AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.7 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Elbeuf (Seine-Maritime) , le 15/09/1947
Mort(e) à : Gassin , le 19/02/2017
Biographie :

Roger Knobelspiess est acteur, écrivain et ancien braqueur.

Il a vécu une jeunesse de petit voleur, son frère Jean est abattu par un commerçant suite au vol d'un autoradio.

En 1972, il est condamné à 15 ans de prison pour un braquage qu'il n'a pas commis. En prison, il rencontre Jacques Mesrine avant d'être acquitté en janvier 1981.

Il récidive dans les années quatre-vingt. Ayant passé vingt-six ans de sa vie en prison, il est devenu le porte-parole des prisonniers, dénonçant l'inhumanité d'un système carcéral français qui broie les hommes et les pousse à la récidive. Se battant inlassablement, contre sa peine, contre ses conditions de détention, ce prisonnier, sans cesse transféré de cellule d'isolement en cellule d'isolement n'a jamais cessé de crier son innocence. Il est l'un de ceux qui servirent de cobaye pour l'une de ces inventions démocratiques de pointe : le Quartier de Haute Sécurité.

S'il refuse de se taire, n'accepte pas sa peine, se révolte de quelque façon, il sera mis en Q.H.S.

QHS est paru en 1980, alors que Roger Knobelspiess purgeait une première peine qui sera suivie d'une autre condamnation en 1987. Il a été libéré en 1990.

Acteur, Roger Knobelspiess a joué dans une dizaine de films (" Capitaine Conan " de Bertrand Tavernier, " Cantique de la racaille " de Vincent Ravalec...).

Auteur, il a publié huit livres, dont " Le Roman des Ecameaux " (Grasset, 1984) et " Désordres de mémoires " (Le Rocher, 2004).
+ Voir plus
Source : bd.casterman.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Roger Knobelspiess   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Roger Knobelspiess Confession d'un truand Knob Roger


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
LydiaB   15 février 2015
Le Roman des Ecameaux de Roger Knobelspiess
Mais je suis une chance pour ces journalistes, à travers moi ils peuvent regarder l'incarnation de la Justice de leur pays. Penser est proscrit chez les juges. Juger, c'est refuser de comprendre car si on comprenait, on ne pourrait plus juger. Cette pensée vient de Malraux. Voilà, messieurs, un supposé vol de huit cents francs égale à présent quinze années de réclusion. Châtiment délirant, justice à la Zola, à la Hugo. Jugé par qui ? Des jurés commerçants, les mêmes qui défendaient un des leurs : le brave notable assassin de mon frère tué pour un vol de transistors. Un sous-pauvre qui chaparde et se retrouve mort sur le trottoir avec cinq balles dans le dos tirées d'une fenêtre, comme quoi, la légitime défense... Lui, le notable, pas une simple petite heure de prison et comme il faut que les valeurs bourgeoises continuent de triompher, c'est le frère, Roger, bouc émissaire anonyme, qui paye l'addition. Verdict insensé, sans excuse possible. Il m'aura fallu attendre douze années pour refaire surface...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Tomsoluble   11 novembre 2010
L'Acharnement ou la volonté d'erreur judiciaire de Roger Knobelspiess
Les morsures de mes grilles, de mes fers, du cube de béton dans lequel je suis coulé à vif, une suprématie de l'hideux, démontrent l'injustifiable d'une société. Je suis le combat d'une écriture alarmiste, au coeur d'un monde où mon cri amplifié de quinze années de captivité demeure inaperçu aux oreilles des responsables qui me détiennent. Solitude de ma douleur, une complainte murmurante sur les murs de derrière la vie. Suis-je devenu le bon sauvage, suis-je le Lantier de Zola dont les mains s'obstinent à écarter les portes de l'enfer pour vous interpeller, vous extirper vos faces cachées, votre au-delà, votre outrehumanité, votre vérité de civilisation avec ce qu'elle maintient d'inqualifiable dans ses couches profondes ?...

Roger Knobelspiess.
Commenter  J’apprécie          110
leolechat   28 février 2016
L'Acharnement ou la volonté d'erreur judiciaire de Roger Knobelspiess
La prison, jour par jour, heure par heure et nuit après nuit et jours, c'est l'anéantissement. C'est exister sans printemps, sans saison, sans fleur, l'absence des caresses, de la chaleur de l'amour que l'on se donne dans un lit, des mains qui se nouent au cœur du quotidien, c'est sans partage, sans le rire des enfants, sans les jeux, sans les larmes, sans les impératifs naturels lorsqu'on a besoin d'espace, besoin d'ouvrir une porte, une fenêtre, boire un bol d'air. C'est sans stimulation, sans appel des autres. Sans la vie... C'est exister sans ! Comme des rats.
Commenter  J’apprécie          80
Tomsoluble   26 février 2011
Q.H.S. Quartier de Haute Sécurité de Roger Knobelspiess
« Il y en a qui se contentent de naître, à bon port, sous le soleil. Les exclus, les damnés, flamboient comme ils peuvent...»
Commenter  J’apprécie          90
Tomsoluble   11 janvier 2011
Lettres de prison de Roger Knobelspiess
Notre air est réalité d'évasion.

nous sommes des évadés de la mort...

Roger Knobelspiess
Commenter  J’apprécie          70
19chantal   05 février 2015
Le Roman des Ecameaux de Roger Knobelspiess
Ce retour balaye l'histoire, le passé, la vérité et je me sens fragile pour le partager avec eux? On dit : " C'est fini, n'y pense plus", mais j'y pense avec la rage et la fièvre au ventre. p.17

Commenter  J’apprécie          60
marlene50   16 juin 2017
Voleur de poules de Roger Knobelspiess
Le baraquement nous efface.

Nous sommes sans visage.

Il nous gomme des autres. Tant mieux.

Le décrire, ce lieu, ce "trop chaud l'été" , ce "trop froid l'hiver", ce mauvais sommeil, ce manque de sanitaires, c'est décrire un manque humain, hurler sa rage.

Là où nous étions, nous étions à peine.
Commenter  J’apprécie          40
19chantal   05 février 2015
Le Roman des Ecameaux de Roger Knobelspiess
Remontant la côte que je viens de descendre, j'arrête mon véhicule pour prendre en marche ces pauvres bougres, ces mémères qui escaladent péniblement la côte, le haut du corps penché en avant, alpinistes de la vie dure !
Commenter  J’apprécie          30
Studiodhorlebaix   07 août 2018
Voleur de poules de Roger Knobelspiess
- Continuez à mentir comme ça et on vous embarque tous au commissariat.

- Tu veux dire à l'ancienne Gestapo... Qu'ils aient torturé dans vos locaux y'a pas si longtemps, ça vous étouffe pas !
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Haut les cœurs !🥰 ❤️ ❤️

Qui est l'auteur de la célèbre phrase « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point » ?

Jean-Jacques Rousseau
Voltaire
Blaise Pascal
René Descartes

15 questions
153 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , coeurCréer un quiz sur cet auteur