AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 2.78 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Sophie Bellocq-Poulonis est directrice et enseignante d'une des écoles élémentaires d'Hendaye. Elle fait partie du cercle littéraire « Les Héritiers de Sherlock Holmes ». Elle a d'ailleurs consacré son mémoire de maîtrise au mythique détective anglais, dont on ne sait plus s'il a réellement existé… Mais elle avoue une préférence pour Watson, son précieux équipier qui aurait eu, paraît-il, une vie personnelle beaucoup plus riche et intense.

Les membres de ce cercle littéraire sont, non seulement des fans de l'œuvre de Sir Arthur Conan Doyle, mais entendent bien aussi poursuivre leur projet de compléter l'univers de Sherlock Holmes.

Source : Sud-Ouest

Ajouter des informations
Bibliographie de Sophie Bellocq-Poulonis   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (3) Ajouter une citation

- Je serai curieux de savoir, dit Holmes au Dr Watson, quelle part de vérité accorde votre esprit trop crédule à la somme de divagations que vous avez pu glaner au cours de cette enquête.

Commenter  J’apprécie          110

Holmes mort, l'Angleterre portera le deuil pendant plus de sept ans et Doyle, pour expier son crime, subira les récriminations et suppliques de son public ces années durant.

Commenter  J’apprécie          60

Une opinion éclairée :

Que de fois n'a-t-on pas prétendu que la personnalité de Sherlock Holmes était bipolaire ? Certains exégètes parmi les plus audacieux ont autrefois affirmé que le fameux détective et son médicinal compagnon n'étaient pas une préfiguration de Laurel et Hardy mais bien une seule et même personne. Depuis ces temps éloignés la poursuite des travaux holmesologiques - d'autant plus sérieux qu'ils sont sans prétention - a permis de mettre à bas une hypothèse aussi séduisante par son audace que dépourvue de validation.

La question de la dualité de Sherlock Holmes restait cependant posée jusqu'ici. Elle ne le sera plus, elle ne pourra plus l'être grâce au brillant travail de Sophie Bellocq- Poulonis que les éditions de l'Oeil du Sphinx viennent de publier.

Sous le titre "Mycroft's testimony" Madame Bellocq- Poulonis, éminente chercheuse basco-béarnaise, livre en effet deux documents d'une portée exceptionnelle et, les ayant lus, on ne peut se contenter de penser qu'une thèse vient d'être brillamment soutenue. On doit reconnaître, en toute honnêteté intellectuelle, qu'un problème est résolu. Définitivement.

Le premier texte donne son titre au volume mais moins que d'un témoignage il s'agit d'un aveu écrit, rédigé au moment de gagner l'au-delà par Mycroft, très haut fonctionnaire au service de Sa Majesté Britannique et frère aîné du plus fameux des détectives. Découvert par Mary-Ann Watson, arrière-petite-fille du docteur, on ignore encore pour quelle raison cette dernière n'a pu mener à bien son projet de la faire éditer. Seuls l'acharnement et la persévérance de Madame Bellocq- Poulonis ont pu permettre de le retrouver une seconde fois et de concrétiser le choix exprimé par Miss Watson dans une note introductive.

Le second écrit est, si nous pouvons nous exprimer ainsi, moins rare. En ce sens qu'il s'agit de l'extrait d'un travail universitaire dû au Dr Aaron Kosminsky, l'éminent et bien connu psychiatre franco-américain. Si la version intégrale est consultable dans les bibliothèques spécialisées le lecteur moyen lui trouverait sans nul doute une forte ressemblance avec une barrique de porridge et c'est un autre mérite de Madame Bellocq- Poulonis que d'en avoir tiré une substantifique moelle peu visible à l'oeil nu. Là encore on peut imaginer le nombre d'heures de patiente activité nocturne nécessaires pour aboutir à un si passionnant résultat.

Mycroft Holmes s'est exprimé avec son coeur. Le Dr Kosminsky a utilisé toutes les ressources d'un cerveau exceptionnel*. Nous devons à Sophie Bellocq-Poulonis d'avoir montré que l'un et l'autre s'accordaient pour nous convaincre que Sherlock Holmes était aussi un autre.

PROF. LYNION ST IVES (actually : Fiction and Dream Literary Dept, Lambic University)

* On regrettera l'absence d'une note de l'éditeur rappelant que les recherches de Kosminsky ont débuté durant son séjour sabbatique à l'université de Beaumont.

Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

QUEL FLEUVE? (titres à compléter)

Agatha Christie : "Mort sur .........."

la Seine
le Rhin
la Tamise
le Nil
le Mississipi

15 questions
280 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , fleuve , littérature , géographieCréer un quiz sur cet auteur