu se faire peur. Il va poser des questions avec le mot pourquoi.

Ses activités permettent qu’il se détache de ses parents et favorise son développement intellectuel, imaginaire et manuel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
issablaga   18 novembre 2016
L'enfant de 2 à 6 ans de Myriam David
Aucun enfant n’arrive à échapper aux conflits que soulève la présence des frères et soeurs, ces sentiments sont une étape inéluctable du développement, pour laquelle un enfant a besoin d’une affectueuse compréhension. La jalousie excessive de l’adulte, quand elle existe, témoigne seulement que cet adulte, lorsqu’il était enfant, n’a pas réussi à surmonter ce conflit.
Commenter  J’apprécie          30
emelinevdc76   05 novembre 2018
L'enfant de 0 à 2 ans de Myriam David
De 8 à 14 mois (sevrage) → Joie, découverte de son moi et de sa mère, rapport actif et possessif.

Eveil affectif, avide de contact

Processus de séparation

Jeu seul mais quand il voit sa mère, il sourit → contact intime

Morsure= marque d'amour → plaisir de contact

Joie active pour le repas

Biberon = réconfort, sécurité, chaleur

Imitation = joie et fierté de l'enfant et de l'entourage

Tendance active et possessive = joie

Si la mère ne répond pas, cela le rend triste, sentiments de frustration → rage, agressivité

Autonomie motrice = joie

Exigence = conséquence de l'éveil affectif

Attitude de la mère à une grande importance pour son éveil affectif
Commenter  J’apprécie          20
issablaga   16 novembre 2016
L'enfant de 0 à 2 ans de Myriam David
Aucun enfant n’arrive à échapper aux conflits que soulève la présence des frères et soeurs, ces sentiments sont une étape inéluctable du développement, pour laquelle un enfant a besoin d’une affectueuse compréhension. La jalousie excessive de l’adulte, quand elle existe, témoigne seulement que cet adulte, lorsqu’il était enfant, n’a pas réussi à surmonter ce conflit.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Tout sur one piece (difficile)

quel est le 1er homme de l équipage de Gold Roger ?

baggy le clown
shanks le roux
silver rayleigh
crocus

30 questions
2201 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur