AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.71 /5 (sur 2798 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Felixstowe (Suffolk) , le 06/11/1913
Mort(e) à : Londres , le 09/11/1996
Biographie :

Roy Lewis est journaliste, sociologue et romancier anglais.

Il a grandi à Birmingham, et poursuivi ses études à Oxford avant d'intégrer la London School of Economics.

Il se marie en 1938 et jeune pigiste, part avec son épouse visiter le monde. Ils sont en Australie quand la guerre est déclarée, et ne rentrent en Angleterre qu’en 1946.

A son retour Roy Lewis travaille pour plusieurs publications avant d’intégrer la rédaction de The Economist en 1954. Il couvre la crise de Suez en 56 puis devient correspondant à Washington.
En 1961, il est recruté par le quotidien anglais The Times pour prendre en charge le service Commonwealth et Afrique, il y reste jusqu’à sa retraite en 1971.

Journaliste, il est aussi éditeur. En 1957, après l’achat d’une petite presse typographique manuelle pour imprimer les productions de ses filles, il fonde Keepsake Press. Il édite une centaine d’ouvrages de poésie contemporaine jusqu’en 1989.

Auteur de plusieurs essais socio-économiques et
géopolitiques, Roy Lewis est aussi romancier. En 1960, il écrit The Evolution Man traduit en français par Vercors en 1990 sous le titre Pourquoi j’ai mangé mon père.

Il est également l’auteur de La Véritable Histoire du dernier roi socialiste (The Extraordinary Reign of King Ludd: an historical tease, 1990) et de Mr Gladstone et la demi-mondaine (A Walk with Mr Gladstone, 1991).

Roy Lewis est décédé en 1996 à Londres.
+ Voir plus
Source : Etudier.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Pourquoi j'ai mangé mon père , lu par Michaël Lonsdale en texte integral Pourquoi j'ai mangé mon père , lu par Michaël Lonsdale en texte integral de Roy Lewis. un livre audio editions Thélème.
Citations et extraits (174) Voir plus Ajouter une citation
araucaria   22 février 2013
Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis
C'était (pourtant) cela qui nous avait fait quitter la forêt pour la plaine : on y trouvait abondance de viande. L'ennui, c'était qu'elle était toute sur quatre pattes. Et d'essayer de chasser la viande sur quatre pattes (bisons, buffles, impalas, oryx, gnous, bubales, gazelles, pour ne mentionner que quelques mets dont nous aurions aimé faire notre ordinaire), quand on essaie de se tenir soi-même difficilement sur deux, c'est littéralement un jeu d'andouilles.
Commenter  J’apprécie          600
Gwen21   27 septembre 2013
Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis
- [...] Quelles que soient nos réussites, ne les laissez jamais vous monter à la tête.
Commenter  J’apprécie          462
araucaria   23 février 2013
Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis
- (...) Tu ne peux pas prétendre que la nature ne nous rend pas ses commandements parfaitement explicites. Tu ne chasseras pas, car tu n'as pas les dents idoines. Peut-on être plus clair? Et encore : tu ne déroberas pas le feu pour te chauffer, car tu es couvert d'une toison étudiée pour.

- Pas moi! protesta père. Je n'ai presque plus de poils depuis des années. D'ailleurs, ce n'était pas du tout mon but en dérobant le feu. C'était pour empêcher les lions de nous dévorer.
Commenter  J’apprécie          440
cicou45   29 août 2013
Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis
"Pour résoudre des problèmes, il faut d'abord se les poser. Et pour pouvoir se les poser, il faut se créer des difficultés personnelles à se creuser le ciboulot."
Commenter  J’apprécie          385
Gwen21   30 septembre 2013
Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis
- [...] J'ai calculé, grosso modo, que nous passons un tiers de notre vie à dormir, un tiers à courir derrière la viande, et tout le reste à mastiquer. Où prendre le temps pour méditer ?
Commenter  J’apprécie          373
araucaria   25 février 2013
Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis
Tous les jours des pithécanthropes tombent au champ d'honneur, mangés par des carnassiers, écrabouillés par des éléphants et des mastodontes, transpercés par des rhinocéros, piqués à mort par les serpents doués de venin et comprimés à mort par ceux qui ne le sont pas. Et ce qui survit de notre espèce à ces cornes, ces crocs, ces sabots, ce venin, tombe sous les atteintes d'autres ennemis mortels, dont beaucoup sont si minuscules qu'ils échappent à la vue, en nombre si infini qu'il nous est - pour le moment - impossible de les vaincre. Le temps est bref que passe un sous-homme sur terre, et le genre subhumain est constamment en danger de s'éteindre.
Commenter  J’apprécie          350
LUKE59   11 septembre 2012
Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis
Dès le moment que vous prenez pour but de devenir omnivore, il faut , comme le mot l' indique, apprendre à manger de tout.../ ...Comme petit enfant, on m' a encore élevé strictement selon ces principes. Oser dire à maman qu' on ne voulait pas de ceci ou de cela, de la fourmi pilée , du crapaud mariné, c' était vouloir s' attirer une bonne baffe.(p23)
Commenter  J’apprécie          350
araucaria   22 février 2013
Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis
Les mammouths, eux, en ces jours-là, se considéraient comme à peu près parfaits. S'ils arrachaient des arbres, c'était quand ils étaient furieux ou voulaient épater les femelles. A la saison des amours, il suffisait de suivre les troupeaux pour se fournir en bois de chauffage. Mais, la saison passée, une pierre bien envoyée derrière le creux de l'oreille faisait souvent l'affaire, pour un bon mois. J'ai même vu ce truc-là réussir avec les grands mastodontes, mais après c'était le diable de traîner chez soi un baobab. Oh! ça brûle bien. Mais ça vous tient à distance de trente mètres. L'excès en tout est un défaut.
Commenter  J’apprécie          300
araucaria   25 février 2013
Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis
- Dans le domaine technologique, les résultats aussi sont en bonne voie. La production des outils de silex excède les plans prévus, et si leur amélioration reste encore un peu lente, elle est incontestable et continue. D'autre part, la maîtrise du feu constitue dans notre économie une véritable révolution, elle nous assure un avenir brillant et une arme invincible pour la suprématie mondiale.

- Hou! hou! scandaleux! l'interrompit à droite oncle Vania. Tobie, vois donc si tu peux fendre ce fémur pour moi, mon garçon. La moelle manque de cuisson et ne veut pas sortir.
Commenter  J’apprécie          290
Under_the_Moon   24 mars 2014
Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis
J'ai calculé grosso modo, que nous passons un tiers de notre vie à dormir, un tiers à courir derrière la viande, et tout le reste à mastiquer. Où prendre le temps pour méditer ? Ce n'est pas avec cette sorte de remâchage-là que nous ruminerons nos connaissances, assouplirons nos réflexions. Si nous voulons pouvoir considérer nos objectifs avec plus de recul, il faudrait pouvoir reposer de temps en temps nos mandibules. Sans un minimum de loisir, pas de travail créateur, par conséquent pas de culture ni de civilisation.
Commenter  J’apprécie          270
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Pourquoi j'ai mangé mon père - Roy LEWIS

Comment s'appelle le père de la horde de pithécanthropes dont il est question dans ce roman ?

Albert
Edouard
Marcel

8 questions
544 lecteurs ont répondu
Thème : Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy LewisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..