AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.11 /5 (sur 54 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Tokyo , le 28/12/1904
Mort(e) le : 28/05/1953
Biographie :

Né à Tôkyô, Tatsuo Hori (1904-1953) est très tôt attiré par l'Europe. Disciple d'Akutagawa Ryûnosuke et ami de nombreux écrivains et poètes, il traduit Apollinaire et Cocteau, lit et fait connaître Gide, Proust, Rilke et Mauriac. Comme celle de ses contemporains européens, son œuvre se caractérise par la place importante qu'y occupent les thèmes autobiographiques. Mais Hori est aussi aux sources de la littérature classique du Japon.

Source : wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Tatsuo Hori   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
kuroineko   04 février 2013
Le vent se lève de Tatsuo Hori
L'existence dans un sanatorium de montagne prend tout naturellement un caractère à part, celui d'une humanité qui commence là où pour les hommes ordinaires il n'y a plus qu'un cul de sac.
Commenter  J’apprécie          160
Osmanthe   21 juillet 2016
Le vent se lève de Tatsuo Hori
Je me rappelle le temps, il y a bien des années, où je me plaisais à rêver à la vie que je mènerais en hiver, dans la solitude des montagnes, seul loin du monde, en compagnie seulement d'une belle jeune fille, avec qui nous vivrions un amour d'une intensité allant jusqu'à la douleur. Cette aspiration démesurée à une vie de beauté exquise, j'avais voulu la réaliser tout entière, telle que je l'avais conçue, dans une nature terrible et inhospitalière. Pour cela, je ne pouvais me passer des rigueurs de l'hiver, de ces montagnes désolées...
Commenter  J’apprécie          140
Osmanthe   20 juillet 2016
Le vent se lève de Tatsuo Hori
Je m'approchai enfin du chevet de Setsuko. Ses yeux vacants étaient grands ouverts, mais elle donnait plutôt l'impression de dormir. Je caressai son front trempé de sueur froide, arrangeant les petites mèches folles qui s'étaient éparpillées sur son visage, pâle comme un linge.

Et comme si elle ressentait enfin la chaleur de ma présence, un sourire énigmatique flotta légèrement sur ses lèvres.
Commenter  J’apprécie          130
Osmanthe   19 juillet 2016
Le vent se lève de Tatsuo Hori
Le vers inopinément monté à mes lèvres, deux ans auparavant, l'été où nous nous étions rencontrés pour la première fois, et que j'aimais ensuite à me réciter à tout propos, ce vers : " Le vent se lève, il faut tenter de vivre", que j'avais complètement oublié depuis, avait soudain repris tout son sens pour nous : c'étaient des journées comme en avance sur la vie, pleines d'une exaltation, d'un bonheur poignant, plus intenses que ceux de la vie. Nous commençames à préparer notre départ, prévu à la fin du mois, pour le sanatorium au pied du Yatsugatake.
Commenter  J’apprécie          102
Osmanthe   21 juillet 2016
Le vent se lève de Tatsuo Hori
Le soir nous réunit autour d'une même lampe. Nous avons pris l'habitude de rester là sans parler, et je poursuis sans relâche la rédaction de mon récit, dont le sujet est notre bonheur, tandis que Setsuko repose sur son lit dans l'ombre portée par l'abat-jour, si silencieusement que j'en arrive à douter de sa présence. Parfois, levant les yeux et me tournant contre elle, je rencontre son regard fixé sur moi, depuis combien de temps ? Ce regard chargé d'affection semble à tout prix vouloir me dire : "Pourvu que je reste près de toi, je suis contente." Ah comme il m'aide à croire à ce bonheur qui est le nôtre aujourd'hui ! comme il m'encourage dans mon effort à conférer à ce bonheur une force précise.
Commenter  J’apprécie          20
Osmanthe   21 juillet 2016
Le vent se lève de Tatsuo Hori
Nous restâmes silencieux. Et tout en contemplant cette rangée de montagnes que franchissait sans bruit un vol d'oiseaux migrateurs, nous nous tenions là, serrés l'un contre l'autre, animés l'un envers l'autre de la même affection que lors de ces premiers jours. Petit à petit, nos ombres s'allongèrent et nous les laissâmes s'étirer dans l'herbe.
Commenter  J’apprécie          20
Anis0206   23 décembre 2018
Le vent se lève de Tatsuo Hori
Je fixai intensément ces lointaines arêtes montagneuses jusqu’à en retenir les moindres détails, et cependant affleurait à ma conscience la certitude que je venais seulement de percer le secret, jusqu’à présent enfoui au fond de mon être, de ce que la nature m’avait par avance réservé.
Commenter  J’apprécie          20
Anis0206   24 décembre 2018
Le vent se lève de Tatsuo Hori
seul un homme sur le point de mourir pouvait vraiment sentir la beauté de la nature.
Commenter  J’apprécie          30
Anis0206   24 décembre 2018
Le vent se lève de Tatsuo Hori
Je possède les morts, je les ai tous abandonnés

et je fus étonné de les voir si confiants,

si promptement chez eux dans l’être mort, si justes,

si différents de leur renommée. Toi seule tu reviens, tu me frôles,

tu bouges, tu veux heurter une chose afin qu’elle résonne

et trahisse ta présence. Oh ! ne m’enlève pas ce que lentement j’apprends.

J’ai raison ;

tu te trompes quand, émue, tu ressens pour une quelconque chose

de la nostalgie. Nous transformons les choses,

leur présence n’est pas réelle, sitôt reconnues

elles deviennent le reflet de notre être.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les Titres de la série des Charlotte et Thomas Pitt

Quelle est la particularité des titres dans cette série ?

ils indiquent toujours le type de crime commis
ils indiquent toujours le lieu du crime
ils indiquent toujours l'heure du crime
ils indiquent le nom de l'assassin

8 questions
97 lecteurs ont répondu
Thème : Anne PerryCréer un quiz sur cet auteur