AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.88/5 (sur 399 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Cambridge, Massachusetts , le 2 mars 1980
Biographie :

Reif Larsen a étudie à Brown University et enseigne actuellement à Columbia University, où il termine sa maîtrise en Fiction.

Il est également cinéaste et a réalisé de documentaires aux États-Unis, Royaume-Uni et en Afrique subsaharienne sur les étudiants qui travaillent dans le domaine des arts.

Il vit à Brooklyn.

Premier roman de Reif Larsen, L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet est sans conteste la meilleure surprise de ce début 2010.

Source : www.randomhouse.co.uk/
Ajouter des informations
Bibliographie de Reif Larsen   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"L'Extravagant voyage de T.S. Spivet" de Reif Larsen (Alchimie d'un Roman, épisode 5)


Citations et extraits (154) Voir plus Ajouter une citation
Une goutte d’eau est une chose admirable : elle choisit toujours le chemin offrant le moins de résistance.
Commenter  J’apprécie          200
Cartographier un roman est une tâche délicate. Parfois, les paysages imaginaires m'offraient un refuge, un répit dans la mission que je m'étais assignée de cartographier le monde réel dans sa totalité. Mais ce répit était toujours assorti d'un sentiment de vacuité : je savais que je me leurrais, que l’œuvre de fiction n'était qu'une illusion. Sans doute, certains parviennent-ils à justifier le plaisir de l'évasion par la conscience du leurre, peut-être est-ce précisément là tout l'intérêt des romans, mais pour ma part j'ai toujours trouvé difficile d'accepter cette cohabitation de la réalité et de la fiction. Peut-être faut-il simplement être adulte pour réaliser ce numéro d'équilibriste qui consiste à croire tout en ne croyant pas.
Commenter  J’apprécie          160
La bureaucratie réduit à néant toute forme de bienveillance.
Commenter  J’apprécie          180
« Je devais constamment lutter contre l’étrange poids de l’entropie pour éviter d’étouffer dans ma chambre minuscule, remplie à ras bord des sédiments d’une vie de cartographe. » (p. 13)
Commenter  J’apprécie          160
Je me demandais si mon père avait conscience de mon malaise. Il n'était pas du genre à s'étonner du silence des autres. Pour lui, le silence était un plaisir, pas un signe de désarroi.
Commenter  J’apprécie          150
« Ma chère, je suis trop vieux pour haïr qui que ce soit. Le Seigneur m’a donné le talent de l’écriture, et il a doté le monde de créatures si complexes et si belles qu’il nous faudra au moins un millénaire pour toutes les décrire. Ressasser les désaccords personnels est une perte de temps. »
Commenter  J’apprécie          140
La médiocrité, c'est la moisissure de l'esprit.
Commenter  J’apprécie          130
Les adultes étaient des entasseurs pathologiques de vieille émotions inutiles .
Commenter  J’apprécie          110
Ils étaient en train de jouer à l'awalé. J'étais sur le canapé, occupé avec une de mes cartes. "Maman, est-ce que je peux donner le sida à l'herbe ? avait demandé Layton.
- Non, avait dit le Dr Clair."
Commenter  J’apprécie          100
Cela confirmait l'hypothèse que j'avais formée il y a quelques temps déjà, que, passée minuit, les bruits dans les vieilles maisons n'obéissaient plus au bon vieux principe de l'effet généré par la cause : le bois de la véranda pouvait craquer de son propre chef, les petits cailloux pouvaient se frotter tous seuls les uns contre les autres.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Reif Larsen (600)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz royal

De ses filles, laquelle est la préférée du Roi Lear ? (Le Roi Lear - William Shakespeare)

Goneril
Régane
Cordélia

20 questions
141 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}