AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.55/5 (sur 110 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Champigny-sur-Marne , le 31/07/1987
Biographie :

Noémya Grohan a été victime de harcèlement scolaire pendant toute sa scolarité au collège de la Sine, à Vence, dans les Alpes-Maritimes.

Il s’ensuivit dix longues années de dépressions et d’échecs professionnels, conséquences directes du phénomène de harcèlement subi.

Dotée d’un esprit combatif, Noémya s’en est sortie notamment grâce à l’écriture, en parvenant à mettre des mots sur ses maux.

Depuis, elle fait de la lutte contre le harcèlement scolaire son combat personnel. En 2013, elle créer une association intitulée Génér'action Solidaire, qui remporte le Prix Solidarité Version Femina, Europe 1 en 2016.

Auteure du livre-témoignage “De la rage dans mon cartable” (Hachette 2014), elle est également la scénariste et Directrice de Projet du court-métrage "L’École m’a tué" (2015) .

Depuis 2013, Noémya Grohan mène des actions de prévention en écoles, collèges et lycées, dans toute la France, et même au delà des frontières. Conférences pour les parents, formations pour les professionnels.

Elle vit à Nice.

+ Voir plus
Source : amazon
Ajouter des informations
Bibliographie de Noémya Grohan   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Harcèlement scolaire : témoignage de Noémya Grohan


Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Je dédie ce livre à toutes les victimes
et anciennes victimes de harcèlement scolaire.
En hommage à Noélanie (8ans), Pauline (12 ans),
Marion (13 ans), Mattéo (13 ans), Alexandre (14 ans),
et tous les autres,
partis " martyrs ", morts sous les coups
ou acculés au suicide...
Dans l'espoir très fort que briser le silence
permette que cela n'arrive plus jamais...
[dédicace de l'auteur]
Commenter  J’apprécie          260
Actuellement, à l'école, les enfants sont éduqués à la concurrence et à l'individualisme purement "rentables". On pousse à rentrer dans le rang, on enferme dans une case, on enseigne implicitement la loi du plus fort. Je considère qu'enseigner, ce n'est pas seulement faire son cours, et se contenter de cela ! Un enseignant, un professeur, doit faire preuve de vigilance et être attentif au bien-être de ses élèves. S'il assiste à des phénomènes de harcèlement, il doit intervenir, permettre l'échange, être un soutien pour la victime et sanctionner intelligemment le ou les meneurs.
Commenter  J’apprécie          230
Chaque épreuve est selon moi un perpétuel défi qui donne un sens à la vie, même si nous n'en avons pas immédiatement conscience. Un seul évènement, qui peut sembler a priori anodin, peut bouleverser le cours des choses. Rien n'est acquis, mais je pense que rien n'est à fuir pour autant. Derrière chaque obstacle auquel le quotidien nous confronte se cache une leçon de vie...Une incitation à combattre, et à repartir.
Commenter  J’apprécie          210
" C'est probablement cela, le début de la sérénité ; s'accorder de nouveau avec son enfance pour éprouver avec plus de justesse et de sincérité ce qu'il reste à vivre. "
[dixit Roseline Cardinal, auteure canadienne d'une nouvelle intitulée " Juliette et les autres " (cité dans le roman)]
Commenter  J’apprécie          170
Si je les avais écoutés,
je serais devenue l'ombre de moi-même,
Le cœur lourd, l'âme étouffée,
je n'avais aucune chance mais je l'ai prise quand même...
[citation d'ouverture
de Keny Arkana]
Commenter  J’apprécie          170
Un matin je me suis levée comme toujours,
Et la nuit a subitement remplacé le jour,
Autour de moi le monde est subitement devenu sourd...
C'est comme si brusquement j'avais basculé en enfer,
Je n'ai pas changé, pourquoi est-ce qu'on m'enferme ?
Condamnée mais non coupable,
Comprendre, j'en suis bien incapable !
Depuis ce jour, dans ma tête, je cours,
Portant un fardeau de plus en plus lourd...
Commenter  J’apprécie          150
Jean-Pierre Bellon et Bertrand Gardette peuvent être considérés comme les pionniers de la prévention du harcèlement scolaire en France. Ils ont créé en 2006 le site www.harcelement-entre-eleves.com, puis fondé un an plus tard l'APHEE. Jean-Pierre Bellon est professeur de philosophie, Bertrand Gardette est conseiller principal d'éducation. Ils sont les auteurs de Harcèlement et brimades entre élèves, La face cachée de la volence scolaire (Fabert, 2010), Prévenir le harcèlement à l'école, Guide de formation (Fabert, 2012) et Harcèlement et cyberharcèlement à l'école (ESF, 2014).
Commenter  J’apprécie          121
De mon point de vue, tout est à revoir à la base. Il faudrait que, dès leur plus jeune âge, les enfants soient éduqués à la solidarité, à la tolérance, au respect des différences et à une foule d'autres valeurs. Et que celles-ci soient en cohérence avec tout le reste de la société. Malheureusement, ce n'est pas du tout le cas actuellement. La violence, le non-sens, l'incohérence et l'absurdité règnent partout autour de nous... et tant que cela persistera, même si nous mettons en place toutes les actions du monde, le résultat global ne sera jamais à la hauteur de celui attendu.
Actuellement, à l'école, les enfants sont éduqués à la concurrence et à l'individualisme purement "rentables". On pousse à rentrer dans le rang, on enferme dans une case, on enseigne implicitement la loi du plus fort. Je considère qu'enseigner, ce n'est pas seulement faire son cours, et se contenter de cela ! Un enseignant, un professeur, doit faire preuve de vigilance et être attentif au bien-être de ses élèves. S'il assiste à des phénomènes de harcèlement, il doit intervenir, permettre l'échange, être un soutien pour la victime et sanctionner intelligemment le ou les meneurs.
Commenter  J’apprécie          70
Lorsqu'on évoque les conséquences du harcèlement, on pense spontanément aux lésions et aux marques corporelles que certains jeux, rackets, bagarres violentes peuvent causer. On réalise après coup que le harcèlement peut également avoir de graves conséquences physiques, sociales et psychologiques à long terme. Les souvenirs de mon ancien collège restaient ancrés en moi. J'étais pleine de blessures, incapable de trouver la paix. Ces blessures n'étaient pas seulement causées par la honte ou l'angoisse. Il y avait aussi de la rage. Un désir de revanche qui brûlait en moi et dont l'intensité m'a moi-même stupéfiée quand il s'est déclenché.
Commenter  J’apprécie          70
Négatifs,
Leurs paroles me font l'effet d'un sédatif...
Les profs me condamnent,
Me mettent sur la tête un bonnet d’âne,
Me blâment
Et se foutent de mes états d’âme...




Solitaire par défaut
Démolie par des mots
leur mot d'ordre n'est pas beau
C'est ''tolérance zéro''...






Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Noémya Grohan (187)Voir plus

Quiz Voir plus

la Promesse de l'aube de Romain Gary

En quel lieu Romain Gary a-t-il rédigé ces souvenirs?

Big Sur
Tanger
Bordighera
une île suédoise

10 questions
848 lecteurs ont répondu
Thème : Romain GaryCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}