AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Les meilleurs pastiches holmésiens

Liste créée par belette2911 - 78 livres. Thèmes et genres : sherlock holmes pastiches

Vous avez lu le canon holmésien (les 4 romans et les 56 nouvelles d'Arthur Conan Doyle) et vous auriez encore envie de suivre Sherlock Holmes dans d'autres aventures ? Alors, les pastiches (récits apocryphes) sont fait pour vous. Puisque d'autres auteurs ont écrit sur le détective du 221b, pourquoi ne pas découvrir leur vision du célèbre logicien ? Certains sont mieux que d'autres... Voici ceux que je préfère, ainsi que quelques uns que je ne citerai que pour vous dire que je n'ai pas accroché afin que ma liste soit la plus complète (ils seront en fin de la liste - dès le N°59).


1 Les exploits de Sherlock Holmes
Adrian Conan Doyle
4 critiques 3 citations

Relatés par le fidèle Watson, douze exploits de Sherlock Holmes, douze "affaires" captivantes, inextricables, que le célèbre détective réussit à dénouer grâce à ses dons d'observation aigus, sa logique implacable, ses méthodes subtiles et hardies. Mon avis ? Mon Canada Dry préféré... ça ressemble aux récits canoniques, mais il n'en est rien parce que écrits par Adrian et non Arthur, Adrien étant le fils d'Arthur Conan Doyle. Probablement le meilleur pastiche parmi tout les autres car fort ressemblant à l'univers de papa. Ajouter à mes livres
2 La vie privée de Sherlock Holmes
Michael Hardwick
4 critiques 1 citation

A lire les aventures de Sherlock Holmes racontées par son ami le docteur Watson, ne prendrait-on pas l'illustre détective pour une froide machine à penser, tout en cerveau et sans cœur ? Mais peut-être est-ce parce que Watson a laissé de côté certains épisodes, estimant que la vérité — comme le gibier — gagne parfois à ne pas être consommée sur l'heure. Mon avis ? Lu le livre avec beaucoup de plaisir et regardé le film avec autant de plaisir ! La mise en scène de Wilder était au poil, le film n'a pas trop mal vieilli. Le livre est tiré du film, il montre une autre facette de Holmes, émouvante, sans le dénaturer. Ajouter à mes livres
3 Les Damnées de Whitechapel
Peter Watson
2 critiques 3 citations

Sherlock Holmes est quant à lui en proie avec son plus terrible ennemi : le désœuvrement.Les meurtres simultanés de deux prostituées à Whitechapel ainsi qu’un vol commis à Pondicherry Lodge vont subitement le tirer de sa retraite... Mon avis ? Loin d'être une enquête classique sur Jack l’Éventreur, ce pastiche m'a entraîné dans une sacré aventure et une relecture de certains faits du "Signe des Quatre". Ajouter à mes livres
4 Dracula et les spirites
Fred Saberhagen
1 critique

Dracula retrouve donc son "cousin" Sherlock Holmes, toujours suivi de son biographe Watson. Le Sherlock Holmes de ce second opus était convaincant, même plus que dans le premier, comme si l'auteur avait trouvé ses marques avec l'homme du 221b. Par contre, on se demande ce que Holmes vient faire dans le roman puisque ses capacités de déductions ne sont même pas mises en scène, même pas utilisées ! Hésitant entre roman policier, fantastique, espionnage, historique, à tel point qu'a force, il ne peine à convaincre dans ces différents aspects. Ajouter à mes livres
5 Le Dossier Holmes Dracula
Fred Saberhagen
8 critiques 9 citations

Il était impossible que leurs chemins ne se croisent pas, mais qui aurait pu prévoir l'étrange relation qui allait se tisser entre eux... Mon avis ? Une rencontre Holmes-Dracula. Deux personnages mythiques ! Pour ceux qui n'ont rien contre le fantastique... Ajouter à mes livres
6 La Maison de Soie (le nouveau Sherlock Holmes)
Anthony Horowitz
133 critiques 33 citations

Un an après la mort de Holmes, le docteur Watson prit la plume pour relater la dernière aventure du plus célèbre des détectives privés mais il exigea que ce récit restât inédit pendant un siècle… Mon avis ? Contrairement à ce que Claire Chazal annonça dans son JT, non ça ne faisait pas 100 ans qu'on avait plus écrit sur Holmes ! La Conan Doyle Estate aurait bien aimé que ce pastiche entre dans le canon. Il est bien fichu; mais le canon reste le canon ! Ajouter à mes livres
7 Sherlock Holmes est mort. Vive Moriarty
Anthony Horowitz
53 critiques 11 citations

Frederick Chase est détective à l’agence Pinkerton, à New York. Son histoire débute à Reichenbach, le lieu où Sherlock Holmes et son ennemi juré, le professeur Moriarty, auraient trouvé la mort… C’est pour confronter le professeur au sujet d’une lettre qu’il aurait reçue d’un certain Devereux, chef de la pègre américaine, que Chase fait le voyage jusqu’en Europe. Trop tard. Au lieu de pouvoir interroger Moriarty, Chase se retrouve face à un cadavre qui ne peut plus rien lui apprendre. Pourtant, grâce à Jones, un inspecteur dépêché par Scotland Yard et formé aux méthodes de feu Sherlock Holmes, il découvre sur le corps de Moriarty une lettre codée qui les conduit de Reichenbach jusqu’à Londres… Ajouter à mes livres
8 Nous ne sommes qu'ombre et poussière
Lyndsay Faye
11 critiques 20 citations

Londres, automne 1888. Les atrocités commises sur deux prostituées assassinées dans le quartier de Whitechapel vont convaincre l'inspecteur Lestrade de solliciter le célèbre spécialiste des affaires criminelles. Qui mieux que Sherlock Holmes, aidé du Dr Watson, saurait traquer l'homme qui sème désormais la terreur parmi la population de l'East End ? Mais le grand détective ne sortira pas indemne de cette enquête. Pour démasquer son insaisissable adversaire, dont le nom, Jack l'Éventreur, restera longtemps gravé dans les mémoires, il devra enfreindre bien des règles, briser les codes, et tenter de sauver sa vie autant que sa réputation. Ajouter à mes livres
9 Le mystère Sherlock
J. M. Erre
163 critiques 123 citations

Meiringen, Suisse. Les pompiers dégagent l'accès à l'hôtel Baker Street. Cet établissement, charmant et isolé, a été coupé du monde pendant trois jours à cause d'une avalanche. Personne n'imagine que, derrière la porte close, se trouve un véritable tombeau. Alignés dans la chambre froide reposent les cadavres de dix universitaires. Tous sont venus là, invités par l'éminent professeur Bobo, pour un colloque sur Sherlock Holmes. Mon avis ? Désopilant, poilant, hilarant, ironique, sarcastique, déjanté... le tout en huis-clos ! Ajouter à mes livres
10 Le rat géant de Sumatra
Rick Boyer
2 critiques

Le détective et son fidèle Watson sont opposés au rat géant de Sumatra, débarqué en Angleterre par un mystérieux personnage qui se révèle être une vieille connaissance de Sherlock Holmes. Mon avis ? Selon les holmésiens du monde entier, il s’agit de l’un des meilleurs pastiches de Sherlock Holmes publié, depuis les histoires que sir Arthur Conan Doyle nous a livrées. L'auteur nous tient en haleine jusqu'à la dernière ligne et nous décrit comme jamais la profonde amitié qui unit le couple de Baker Street. Ajouter à mes livres
11 Les vacances de Sherlock Holmes (Collection Sherlock Holmes)
Martine Ruzé-Moëns
1 critique

Le journal intime de Mathilde d'Alencourt, l'amie française de Madame Watson, renfermerait-il autant de mystères qu'en contient encore la vieille malle en fer de Sherlock Holmes ? Mon avis ? Pastiche magnifique. Surtout que Holmes ressent un p'tit quelque chose pour Mathilde... Ajouter à mes livres
12 Quel jour sommes-nous Watson ?
Jean-Pierre Crauser
1 critique

L'auteur a fait des recherche et son travail se trouve dans ce petit livre : la datation très scrupuleuse de toutes les enquêtes de Sherlock Holmes. Mon avis ? Ne convient, hélas, qu'aux holmésiens puisque le lecteur lambda se fiche pas mal de savoir que le 10 avril n'était pas un mardi comme le dit Watson dans son récit. Instructif, mais à réserver aux holmésiens de niveau 4 à 10. Ajouter à mes livres
13 Sherlock Holmes et la suffragette amoureuse
Bernard Oudin
2 critiques 1 citation

Sept épisodes inédits de ses aventures voient ici le jour. Ils nous promènent dans le Londres victorien, des ruelles de l'East End aux artères illuminées du quartier des théâtres, et, à l'occasion, loin de la capitale, des landes du Yorkshire aux rives du Nil. Mon avis ? Un très bon recueil de nouvelles holmésiennes. Ajouter à mes livres
14 Sherlock Holmes : Un certain Dr Watson
David Stuart Davies
12 critiques 7 citations

Walker est engagé par Moriarty pour surveiller Sherlock Holmes, jeune détective à l'avenir prometteur. Rebaptisé "Watson", il n'a pas le choix. Mon avis ? Un autre regard sur la rencontre Holmes/Watson. Un livre coup de coeur. Ajouter à mes livres
15 Sherlock Holmes : Le livre des morts
David Stuart Davies
8 critiques 5 citations

Après l'excellent "Un certain docteur Watson" qui se terminait par ce-que-je-ne-peux-pas-vous-dire, je me demandais comment l'auteur allait négocier cet "après M". Tournant bien négocié, l'auteur n'a pas versé dans le fossé, bien que je lui reproche de ne pas nous en avoir dévoilé un peu plus sur un personnage qui pouvait être agent double ou triple. Là, ça aurait nécessité un petit éclairage de ma lanterne. Les personnages de Holmes et Watson sont toujours fidèles, bien campés, Holmes gardant par devers lui beaucoup d'indices, comme l'original. Le fantastique n'est qu'apparent puisque tout s'explique aisément. Ajouter à mes livres
16 La solution à 7 %
Nicholas Meyer
9 critiques 16 citations

Le professeur Moriarty ne serait qu'une illusion crée de toute pièce par le cerveau drogué de Sherlock Holmes. Mon avis ? Une rencontre freudienne qui m'a fait grincer des dents, pourtant, le pastiche est très bien écrit, plausible et soulève une théorie intéressante. Le film est tout aussi bon que le livre. Ajouter à mes livres
17 Le détective détraqué ou les mésaventures de Sherlock Holmes
Jean-Pierre Cagnat
14 critiques 2 citations

Autant je n'ai pas apprécié plus que ça "Les avatars de Sherlock Holmes", autant j'ai aimé celui-ci ! Dommage que ça se lise si vite parce que j'en aurais bien repris quelques tranches, moi, d'un gâteau aussi plaisant que celui-là, même si certains auteurs ont rhabillé Holmes pour l'hiver, la moquerie est toujours gentille, amicale et drôle. Ajouter à mes livres
18 Une affaire de sang : Une aventure inédite de Sherlock Holmes
Bonnie MacBird
20 critiques 23 citations

1888. Londres et Sherlock Holmes se remettent péniblement des meurtres atroces de Jack The Ripper, à la différence que Holmes le fait avec de la cocaïne et s'enfonce de plus en plus dans la léthargie. Les personnages de Holmes et Watson sont bien campés, ce ne sont pas les originaux, mais ils y ressemblent fort. Si le format des nouvelles vont mieux aux enquêtes de Sherlock Holmes que les romans, ici, ce n'est pas le cas : cette affaire lui va comme un gant ! On part d'un point et on arrive à un autre par un chemin non prévu, ce qui rend les choses plus piquantes. Bref, 296 pages de plaisir à l'état brut qui ont fouetté mes plaisirs de lecture. Oui, fouetté… les lecteurs du roman seront les seuls à comprendre ce private joke. Un roman qui plaira aux holmésiens comme aux novices. Une belle aventure, des rebondissements et des personnages au poil (mais pas à poil). Ajouter à mes livres
19 Penny Blood : Sherlock Holmes revient !
Bob Garcia
2 critiques 12 citations

Des histoires abominables, Sherlock Holmes et le docteur Watson vont en découvrir à foison dans les récits de Mina Marten, une incroyable spirite en passe de révolutionner les techniques d'investigation de Scotland Yard ! Mon avis ? Une plongée dans l'Histoire de Londres et une sacré enquête pour tenter de prouver que la médium n'est qu'une fumiste. PS : lors de son édition en poche, le roman a été rebaptisé "L'affaire Mina Marten : Sherlock Holmes contre Conan Doyle" Ajouter à mes livres
20 Le testament de Sherlock Holmes
Bob Garcia
16 critiques 7 citations

Sherlock Holmes serait mort ! Il aurait péri dans un bain d'acide rendant l'identification du corps quelque peu hasardeuse. Toutefois, Watson est convié à la lecture du testament du détective chez un notaire londonien... Très bon pastiche, gore par moment. Ajouter à mes livres
21 Le Diable de la Tamise
Annelie Wendeberg
34 critiques 13 citations

Pas évident de mettre en scène un détective archi-connu tel que Sherlock Holmes dans une enquête qui tienne la route et encore moins évident de le faire enquêter aux côtés d'une femme qui a choisi de se travestir en homme afin de pouvoir étudier et ensuite exercer la médecine. Franchement, l'exercice était plus que casse-gueule, une véritable folie mais l'auteur a réussi ce coup de folie ! Un 1er tome réussi pour les enquêtes Holmes/Docteur Kronberg. Ajouter à mes livres
22 La dernière expérience
Annelie Wendeberg
12 critiques 6 citations

Un polar historique qui se lit assez vite car une fois entamé, c'est plus fort que vous, vous voulez savoir comment Anna va réussir à s'en sortir, comment elle va arriver à contacter Holmes et comment ce dernier va parvenir à l'aider. Une 2ème enquête où Holmes est moins présent et laisse le premier rôle au docteur Kronberg et à Moriarty. Quasi un huis-clos. Ajouter à mes livres
23 L'héritier de Moriarty
Annelie Wendeberg
12 critiques 9 citations

3ème et dernier volet des enquêtes de Holmes et du docteur Kronberg. Le couple Holmes-Kronberg marche du tonnerre sans jamais sombrer dans la mièvrerie. Une belle trilogie politico-historique avec, en toile de fond, les prémices de ce qui deviendra La Grande Guerre avec son cortèges d'horreurs dont on aura un bref aperçu dans l'annexe. Une trilogie holmésienne où Holmes n'est pas le personnage principal mais qui se retrouve tout de même aux avants-postes avec une compagne d'enquête qui n'a pas démérité sa place. Ajouter à mes livres
24 Sherlock Holmes et le fantôme de l'Opéra
Nicholas Meyer
18 critiques 11 citations

Que s'est-il passé durant ces deux années où le détective est sensé avoir disparu dans les chutes de Reichenbach ? Et où est-il allé ? Mon avis ? Un vrai délice, ce pastiche ! Sherlock Holmes, Irène Adler... What'else ? Le fantôme de l'opéra en prime, pardi ! Ajouter à mes livres
25 Mon ami Sherlock Holmes
Martine Ruzé-Moëns
1 critique

Deux journalistes téméraires, une étrange disparition, un poème diabolique, une cliente très particulière, un carnet égaré, un amoureux éconduit, l’ombre des victimes de Jack l’Éventreur, l’incompétence des polices locales et l’ambiance populaire des pubs londoniens, tels sont les principaux ingrédients de cette aventure qui nous entraîne dans le sordide quartier de Whitechapel, à la fin du 19è siècle. Un roman holmésien qui se boit comme du petit lait et qui se lit les doigts de pied en éventail tant le plaisir est présent lors de la lecture. Certes, l'enquête ne révolutionnera pas le genre, ne vous attendez pas à un truc de malade à la sauce Thilliez, le but n'est pas non plus de nous sortir une solution à la Agatha Christie, mais de faire revivre le grand détective de Baker Street aux travers d'aventures sans prétention mais travaillées. Ajouter à mes livres
26 Sherlock Holmes contre Jack l'éventreur
Ellery Queen
11 critiques 9 citations

En 1888, une trousse chirurgicale a mis Holmes sur la piste du plus grand criminel de tous les temps : l'ignoble Jack l'Eventreur. Aussi, suivi de son fidèle Watson, plongera-t-il dans les bas-fonds de Londres où se dissimule la misère la plus noire. Mon avis ? Livre tiré du film. Une version plus que plausible de l'identité de Jack, des personnages respectés, un bon scénario et du suspense. Ajouter à mes livres
27 Histoires secrètes de Sherlock Holmes
René Réouven
9 critiques 51 citations

En rapportant au public les enquêtes de Sherlock Holmes, le Dr Watson a évoqué une soixantaine d'affaires dont il n'a jamais relaté le détail. Un silence d'autant plus surprenant que ces «untold stories» semblent avoir été parmi les plus insolites et les plus difficiles que le célèbre détective ait été amené à résoudre.Ce sont ces ellipses, ainsi que certains mystères qui parsèment la carrière de Holmes que René Reouven a entrepris d'explorer. Une quinzaine d'aventures que Le Magazine littéraire a saluées en ces termes : «René Reouven a vraiment pris la voix de son maître. Et sa copie est tellement conforme qu'on se demande si, traduite en anglais, elle n'aurait pas la valeur d'une version originale.» Mon avis ? Rigoureusement exact ! Cette brique contient des nouvelles, ce qui convient le mieux aux enquêtes de Holmes et la copie est aussi bien faite que l'original. Deuxième sur la liste des pastiches les mieux faits. Ajouter à mes livres
28 Défi à Sherlock Holmes
Béatrice Nicodème
8 critiques 10 citations

Mon verdict après relecture ? Le roman a bien passé les âges et mon appréciation est toujours enthousiaste car cela reste un pastiche de bonne facture comparé à ce que j'ai déjà lu (et j'en ai lu des tas). Mon seul bémol viendra pour le mobile des crimes… de deux choses l'une : où le mobile est trop exagéré, trop mou, ou alors, la dent est dure ! Quoiqu'il en soit, c'est trop mou ou trop dur… N'y voyez aucune pensée grivoise. Malgré ces petites choses (pour certains, elle sont grandes), mon plaisir de relecture n'a pas été entamé et c'est avec un grand sourire que j'ai reposé cet apocryphe dans mon étagère, bien contente de l'avoir relu. Ajouter à mes livres
29 Le secret de la pyramide
Alan Arnold
4 critiques

Sherlock Holmes et John Watson sont encore au collège quand se succèdent soudain de singuliers "faits divers". Plusieurs vieux messieurs, aussi rassis que bien nantis, se suicident ou trouvent la mort dans de subites crises de folie. Mon avis ? Le livre vaut bien le film... Holmes & Watson jeune, une autre version de leur rencontre. Facile à lire, amusant, un pastiche qui se laisse lire. Ajouter à mes livres
30 Le meilleur ennemi de Sherlock Holmes
Martine Ruzé-Moëns
1 critique

Sans révolutionner le roman policier, l'auteure nous propose une disparition mystérieuse et un Holmes enquêtant afin de sauver la jeune fille. Un Holmes vieillissant mais toujours en forme et qui aura plusieurs affaires dans le four. Mon seul bémol sera pour l'explication finale d'un personnage qui me faisait penser à un gros mensonge tant cette personne n'était pas réaliste dans sa manière d'expliquer. Anybref, j'ai pris plaisir à suivre Holmes dans son enquête, à découvrir une rencontre improbable entre lui et qui vous savez, sans oublier toutes les petites infos qui parsèment ce roman. Ajouter à mes livres
31 Elémentaire, ma chère Sarah !
Jô Soares
11 critiques 5 citations

1886. Appelé à la rescousse par son amie Sarah Bernhardt, en tournée dans le pays, Sherlock Holmes, flanqué de l'inévitable Watson, débarque au Brésil pour tirer au clair une mystérieuse affaire : on a dérobé le stradivarius que l'empereur avait offert à l'une de ses maîtresses. Mon avis ? Beaucoup d'humour et des situations plus que cocasses au sujet d'une pipe jamais terminée... Oui, je parle bien de ce que vous pensez ! Ajouter à mes livres
32 Les archives alsaciennes de Sherlock Holmes
Christine Müller
1 critique

A la fin de l'hiver de l'année 1898, l'Alsace a accueilli deux touristes très particuliers, en la personne de Sherlock Holmes et de son fidèle ami et biographe, le docteur Watson. Mon avis ? Bien que souffrant de quelques défauts, ce petit livre se lit vite, le roman étant découpées en nouvelles, ce qui est plus adapté pour les aventures du détective. De plus, l'auteur est accessible et prend en compte les remarques de ses lecteurs. Quelques nouvelles sortent du lot et sont plus que drôle. Ajouter à mes livres
33 Les dossiers secrets de Sherlock Holmes
June Thomson
1 critique 1 citation

Pour diverses raisons, le docteur John H. Watson avait préféré soustraire à la publication le récit de certaines enquêtes menées par son célèbre ami Sherlock Holmes. Mon avis ? L'auteur prend plaisir à glisser ses histoires dans des espaces laissés par Conan Doyle, dans les célèbres "untolds stories" ou les histoires dont Watson parle dans le canon holmésien, mais sans jamais nous les expliquer. Vu leur nombre, il y a là matière à écrire ! Ce que June a fait dans ce recueil pour mon plus grand plaisir. Ajouter à mes livres
34 Les carnets secrets de Sherlock Holmes
June Thomson
2 critiques

En fait, ce recueil de nouvelles est composé de ce que l'on appelle des untolds stories, c'est-à-dire des histoires nommées par Watson dans le canon, mais jamais narrées par lui, comme ce fut le cas avec l'histoire du "Rat géant de Sumatra" (cette histoire "à laquelle le monde n'est pas encore préparé" comme le disait si bien Holmes). Un recueil plaisant à lire, mais les nouvelles ne marqueront pas durablement mon esprit, hélas. Ajouter à mes livres
35 Watson et Holmes
June Thomson
1 critique

Ceci n'est pas un pastiche holmésien ! Ce n'est pas non plus un recueil d'Untold Stories, ces histoires citées mais non racontées par Watson (histoires canoniques mais il n'existe pas de réçits officiels de celles-ci, seuls les pasticheurs ont émis leurs propres hypothèses). Alors, c'est quoi ? Une étude sur la relation entre Holmes et Watson. Le livre est intéressant à lire malgré une certaine psychologie de comptoir. À sa relecture, rien n'a changé… Ajouter à mes livres
36 L'affaire des vierges de glace
Sophie Bellocq-Poulonis
4 critiques

Alors que l'ombre de Jack l'Éventreur s'estompe des mémoires et que tous se persuadent de sa disparition, de nouveaux cadavres de femmes apparaissent dans le quartier de Whitechapel. Contrairement aux cinq visites connues de l'Éventreur, elles semblent ne pas appartenir à l'engeance des prostituées. Mon avis ? Une autre version de Jack... un très bon pastiche avec un dénouement correct. Ajouter à mes livres
37 Prélude, la jeunesse de Sherlock Holmes, tome 1
François Pardeilhan
2 critiques 1 citation

De l'enfance ou la jeunesse de Holmes, nous ne savons rien, Conan Doyle, son père littéraire nous l'ayant présenté lors de sa rencontre avec le docteur Watson et de leur installation à Baker Street, dans le roman "Une étude en rouge", publié en 1887. L'auteur de la collection "La jeunesse de Sherlock Holmes" a donc remédié à ça tout en se basant sur les travaux de William S. Baring-Gould (pas toujours rigoureux !) qui disait que Holmes avait séjourné à Pau durant sa jeunesse. Comment Holmes a-t-il eu sa babouche persane, celle dans laquelle il stocke son tabac ? La peau d'ours devant la cheminée, elle vient d'où ? Sa science de l'escrime et de l'art martial Bartitsu (orthographié "Baritsu" par Conan Doyle), comment lui furent-elles apprises ? L'auteur, à sa manière, nous donnera des réponses tout ce qu'il y a de plus satisfaisantes. Ajouter à mes livres
38 Prélude, la jeunesse de Sherlock Holmes, tome 2
François Pardeilhan
1 critique

Charmant, plaisant, entraînant. La jeunesse de Holmes, c'est toujours un plaisir à lire. Les déductions sont toujours présentes et si l'enquête est "correcte", elle ne casse tout de même pas la baraque. Mais elle est plaisante. (Note : Ce livre est aussi paru sous le titre "La jeunesse de Sherlock Holmes à Pau - Tome II" aux éditions "Pin à Crochet") Ajouter à mes livres
39 La jeunesse de Sherlock Holmes à Pau, tome 1
François Pardeilhan
1 critique

3 petites enquêtes fort simples dans ce roman (paru aussi sous la dénomination "La jeunesse de Sherlock Holmes – Prélude - Tome I" aux Éditions "Le patient Résidant") qui fait plus la part belle au jeune Sherlock et à sa découverte de la ville de Pau (on apprend des tas de choses sur la ville de Pau, sur sa géographie, sur son histoire,… Instructif !), ses promenades, sa rando dans les Pyrénées et son entrée à l'école. Les enquêtes sont plus accessoires qu'autre chose, mais ce fut un véritable plaisir pour moi de me plonger dans cette jeunesse fictive de Holmes, qui, tout compte fait, pourrait être tout à fait réelle. L'auteur prend son temps pour nous présenter le jeune Sherlock et c'est très plaisant de voir l'homme qu'il va devenir, élaborant ses futures méthodes et sa manière de faire. C'est tout son apprentissage dans ce premier tome et dans les suivants. À découvrir ! Ajouter à mes livres
40 La jeunesse de Sherlock Holmes à Pau, Tome 3
François Pardeilhan
1 critique

Des enquêtes assez courtes, mais bien ficelées, avec un faible pour celle avec "le registre du haras" (les étalons noirs m'ont toujours fait rêver) et "la piste de l'intrigue". Sans compter que "la chambre vide", "le mystère du chaudronnier" et "le mystère du laboratoire" m'ont fait passer de bons moments de lecture. Le seul point qui m'a désolé tient au fait que ce ne soit plus Sherlock Holmes qui raconte ses enquêtes. Nous ne sommes plus dans la tête du détective et c'est bien dommage. Nombreuses références canoniques. Malgré tout, les non connaisseurs de l'univers holmésiens peuvent le lire et en tirer grande satisfaction. Ajouter à mes livres
41 Élémentaire mes chers parents - Le théâtre de Sherlock Holmes
François Pardeilhan
1 critique 11 citations

Un Sherlock Holmes en pièce de théâtre, pourquoi pas ? Bien que j'ai eu un peu de mal au départ à lire les dialogues repris sous leur forme théatrale. Malgré tout, c'est 154 pages pétillantes et savoureuses à lire, surtout grâce aux répliques acides du père de Sherlock envers son beau-frère. Le roman est agréable et se lit tout seul. L'enquête est sympathique et j'ai vu venir les escrocs de loin, tout comme Sherlock. Les autres n'avaient rien vu venir. Sherlock, lui, il observe et il déduit ! Mais il ne "devine" jamais. Et niveau déductions, il était déjà bien rôdé ! Dommage que cela n'ait pas été plus "caché", mais le fait que ce soit une pièce explique peut-être cela : le public est mis dans la confidence, voit tout, mais les protagonistes, eux, ne voient rien. Ajouter à mes livres
42 Ecrins fatals ! : La première enquête de Sherlock Holmes
Pierre Charmoz
4 critiques 3 citations

Alternant les récits de Dupin et de Holmes, le roman se lit tout seul sur quelques heures, le sourire aux lèvres devant les déductions holmésiennes, les sourcils froncés quant à l'origine de l'Autre qui se déplace furtivement dans le massif, ne cherchant pas encore le jeune Tchang. Agent Mulder, venez faire un tour dans le massif des Écrins, je vous prie ! Un roman dépaysant, frais, court, agréable, qui fait un bien fou après des romans noirs particulièrement sombres. Une lecture qui pourrait ravir les holmésiens comme les néophytes ! Moi, j'ai souri à l'idée de la matière dans laquelle Sherlock fera réaliser son deerstalker. Ajouter à mes livres
43 Menace sur Londres
Austin Mitchelson
2 critiques 1 citation

Dans cet ouvrage, les auteurs montrent qu'ils ont une parfaite connaissance holmésienne : le duo Holmes-Watson est ainsi visité par l'agent littéraire, Arthur Conan Doyle, le revolver d'officier du médecin est de la partie, et d'autres allusions ciblées nous font bien sentir dans l'univers qui nous est cher. Les non initiés ne comprendront pas, seuls ceux qui ont lu le canon retrouveront ces petites allusions. L'écriture est efficace, sommaire, et l'action va vite. Trop peut-être, au point qu'il en ressort une frustration relative qui me fait classer ce pastiche comme « moyen mais honnête ». La qualité s'améliore toutefois à partir de la moitié du livre, avec toujours quelques coquilles, qui me font penser davantage à un problème général de traduction que d'écriture originale. L'ensemble reste pourtant agréable à lire. Ajouter à mes livres
44 Les abeilles de Monsieur Holmes
Mitch Cullin
12 critiques 12 citations

L'unique problème vient que les trois affaires sont racontées de manière alternée mais ce, durant plusieurs chapitres, et lorsque la transition se fait entre deux histoires, on met un petit peu de temps à replonger dans le fil de l'histoire puisque l'on passe d'un vieillard à un homme dans la force de l'âge. Le ton est agréable et non dénué d'humour, sans compter tous les clins d'oeil qui parsèment le roman, comme de petites attentions pour le lecteur holmésien. Ce fut une lecture fort émouvante sur de nombreux points, surtout que voir mon Sherlock Holmes diminué ne fut pas agréable pour moi. Aucun regret pourtant, le portrait était beau et j'ai dévoré le roman en une journée. Ajouter à mes livres
45 Le dico Sherlock Holmes
Jacques Baudou
1 critique

Voilà un dico sur Holmes qui m'a bien plu ! Mieux que le précédent que je possédais « le Petit dictionnaire de Sherlock Holmes » de Marc Lemonier. Celui-ci est plus complet mais attention, il fait aussi parfois référence à des apocryphes holmésiens. Ce genre d'ouvrage est plutôt réservé aux connaisseurs de Holmes, du moins à ceux qui ont lu les écrits canoniques, vu quelques films, pièces de théâtres et découvert les apocryphes les plus connus (ou qui veulent les découvrir). Moi, j'ai apprécié l'ouvrage, même si je n'ai pas lu toutes les définitions, j'ai souri quelques fois et je me suis prise un bon mal de crâne en réfléchissant sur quelques théories. D'ailleurs, j'en ai appris de bien belles ! Un excellent dictionnaire qui n'aura le défaut que d'être trop court… ou alors je l'ai dévoré trop vite avec un trop grand appétit. Ajouter à mes livres
46 Sherlock Holmes en toutes lettres
Frédéric Brument
5 critiques

Le personnage se Sherlock Holmes est en tout point conforme à l'original, nous ne sommes pas dans des textes de SF, ou de loufoqueries, mais dans des nouvelles policières pures et dures, avec des tas de déductions du Maître, ce qui me rend toujours guillerette. Un excellent recueil, plus dans l'esprit du canon que son prédécesseur qui lui, était plus dans la parodie. Du Sherlock Holmes pur jus, certifié Origine Contrôlée et Conforme. Ajouter à mes livres
47 Au-delà de Sherlock Holmes
Frédéric Brument
5 critiques 7 citations

Un recueil sympathique mais guère épais et qui se lit bien trop vite. Ajouter à mes livres
48 Les avatars de Sherlock Holmes
Frédéric Brument
10 critiques 7 citations

Si les nouvelles ne casseront pas trois pattes à un canard et se lisent en un peu plus d'une heure (pauses café et pipi comprises), elles restent tout de même plaisantes à lire, amusantes, et voir le Grand Détective malmené par ces auteurs célèbres est assez inhabituel. Plus un recueil de nouvelles à conseiller aux holmésiens, pour leur collection (et on risque d'avoir quelques tomes, business oblige) ou à ceux qui voudraient sourire devant quelques nouvelles qui ne mettent pas notre Holmes en valeur, le pauvre ! Ajouter à mes livres
49 L'affaire Baskerville, tome 1 : Une étude en soie
Emma Jane Holloway
31 critiques 47 citations

Plutôt que de se lancer dans l'exercice périlleux de pondre un apocryphe avec Sherlock Holmes en personnage principal faisons de lui un personnage secondaire et inventons-lui une charmante nièce douée de pouvoirs magique… Un récit qui se lit tout seul, malgré ces 570 pages, une plume qui nous fait passer de bons moments avec les personnages qu'elle crée, un Holmes bien esquissé, peu présent au départ mais là au final, de l'amitié, des choix amoureux à la limite du déchirement et des mystères qui planent au-dessus des pages. Ajouter à mes livres
50 Sherlock Holmes : L'otage de Fraulein Doktor
Yves Varende
2 critiques 4 citations

Dernier tome qui compose les cinq récits écrits par Yves Varende. Le récit fait aussi partie des corrects parce que c'est bien à Holmes que nous avons affaire dans le roman et pas à une espèce de copie non-conforme. Ajouter à mes livres
51 Sherlock Holmes : Le secret de l'île aux chiens
Yves Varende
1 critique

Non, pour une fois, je ne vais pas tirer à boulets rouges sur ce 3ème volet des aventures de Holmes contre les agents du Kaiser. Holmes m'a semblé moins imbu de lui-même, il a fait plus de déductions et j'ai retrouvé presque le Grand Homme de Baker Street, manquait plus que Watson pour enquêter avec ! Les Méchants sont un peu moins caricaturaux et moins exagéré que Moon qui se retrouvait dans les deux premiers tomes et qui pouvait se déguiser et ressembler à la personne mieux que s'il avait été cette personne. Le roman se lit très vite, il a un bon rythme et, sans révolutionner le genre, se laisse lire avec plaisir même si on sort du cadre habituel des enquêtes de Holmes. Ajouter à mes livres
52 L'assassin du boulevard
René Réouven
5 critiques 6 citations

1893. L'angoisse règne au service des Dons et Legs. Des documents disparaissent, un fonctionnaire est assassiné, un autre échappe à un attentat après avoir écrit, sur les m?urs de la maison, un roman dont le manuscrit lui est aussitôt dérobé. Mon avis ? On sait maintenant ce que Holmes a fait durant sa disparition (le grand hiatus). Une enquête dans le Paris avec les anarchistes. Ajouter à mes livres
53 Les passe-temps de Sherlock Holmes
René Réouven
3 critiques 15 citations

Ce n'est ni le premier, ni la première fois que Réouven se penche sur les Untold Stories, ces histoires citées dans les aventures canoniques de Holmes mais jamais racontées. Nous en avons trois ici qui vont nous être contées et si j'ai passé un bon moment de lecture, il y a tout de même quelques petits morceaux qui passent moins bien. Un apocryphe qui met en scène Holmes dans le format qui lui convient le mieux : les nouvelles, qui ne révolutionnera sûrement pas le policier, bien que l'auteur nous présente ici un Holmes plus érudit que les écrits canoniques ne le laissent supposer. Correct mais pas transcendantal. Ajouter à mes livres
54 Les Dossiers Cthulhu, tome 1 : Sherlock Holmes et les ombres de Shadwell
James Lovegrove
20 critiques 24 citations

Comme je le dis toujours, l'exercice de la confrontation de Holmes et du fantastique est périlleuse, foire souvent, réussi rarement, surtout si le fantastique se révèle être du véritable surnaturel et pas de faux, comme dans le Chien des Baskerville, par exemple. Pas de coup de coeur mais le roman n'est pas à balancer dans le talus car il avait ses points forts et à souffert à cause de cette manie qu'on les auteurs de prendre la malle en fer blanc ou la cantinière de Watson ou de nous faire le coup du récit jamais raconté et qui tombe dans les mains d'une personne qui en hérite. Un roman à déconseiller aux esprits cartésiens, aux allergiques au fantastique, aux adeptes du canon holmésiens pur et dur. Pour ceux qui sont ouverts au fantastique et veulent voir Holmes dans une enquête inhabituelle, le roman pourrait leur procurer du plaisir. de mon côté, je ne regrette pas de l'avoir découvert. Ajouter à mes livres
55 Le Saigneur de la jungle (Marginalia)
Philip José Farmer
1 critique 6 citations

Sherlock Holmes vs Tarzan… J'ai lu (et vu) mon détective préféré mis à toutes les sauces et avec bon nombre de personnages célèbres, mais l'histoire avec le Roi de la Jungle, je n'avais pas encore eu l'occasion de la lire ! Dans ce roman, tout le monde est très typé, surtout nos deux anglais qui le resteront jusqu'au bout du petit doigt levé durant l'heure du thé. Quant à Watson, il ne brillera pas par son intelligence et aura même le rôle de l'homme qui ne peut rester insensible aux charmes féminins. Bref, on ne se prend pas au sérieux, même dans la bacille que Holmes doit récupérer afin d'éviter que les Allemands l'utilisent durant la Guerre. Oui, ici, tout est poussé, détourné, ridiculisé ou canonisé afin de vous faire sourire et hausser les sourcils devant des comportement pas du tout holmésien. À savourer dans son divan, les doigts de pieds en éventails, sans prise de tête, le second degré enclenché et sans avoir peur de voir Holmes dans des situations peu communes, utilisant un langage plus que fleuri, un Watson un peu balourd et un Tarzan roi de la jungle fort peu conventionnel aussi. Ajouter à mes livres
56 Einstein et Sherlock Holmes
Alexis Lecaye
5 critiques 4 citations

Berne, janvier 1905. Une série de meurtres ébranle le milieu scientifique. Les victimes : un groupe de savants membres d'un club très fermé, appelé " perpetuum mobile ". L'arme du crime : une machine infernale. Le mobile : inconnu. Mon avis ? De l'humour, des situations cocasses, mais l'auteur respecte les personnages de Holmes et Watson. Et puis, deux grands cerveaux qui se rencontrent... un régal. Ajouter à mes livres
57 Nouveau mémorial Sherlock Holmes (Mémorial 2)
Jacques Baudou
3 critiques 1 citation

Après avoir enfin découvert les nouvelles se trouvant dans "Mémorial Sherlock Holmes", il était élémentaire que je me fasse la "suite" et donc, le nouveau mémorial ! Les premières nouvelles tournent autour d'Untold Stories (aventures citées par Watson mais jamais écrites) dans "L'énigme du pont de Thor" [...] Anybref, une fois de plus, l'auteur s'engouffrera dans une résolution qui donnerait la gaule à ce bon vieux Fox Mulder ! Pour les puristes, je conseillerai la nouvelle version, celle de 2004 éditée chez Terre de Brume car elle contient deux nouvelles en plus. Pour les autres, les non mordus de Holmes, ou ceux qui sont mordus mais qui apprécie plus les nouvelles policières au sens strict du terme et qui n'aiment pas quand la vérité est ailleurs, je leur dirait de passer leur chemin car ces 9 nouvelles ont beau être très courtes, il n'en reste pas moins qu'elles ont tout de la parodie, sans compter qu'elles transposent nos amis (ou leurs copies non conformes) dans des univers décalés qui tirent plus vers la SF que vers le policier pur et dur. Moi, j'ai bien aimé. Mieux que le premier tome. Ajouter à mes livres
58 Mémorial Sherlock Holmes
Jacques Baudou
3 critiques 2 citations

Si vous cherchez des nouvelles de Sherlock Holmes ayant des airs du canon holmésien, passez votre chemin, car elles sont peu nombreuses les histoires qui le mettent en scène à la manière de Conan Doyle. Nous sommes plus face à des parodies que des pastiches dans le premier sens du terme puisque les auteurs peuvent vous transposer Holmes et Watson (ou leurs copies médiocres) dans des univers décalés allant du théâtre à la planète Mars. Les références homésiennes sont présentes, les auteurs savaient de quoi ils parlaient, ils avaient potassé leur canon et le tout est assez décalé, humoristique. Rien d'exceptionnel, mais ça fait passer un bon moment ! Ajouter à mes livres
59 Les oiseaux du meurtre
Austin Mitchelson
2 critiques 1 citation

Le titre et l'intrigue qu'il sous-entend sont bien trouvés et occupent, sur 190 pages, les 30 premières et les trente dernières du livre. Là, l'holmésien trouvera son compte de déductions, il comblera son appétit d'un maître détective digne de ce nom. Pour le reste, c'est à oublier, et vite. Malheureusement, l'énorme majorité du bouquin est consacrée à une traditionnelle histoire d'espionnage (nous sommes au début de la guerre de 14-18), course poursuite avec von Bork, l'espion allemand, guerre de tranchées, passage dans les lignes ennemie pour un duo Holmes – Watson pas à sa place dans de telles situations. Non, vraiment pas leur place... Ajouter à mes livres
60 Le Musée de l'Holmes
Jacques Baudou
2 critiques 2 citations

Verdict de cette nuit au musée ? Sur 10 tableaux présentés, j'en connaissais déjà un et j'en ai vraiment apprécié 4 qui avaient soit des allures de vraies histoires de Conan Doyle (Sherlock Holmes résout le mystère d'Edwin Drood – Raffles et la folle nuit américaine) ou qui étaient originales sans être chiantes à lire (L'aventure de l'assassin de métal – le loup chantant de Forest Gate). Le prix payé valait donc la visite ? Pour moi qui collectionne les pastiches de Sherlock Holmes, oui, mais pour le lecteur lambda qui n'a pas Holmes chevillé au corps et Sherlock qui coule dans les veines en injection à 7%, non, vaut mieux passer son chemin. Moi, j'ai tout de même passé un bon moment de lecture, j'ai juste lu une des nouvelles entre les lignes tant je n'aimais pas le concept, même s'il avait du chien. Ajouter à mes livres
61 Sherlock Holmes : Détective consultant
John Bastardi Daumont
7 critiques 1 citation

La première chose qui m'est venu à l'esprit lorsque je l'ai acheté à sa sortie, c'est que je tenais dans mes mains un bien bel ouvrage. Ensuite, il y a eu la polémique et le tacle, assassin mais justifié, du président de la SSHF (Société Sherlock Holmes de France) car le livre était bourré de fautes dans des dates ou dans l'orthographe de certains prénoms (Oracio au lieu de Horatio, celui des Experts Miami, pour ne citer qu'elle). Sans vouloir revenir sur l'affaire ou mettre du pétrole sur le feu, il y a bel et bien des omissions ou des raccourcis qui sont malhabiles. L'auteur sait sans doute de quoi il parle, mais le lecteur n'étant pas dans sa tête, comment arriver à saisir le sens de ce qu'il sous-entend par-là ? Bref, même si cet ouvrage est bien fait au niveau du design, il présente de nombreuses coquilles et des erreurs monumentales que pour être conseillé. Ajouter à mes livres
62 Sherlock Holmes revient
Yves Varende
1 critique

Rendons à César ce qui lui appartient et mettons les choses au point une fois pour toute ! Une arnaque de plus ? Oui, un peu… Le livre ne vaut pas un bon Conan Doyle et il aurait mieux fait de s'intituler « Harry Dickson revient », cela aurait été mieux avec cette identité dans le titre parce que Holmes n'est pas à sa place ici. En lisant le livre, on a vraiment l'impression de découvrir de nouvelles traductions des aventures du « Sherlock Holmes américain » (Harry Dickson, donc) dont l'auteur aurait inscrit Sherlock Holmes en lieu et place d'Harry Dickson (parce que ça se vend mieux ?). Donc, à lire si vous le voulez vraiment… Si vous avez un côté maso, comme moi… Ajouter à mes livres
63 Sherlock's story n°2 : Le trésor du marchand d'esclaves
Société Sherlock Holmes de France
1 critique

"The game is afoot" puisque nous sommes avec Sherlock Holmes. Toute cette histoire de chasse trésor au trésor m'a perturbée et l'absence de Watson, remplacé par le jeune Harry Taxon n'a fait que me troubler d'avantage. De nouveau quelques grosses ficelles avec les bandits qui exposent leurs plans quand Holmes les écoute bien caché quelque part... Une sale manie tout de même. Hormis les grosses ficelles, le récit est agréable à lire pour une passionnée de Sherlock Holmes, il est court, ce qui évite les longueurs inutiles et bien rythmé. Sans oublier la petite morale de l'histoire que "Bien mal acquit ne profite jamais..." Petit bémol : réédition d'une historie parue en janvier 1908 et le tirage fut limité à 10.000 exemplaires, ce rend ces petits livres assez rare... Donc, assez cher ! Ajouter à mes livres
64 Sherlock Holmes : Le tueur dans le Fog
Yves Varende
2 critiques 2 citations

Déjà, on va percer l'abcès de suite : le Holmes présenté dans ces pages n'est pas canonique du tout ! Le roman se lit vite, heureusement, parce que l'on n'a pas vraiment envie de s'attarder dedans tant l'ennui nous guette au détour des pages, la faute sans doute à la narration, parce qu'il y avait du potentiel dans ces pages si on avait un peu plus travaillé le personnage du détective, de Wiggins et des méchants en tout genre. Ajouter à mes livres
65 Sherlock Holmes : Le Requin de la Tamise
Yves Varende
1 critique

Premier volet donc de la série de Sherlock Holmes et les agents du Kaiser. La narration est toujours en dessous de ce que j'aimerais lire et je me suis emmerdée ferme dans les passages où l'on nous parlait des tensions entre les différents pays. Or, c'est un sujet qui me passionne ! Quand il est bien narrée, en effet. Pas de souvenirs impérissables à garder de cette relecture. Ajouter à mes livres
66 La malédiction de Nephrem-Kâ
Sophie Bellocq-Poulonis
1 critique 1 citation

J'avoue que j'avais tout de même une petite appréhension à l'entame de cet ouvrage parce que je savais pas ce que l'auteur avait décidé : du vrai fantastique sauce "X-Files" ou du fantastique en apparence alors que c'est du tangible, avec des vrais meurtres perpétrés par des humains ? Bien que j'ai soupçonné directement le coupable et compris sa supercherie ainsi que sa mystification (c'était trop gros pour moi, un truc pareil), je ne m'attendais pas à un tel mobile. De ce côté là, c'est bien. Par contre, niveau digestion de toutes les explications qu'un professeur d'université donne à Watson, c'était un peu lourd ! Le récit n'est pas très palpitant car trop lent, trop surchargé d'explications en tout genre sur le pharaon ou le Cthulhu. Bref, un 2,5/5 Ajouter à mes livres
67 Mary Russell et Sherlock Holmes, tome 2 : Le Cercle des héritières
Laurie R. King
4 critiques

2ème tome des aventures de Mary Russell et Holmes... Rien qu'avec ma première expérience de lecture du duo improbable qu'était Holmes et Mary Russell, ajouté avec la référence à Patricia Cornwell, j'aurais dû sentir la couille dans le pâté et passer mon chemin, mais que voulez-vous, quand on collectionne les apocryphes holmésiens... Bon, avant de dire des méchancetés, parlons des bonnes choses qu'il y a quand même à dire sur ce roman : l'ambiance qu'ils règne en Angleterre après la Première Guerre (hommes cassés, drogués, traumatisés, mutilés,...) ainsi que la description de la condition des femmes en 1920. Si le premier opus était "passable", le deuxième est plus lourd et moins bon. Holmes lui, a perdu de sa superbe et à plus les traits d'une nounou devant s'occuper de sa jeune élève que du détective brillant de Baker Street. Un 4ème de couverture qui m'avait mis l'eau à la bouche en son temps et qui, comme un politicien en campagne électorale, n'a pas tenu ses promesses et a fait un gros PCHIITTT en se diluant dans tous les sens. Ajouter à mes livres
68 Le vrai journal de Jack L'Eventreur (d'après les notes du Dr.Watson).
Bob Garcia
2 critiques 4 citations

Les manuscrits "oubliés" du docteur Watson ont la fâcheuse habitude de se retrouver 100 ans après, dans une vieille malle en fer blanc, déposée dans une banque ou on fond d'un vieux grenier... Ici, pas du tout ! Non, pas de malle en fer blanc ! le manuscrit dit "de Jack l'Éventreur" se trouvait au fond de la poche du docteur Watson. Son éditeur n'en cru pas ses yeux. Si le début m'avait emballé, j'ai été déçue par la suite et je termine cette lecture avec un sentiment mitigé et des tas de questions. La fin pourrait être plausible mais c'est une vieille théorie à laquelle je n'ai jamais adhérée. Ajouter à mes livres
69 L'affaire viennoise
Keith Oatley
3 critiques 1 citation

Escroquerie que ce pastiche où Holmes n'est même pas sur le devant de la scène. Même pas Sigmund Freud... Qui alors ? le personnage inventé par l'auteur, à savoir Emily V. En fait, moi, à sa place, j'aurais écrit un roman rien que pour ce personnage et je n'aurais pas arnaqué le pauvre lecteur féru de pastiches holmésiens avec un brol de ce genre. Non, mais ! Le détective et le psychiatre ne semblent être présents que comme des alibis pour situer cette intrigue policière à Vienne et si leurs interventions sont intéressantes, on reste quand même sur sa faim. Affamé, même. Énervée, aussi... Une preuve de plus que ce n'est pas la présence des grandes stars qui fait la qualité du film, pardon, d'un livre... Ajouter à mes livres
70 Elémentaire, mon cher Holmes--
René Réouven
2 critiques 15 citations

Lorsque je passe à côté d'un roman, je ne fais pas les choses à moitié ! Râlant, car au vu du 4ème de couverture, ce roman qui oscille entre le pastiche et la parodie avait tout pour me plaire, même si je me doutais que Holmes y jouait un rôle secondaire, voire même aucun puisque l'auteur nous parle plus des personnes réelles dont s'inspira Conan Doyle pour créer Holmes (Dr Joseph Bell) & Watson (Alfred Wood, le secrétaire de ACD). Ce roman a de la chance qu'il fasse partie de ma collection "Sherlock Holmes", sinon, il aurait terminé sa vie comme cale de meuble ou dans un vide-grenier ! Ajouter à mes livres
71 Les Triomphes de Sherlock Holmes : Souvenirs d'une souris d'hôtel
Gérard Dôle
1 critique 6 citations

Encore un apocryphe holmésien qui trainait depuis longtemps dans mes étagères et qui me déçoit grandement ! Il fait partie de mes déceptions et le voici donc en bas de liste, juste pour info. Ajouter à mes livres
72 Mycroft's Testimony
Sophie Bellocq-Poulonis
2 critiques 1 citation

Sherlock Holmes raconté par son grand frère Mycroft, ça aurait pu donner quelque chose de super génial, non ? Pourtant ce petit roman m'a laissé non seulement sur ma faim, mais avec un horrible mauvais goût dans la bouche. Pour un profane en holmésologie, le breuvage sera indigeste et la tartine trop épaisse. Et pour un néophyte dans la question psy, ce sera encore plus infect qu'imaginer boire un thé au beurre rance ! De plus, c'est court, bien trop court ! Enfin, vous me direz que quand c'est mauvais, vaut mieux abréger et faire dans le court… Une étude holmésienne (ou un pastiche, car il a des deux) que l'on referme avec un soupir de soulagement, en se demandant bien ce qu'on vient de lire et à qui ce genre d'ouvrage peut faire le bonheur ?? Sans doute un meuble un peu bancal… Ajouter à mes livres
73 Sherlock's story n°3 : Le sosie du banquier
Société Sherlock Holmes de France
1 critique 1 citation

L'inconvénient de ce livre, c'est tout d'abord son titre ! D'emblée, même sans être trop malin, on a tout compris. Et je ne vous parlerai même pas du résumé qui est bien trop bavard à mon goût. Avantage ? On retrouve Holmes dans une enquête, même si c'est un roman apocryphe. Oui, mais... Sans un concours de circonstance et des pistes aussi grosses que la tour Eiffel et Big Ben réunis, Holmes n'aurait pas réussi grand-chose ! Attendez, j'ai déjà tout capté moi et Holmes pas encore ! C'est là que le bât blesse : Holmes a l'air un peu "à côté de ses pompes" niveau enquête. Ensuite, il se reprend, additionne deux et deux et comprend lui aussi... De plus, niveau grosses ficelles, on a encore mieux : quelle chance de se trouver dans la même pièce que les bandits quand ceux-ci exposent TOUT leur plan... Un peu gros. Pas de Watson dans le livre, mais Harry Taxon, son jeune assistant. S'il avait été un peu plus étoffé, cela aurait été dû plus bel effet ce jeune assistant du détective qui est presque un fils pour lui. Là, il manque d'épaisseur. A réserver aux holmésiens ou aux collectionneur de tout poils dans mon genre. C'est pas un mauvais livre, mais on pouvait mieux faire. Je verrai si les autres que je possède volent plus haut. De plus, vu leur rareté (10.000 exemplaires) cela nous donne la vieille règle économique "un bien rare est cher". Et la collection en compte 9. Ajouter à mes livres
74 Sherlock's story n°4 : Les dentelles de la reine
Société Sherlock Holmes de France
1 critique

L'avantages de ces petits livres,‭ ‬c'est qu'ils sont minces et donc,‭ ‬on n'a pas le temps de bailler, le tout est vite expédié, à la manière d'une nouvelle. Dans cette collection, ‬Sherlock Holmes n'est pas accompagné par son fidèle Watson, mais par un jeune assistant,‭ ‬Harry Taxon, qui me fait plus penser à son fils qu'à son assistant. L'enquête ? Elle ne vous fera pas sursauter, elle est banale, presque. le chantage est aussi vieux que l'humanité. Ici, c'est "magouilles.com" pour le fric et rien que le fric (non, c'est pas chez madame Bettencourt). Énervant aussi cette propension pour les "méchants" d'expliquer à voix haute leurs projets criminels alors que les oreilles du détective trainent dans le coin. Voilà pourquoi il ne déduit pas beaucoup, il se contente d'être au bon endroit au bon moment. Frustrant pour le lecteur. Indigne de Holmes. Les dialogues, parlons-en : ils sont parfois un peu limite ! Je sais que ce n'est pas de la haute littérature, mais bon, un p'tit effort aurait donné un air moins "écrit à la va-vite" au petit livre. Bref, du déjà vu, rien de transcendantal, ça se lit vite, on passe un chouette petit moment à le lire et aussitôt lu, aussitôt oublié. Ajouter à mes livres
75 Sherlock's story n°5 : Les faux-monnayeurs de Londres
Société Sherlock Holmes de France
1 critique

Alerte ! le royaume d'Angleterre commence à avoir des fausses pièces de 5 souverains (en or) et le directeur de la banque d'Angleterre ne sait plus à quel saint se vouer. Rien de neuf sous le soleil, enquête banale, quelques rebondissements tout de même (un), très peu de déductions de la part de Holmes et, une fois de plus, des bandits qui racontent tout, pensant que Holmes, dans les vapes, ne les entend pas. Et quand je dis tout, c'est tout ! Point de vue dialogues, déjà qu'ils sont "à chier", il faut aussi vous signifier que des tirets cadratins sont manquants devant certains dialogues. A contrario, il y en a devant les pensées de Holmes, alors qu'il pense mais ne parle pas. Déroutant et perturbant. Il règne aussi un sentiment d'américanisme, fort style western sur la fin avec Holmes qui en flingue un bandit direct. Ok, ça se lit vite, facilement et on ne s'ennuie pas. Mais les ficèles restent assez lourdes. A croire que Holmes, si le méchant ne lui explique pas tout, ne sait rien de rien... Ami holmésien, passe ton chemin... Ami du polar, ailleurs va voir ! Ajouter à mes livres
76 Sherlock's story n°6 : Blackwell, le pirate de la Tamise
Société Sherlock Holmes de France
1 critique

Le pitch ? Nous sommes en 1889, dans le quartier des docks à Londres et un pénible spectacle s'offre aux passants : un homme, à demi-dévêtu, qui ne semble plus posséder sa raison, erre sans but. Le gros inconvénient, de ce tome (comme les autres), c'est que le scénario est un peu trop surréaliste, les dialogues limites, les déductions absentes, les plans dévoilés par les méchants à voix haute, les cliffhangers juste là pour le suspense et trop exagérés, bref, ça ne fera pas pousser une troisième patte au canard. "A éviter ?" Je n'osais pas le dire, mais puisque c'est vous qui le dites, je répond par l'affirmative. Ajouter à mes livres
77 Sherlock's story n°8 : La maîtresse de l'attorney général
Société Sherlock Holmes de France
1 critique 1 citation

Sur l'air de "Allumer le feu", je chanterais bien "j'ai touché le fond" parce que celui-là, c'est Byzance point de vue de la descente de niveau. Bon, les autres ne volaient pas très haut, mais on pouvait encore leur trouver quelques circonstances atténuantes, mais ici, non. Aucune déductions, une enquête sur un double meurtre en chambre close dont Holmes n'avait pas trouvé la solution lors de sa première enquête (pourtant, il n'y a pas 36 solutions, en chambre close), des personnages débiles ou totalement improbables et un Sherlock Holmes toujours empêtré dans des situations de fous, limite MacGyver qui va mourir dans deux secondes et pouf, solution ! Attention, MacGyver sans les gadgets ! Il est temps que j'aille me perdre dans les vraies brumes de Londres, dans ses vraies rues sombres, que j'aille rôder du côté de Whitechapel et que je me tape quelques bières dans un pub glauque ! Passez votre chemin pour cet apocryphe ! Ajouter à mes livres
78 La jeunesse de Sherlock Holmes à Pau, Tome 2
François Pardeilhan
1 critique

Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          3938