AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.42 /5 (sur 36 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Patrick Wald Lasowski, professeur à l'université de Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis, est l'un des plus éminents spécialistes du XVIIIe siècle. Il a été responsable des deux volumes des Romanciers libertins du XVIIIe siècle dans la Bibliothèque de la Pléiade (Gallimard). Auteur d'une dizaine d'ouvrages, La Terreurest son premier roman. L'auteur habite Lens (62)

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
1001libraires.com - le dictionnaire libertin On connaît Patrick Wald Lasowski pour ses remarquables essais et ses élégants traités sur le 18e siècle. Nous l'écoutons ici pour la présentation de son Dictionnaire libertin, un superbe ouvrage qui nous plonge dans la langue du plaisir du siècle des Lumières. Ahhh!...
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
lyoko   02 février 2016
Les singes de Dieu de Patrick Wald Lasowski
"Tenu dans la paroisse pour faible d'esprit, la tête ouverte aux quatre vents, le garçon balayait devant la porte de l'église, lorsque Pelletier, irascible, plein d'humeur dans ces jours difficiles, lui avait demandé ce qu'il faisait là :

-"Je balaie le dehors de l'Eglise, en attendant quie Dieu balaie le dedans."

Outré de l'insolence, Pelletier lui avait jeté un soufflet, ce à quoi l'autre avait répliqué par un coup de balai, en criant :

"Méchant curé, Dieu réformera son Eglise en commençant par les petits ! "

De là, Pelletier avait sorti son couteau."
Commenter  J’apprécie          210
lyoko   01 février 2016
Les singes de Dieu de Patrick Wald Lasowski
"- Dieu est le seul maître, le possesseur des fruits du ciel et de la terre. Les princes ne sont rien s'Il leur retire son pouvoir.

- Ainsi les Seize à la tête de la nation tiendront dans leur main le glaive du seigneur."
Commenter  J’apprécie          192
Cath36   28 septembre 2011
L'amour au temps des libertins de Patrick Wald Lasowski
La constance est un leurre. Il faut céder à l'occasion. C'est le sel du monde, c'est le principe qui commande la galanterie universelle. "J'ai vu des amants constants, poursuit le comte ; ils sont d'une maussaderie, d'une tristesse à faire trembler. Si mon fils allait être constant, je serai outré. J'aimerais autant qu'il fut de l'Académie." Que le père se rassure : il n'y a pas de danger que son fils le marquis, futur auteur des "Cent Vingt Journées de Sodome" entre un jour à l'Académie française, ni qu'il soit jamais maussade !
Commenter  J’apprécie          70
Cath36   28 septembre 2011
L'amour au temps des libertins de Patrick Wald Lasowski
Qui, du reste, pourrait mesurer l'orgueil d'un grand seigneur libertin ? Impie de droit divin, il croit que le monde lui est dû. La cour et la ville n'ont été créées que pour lui. Chacune de ses jouissances est un hommage qu'on lui rend, qu'il se rend à lui-même... Sa passion est de dominer. Un grand seigneur libertin n'est soumis à rien, ni à l'aveuglement de l'amour, ni aux préjugés de l'éducation, ni aux obligations morales. Il se fait un jeu du code social en repoussant les limites de son impunité, en se s'imposant qu'une loi : être à la hauteur de sa réputation. Le sang-froid est sa qualité essentielle. Elle fonde son pouvoir jusque dans les bras de celle qu'il a séduite, où il garde le sens de la pointe et de la vexation. Car ce qu'il cherche par-dessus tout, ce qui atteste son triomphe, est l'humiliation de sa victime.
Commenter  J’apprécie          50
Cath36   29 septembre 2011
L'amour au temps des libertins de Patrick Wald Lasowski
A l'heure où sonne la Révolution, le temps libertin est passé. L'exaltation du moment qui fragmente l'existence en scènes de jouissance s'achève avec la guillotine. Les pendules Pompadour n'égrènent plus les heures du plaisir. L'échafaud met fin à la dissipation.
Commenter  J’apprécie          60
Cath36   28 septembre 2011
L'amour au temps des libertins de Patrick Wald Lasowski
Frivoles jusqu'au tombeau, les petits maîtres montrent de la constance dans la passion des bagatelles. A travers eux, c'est toute une culture qui se trouve fixée, le libertinage à la mode, le libertinage comme règle de vie et d'apparence. Personne ne sait mieux les usages du monde, les lois du ,maquillage, les chansons du jour, où trouver les meilleurs glaces, savoir quels rubans il faut porter, comment se nomment les filles apparues ce matin à la promenade du Palais-Royal. En matière de galanterie, le petit maître est papillon et va de distraction en distraction. L'amour ? C'est le nom d'un parfum, c'est l'air futile de Paris, dont le petit maître se grise, sans penser à demain.
Commenter  J’apprécie          50
Cath36   28 septembre 2011
L'amour au temps des libertins de Patrick Wald Lasowski
Hommes et femmes ne cherchent qu'à augmenter la liste de leurs conquêtes...La vanité se mêle au vertige du plaisir.Pour ne pas s'entraver, pour éviter le ridicule, la plupart des maris..."Avaient pris le parti sage de ne point vivre avec leurs femmes", tout en logeant avec elles. Nul devoir réciproque, peu de moments partagés, pas de sorties ensemble. La liberté se substitue à la contrainte. La dégradation morale est compensée par le pétillement de la société.
Commenter  J’apprécie          50
Cath36   28 septembre 2011
L'amour au temps des libertins de Patrick Wald Lasowski
On imagine dans la clôture surchauffée de Versailles la morgue des familles hallucinées par la consanguinité des mariages et des naissances. Il faut prendre la mesure de la complexité des alliances et des luttes d'influence pour la conquête du pouvoir, l'accroissement des richesses et la splendeur d'un nom. Chacun doit prendre parti. Chaque mot, chaque geste est évalué. On parie sur l'avenir. Les espions sont partout. Les libelles se répandent. La calomnie s'enivre d'elle-même. Les regards se chargent de haine. Dans la cour la plus polie d'Europe, les courtisans se partagent en meutes de loups.
Commenter  J’apprécie          40
Cath36   29 septembre 2011
L'amour au temps des libertins de Patrick Wald Lasowski
Le XIXe siècle s'ouvre dans cette pesanteur. Conservatrice ou libérale, la société bourgeoise réclame le contrôle des plaisirs et fait de la famille une scène étouffante du refoulement et de la frustration. La révolution industrielle construit un sujet formidablement entraîné par l'idéal de progrès (et la réalité des prouesses technologiques), mais englué de mille manières, comme l'est, de nouveau, l'évolution du sentiment amoureux.
Commenter  J’apprécie          40
Cath36   28 septembre 2011
L'amour au temps des libertins de Patrick Wald Lasowski
Le siècle est aux couleurs des femmes galantes. L'Opéra lance le grand air des courtisanes, comme une corruption continue du royaume. L'impudence des filles et la morgue des grands sont-elles les deux faces avouées du despotisme ?... La puissance du sexe, la passion des actrices sont la plaie libertine qui mène la monarchie à sa perte.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Marivaux ou Goldoni : des pièces

Arlequin poli par l’amour / Arlequin valet de deux maîtres

Marivaux / Goldoni
Goldoni / Marivaux

8 questions
6 lecteurs ont répondu
Thèmes : théâtre , 18ème siecleCréer un quiz sur cet auteur
.. ..