AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Gan, Basses-Pyrénées , le 03/05/1916
Mort(e) à : Paris , le 24/09/1984
Biographie :

Noël Mathieu, plus connu sous le pseudonyme Pierre Emmanuel, est un poète français.

Tandis que ses parents émigraient aux États-Unis, il fut élevé à Lyon par un oncle paternel. Après des études de lettres à l'université de Lyon, il entama une carrière d'enseignant.

Venu à la poésie par la lecture de "La Jeune Parque" de Valéry, il se familiarisa avec les romantiques allemands (Hölderlin) et les auteurs anglais (Hardy, Hopkins). C'est Pierre-Jean Jouve, qu'il rencontra en 1937, qui devait le guider dans ses débuts poétiques ; son premier recueil, "Élégies", parut en 1940, mais c'est avec "Tombeau d'Orphée" (1941) qu'il acquit une véritable reconnaissance.

Réfugié dans la Drôme pendant l'Occupation, il poursuivit ses activités d'enseignant et participa à la Résistance. Cette expérience devait lui inspirer ses poèmes parmi les plus visionnaires, "Jours de colère" (1942), "Combats avec tes défenseurs" (1942), "La liberté guide nos pas" (1945).

L'œuvre poétique de Pierre Emmanuel demeure l'une des plus importante du XXe siècle.
En marge de ses activités de poète, Pierre Emmanuel exerça également le métier de journaliste, collaborant à Témoignage Chrétien, Réforme, Esprit.

Chef des services anglais puis américains de la RTF de 1945 à 1959, il donna plusieurs conférences aux États-Unis, et au Canada, et fut visiting professor de différentes universités américaines.

Pierre Emmanuel fut élu à l’Académie française le 25 avril 1968. En 1975, il se déclarait "démissionnaire" de l'Académie, pour protester contre l'élection de Félicien Marceau.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Pierre Emmanuel et René Diatkine : La créativité et les âges de l’homme (1973 - Dialogues). En 1973, Roger Pillaudin avait réuni Pierre Emmanuel, poète, de l’Académie Française, président de la commission du développement culturel, et René Diatkine, psychiatre et psychanalyste, pour dialoguer sur la thématique de la créativité et les âges de l'homme. Émission diffusée sur France Culture le 23 janvier 1973. Photographie : Pierre Emmanuel (1916-1984), écrivain et poète français. © Crédits Ozkok - Sipa. Pierre Emmanuel analysait ainsi la place de l'imagination : « À mon sens, la formation actuelle privilégie l'intelligence abstraite au détriment de ces forces plus immédiates que sont l’affectivité cherchant sa forme et l'imagination, c'est à dire le moyen de transformer le monde par les images qu'on s'en donne. Et je pense que l'imagination dans cet ordre d'idée est aussi importante pour le savant qu'elle l'est pour l’artiste, et que finalement le moment imaginaire initial est assez analogue chez l'un comme chez l'autre. » Production : Roger Pillaudin 1ère diffusion : 23/01/1973 Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France Archive INA-Radio France Intervenants : René Diatkine : Psychiatre et psychanaliste français Pierre Emmanuel (1916-1984) : Poète, membre de l’Académie française Source : France Culture

+ Lire la suite

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Pierre Emmanuel
Piatka   24 septembre 2018
Pierre Emmanuel
Un besoin immense d’aimer


Qu’aucune nostalgie ne console


Voilà ma preuve


Contre tout le savoir


Voilà le creux de ma certitude


Ce trou au centre


Que rien dans les mondes


Ne peut obturer


Science sur science coulent sans cesse


À travers ce trou


II n’en reste au fond qu’une flaque


Où l’humour céleste


Se joue


La science disent-ils n’est pas faite


Pour la faim ni la soif


Or moi qui ne me nourris que du bleu


Je le lape justement dans la flaque


Pour me moquer


De l’impuissance de la connaissance


À le connaître


Comme à le nier
Commenter  J’apprécie          320
coco4649   24 septembre 2017
Chansons du dé à coudre de Pierre Emmanuel
 

 

Les livres

Sont pleins de mots

Que l'œil agite

Dans le cerveau



Jeu d'osselets

Qu'on froisse et froisse

Et nul jamais

N'en sut les règles



Hormis le vent

Hormis le vent
Commenter  J’apprécie          191
Atarah   08 décembre 2016
Le risque d'être de Pierre Emmanuel
En un monde où la vie intérieure est murée, l’insatisfaction des âmes passe pour signe de névrose, laquelle doit être et sera guérie. Il y aurait fort à dire sur le concept de névrose tel que notre intelligence, irresponsable et aboulique de nature, est en passe de l’étendre comme une tache d’huile à l’explication de tout combat spirituel.
Commenter  J’apprécie          70
xavpo   23 mai 2019
Chansons du dé à coudre de Pierre Emmanuel
Dieu seul réel

Dieu seule absence



Que sont les mots

Sans le silence ?



(p.45)
Commenter  J’apprécie          70
Macabea   31 décembre 2017
Versant de l'âge de Pierre Emmanuel
Je suis

L’écho d’une pierre

Pierre ou coeur qui déséspère

De toucher le fond du puits

Je suis

Le frisson d’une onde

Onde au long des nerfs du monde

Je n’éveille que ma nuit

Je suis

L’ombre de mes veines

Veines charriant mes peines

Au fil du sang qui me fuit

Je suis

Les gonds d’une porte

Porte donnant sur la morte

Saison où vague l’ennui
Commenter  J’apprécie          50
xavpo   23 mai 2019
Le risque d'être de Pierre Emmanuel
"L'homo consumens" est l'homme dont le but principal n'est pas initialement de "posséder" des choses, mais de "consommer" de plus en plus, et de compenser ainsi son vide intérieur, sa passivité, sa solitude et son anxiété.



(p.73)
Commenter  J’apprécie          50
coco4649   09 octobre 2017
Chansons du dé à coudre de Pierre Emmanuel
SEULS COMPRENNENT LES FOUS





Une once d'amour dans le sang

Un grain de vérité dans l'âme

Ce qu'il faut de mil au moineau

Pour survivre un jour de décembre



Crois-tu que pèsent davantage

Les plus grands saints ?
Commenter  J’apprécie          50
coco4649   28 juillet 2016
Visage Nuage de Pierre Emmanuel
JE SAIS

(fragments d'une Passion)





J'ai vu sur terre la gangrène des charniers

J'ai vu le ciel encrassé de cendre humaine

J'ai vu l'haleine des superbes

Embuer de sang l'univers

J'ai vu pourrir le cœur des puissants sur leurs lèvres

J'ai vu des hommes qu'on disait sages

Parce qu'ils marchaient entre les flaques de sang

J'ai vu les justes humer les massacres

comme si le large leur gonflait les poumons

J'ai vu les bons jeter Dieu en avant

Et c'était une marée d'extermination

Ils étaient vêtus du lin blanc des paroles

Pour que le sang ne les salît pas



J'ai ouvert la bouche Dieu m'est témoin

J'ai voulu parler

Mon cœur n'en pouvait plus d'être un cœur d'homme

Il voulait éclater sur les hommes

En un cri à fendre le ciel

Mais l'air m'a mis son poing dans la gorge

Il m'a tiré du cœur des mots de mensonge

Que j'ignorais

Il les a mis dans ma bouche

Et je les ai dits

Je serais mort plutôt que de les dire

Et je les ai dits



À mon tour j'ai changé les mots en charogne

L'âme humaine faite de mots

Pourrit par ma faute à la face de Dieu

Je suis devenu ce parleur

Qui a perdu le sens de la Parole

Mes yeux sont le miroir du mensonge

Et mes oreilles l'écho du mensonge

Et ma bouche le creuset du mensonge



Et mon âme gorgée de mensonge

Écume aux lèvres de Dieu mourant



Qui profère un seul mot sans mentir ?

Qui oserait crier vers la croix :

Je n'ai pas tué le Verbe ?



J'ai tué le Verbe de Dieu

Je suis un assassin comme les autres.

Mais tous ne savent pas qui meurt par eux

Moi

Je le sais.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
cathcor   19 mars 2012
Combats avec tes défenseurs suivi de La liberté guide nos pas de Pierre Emmanuel
Il faudra bien qu'un jour tant de saisons stériles

le cédent au miracle ingénu des bourgeons;

mais saurons-nous te reconnaître ô vert fragile

ô pépiement confus des jeunes floraisons?
Commenter  J’apprécie          50
xavpo   23 mai 2019
Le risque d'être de Pierre Emmanuel
Il faudrait creuser davantage : la "nouvelle religion", c'est la transgression illimitée, caricature fantastique de l'élan vers le transcendant. C'est aussi une réaction paroxystique de l'instinct contre sa propre banalisation.



(p.73)
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Poèmes gruyère :))

(Le Corbeau et le Renard) - Maître Corbeau, sur un arbre ......... , Tenait en son bec un fromage. Maître Renard, par l'odeur alléché, Lui tint à peu près ce langage : Et bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes ........ ! que vous me semblez ......... ! Sans mentir, si votre ramage Se rapporte à votre plumage, Vous êtes le ......... des hôtes de ces bois

élevé - beau - bien - roi
perché - joli - beau - phénix
feuillu - noir - joli - meilleur
sec - haut - loin - phénix

6 questions
63 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , poésieCréer un quiz sur cet auteur

.. ..