AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.16 /5 (sur 263 notes)

Nationalité : Bulgarie
Né(e) à : Serbtzy, Macédoine , le 31/01/1900
Mort(e) à : Fréjus , le 25/12/1986
Biographie :

Mikhaël Ivanoff (Михаил Иванов) dit Omraam Mikhaël Aïvanhov est un ésotériste bulgare, fondateur de la Fraternité blanche universelle.

Né en Macédoine, il vit par la suite à Varna en Bulgarie. Sa jeunesse se passe dans des conditions difficiles : la perte de son père, la pauvreté, l’instabilité et les guerres sont pour lui autant d’occasions de développer sa volonté, d’affiner sa conscience et sa spiritualité, ainsi que son désir d’être utile à toute l’humanité.

À dix-sept ans, il rencontre le Maître Peter Deunov. Après des études universitaires à Sofia, il devient professeur, puis directeur de collège. Parallèlement, il suit assidûment l’enseignement du Maître Peter Deunov qui est pour lui un champ infini d’explorations et d’expériences.

À partir de 1937, il travaille à faire connaître cet enseignement qu’il a apporté en France. Son rayonnement est intense et son influence touche les différentes sphères de la société. En dépit des difficultés et des épreuves, il demeure fidèle à sa mission et continue à donner, inconditionnellement, son attention et son amour à tous ceux qu’il rencontre. Poussé par ce désir qui ne le quittera jamais de contribuer à la création d’une humanité profondément fraternelle, il établit la fraternité française sur le modèle de celle de Peter Deunov.

En 1959, après avoir œuvré pendant plus de vingt ans à la tâche confiée par Peter Deunov, il part séjourner en Inde. Il y rencontre le Mahavatar Nimcaroli Babaji, dont Yogananda avait dit que le rôle était, depuis longtemps, celui d’un guide pour les prophètes et les Maîtres.
Il reçoit, dans des circonstances sur lesquelles il a toujours été très discret, le nom Omraam.

Dans les années qui suivirent et jusqu’à sa mort, le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov donna, toujours gratuitement, des milliers de conférences en France et dans de très nombreux pays.
+ Voir plus
Source : /www.fbu.org/n1_general
Ajouter des informations
Bibliographie de Omraam Mikhaël Aïvanhov   (114)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Clip biographique d'Omraam Mikhaël Aïvanhov


Citations et extraits (775) Voir plus Ajouter une citation
monalisa13   21 juillet 2010
Oeuvres, tome 14 : L'amour et la sexualité 1 de Omraam Mikhaël Aïvanhov
il y a pusieurs attitudes vis-à-vis de l'amour:on peut le manger, on peut le boire,on peut le respirer, et on peut vivre en lui.

ceux qui le mangent restent dans le pain physique, et ils ne peuvent pas être satisfaits parce qu'ils se contentent des plaisirs inférieurs. ceux qui le boiventgoûtent des plaisirs moins grossiers, mais ils sont encore plongés dans les jouissances du plan astral.

ceux qui sont arrivés à atteindre les régions du plan mental:certains philosophes, écrivains, respirent l'amour qui alimente sans cesse leur inspiration.

quant à celui qui vit dans l'amour, dans le coté subtil et éthérique, il le possède comme lumière dans l'esprit, comme chaleur dans le coeur, et il peut répandre cette lumière et cette chaleur sur tous les êtres qui l'entourent.

celui qui vit dans cet amour possède la plénitude.
Commenter  J’apprécie          690
III   26 avril 2011
"Vous êtes des dieux" de Omraam Mikhaël Aïvanhov
Je vous donnerai une image. Il fait beau, le soleil brille… Mais voilà que des nuages commencent à apparaître, ils cachent le soleil, le ciel s’obscurcit et vous avez froid. Vous êtes à la merci des nuages. Alors que faire ? Vous pouvez attendre et, en attendant, vous plaindre en disant : “Le soleil m’a abandonné”. C’est une erreur, le soleil n’abandonne jamais personne, c’est seulement que vous êtes au-dessous des nuages. Alors, il faut s’élever au-dessus : plus rien ne pourra s’interposer entre le soleil et vous, il est là, il brille, il ne vous a pas abandonné. Quand vous vous croyez abandonné, cela prouve tout simplement que vous êtes descendu trop bas sous les nuages. Pour celui qui a dépassé intérieurement la région des nuages, le soleil brille sans arrêt, il se sent pénétré par sa lumière et sa chaleur, il n’y a plus d’écran entre le soleil et lui.

Page 25
Commenter  J’apprécie          460
Omraam  Mikhaël Aïvanhov
Jacopo   24 janvier 2018
Omraam Mikhaël Aïvanhov
Plus on est fort, plus on doit se manifester avec humilité. C'est cela être grand.
Commenter  J’apprécie          440
Omraam  Mikhaël Aïvanhov
isajulia   17 février 2015
Omraam Mikhaël Aïvanhov
L'histoire humaine est une succession de changements.
Commenter  J’apprécie          380
monalisa13   21 juillet 2010
Oeuvres, tome 9 : Au commencement était le verbe de Omraam Mikhaël Aïvanhov
je me conforme à la stricte signification des symboles et des signes qu ont existé de toute éternité
Commenter  J’apprécie          340
Omraam  Mikhaël Aïvanhov
Mimimelie   02 mai 2015
Omraam Mikhaël Aïvanhov
L'artiste par excellence est celui qui a pris comme matière à sculpter sa propre chair, comme toile à peindre son visage et son corps, comme terre à modeler sa pensée et ses sentiments. Il veut que la beauté et l'harmonie de la création passent à travers lui. Cet artiste crée l'art de la nouvelle culture qui vient.

La beauté est une chose vivante dont la source reste cachée au plus profonde de l'être mais qui jaillit et se déverse jusqu'à la surface du corps, inondant la peau, le regard, le sourire et même la voix. Mais seules les pensées lumineuses et les sentiments d'amour désintéressé peuvent créer la beauté. À ce moment-là, rien ne peut empêcher le Rayonnement à travers vous des parfums des fleurs qui s'ouvrent et des fruits qui mûrissent dans le jardin de votre âme.

Commenter  J’apprécie          310
Omraam  Mikhaël Aïvanhov
isajulia   05 juin 2013
Omraam Mikhaël Aïvanhov
Chaque être humain est aussi un livre, un livre qu'il a lui-même écrit... Mais souvent, quel charabia, quelle cacophonie ! Toutes les anomalies et les aberrations sont là. Quand deux de ces livres se rencontrent et s'amourachent l'un de l'autre, ils sont occupés jour et nuit à se lire mutuellement, mais qu'apprennent-ils ? L'enfer. Car les humains n'ont pas encore commencé à écrire consciemment leur propre livre... Mais le jour où ils seront conscients de la nécessité d'écrire enfin leur propre livre, quand ils se rencontreront, ils seront émerveillés de pouvoir lire les uns sur les autres des signes sublimes : les qualités, les vertus, les dons que chacun aura travaillé à développer en lui-même.
Commenter  J’apprécie          291
Omraam  Mikhaël Aïvanhov
armand7000   14 janvier 2022
Omraam Mikhaël Aïvanhov
Adam et Ève - La chute est l’origine des malentendus entre les hommes

"Lorsqu’Adam et Ève vivaient dans le jardin d’Éden, ils se nourrissaient des fruits de l’Arbre de la Vie qui leur communiquaient une chaleur bienfaisante. Ensuite, quand ils ont voulu manger des fruits de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, ils sont descendus sur la terre où règne le froid de la séparation, de la mort... et ils s’y trouvent encore. Dans la chaleur du Paradis, ils étaient comme des cellules liées ensemble, ainsi que le sont les atomes animés d’un même mouvement au sein d’une molécule gazeuse. Mais une fois sur la terre, ils ont été saisis par le froid, et quand ils se sont regardés, ils se sont sentis nus, c’est-à-dire séparés.

Tous les malentendus entre les hommes proviennent de cette séparation des consciences. Celui qui est descendu dans le froid de la terre ne peut comprendre le froid de la sagesse."

Adam and Eve - the fall is the origin of the misunderstandings between humans

"In the Garden of Eden, Adam and Eve ate the fruit of the Tree of Life and received beneficial warmth from it. Later, when they chose to eat the fruit of the Tree of the Knowledge of Good and Evil, they descended to earth, which is ruled by the coldness of separation and death – and that is where they remain today. In the warmth of Paradise, they were as cells bound together as one, just as atoms are animated by the same movement within a molecule of gas. But once on earth, they were gripped by its coldness, and looking at each other they saw that they were naked, that is to say, they were separate from each other.

All misunderstandings between human beings stem from this separation on the level of consciousness. Those who dwell in the coldness of earth cannot understand the coolness of wisdom."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Omraam  Mikhaël Aïvanhov
armand7000   16 janvier 2022
Omraam Mikhaël Aïvanhov
Tous ceux qui ne travaillent pas sur eux-mêmes pour spiritualiser les cellules de leur organisme sont exposés à de grandes souffrances. Vous direz: «Mais comment faire ce travail?» D’abord par la nourriture, en puisant en elle les particules qui rendront les cellules plus vivantes, plus souples, plus résistantes. Vous avez pu remarquer que certains êtres qui reçoivent un grand choc retrouvent leur calme quelques instants après, alors que d’autres arrivent difficilement à se rétablir. C’est que la matière psychique de ces derniers n’est pas souple, elle est constituée d’éléments très proches du plan physique.

Le moyen de résister à la vie actuelle, de supporter ses tensions anormales, c’est de mener une vie pure et simple. Et il ne suffit pas, bien sûr, de surveiller sa nourriture et sa façon de manger, mais aussi ses pensées, ses sentiments, ses désirs. En travaillant à les purifier, à les éclairer, vous arriverez peu à peu à acquérir une élasticité, une souplesse qui vous permettra de résister physiquement et psychiquement à tous les chocs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Omraam  Mikhaël Aïvanhov
armand7000   15 janvier 2022
Omraam Mikhaël Aïvanhov
Cercle - son centre est le symbole de l’esprit qui rayonne

"Une science profonde, insoupçonnée, est contenue dans le symbole du cercle avec le point central. Pourquoi le centre est-il toujours limité à un point, alors que le cercle peut avoir une circonférence infinie? La circonférence est l’expression de la matière qui absorbe les êtres et les choses. Le centre est le symbole de l’esprit qui rayonne, projette. Au lieu d’amasser et de garder, il donne. C’est pour cette raison qu’il est représenté par un point minuscule. Et le cercle, lui, est grand parce qu’il reçoit les richesses de l’esprit.

Vous direz: «Mais alors, l’esprit perd tout!» Non, car il vit dans la matière qui a reçu sa richesse, il n’a donc rien perdu. Et cette loi est la même pour tous les êtres qui savent vraiment donner. C’est celui qui donne qui profite, car il vit désormais dans tous ceux qui ont bénéficié de ses dons. Son esprit est en eux. C’est pour cette raison que tous ceux qui s’imaginent avoir profité de quelqu’un, sont en réalité habités par celui qui leur a donné: c’est lui qui se manifeste à travers eux."

Circle - its centre symbolizes the spirit that radiates

"Science of unimaginable depth is contained in the symbol of the circle with a dot in the centre. Why is the centre of a circle always the merest dot, whereas the circumference can be infinite? The circumference represents matter, which absorbs all beings and all things, whereas the centre symbolizes the spirit that radiates and projects outwardly. Instead of absorbing what it receives into itself, the spirit gives. This is why it is represented by a minute dot. And the circle is vast because it receives the riches of the spirit.

You might say, ‘But this means that the spirit loses everything!’ No, for it lives within the matter that has received its wealth, nothing is lost to it. This law applies to all those who truly know how to give. It is the giver who benefits most because by giving, they live in all those who receive their gifts; their spirit lives in them. Those who think that they have benefitted from someone are in fact inhabited by the giver; it is the giver who manifests through them."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Omraam Mikhaël Aïvanhov (183)Voir plus


Quiz Voir plus

Le journal d'Adèle

Quels sont les prénoms des deux frères d'Adèle ?

Emmanuel & Jean
Eugène & Paul
Louis & Pierre
Côme & Théophile

6 questions
165 lecteurs ont répondu
Thème : Le journal d'Adèle (1914-1918) de Paule du BouchetCréer un quiz sur cet auteur

.. ..