AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.87 /5 (sur 6878 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Antananarivo, Madagascar , le 03/06/1962
Biographie :

Frédéric Lenoir est philosophe, sociologue, historien des religions, conférencier et écrivain.

Fils de René Lenoir (1927), ancien Secrétaire d’État à l'Action sociale de 1974 à 1978 sous Valéry Giscard d'Estaing, il grandit dans l'Essonne.

Intéressé par la pensée de Jung et les questions religieuses, après son baccalauréat, il entreprend des études de philosophie à l'Université de Fribourg, en Suisse et a pour professeur Emmanuel Lévinas. Il mène ensuite une quête spirituelle en Inde, en Israël et dans des monastères en France. En 1986, il entame à l'EHESS une thèse de doctorat en sociologie sur la rencontre du bouddhisme et de l'Occident qu'il obtiendra avec les félicitations du jury à l'unanimité en 1999.

En 1986, il entre aux Éditions Fayard comme Directeur littéraire, poste dont il démissionnera en 1991 pour se consacrer à l'écriture et à la recherche. À partir de 1996, il collabore à L'Express et tient une chronique dans Psychologies magazine avant de prendre, en 2004, la direction du magazine "Le Monde des religions", un bimestriel qui dépend du quotidien "Le Monde", et qui aborde le fait religieux de manière distanciée. Il démissionne de son poste de directeur en octobre 2013.
De 2009 et jusqu'en 2014, il produit et anime avec Leili Anvar une émission hebdomadaire sur France Culture : "Les racines du ciel", consacrée à la spiritualité. Il est chercheur associé au Centre d'études interdisciplinaire du Fait religieux CEIFR.

Auteur d’une quarantaine d’ouvrages (essais, romans, contes, encyclopédies), traduits dans une vingtaine de langues et vendus à cinq millions d’exemplaires, il écrit aussi pour le théâtre, le cinéma et la bande dessinée. Sa pièce "Bonté divine", avec Roland Giraud, a été jouée à Paris en 2009. "La promesse de l'ange", écrit en collaboration avec Violette Cabesos, a obtenu le Prix des maisons de la presse 2004.
Co-fondateur de l'association "Environnement sans frontières", il est fortement engagé dans la cause écologique et a écrit avec l'astrophysicien Hubert Reeves "Mal de terre" (2003).
Il est aussi le parrain de l'association pionnière dans le logement intergénérationnel Le Pari Solidaire depuis septembre 2011. Militant pour la cause animale, il rejoint en 2012 le jury du prix littéraire 30 Millions d'Amis. Il crée l’association Ensemble pour les Animaux en 2017.

son site : https://www.fredericlenoir.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Frédéric Lenoir   (81)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (126) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Pour la plupart des Françai·ses, son nom reste associé à la mèche blonde de Titeuf dans les albums éponymes. Mais, c'est dans un tout autre univers que Zep, le célèbre auteur de bande dessinée, nous emmène aujourd'hui : un monde aussi sombre que passionnant, où les êtres humains confient désormais leur existence aux mains de “Data Brain” et de son second cerveau numérique. À l'heure où le métaverse fait couler tant d'encre et où l'on remet une partie de nos connaissances entre les mains de nos téléphones et autres appareils technologiques, Zep nous interroge. Au travers de son nouvel ouvrage “Ce que nous sommes” (éditions rue de Sèvres) et de l'épopée de son personnage, Constant, victime d'une faille du système dans son cerveau numérique, l'auteur nous questionne : qu'est-ce qui fait de nous, nous ? Comment se construit-on en tant qu'humain ? Quel rapport a-t-on et devrait-on avoir avec le numérique et la technologie ? Son usage fragilise-t-il le genre humain et son essence ? Entre science-fiction et volonté de décrire une forme de réalité Zep, dévoile au micro de Christophe Caron, journaliste chez Slate.fr, un univers qui, peut-être, sera bientôt le nôtre. Philosophes, artistes, économistes, historiens, psychanalystes ou scientifiques : Face au monde par l'Éclaireur Fnac est le podcast qui analyse le monde grâce aux idées et écrits des grands penseurs de notre temps. Découvrez tous les podcasts Face au monde sur la plateforme dédiée de l'Éclaireur Fnac : https://leclaireur.fnac.com ainsi que sur le site de Slate.fr. Cet épisode est également disponible sur votre plateforme d'écoute préférée Deezer, Spotify, Apple Podcasts…. Découvrez également d'autres épisodes de notre podcast Face au monde, avec : Christophe André : https://www.youtube.com/watch?v=bDTgW4A-4W8 Thomas Piketty : https://www.youtube.com/watch?v=X8YbOr8i8u8 Frédéric Lenoir : https://www.youtube.com/watch?v=i9dKe2k4Ay8 Retrouvez-nous également sur Facebook @Fnac : https://facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac #LEclaireurFnac #RDVFnac #Zep #FaceAuMonde #Podcast #Slate

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (2257) Voir plus Ajouter une citation
Aela   31 mai 2012
L'âme du monde de Frédéric Lenoir
Parfois nous sommes impuissants, car certaines choses ne dépendent pas de nous.

Cela nous pousse à apprendre le "lâcher-prise", à ne pas vouloir tout contrôler, à grandir dans la confiance, dans le détachement, dans l'humilité, dans la sérénité, dans l'amour.
Commenter  J’apprécie          2911
Aela   31 mai 2012
L'âme du monde de Frédéric Lenoir
Malheureux l'homme qui ne sait pas qu'il possède deux grands trésors à l'intérieur de lui-même: la clarté de l'esprit, qui peut le rendre libre, et la bonté du coeur, qui peut le rendre heureux;

Malheureux l'homme qui mène une existence semblable à celle des bêtes, enchaîné à ses instincts et seulement préoccupé des soucis matériels de la vie;
Commenter  J’apprécie          2481
Lorraine47   24 décembre 2012
Petit traité de vie intérieure de Frédéric Lenoir
"Sans le pardon, nous resterions prisonniers de nos actes et de leurs conséquences",affirmait Hanna Arendt.

Le pardon n'est ni rationnel ni juste, mais il nous procure joie et sérénité et il est la condition nécessaire à l'extinction de la violence. Pardonner, ce n'est pas oublier. C'est réussir à apaiser la blessure suscitée par autrui, dans un contexte, un environnement donnés, et à tout mettre en œuvre pour que la situation source de la blessure ne se produise plus.

C'est toujours un choix profond, personnel, un acte de cœur, un acte spirituel, parfois inexplicable, et non dénué d'une certaine dimension mystique.

Commenter  J’apprécie          1930
Aela   31 mai 2012
L'âme du monde de Frédéric Lenoir
Un sage prit la parole et dit: "Combien d'êtres humains passent l'essentiel de leur vieà se soucier de choses matérielles ou futiles et oublient de prendre le temps de vivre les expériences les plus essentielles, l'amour, l'amitié, l'activité créatrice, la contemplation de la beauté du monde?

Le superflu est onéreux mais l'essentiel est offert."
Commenter  J’apprécie          1790
Lorraine47   20 décembre 2012
Petit traité de vie intérieure de Frédéric Lenoir
Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède.

Saint Augustin
Commenter  J’apprécie          1332
Bigmammy   06 juin 2012
L'âme du monde de Frédéric Lenoir
Ne mentez pas car le mensonge est un des principaux poisons de l'äme. Il détruit le sens du vrai, il fausse toute relation et vous empêche de progresser.
Commenter  J’apprécie          1240
Lorraine47   23 décembre 2012
Petit traité de vie intérieure de Frédéric Lenoir
Une phrase de l'abbé Pierre m'a profondément marqué:"On ne peut être heureux sans les autres."

On ne peut en effet être heureux sans une relation aimante à d'autres êtres humains. Mais plus profondément, le fondateur d'Emmaüs voulait dire qu'on ne peut être pleinement heureux en sachant que tant d'êtres sont dans le malheur sans rien faire pour les aider. Bien sûr, aucun humain ne peut porter toute la souffrance du monde sur ses épaules, mais le fait d'être attentif à ceux qui souffrent et que le destin met sur notre route, d'accomplir ce qu'on peut à notre niveau pour participer au recul de la souffrance et à l'avènement d'un monde meilleur ouvre notre cœur et ne cesse de l'agrandir.
Commenter  J’apprécie          1180
vavou   28 août 2010
L'oracle della Luna : Le tragique et lumineux destin de Giovanni Tratore de Frédéric Lenoir
L'être humain a peur de la vie et il est surtout en quête de la sécurité de l'existence. Il cherche, tout compte fait, davantage à survivre qu'à vivre. Or survivre, c'est exister sans vivre... et c'est déjà mourir.

Le sage regarda ses interlocuteurs avec un grand sourire. Puis il poursuivit:

- Passer de la survie à la vie, c'est une des choses les plus difficiles qui soient!
Commenter  J’apprécie          1180
brigittelascombe   25 mai 2011
Petit traité de vie intérieure de Frédéric Lenoir
La sagesse permet de mieux résister aux aléas de la vie. Elle nous aide à savourer pleinement les moments heureux et à ne jamais désespérer dans les moments douloureux.
Commenter  J’apprécie          1120
Frédéric Lenoir
Dionysos89   28 août 2015
Frédéric Lenoir
Il y a deux choses dont on a fondamentalement besoin dans l’existence. La première, la plus importante, est la communion, la relation aux autres, c'est-à-dire l’amour au sens large – non la seule relation amoureuse. L’être humain a un besoin vital d’être relié. La seconde chose nécessaire pour s’épanouir, c’est la liberté, au sens profond de pouvoir être soi-même, de ne pas être entravé dans l’expression de sa sensibilité. Lorsque l’on parvient à équilibrer ces deux pôles de l’existence, on est vraiment dans la joie.



[Le Monde des religions n°70, 2015]



Commenter  J’apprécie          1020

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura